Bonne Année : Mobilisez vous !

Dans Actualités par BelladonnaLaisser un commentaire

Bonjour à tous !

Un petit mot pour vous souhaiter une très bonne année 2019 qui s’avèrera un jalon de plus dans la mise en place de la dictature généralisée symbolisée dans notre secteur médical par la vaccination en folie et la tentative d’éradication de l’homéopathie.

Dans le premier cas il faut saluer l’immense courage du Dr. Michel de Lorgeril, sans doute l’un de nos plus grands savants à l’heure actuelle, et qui a l’intégrité de se battre pour la vérité. Lisez le dernier bulletin de l’AIMSIB à cet égard, c’est épouvantable et l’on voit mal ce qui pourra stopper cette spirale de délinquance industrielle et gouvernementale.

https://aimsib.org/…/vaccinations-obligatoires-2018-cest-b…/

Dans le second cas, l’homéopathie représente 0,03% (le laboratoire Boiron) du chiffre d’affaire des industriels en médecine, il est urgent de la faire disparaître. En effet elle est la seule alternative plausible à un système de santé basé sur la chimie et le délire industriel qui se prépare à dévorer l’humain au nom du profit.

Nous nous battons nous aussi avec nos moyens dérisoires pour défendre la vérité. Merci à tous ceux qui nous suivent et nous relaient pour des enjeux qui nous dépassent.

Ainsi le vieux dicton « pour savoir qui vous dirige vraiment regardez ceux que vous ne pouvez pas critiquer » se transforme dans une ère où les médias sont devenus les laquais des pouvoirs en « regardez qui est critiqué et vous saurez qui gêne le système ».

Toute dictature est par définition l’ennemie de la vérité. Et l’indestructible vérité bien qu’elle ne puisse être forgée malgré des moyens financiers illimités se comporte aussi comme cet enfant, fragile nouveau-né, posé dans une mangeoire dans une étable de Bethléem. C’est le rôle des gens de bien de la défendre à tout prix.

Toute dictature est soutenue par une idéologie. La nôtre s’est mise en place dès le début du 20ème siècle, basée sur le matérialisme et le rejet de Dieu sous prétexte de liberté. On a pu en mesurer les effets dès 1914 avec l’hécatombe de la Grande Guerre soigneusement préparée par les puissances financières. Liberté de mener à l’abattoir des millions de gens tandis que les industriels s’enrichissaient sans limite. Liberté de commettre des génocides en toute impunité. Liberté d’exterminer en camp de concentration ou en goulag.

N’est-il pas épouvantable de remarquer que cette idéologie du progrès et de la libération de l’homme n’a mené qu’au résultat contraire : un asservissement volontaire et la destruction de masse. Le terme masse s’appliquant à la production industrielle de l’information, des biens, de la mort, et à la négation de l’individu réduit à un servile consommateur.

Malgré ces considérations je voudrais souligner ici la joie d’avoir de plus en plus d’étudiants qui viennent étudier l’homéopathie au sein de notre école. La fierté de constater qu’ils retournent aux racines de l’homéopathie en se réappropriant et dépoussiérant l’héritage des anciens. Le bonheur de constater leur enthousiasme au vu des résultats cliniques qui ne trahissent pas ceux qui ont l’amour de la persévérance et de la rigueur.

Chacun d’entre nous sait que la liberté ne s’obtient qu’en servant la vérité. Cela nous procure l’ataraxie qui porte nos pas dans ce combat de David contre Goliath.

Mobilisez-vous pour 2019 !

Laisser un commentaire