Cas 9 – Vessie irritable

Dans Cas cliniques, Quiz vidéos par Belladonna26 commentaires

Aujourd’hui nous allons examiner le cas très simple d’une personne âgée avec vessie irritable

Quel médicament allez vous proposer ?

La correction

Commentaires

  1. Bonjour ,en premiere idée ,je verrais bien APIS qui a les pb de rachis
    des douleurs brulantes pendant et apres miction et miction frequentes la nuit
    AVC avec pb à D

  2. bonjour, je pense à hyosciamus ( repertorisation : commotion cérébrale + agitation la nuit+vessie paralysie après s’être retenu longtemps).
    en lisant la matière médicale de kent entre autre, je tenterai volontiers ce remède (même s’il n’y a pas de délire lubrique,…).
    Le besoin et le reproche aussi semblent confirmer le choix ( tu n’étais pas là pour t’occuper de moi…/ jalousie?)

  3. Bonjour, j’ aurais donné tout comme vous Cantharis mais j’ai quand même découvert un remède extraordinaire qui fait effet immédiatement si nous n’avons rien sous la main, c est l huile essentielle de Bois de Rose. Vous en mettez deux goutes de chaque côte au dessus du pubis et la sensation de cuisson et d’envie impérieuse d’uriner disparait comme par enchantement .Je ne réponds pas à l’exercice demandé et je sais que les huiles essentielles annulent l’effet du traitement homéopathique mais pour l’avoir tester sur plusieurs personnes et aussi sur moi même l’huile essentielle agit plus vite que Cantharis.

  4. Le premier remède que j’essayerai c’est Staphysagria
    -suite de sondage
    -brulures après la miction
    -pollakiurie
    -suite de contrariétés

  5. Rhus toxicodendron qui est le seul compagnon de Cantharis dans la rubrique : VS : DOULEUR / ÉLANCEMENTS piquants, ou piquante et brûlante / miction / envie d’uriner / pendant

    Rhus toxicodendron est dans 3 rubriques de paralysie de la Vessie.

    Rhus toxicodendron est bien sur connu pour son amélioration par le mouvement que l’on peut associer au comportement de son Père rentré chez lui qui a alerté Édouard, et puis sans doute les troubles associé au rétrécissement médullaire étaient-ils eux aussi améliorés par le mouvement.

  6. Rhus toxicodendron est aussi dans plusieurs rubriques de contrariété :

    20 PSY : MÉCONTENT, contrarié / soir
    20 PSY : MÉCONTENT, contrarié
    20 FR : CONTRARIÉTÉ, après
    10 TE : DOULEUR, céphalée en général / contrariété, après
    10 PSY : COLÈRE / affections après colère, contrariété, etc / anxiété, avec
    10 PSY : COLÈRE / affections après colère, contrariété, etc
    10 GE : DOULEUR / ÉLANCEMENTS piquants / externe / contrariété, après

  7. Bonjour.
    Cette envie de miction permanente surtout la nuit (8x-10x), de manière brulante et cette agitation permanente lors de son retour, agitation déjà présente suite à votre absence (peur qu’on le laisse seul) avec toujours cette aggravation nocturne, me fait penser à ARSENICUM ALBUM.
    ARS qui est au 3ième degré dans les paralysie de vessie chez les personnes âgées.
    Au plaisir.

  8. Les 3 remèdes de l’agitation de Nash : Aconit, Arsenicum, Rhus-tox. Miction fréquente la nuit : Rhus (2) et Ars (1). Mais la peur d’être seul, de perdre son argent (CB) fait plutôt penser à Ars.

  9. Je propose LYC:
    – Vessie: Miction/rare/journée: Lyc.
    – Vessie: Envie d’uriner, anormale/nuit: seuls Lyc au 3e degré avec 3 autres remèdes parmi 69 remèdes.
    – Vessie: Douleur/brûlante/miction/après: seuls Lyc au 2e degré avec 2 autres remèdes parmi 7 remèdes.
    – vessie: Douleur/brûlante/miction/pendant: 12 remèdes dont Lyc.
    – Très forte Irritabilité soupçonneuse le poussant à tout contrôler. (MM)
    – Aggravation nocturne.

  10. Après avoir essayé Staph, devant cette agitation anxieuse, aggravée la nuit et cette pollakiurie la nuit, on pense effectivement à Ars, surtout avec cette connotation argent (CB) et voleurs (clés), ce besoin de contrôler.

    Si le remède a agi sur le canal lombaire étroit il faut envisager un remède plus « rhumatismal » et agité comme Caust ou Rhus-t.
    Ou Graphites, Ledum, Guaj, Thuja, Med….
    Mais sans aucun symptôme ni modalités du canal lombaire étroit, difficile de s’orienter….

  11. pour le 1ère remède à l’hôpital
    suite de contrariété, avec problème de vessie et actes chirurgicaux : STAPH, que j’aurai volontiers fait suivre par CAUSTICUM qui présente aussi une rétention chirurgicale, des sensations de brûlures mictionnelles et post-mictionnelles, une vessie de lutte

    pour le 2nd remède à la maison
    avec ce besoin de contrôle, de vérification, dans un contexte de pollakiurie, mictions fréquentes la nuit +++, et de canal lombaire étroit : KALI-C

  12. Bonjour Ed,
    Désolé pour Monsieur Georges …
    Je pense que tu as du donner STAPH en 2° remède suite au sondage prolongé
    Pour le 3° remède tu nous a appris que RHUS TOX et CAUSTICUM étaient les deux grands remèdes de faiblesse paralytique des muscles soumis à une tension excessive …
    Tous les deux peuvent être utilisés pour des problèmes de Lombo-sciatique
    Je choisirai CAUST pour le psychisme ( combat pour l’homéo /opposition au Dr Schmitt pour le côté injustice – opposition à l’autorité /l’agitation / la faiblesse de la mémoire qui pourrait expliquer les revérifications …) , et bien sur les douleurs brulantes ..

  13. Pour le canal lombaire étroit, je rajouterai que Lyc est également un remède de resserrement et de constriction. On le remarque notamment dans les rubriques:
    -Mb: Constriction, sensation de, mbres inf: seul Lyc au 3e degré. .
    -Dos: Douleur/constrictive/région lombaire, uniquement 8 remèdes donc Lyc.
    -Et plus précisément, concernant notre cas, il apparait dans la rubrique:
    Gen: Constriction/os, des.

    J’en profite, d’autre part, pour faire une petite correction et effacer la rubrique Vs: envie d’uriner, anormale/nuit de mon post précédent qui me semble peut être pas adaptée au cas.
    Je résumerai donc ma proposition corrigée ainsi:
    -Vs: Miction/rare, peu fréquente/journée:Lyc.
    -Vs: Miction/fréquente/nuit: Lyc au 3e degré…
    -Vs: Douleur/brûlante/miction/après: seuls Lyc au 2e degré avec 2 autres remèdes parmi 7 remèdes.
    -Vs: Douleur/brûlante/miction/pendant: 12 remèdes dont Lyc.
    -Très forte Irritabilité soupçonneuse le poussant à tout contrôler. (MM)
    -Aggravation nocturne.
    -Remède de resserrement des membres et des os.

  14. Bonjour,
    Pour participer, j’imagine la séquence suivante
    1 Staph
    2 Causticum
    3 ARS

  15. Bonjour à tous
    c’est ma première participation ici, je me lance avec pudeur.
    si je me trouvais dans cette situation étant donné que c »en est un que j’aurais sans doute sous la main, je proposerai
    Aconit
    pour de l’AVC à la Vessie et la miction brulante , pollakiurie car sans doute sensation de pression dans la vessie, à une forme en quelque sorte d’effroi ,comme se raccrochant , cherchant des repères, des symptômes cérébraux d’une personne âgée , un femur traumatisé , et la relation directe avec le canal carpien étroit donc des douleurs déchirantes et le côté radical que vous avez évoqué sur le remède mystère qui a « grillé » le neuro..

    Je suppose que j’aurai fais comme ça chez moi dans un premier temps,
    sans doute Arnica dès le choc initial,

    ensuite dès l’apparition de la vessie « irritable » je serai allé sur Aconitum,
    Vous semblez dire qu’amélioration immédiate qui me semble très aconit, mais » rechute », à 6 jours et à nouveau une dose, plus vraiment aconit. du coup .Mais comme il y a un état cérébral et aussi sans doute un choc post traumatique , comme un va et vient dans le scénario que vous évoquez.
    sans doute que je reste sur Aconit.

  16. Je me lance également…

    Pour le premier médicament, suite de chute, probable AVC hémorragique, paralysie de la vessie avec rétention, agitation : arnica

    On aurait pu pensé aussi à ars alb pour une pollakiurie nocturne, une agitation avec besoin de tout contrôler, l’anxiété pour sa santé et la demande de suivi rapproché.

    Pour le second : caust: vessie, paralysie, suite de s’être retenu trop longtemps au 3ème degré (ars y est aussi au 1er degré); pour tout ce qui est paralysie neurologique (apraxie…) mais aussi le canal lombaire étroit (il me semble qu’Edouard en avait déjà parlé); l’agitation anxieuse.

  17. Bonjour,
    La version d’Olivier se défend très bien, et j’aurais donné aussi tout de suite Arnica (hématome suddurale, avc, paralysie, traumatismes de la tête) il lui est arrivé beaucoup de choses à ton Papa, et en plus à son âge, c’est difficile à gérer tout cela.
    Pour ses problèmes de vessies suite à cette sonde et de s’être retenu trop longtemps, fait penser effectivement à Staph.

    Le fait de rentrer chez lui seul, certainement pas tout à fait guéri par rapport à toutes ses hospitalisations, sans vouloir interpréter.. beaucoup de peurs, je lui aurais donné aussi Aconit pour le calmer et appaiser sa vessie, acon a aussi le besoin d’uriner la nuit et il est le complémentaire d’Arnica. Sinon je ne sais pas quoi dire d’autre.. c’est un bon exercice en tout les cas, et j’espère que ton Papa a retrouvé ses repères, et qu’il va mieux!
    Eva

  18. Bonsoir
    Je n’ai pas su comment modifier mon message initial. j’ai regardé à nouveau plusieurs fois la vidéo, alors Aconit reste mon choix, mais qui est rentré vraiment en concurrence avec causticum, je crois sans doute que j’aurai essayé.
    car causticum est paralytique aussi, bien sur il a une incontinence urinaire, des chocs opératoires et des un tableau neurologiques qui pourraient correspondre.
    Mais je reste sur Aconit.
    ce sont mes premières interventions et je dois préciser que je ne fais qu’avec ce que je sais et mes fiches et livres. je n’ai pas le PC kent. Donc pas mal de choses m’échappent.

  19. Peux-tu nous dire ce qui avait amélioré son canal lombaire étroit

  20. Aconit. Il ne pouvait plus marcher ou maximum une 20 aine de mètres. Clairement documenté à l’IRM…

  21. bonsoir a tous, et particulièrement a Edouard …petite question en écoutant la correction…j’etais parti également sur staphysagria qui me semblait bien indique…et qui a fonctionne sur les 2 premières prises je crois…et je me demandais pourquoi , si la 3eme a échoué, tu n’as pas augmente la dose ou la posologie( nombre de secousses …)…avant envisager de changer de remède ? ( petite idée qui trottait dans ma tête ..et je voulais avoir ton avis.)
    Merci d avance et bon courage.
    Sebastien

    1. Il se trouve que je n’avais sous la main que ma trousse des cm. Aussi devant l’échec j’aurais pu changer de dynamisation. Monter était difficile mis peut être tenter une plus basse,que je n’avais pas. Possible ainsi que j’aie commis une erreur de débutant.

  22. oui désolé , j’avais écouté , et étais parti sur 10000…donc effectivement difficile de monter…une LM1 ? bon j’ai compris que tu ne l avais pas sur toi mais dans l’ idée ? ..en tout cas merci pour ta réponse …merci de ce que tu fais pour nous et ton enseignement qui nous fait avancer tous les jours…courage a ton papa.
    Sebastien

  23. Bonsoir

    Je suis content, merci pour cette correction.
    suspens, quand même…
    J’entends bien ce que vous dites sur la difficulté de soigner un proche, une histoire de « bio-résonnace » aussi, sans doute..
    pour le canal carpien c’est moi qui ai fait un lapsus il s’agissait bien du canal lombaire et je venais de chercher à soulager un canal carpien , qui s ‘est conclu avec Agaricus et c’est pourquoi je me suis emmêlé dans le texte.

  24. Dans cette situation où les prescriptions qui essayent de cibler une Totalité patinent toutes au bout de quelques jours, pourquoi ne pas essayer d’employer des remèdes comme Sabal serrulata, Conium qui ont une action bien ciblée sur la prostate hypertrophiée (les urologues veulent eux le faire au moyen d’ un ressort).

  25. Bonjour Edouard.
    Avez vous pu trouver le bon remède à présent ? Plusieurs « idées » avaient été proposées, l’un d’entre elles a pu faire ses preuves?
    Au plaisir.

Laisser un commentaire