M9T56 – Spécificité médicamenteuse

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

M9T56 – Spécificité médicamenteuse Chaque médicament a ses effets spécifiques et il n’y a pas deux médicaments identiques. Il n’y a donc pas de succédané possible. Nous verrons dans ce cours les recommandations d’Hahnemann pour les expérimentations sur sujets sains, quelles sont les pré-requis et les règles à suivre. Le Dr. Broussalian insiste également dans ce cours sur l’importance des …

M9T59 – Topologie

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T59 – Topologie En expérimentation, plus les doses sont faibles, plus les effets primitifs seront saillants, non mêlés à des effets secondaires. A noter que des symptômes anciens qui réapparaissent dans le cadre d’un proving appartiennent aussi à la pathogénésie du médicament expérimenté, nous en discuterons en détail. Il est important d’expérimenter sur soi-même, cela permet de renforcer la force …

M9T58 – Observation du sujet

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T58 – Observation du sujet   Dès l’apparition d’un symptôme, l’expérimentateur doit en rechercher les modalités (amélioration par le chaud/froid, en toussant, au mouvement…) et les horaires. Il est nécessaire de faire ces expérimentations sur le plus grand nombre de sujets sains possibles, d’âge, de sexe, de constitution et de tempérament différents, de façon à obtenir une image complète de …

M9T57 – Pathogénésie

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T57 – Pathogénésie Nous apprenons dans ce cours comment mener une expérimentation de façon correcte chez un sujet sain, quelle dose donner et à quelle dynamisation selon la substance utilisée. Nous verrons aussi que lorsque plusieurs doses sont nécessaires à provoquer une réaction, on ne peut pas analyser de façon sûre la chronologie des symptômes ni les effets alternants car …

M9T55 – Idiosyncrasie

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T55 – Idiosyncrasie Dans ce cours est développée la notion d’idiosyncrasie, qui est la capacité à se trouver dans un état particulièrement morbide après exposition à une substance. Cela survient chez seulement un petit nombre d’expérimentateurs. L’idiosyncrasie peut être comparée à une allergie, et elle dépend à la fois de l’énergie de la substance et de la sensibilité du sujet …

M9T54 – Expérimentation : effets primaires et secondaires

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T54 – Expérimentation : effets primaires et secondaires Les effets primitifs sont ceux provoqués par un médicament sur la force vitale, tandis que les effets secondaires sont les symptômes produits par celle-ci en réaction à l’influx de la dose. Certains effets primitifs sont dits alternants, car ils sont composés en eux-mêmes de symptômes contraires. Nous verrons également dans ce cours …

M9T53 – Données toxicologiques

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T53 – Données toxicologiques Hahnemann est avant tout un grand toxicologue, il a notamment beaucoup étudié la toxicité de l’oxyde blanc d’arsenic. Il est le premier à avoir su utiliser les données toxicologiques de cas d’empoisonnement en les intégrant dans le tableau des propriétés homéopathiques des substances. Les observations de symptômes d’empoisonnement ont ceci d’utile qu’elles nous révèlent les effets …

M9T52 – Expérimentation sur sujets sains

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T52 – Expérimentation sur sujets sains Hahnemann lance encore une fois un pavé dans la mare en affirmant dans le paragraphe 109 de l’Organon qu’il n’y a pas d’autre manière de guérir que l’homéopathie. C’est une science réellement expérimentale, basée sur l’observation et un système de lois bien définies. C’est en fait Hahnemann qui a introduit la démarche expérimentale en …

M9T51 – Pharmacodynamie

Dans Cours d'homéopathie, Package9 par Laisser un commentaire

M9T51 – Pharmacodynamie La pharmacodynamie, ou l’étude des médicaments, est le deuxième point de l’Art de guérir défini par Hahnemann. Il s’agit d’étudier la puissance pathogénétique des médicaments afin de trouver celui dont une partie des symptômes correspond le mieux à la totalité des symptômes caractéristiques du patient. Par conséquent, on comprend bien qu’une connaissance parfaite des médicaments de la …