Covid-19 et Homéopathie

Dans Actualités par Belladonna89 commentaires

Les médicaments possibles

On m’assaille de demandes de médicament préventif, or je n’en ai pas la moindre idée et les rares articles parus émanant d’homéopathes me semblent raisonner à côté de la plaque en utilisant des signes parfaitement vagues ou communs.

Seul Manish Bhatia développe un raisonnement qui semble se tenir.

La soudaineté pourrait faire penser à Aconit, la dégradation rapide de la respiration à Arsenicum. Mais ce pourrait être tout aussi bien n’importe quel autre médicament. En attendant de voir les cas en vrais, l’OMS nous livre les signes suivants : fièvre (87,9%), toux sèche (67,7%), fatigue (38,1%), crachats (33,4%), essoufflement (18,6%), maux de gorge (13,9%), maux de tête (13,6%), myalgie ou arthralgie (14.8%), frissons (11,4%), nausées ou vomissements (5,0%), congestion nasale (4,8%), diarrhée (3,7%) et hémoptysie (0,9%), et congestion conjonctivale (0,8%).
La liste hétéroclite qui précède ne nous aide pas, comment imaginer par exemple une toux sèche et des crachats ? Je retiens surtout qu’une atteinte pulmonaire se développe très rapidement, et qu’il n’y a pas de symptômes majeurs de rhinite. Il est probable que les médicaments clés seront ceux des rubriques du Thorax, Inflammation, Poumons, Lobe inférieur : chel, kali-c, merc, nat-s, phos, sulph.

Si l’atteinte frappe par l’abondance des râles, un fort encombrement thoracique, alors je donnerais ma préférence à Natrum sulfuricum, aussi parce que la plupart des personnes âgées sont largement sycotisées du fait de tous les traitements qu’elles avalent.

Si l’oppression domine

1) Avec une respiration difficile et sifflante, des points de côté, de la suffocation après avoir toussé, le sentiment de n’avoir pas assez d’air dans la poitrine, alors ce sera Kali-carb, surtout si l’on observe l’aggravation de 3h du matin et éventuellement les paupières œdématiées.

2) Avec tout autant de points de côté de partout, mais surtout du côté droit ou sous le sein, ou dans l’omoplate, une douleur profonde dans l’hémithorax droit, un endolorissement intense des dernières côtes droites, une expectoration sanglante, une céphalée intense, une diarrhée jaune (la couleur jaune est l’une des marques du remède) ; les poumons pleins de mucosités, un battement des ailes du nez, une fatigue extrême. L’atteinte peut concerner aussi le lobe inférieur gauche, donc attention comme toujours avec les latéralités. Tout le monde aura reconnu ici Chelidonium, et il faudra rechercher les concomitants comme le désir de boissons chaudes qui > le patient, la névralgie sus-orbitaire droite, la somnolence, avec le besoin de s’allonger mais sans jamais arriver à dormir, la chaleur brulante des mains qui diffuse à tout le corps. Attention à la ressemblance avec Mercurius du fait des importantes sueurs nocturnes. L’oppression s’améliore avec quelques inspirations profondes, le souffle est court et accéléré.

3) Avec une forte anxiété, l’impression d’un poids pesant sur la poitrine, une oppression comme si les vêtements étaient trop serrés, avec une douleur brûlante et piquante derrière le sternum ; une douleur aigue du lobe inférieur gauche, < en étant allongé dessus ; des crépitants à l’auscultation mais sans atteindre l’abondance de Natrum sulf, alors il faudra viser Phosphorus. Bien sûr on recherchera les autres concomitants comme le désir de compagnie, la soif pour de l’eau froide, les vomissements < dès que l’eau s’est assez réchauffée dans l’estomac, etc.

4) Avec une asthénie ou une prostration importante, des sueurs nocturnes ou matinales importantes, une fièvre élevée, une toux oppressante, constante, de l’insomnie, un tremblement léger des membres, une soif constante, alors il faudra dégainer Mercurius. Nous aurons peut-être l’occasion de rencontrer le signe clé : Élancement piquant dans la partie antéro-supérieure du thorax, traversant au dos, seulement en éternuant ou en toussant, pas en respirant; cela lui resserre le thorax. Ou encore élancements piquants traversant le thorax depuis l’omoplate droite.

L’indication de Sulfur sera réservée aux cas ayant déjà évolué depuis un moment, ou à donner en intercurrent quand le cas semble s’améliorer puis cesse d’évoluer favorablement. Borland nous donne la plus belle description : « Ce qui frappe dans l’aspect du patient Sulfur c’est leur visage toujours très rouge grenat et qui donne l’impression d’être sale. Tous les orifices tendent à être rouges : les lèvres sont rouges, le nez semble rouge, les oreilles sont rouges, et bien souvent il y a une légère blépharite, les yeux semblent congestionnés et rouges, et le patient dans son ensemble donne l’impression d’être sale et de ne pas prendre soin de lui.
En ce qui concerne les plaintes de ces patients, c’est souvent la lassitude intense qui est au premier plan. Ils se sentent malades à mourir, ils n’ont pas le moral, et ils se plaignent. Ces patients souffrent toujours d’une sensation d’oppression intense du thorax, comme s’ils avaient une tonne qui pèse dessus. »

 

La débâcle du labo

Passons au sujet de honte et d’indignation dans cette affaire  : le laboratoire Boiron qui déconseille l’homéopathie dans cette épidémie (ou pandémie). Certes, cette entreprise a toujours « collaboré » aussi bien dans le paysage politique et économique qu’en médecine en poussant les allopathes à prescrire du granule. Certes, cela fait des décennies que je dénonce leur stratégie de dégradation de l’homéopathie pour la transformer en bobologie et granulothérapie. Depuis le début de ma pratique en effet je regarde le laboratoire patiemment scier la branche sur laquelle il est assis, tandis que ceux qui défendent la seule voie possible sont tournés en ridicule et traités d’intolérants

La déclaration du laboratoire a certainement fait pire que les effets de toutes les études biaisées contre l’homéopathie. Aux yeux du public, LE laboratoire phare vient d’exprimer que l’homéopathie est sans effet. C’est un fait d’une gravité exceptionnelle.

Or nous savons tous que si l’homéopathie s’est développée c’est justement grâce au soutien du public de par les guérisons merveilleuses dans tous les cas d’épidémies. La mortalité tombait à quelques pourcents au lieu de 30 habituels dans la scarlatine, la pneumonie, la fièvre jaune, les méningites, la typhoïde, le choléra, pour ne citer que ces pathologies. Il s’agit vraiment ici d’un aveu d’impuissance qui est aussi celui de tous ceux qui se prétendent homéopathes mais ne sont que des granulopathes formés en quelques week ends.

Je suggère de rédiger une lettre ouverte à Christian Boiron dans laquelle nous dénoncerons leur attitude en même temps que nous rappellerons que seule l’homéopathie permettra d’espérer venir à bout en quelques jours aussi bien du CoVid 19 que de n’importe quel autre germe. Si quelques volontaires se manifestent pour m’aider, merci de m’écrire.

Commentaires

    1. Nous avons la chance près de montpellier d avoir une  »honorable » pharmacie qui produit elle-même les granules homéopathiques…alors il doit y en avoir d autres en france je l espère…

      1. bonjour
        Pourriez svp vous me donner un lien ou l’adresse de cette pharmacie « honorable ».
        je suis resident sur Montpellier et je cherche LA pharmacie qui saura me conseiller pour des traitements.
        D’enorme merci pour vos infos.
        Cordialement.
        Philippe

    2. JE suis guérie avec les granules du Laboratoire Boiron du coroavirus19 je trouve que c’est un miracle .

      1. Bonjour,
        c’est une très heureuse nouvelle. Comment avez-vous procédé ? Cordialement Athelas, de PH

  1. Très belle page. « Les médicaments possibles », un bon tableau, et  » la débâcle du Labo Boiron « , un article excellent ! J’ai eu le même étonnement écoeuré devant ces Collabos de soi disant « homéopathes » ! 😳😱
    Bien trouvé ce nom de « granulopathes » pour ces faux homéopathes collabos ! 😏🤗

    Envoyez nous encore, s’il vous plaît, des lettres de cette qualité.
    Merci à l’auteur et à Planète Homéo.

    1. Bonjour, la réponse du labo est révoltante. Ils ont peut-être été payé par les dirigeants…

      Je suis d accord avec vous.

  2. Bruna Reffet je suie à 100/100 avec vous cher Dr Broussaillant nous avons plein mots qui son guéris en quelques jours avec l’homéopathie , les propos de Christian Boiron sont scandaleux

    1. Oui grand bravo pour votre franchise et implication dans la vraie homéopathie, car même dans le traitement des cancer chimio on accepte volontiers l’utilisation complémentaire de l’homéopathie

    1. Merci pour l’analyse des différents cas. Un bon rappel et la logique de l’homéopathie.
      C’est vrai que les symptômes de ce virus partent dans toutes les directions et qu’il est difficile de trouver un fil conducteur commun comme c’était le cas de Phosphorus avec la chaleur dans le dos lors de l’épidémie de Choléra en Haïti.
      Mais cet état de fait est la preuve que chaque malade développe Sa maladie. Sinon on est des allopathes…

  3. Pour rebondir sur le labo Boiron ,
    Voici ce que m’a dit il y a fort longtemps un medecin homéopathe décédé aujourd’hui et qui exerçait dans le Gard (ceux qui l’ont connu se souviendront). « Boiron il a les dents qui raclent le sol «  …..
    J’adhère tout à fais à ce que vous venez d’écrire .

  4. Concernant la déclaration de M.Boiron, je crois qu’il faut « recentrer un peu » le truc.
    Dans un premier temps un responsable politique (Suisse?) qui parle d’utiliser de l’Oscillococcinum largua Manu dans cette affection
    Souche qui est le cheval de bataille de Boiron et dont il y aurait beaucoup à dire ( ne serait-ce que de quelle souche on parle exactement , celle des annees 30 de Jules Roy ou celle définie actuellement?). Que M. Boiron rapelle que nous n’avons pas d’etude solide pour faire une panacée de CETTE souche là dans cette affection la, on ne pouvait guère le lui reprocher, mais il a eu la maladresse de dire « nos produits ». Et aussi celle d’oublier un detail , qui est qu’en fait AUCUN produit homeo Ni allo n’est pour l’instant « Indique » au sens classique, réglementaire du terme puisque nous sommes en phase « essais » pour tout le monde, depuis les coûteux antiviraux jusqu’a la vieille chloroquine ‘ Ce qui se dégagerait ce serait plutôt ce qu’il ne faut PAS faire: AINS et corticoïdes.Donc nous ne savons pas plus ce qui pourrait ameliorer effectivement les malades en curatif en homeo . Et je suis toujours très prudent en general avec le préventif en homeo (on a encore plus de mal à savoir ce qu’on fait puisqu’on travaille non sur un patient malade mais sur une hypothèse qu’il pourrait l’etre.)

    1. Merci de votre commentaire plein de modération, d’équilibre et de pertinence. C’est quand même grâce aux laboratoires Boiron que l’on peut en France se procurer assez facilement toutes sortes de médicaments homéopathiques parfaitement en conformité avec cette thérapeutique !

    2. Mes 2 filles ont contracté  » un virus  » vers le 27 février : Premiers symptômes de nénette 1: maux de tête, puis 2 jours après fièvre importante puis douleurs dans le dos, toux légère mais sèche, courbatures, jambes  » molles », puis J4, J5…transpiration importante…à J7 de la grande , la petite a embrayé…
      Même tableau…ah j’ai oublié malaise de la grande, avec vomissement à J4.

      Retour à la normale en 12 -14 jours.

      En homéopathie, elles ont eu bryonia 9ch, arsenicum album 7ch, pyrogenium 9ch , belladona 7ch, hepar sulf 9ch, et aviaire 15 ch.

      Nous avons prévenu notre médecin et le 15, ainsi que les établissements scolaires.

      Maintenant, notre question est: grippe ou covid? That is the question…

  5. Sans vouloir prendre la défense de BOIRON (je trouve bien dommage qu’il en soit arrivé là) , il me semble qu’il a déclaré que Oscillococcinum n’est pas recommandé pour le CoVid 19, mais que c’est la presse qui a extrapolé en publiant que l’Homéopathie n’est pas n’est pas recommandée pour le CoVid 19… (Mais j’ai peut-être mal lu ou mal compris).

    1. C’est for possible mais on ne prête qu’aux riches. Boiron a distordu l’homéopathie pour en faire quelque chose d’exploitable commercialement. La seule démarche consiste à s’opposer frontalement à la vieille médecine, à ne garder que ce qui est bon: chirurgie, techniques de réanimation, soins de substitution ou palliation.
      Il n’y a pas deux façons de dire la vérité et peu de gens sont disposés à l’entendre comme on le sait depuis plus de 2000 ans maintenant.

    2. « Il me semble que », bravo, vous êtes parfaitement en phase avec les fondements de l’homéopathie (et cet article : « le Covid-19 présente tel symptôme donc au doigt mouillé d’après le sens du vent et sans aucune vérification ni étude, je pense que tel bidule fonctionne »).

      Le Tweet de Boiron : « We do not recommend that our products be used for treatment or prevention of Coronavirus symptoms. We urge you to follow the advice of government officials and health care providers during a health crisis such as this. »
      Soit dans la langue de Molière: « Nous ne recommandons pas que nos produits soit utilisés en traitement ou prévention des symptômes du Coronavirus. Nous vous pressons de suivre l’avis des responsables gouvernementaux et des agences sanitaires durant une crise sanitaire telle que celle-ci. »

      1. Jean même si je ne suis pas une fan de Boiron ni AUCUN laboratoire homéopathique du reste, croyez moi, dans le monde occidental, ils se valent TOUS, il ne faut pas non plus déformer les choses. Cette formulation est une imposition des services réglementaires, ce n’est pas une phrase de Boiron, ils ont l’obligation de l’écrire.

    3. La presse a bon dos, Boiron a bien déclaré explicitement et très exactement déclaré « nous ne recommandons pas que nos produits soient utilisés en traitement ou prévention des symptomes du Coronavirus ».

      (« We do not recommend that our products be used for treatment or prevention of Coronavirus symptoms. We urge you to follow the advice of government officials and health care providers during a health crisis such as this »)

    4. EXACT !
      C’est clair Boiron ne parlait que de Oscillococcinum.
      C’est la presse, les médias qui ont extrapolé…
      Car BOIRON a aussi dit que nos médicaments permettent un renforcement du système immunitaire. Et ça, personne ne l’a repris.

      VOICI LE VRAI TEXTE DE BOIRON :

      Si “certains médicaments homéopathiques sont traditionnellement utilisés pour optimiser l’immunité des patients face aux différentes infections virales, nous ne pouvons donc en aucun cas cautionner l’usage d’Oscillococcinum pour la prévention ou le traitement des infections respiratoires liées au coronavirus”, conclut le laboratoire.

      Ça c’est une VRAIE NEW !
      Et attention aux fakes-news par ignorance

  6. Merci pour toutes ces précisions précieuses.
    Il me semble que Boiron a été racheté en partie il y a quelques années par un labo qui fabrique des vaccins…. donc… plus d’intérêt à vendre des granules…

    1. Sauf erreur par Pasteur Mérieux mais je ne me suis pas donné la peine de vérifier 🙂

  7. Voilà beaucoup de vérité !
    Je suis entièrement d accord avec vous :
    Boiron ne vaut pas mieux que n importe quels autres laboratoires pharmaceutiques allopathiques
    Merci à vous de formuler les choses ouvertement

  8. Bonsoir,
    Il est clair que l homéopathie prescrite selon les principes unicistes de Hahnemann et prenant en compte la totalité peut guérir tous les maux ainsi que toutes les atteintes de virus, mais lá ou Boiron avait raison c est que tous ces medicaments cpmplexes de fabrication de type homèopatiques ne peuvent pas grand chose dans toutes ces pathologies.
    La lettre est une trés bonne idée.

  9. Tout à fait d’accord avec vous. Je me soigne par l’homeopathie depuis 48 ans(‘j’ai 77 ans) et rien ne me fera changer!
    Si je peux vous être utile…

      1. Merci pour votre article. Moi aussi je suis très choqué pat l attitude Boiron. Pour la part je mêle vtamiitamine C et homéopathie et je m en porte fort bien.

    1. Merci pour ce témoignage qui me conforte dans l’idée de continuer à faire confiance à mon homéopathe.

  10. Excellent article .
    Merci beaucoup .

    Quels sont les autres laboratoires en France et en Europe qui distribuent des granules ?

    Merci encore.

  11. Merci pour cet article clair et précis auquel nous ne pouvons bien sûr qu’adhérer ! Donc je vous suis

  12. J’ai reçu une information en provenance d’un groupe d’homéopathe de Hongkong ayant eu des contacts avec Wuhan qui préconisent en premier lieu GELSEMIUM et en second lieu ARSENICUM ALBUM. Les deux se distinguent par leur angoisse, mais se départagent par la soif absente pour Gelsemium contre sa présence pour Arsenicum.

    1. Merci. Les cas sont ils prouvés Covid19+ ?

  13. Merci Edouard pour ce différentiel de remèdes et leurs particularités dans ces symptômes pulmonaires.
    En ce qui concerne Boiron et l’image de l’homéopathie dans le grand public je pense que cette épidémie est l’occasion de montrer l’efficacité de l’homéopathie bien répertorisée. Tous les hôpitaux cherchent du renfort médical, les médecins retraités depuis moins de 5 ans sont sollicités pour venir aider dans les services d’urgence et c’est probablement une bonne occasion de s’introduire auprès des malades gravement atteints pour les traiter. Comme tu l’avais fait en Haïti.

  14. Je suis médecin homéopathe depuis de nombreuses années. La médecine « classique » a toujours été dépourvue devant les infections virales et particulièrement les syndromes grippaux. L’homéopathie, qui permet à la personne atteinte de mieux se défendre contre l’infection, a toujours été efficace dans ces cas.

    Je sais que nous ne savons pas comment agit l’homéopathie, mais l’aspirine a été efficace avant de connaître son mode d’action. De plus chacun reconnaît qu’il n’y a aucun risque à utiliser l’homéopathie, qu’elle peut s’associer à tout autre traitement…

    Pour prévenir l’infection en cas d’épidémie, « gouttes aux essences » (laboratoires Pierre Favre), 15 gouttes matin et soir à partir de l’âge de 12 ans (ce sont des huiles essentielles).

    Pour traiter l’état grippal: fièvre, toux, fatigue, courbature: Gelsemium 5 CH 3 granules matin et soir,

    Pour traiter les complications pulmonaires qui sont les plus préoccupantes, Carbo vegetabilis 7CH, 3 granules matin et soir, (qu’il faut évidemment associer aux mesures de réanimation si elles sont nécessaires. Mais l’association permet d’avoir de meilleurs résultats que la réanimation seule).

  15. Merci , ça fait beaucoup de bien de lire cet article et vos commentaires .
    L’homéopathie est de plus en plus remplacée par de la simple Phytothérapie ce qui n’a plus rien à voir
    On perd la  » souche du génie d’Hahnemann  » , le principe beaucoup trop méconnu de l’homéopathie ..
    Je ne peux m’empêcher de prendre , entre autres ,de l’oscillococcinum qui m’a protégé si souvent …
    Arsenicum et gelsemium en combien de ch ?
    Je me souviens de ma plus spectaculaire guérison grâce à homéopathie . J’étais en dépression depuis 2 ans et je faisais une psychothérapie indispensable ..
    Mais j’ai consulté un médecin qui pratiquait l’acupuncture et l’homéopathie
    Deux trois aiguilles , Natrum muriaticum en 9 ch , en 15 ch , puis 30 ch , puis 2000K mais là je ne sais plus le dosage exact … donc sur quatre semaine
    Bref , j’étais quasiment miraculeusement guérie en trois semaines
    Je n’y croyais pas moi-même ….
    Alors Boiron relève-toi et sois fier de ton savoir car l’homéopathie ne doit pas se perdre

  16. Nathalie et Sylvain et leurs enfants.
    Chère Planète Homéopathie , un grand Merci , nous sommes de tout cœur avec vous dans ce moment d’agitation , bientôt viendra le temps de la compréhension.❤️

    1. Concernant les bienfaits de l homéopathie j’en ai fait l’experience en 1987 pr la 1ère fois alors que mon médecin voulait que j arrète d allaiter mon petit d un mois à cause d une inflammation au sein. Le problème a été réglé en 24 h et j ai pu continuer l allaitement.
      Que pensez vs du L52 pr le virus covid?
      Merci

  17. En tant que patient homéopathe depuis 32 ans, je soutiens toute démarche visant à faire reconnaître les possibilités de l’homéopathie dans le traitement du Covid comme de toutes les maladies d’origine virale.

  18. Merci pour la forme et le fond de cet article qui redéfinit bien ce qui amène une prescription juste et possiblement très efficace.

  19. Je ne crois pas que ce soit le moment pour se taper dessus! La directrice de Boiron me semble avoir eu la prudence de mettre l’homéopathie à l’abri des sarcasmes de nos ennemis féroces et arrogants. Ce n’est pas à elle de tenir une rubrique comme la vôtre et il me semble qu’elle sait rester à sa place. Elle dit juste et c’est important que l’homéopathie n’est pas une poudre de perlin pinpin, ce que pouvait laisser supposer les déclarations simplistes auxquelles elle a répondu. Nous devrions la remercier.

    1. C’est une personne très bien. Je ne critique pas les gens mais la politique absurde d’une boîte suicidaire. L’homéopathie ne pourra JAMAIS rimer avec commerce.

  20. Le mieux serait d’avoir une étude en double aveugle qui prouve ce que vous dites.
    Ne me dites pas que c’est impossible à faire.

    1. Le mieux serait que vous adoptiez la démarche scientifique. L’idée consiste à aborder tout problème sous l’angle d’une neutralité bienveillante et de se donner la peine de faire ses propres recherches. Ainsi vous iriez sur n’importe quel pubmed trouver bien des expérimentations qui font favorables à l’homéopathie. Ainsi vous découvririez que l’étude Australienne a été débunkée mais que personne n’a publié de démenti. Et bien d’autres choses encore…

      1. C’est déjà le cas. Je dis simplement qu’une étude sur le Covid et l’homéopathie serait utile, maintenant.
        Evidemment, le problème est de trouver un service qui puisse l’accepter. Vu la situation, ils n’ont rien à perdre.

    2. J’ai été aussi très déçue par la réaction de Boiron, puis je me suis dit, que s’ils avaient affirmé que l’homéopathie pouvait aider à guérir du Covid19, tout le monde leur serait tombé dessus en les traitant de charlatans. Il est vrai que sans recul et sans étude sérieuse des l’aide réelle de l’homéopathie dans la lutte contre ce virus, il est dangereux d’affirmer que l’homéopathie peut aider.
      Moi, j’y crois, je suis soignée par homéopathie depuis ma naissance il y a 67 ans et je m’en suis toujours bien portée, mais je lis aujourd’hui des articles assassins de médecins qui s’insurgent que l’on puisse croire que l’homéopathie soit d’une utilité quelconque dans cette lutte.
      Je me suis demandée, si dans un contexte tendu, où l’homéopathie a vraiment être assassinée par les politiques et le corps médical bien pensant, Boiron n’aurait pas simplement essayé, maladroitement certes, d’éteindre une énième polémique.
      Je vous félicite en tout cas de votre article. Nous nous sentons tellement abandonnés, il nous a fait du bien. Il est nuancé et bien étayé.
      Merci encore

  21. en effet , ce serait génial de pouvoir faire un essai dans un service médical , mais comment le proposer et l’organiser ?
    merci pour votre engagement !

  22. ce qui me semble le plus compliqué c’est la diversité des atteintes et la fulgurance des symptômes respiratoires. Et je ne suis pas sûre qu’on ait vu se relever des gens placé sous respirateur. Comme tout le monde j’ai parcouru ma matière médicale… je suis restée arrêtée sur éthyl sulfur dichloratum. action assez puissante en cas de détresse respiratoire. plus toux sèche tout en expectorant.
    Reste à savoir ce qui tue. Atteint pulmonaire ou pulmonaire et cardiaque… parce que dans les « petits » médicaments il y en a d’autres comme apocynum, laurocerasus… qui semblent plutôt bien ciblés pour ce genre de symptômes.
    Et oui je suis d’accord sur une proposition d’intervention dans les services hospitaliers. De toute façon personne n’a plus rien à perdre

  23. Jde
    Ce qu’il faut également prendre en compte c’est quand plus de la pneumonie atypique il y’a un épanchement d’eau qui se fait dans les poumons là où les gazs respiratoires sont censés faire des échanges d’où l’aggravation rapide des patients et les décès

    1. Pas sûr. Certains pourraient y perdre des millions, ne crois-tu pas?

  24. Mes 2 filles ont contracté  » un virus  » vers le 27 février : Premiers symptômes de nénette 1: maux de tête, puis 2 jours après fièvre importante puis douleurs dans le dos, toux légère mais sèche, courbatures, jambes  » molles », puis J4, J5…transpiration importante…à J7 de la grande , la petite a embrayé…
    Même tableau…ah j’ai oublié malaise de la grande, avec vomissement à J4.

    Retour à la normale en 12 -14 jours.

    En homéopathie, elles ont eu bryonia 9ch, arsenicum album 7ch, pyrogenium 9ch , belladona 7ch, hepar sulf 9ch, et aviaire 15 ch.

    Nous avons prévenu notre médecin et le 15, ainsi que les établissements scolaires.

    Maintenant, notre question est: grippe ou covid? That is the question…

  25. … je ne sais pouquoi, je regarde dans Chiron (dont je me suis bcp servi dans mes débuts (1980…) les signes respiratoires d’ARNICA MONTANA, pous lesquels on ne retrouve quasiment rien dans les symptomes -clés de G.Broussalian (1983).
    Surprise: Les 6 ou 8 lignes dans CHiron semblent correspondre , en beaucoup plus détaillé, à « Respiratory organs » et »Chest dans la MM de J.H. CLARKE !
    Qu’en pensez vous, chers confrères ?
    Alain Quilici, retraité depuis…1996, ayant travaillé, sans grand succès l’unicisme, mais mieux réussi en pluraliste (80% d’homéopathie dans me sprescriptions en fin de carrière).
    quil.alain @gmail.com

  26. J ai 79 ans et je temoigne des guerisons incroyables par l homeopatie , tous les jours sur mon face book :sylvain pizzolato

  27. Bonjour
    Que penser du bon vieux L52 qui fonctionne remarquablement bien en grippe classique ?
    Nous en prenons 20 gouttes chaque jour, en préventif.

  28. Bien le père Broussalian.
    Homéopathe depuis 35 ans, je suis de plus en plus fâché contre Boiron-Pognon. Ils ont perdu tous les repères de nos maitres, et le pire c’est qu’ils ont racheté tous les petits labos qui faisaient un travail remarquable. Il nous reste encore les LHF, Weleda et autres mais ç’est bien compliqué pour se fournir.
    Question importante: pourquoi ne pas créer un remède à base du Covis19 inactivé, tout comme le sérum de Yersin et d’autres?
    Espérons mes frères.
    Dernière réflexion, si le Pr Raoult pouvait être homéopathe, on serait beaucoup mieux traités.
    Courage à tous et merci.

  29. Je suis complétement d’accord avec les propos d’Edouard notamment, « homéopathie ne pourra jamais rimer avec commerce », dans ce monde ou tout est marchandisé , et vraiment tout.;jusqu’à l’écologie, la soit disant protection de l’environnement avec laquelle on nous enfume..la nature n’intéresse que si elle rapporte.;Y a qu’à voir pour la situation des abeilles..;Et je connais le sujet..
    Boiron s’est tiré une balle dans le pied et je en sais pas si ça lui a fait mal, car ses pieds doivent être un vrai gruyère à force, donc peut être la balle est passé par un trou déjà existant.
    je me souviens avoir entendu une émission sur France culture il y a deux ans, où l’on confrontait des pro au opposants à l’homéopathie, un lynchage.;une dame dont j’ai oublié le non, très calme ;. S’est littéralement faite atomisée par deux zouaves en cornet du monde médical, qui ont passé leur temps à caricaturer homéopathie, en allant chercher des remèdes dont je ‘n’avais jamais entendu parlé..Blaireau écrasé sur la route par exemple.;je n’en revenais pas..Il est certain que l’opinion publique non avertie au sortir de ce gendre d’émission ne peut que se résoudre à ne plus même vérifier l’ homéopathie…J’ai deux médecins, l’un deux n’est pas du tout homéopathe, mais pas du tout..Quelques jours après j’avais rendez vous, je lui parle de ça, il m’a néanmoins répondu  » c’est sanofi qui commande ce genre d’émission, d’un bout à l’autre »..
    A quand un livre ou une chaine utube spécifique homéo, avec un recueil de témoignage du genre  » pourquoi j’ai choisi l »homéopathie »..?
    je suis sorti du sujet mais bon…

    Pour le covid 19 , j’ai lu l’étude très inintéressante du docteur Bathia, j’en ai fais une traduction et l’ai faite circuler à mon réseau, d’une part car c’est vraiment une belle leçon homéopathie selon moi, c’est un très beau texte et c’est très clair. dans le dernier post script mis à jour, il semble qu’on puisse vraiment tablé sur Bryonia en Euope, et c’est ce que j’avais réservé depuis le début.

  30. Re bonjour .
    J’ai commandé (voir précédent mon mail, ici, du 22, Arnica en 9ch (gr) et 15ch (dose) et amm.carb dans les 2 mêmes présentations, à toutes fins utiles…
    J’ai envie d’ajouter à mes « directives anticipées » qu’un médecin soit autorisé, avant que l’on ne m’intube, à me donner Ammonium Carb en 15ch -qq globules…

    Quel médecin homéopathe osera, (!…) dans le contexte actuel reconnu (« homéopathie = placebo), légalisé/décretisé par notre consœur Agnès BUZYN, en parler à des confrères anesthésistes-réanimateurs ???
    J’ai 85 ans , vais bien (confiné chez moi avec mon épouse -même age-. Je passe sur nos facteurs de risque , outre l’age, réels mais modérés;
    Bon courage et bonne réflexion à tous !

  31. Je suis choqué et même attristé par la sévérité de certains commentaires lus ici sur Boiron. On lui reproche d’être « commercial », mais tout travail ne mérite-t-il pas rémunération ? De quoi vivent les médecins homéopathes, si ce n’est des honoraires que leur versent leurs patients ? Et comment pourrait-il en être autrement ? Tant qu’un groupe de philantropes ne décidera pas de créer un laboratoire homéopathique sous statut d’association à but non lucratif, il n’y aura d’autre moyen que de dépendre des capitaux privés pour produire des médicaments homéopathiques.
    Quant à la publicité, aux « spécialités » et tout ce que Boiron réalise pour tenter d’accroître sa visibilité et ses ventes, je ne peux que m’en réjouir si cela contribue à une meilleure acceptation par le public de cette thérapeutique villipendée par nos autorités, et tant que Boiron continue, parallèlement, à fabriquer et commercialiser les « vrais » médicaments homéopathiques (ceux que prescrivent les médecins homéopathes).
    Pour moi, simple patient, il est souvent déroutant, voire inquiétant, de constater les « guéguerres » que se livrent les différentes « tendances » au sein du monde homéopathique: pluralistes contre unicistes, vaccinophobes absolus contre vaccino-compatibles, etc…surtout lorsque je constate, chez les uns comme chez les autres, sans distincion, de remarquables succès comme d’inévitables échecs (notamment dans les maladies chroniques). Puisse l’homéopathie en finir un jour avec ses querelles internes pour présenter un front uni et salutaire face à l’adversité de l’idéologie dominante, tout en respectant les différences qui existent parfois entre ses différents praticiens et chercheurs !

    1. Bonjour
      Tout travail mérite sans doute rémunération dans la mesure ou ce travail ne chercherait pas le monopole. J’entends ce que vous dites, mais je le critique. Car selon mon point de vue cette guerre est celle des labos contre l’homéopathie, c’est une guerre sournoise, au travers de laquelle, on prend conscience que ça n’est pas l’intérêt des patients qui compte. C’est la marchandisation de la santé. Il y a une dictature réelle de ces derniers sur tout autre méthode de soin non conventionnelle en général , mais l’acharnement contre homéopathie en France devrait faire trembler bien des gens.
      Boiron à ma connaissance n’a jamais pris position réellement, quand est ce que Boiron a défendu les valeurs de l’homeoptahie, essayez de créer un débat national, demandé un referendum ?..Boiron ce nom si célèbre sur tous ces tubes, Boiron le bien en place, pourquoi ne s’est il pas lié , n’est pas devenu moteur?
      Boiron je suis désolé à collaboré et à participé à restreindre le développement de homéopathie en France.;A quelle fin ? pour prendre le monopole.Son soucis l »homéopathie ? « j’ai des doutes sincèrement. ;Les médecins homéopathes confirmés ne prescrivent pas du BOiron…Personnellement je tends à le boycotter.
      Ce qu’a fait Boiron est grave, qu’il reçoive des critiques sévères, n’est rien à côté de ce qu’il a fait à homéopathie Française.

    2. Votre avis est pondéré et réaliste. J’y adhère pleinement. Bon courage, cher « patient » … et médecin ou paramédical ?

      Dr A.Quilici ex-X 4 et homéo retraité = quil.alain@gmail.com

  32. je ne suis pas médecin, mais j’ai soigné mes quatre enfants quasi uniquement par homéopathie et je m’en suis toujours très bien portée (et eux aussi!). Boiron assassine l’homéopathie.
    Je ne sais pas ce que je peux faire pour contribuer à défendre l’homéopathie, mais ça me plairait beaucoup de pouvoir aider même si ce n’est que sur une mission « du colibri »
    Anne M.

  33. A propos de la chloroquine, que penser de Chininum sulfuricum qui est du sulfate de quinine dont il est dit (l’Homéopathie pratique du Dr C Binet) : « Médicament des fièvres intermittentes (paludisme) et des fièvres rémittentes (grippes) avec sueurs abondantes et épuisantes. Il n’a aucune action sur les fièvres continues, comme la pneumonie. Indiqué aussi dans les bourdonnements d’oreilles »

    Je serais tentée d’en prendre une dose en haute dilution pour me protéger, je me soigne à l’homéopathie depuis 65 ans et parfois fonctionné de façon empirique avec des résultats étonnants.
    Qu’en pensez-vous? Merci

  34. de toute façon ce qui va nous sauver de « la pensée unique » c’est le nombre de patients qui témoignent des bienfaits de l’homéopathie et de notre humilité, valeur essentielle par les temps qui courent…

  35. L’homéopathie a pour moi été efficace là où à échoué l’allopathie. J’ai guéri en 3 mois un papillomavurus grâce à Thuya Occidentalis. Je me soignerai avec l’homéopathie si par malheur je tombe malade du Covid 19.

  36. Je viens d’être soignée ts les signes du Covid sauf perte de goût en 4 jours sévères avec Arsenicum 5ch poussant vers Arsenicum 7ch. En boucle vu les dégradations à j+3.
    Ne reste que la fatigue et un peu de toux sèche

  37. VOICI LE VRAI TEXTE DE BOIRON :

    Si “certains médicaments homéopathiques sont traditionnellement utilisés pour optimiser l’immunité des patients face aux différentes infections virales, nous ne pouvons donc en aucun cas cautionner l’usage d’Oscillococcinum pour la prévention ou le traitement des infections respiratoires liées au coronavirus”, conclut le laboratoire.

    Boiron n’a exclu que OSCILLOCOCCINUM et valorisé les médicaments appropriés

    Ça c’est une VRAIE NEW !

    Et attention aux fakes-news par ignorance ou par mauvaise foi

    1. Bonjour Doodom,
      Peut-être que nous sommes fautifs de ne pas avoir pris le temps d’examiner attentivement TOUTES les sources de nos infos et que nous serions allés vites en besogne ? C’est possible et dans ce cas nous le regrettons. En effet j’ai pu constater encore récemment à quel point les médias déformaient sciemment certains des propos tenus par Valérie Lorentz-Poinsot (voir par exemple l’interview qu’elle a donnée sur Europe1 en opposition avec le résumé écrit qu’on peut lire sur de site de la radio). Par conséquent il faut se méfier des journalistes.
      Mais il faut tout de même faire preuve d’un peu d’esprit critique sur les propos tenus par Madame Lorentz-Poinsot: l’homéopathie, dans son esprit, ne sert (ou ne peut ?) qu’à traiter les symptômes du Covid19, approche s’il en est purement symptomatique, qui n’est rien d’autre au final que de l’allopathie banale déguisée (antitussif, antipyrétique, anti-machin), en l’absence de traitement ciblant le virus. Ceci est révélateur d’une grave incompréhension ou méconnaissance de sa part sur l’homéopathie. Mais je ne vais pas m’étendre là dessus davantage, toutes les infos concernant les bases de l’homéopathie sont sur notre site.
      Vous citez pour la défense de Boiron des propos qui auraient été tenus par un responsable du laboratoire contacté par France Info. Les propos rapportés par France Info sont sans doute tronqués. Mais ils sont hélas du même acabit que ceux tenus par la PDG du groupe.
      Dans les faits, en date du 27 février 2020 Boiron USA, habitué des class-actions, a twitté :
      « We do not recommend that our products be used for treatment or prevention of coronavirus symptoms. We urge you to follow the advice of government officials and health care providers during a health crisis such as this. »
      https://twitter.com/BoironUSA/status/1233103607488294914
      On peut comprendre la prudence de la filiale aux USA. Mais, autant que je sache, la maison-mère française n’a pas publié de communiqué officiel démentant ce tweet, toujours consultable en ligne, préférant axer sa communication sur la fabrication nouvelle de gels hydro-alcooliques. La résignation ou la dérobade n’est pas il me semble l’attitude attendue de la part d’un groupe qui doit tout à l’homéopathie. A moins qu’il ne lui fasse pas confiance, faute d’avoir appris à la connaître.

      1. Merci beaucoup pour cette clarification, je me faisais le reproche de n’avoir pas pris assez de temps pour cela. Combien de temps peut on continuer une industrie qui ne croit pas à ce qu’elle produit ? Ou encore comment qualifier une industrie qui prospère sur la déformation et l’incompréhension des principes biologiques sur lesquels elle repose?

  38. Bonjour il y a bientôt 76 ans que je me soigne par homéopathie. Né en Algérie j’ai bénéficié de grands Homéopathes d’Alger et d’Oran.
    Je suis Médecin spécialiste Anataomopathologiste. Ancien Praticien Hospitalier -Expert près la Cour d’Appel- initiateur de la Technique
    cytologique en Phase liquide dont j’ai été le premier à publier une série de 40.000 patientes. J’ai décrit les premiers cas Français d’infection à HPV du Col Utérin.
    J’ai toujours été soigné par homéopathie puis ensuite j’ai soigné mon épouse, mes enfants; mes amis si nécessaire par homéopathie
    J’ai été dans un jury de Thèse en pharmacie: Etude de l’action de différentes dilutions homéopathiques de phosphate blanc (Phophorus)
    sur l’hépatite toxique du rat. J. BILDET, Thèse Université Bordeaux II. Doctorat d’Etat de Pharmacie n° 2, 1974-1975…. Bref je pourrais continuer encore longtemps !
    L’homéopathie ne doit pas être utilisée pour tout. Un infarctus un cancer ou toute pathologie lourde ne relève pas de l’homéopathie. L’abandon du remboursement futur de l’homéopathie par la Sécurité Sociale explique peut-être cette prise de position, c’est la seule explication que je trouve pour justifier leur déclaration.

    1. Je vous félicite pour ce parcours exemplaire qui inspire le respect. Permettez moi simplement de vous faire réfléchir sur votre déclaration « L’homéopathie ne doit pas être utilisée pour tout ». Bien entendu je ne parle pas ici des cas chirurgicaux mais par exemple des infarctus, lisez par exemple ce que dit Borland à ce sujet:
      https://homeopathybooks.in/some-emergencies-of-general-practice-by-borland/acute-cardiac-failure/
      En outre sachez que de nombreux hôpitaux indiens traitent le cancer homéopathiquement avec des résultats brillants, mon vieil ami le Dr. Farokh Master (devenu officiellement cancérologue) étant l’un des plus renommés pour sa compétence.
      En conclusion, et dans le champ purement médical des pathologies aigues comme chroniques: si l’homéopathie ne marchait pas sur tout, alors pour moi elle ne vaudrait pas la peine d’être étudiée car elle serait alors à classer parmi les milliards d’autres thérapie ou approches ou concepts que le système consumériste met à la mode selon le fric qu’il y a à se faire.
      L’homéopathie est unique car elle repose sur la seule loi naturelle de guérison. Cela s’applique en tous lieu, en tous temps, à tous.

  39. Vu le contexte actuel je pense que le labo Boiron n’avait pas le choix.. un seul décès d’une personne ayant pris une granule c’était des procès en cascade.

  40. Ostéopathe en milieu équin j ai suivi le cursus de la smb Rouen. Une époque où le laboratoire dolisos s entourait médecins motivés qui fait de l’homéopathie une médecine efficace et individuelle. Nos dirigeants ont programmé depuis quelques années sa mort éminente…. Pas de preuves scientifiques tangi les ils ont oublier les travaux du Dr benveniste que l on a fait taire…. Mes chevaux et tous les cas désespérés que j ai traités depuis plus de 30 ans n ont pas eu besoin de preuves pour y croire ou de ne pas y croire., le dernier poney sorti d affaire après une intoxication grave aux produits phytosanitaires il y a plus de 15 ans et condamné par la médecine classique, à été sauvé à grand renfort de
    remèdes homeo cibles et d isotherapiques
    Il Ns s a quitté l été dernier…..à presque 35 ans….. L homeopathie cette médecine humaine, individuelle, intelligente, dénuée d effets indésirables… Mes animaux mes enfants mes petits enfants .. Une véritable addiction et si il faut aller commander ailleurs les souches dont Ns avons besoin… Nous iront !!!!

  41. Bonjour.
    Les propos du directeur de Boiron sont lamentables et malhonnêtes. C’est justement dans ce genre de pathologie que l’homéopathie a un rôle à jouer.
    Lui envoyer une lettre est une bonne idée.
    Je voudrais quand même savoir dans quel but il a tenu ces propos.
    Merci, Docteur

    1. Je me soigne par homéopathie depuis plus de 30 ans, j’ai 62 ans. L’homéopathie m’a souvent bien tiré d’affaires. Je ne peux pas porter d’avis objectif dans un sens positif ou négatif sur Boiron car je n’en ai pas les compétences. Par contre, je me dis que même si Boiron ce  » n’est pas le top « , nous avons encore avec ce laboratoire la possibilité d’accéder à l’homéopathie. Peut-être est-il difficile pour Boiron de se retrouver face à un rouleau compresseur pour essayer encore de sauver un peu les meubles. C’etait juste une réflexion… A part BOIRON, quelqu’un pourrait-il me dire si il existe d’autres laboratoires homéopathiques. Merci.
      M.A.

      1. Bonjour
        bien sûr qu’il y a d’autres laboratoires homéopathiques en Europe, et pas des moindres. Remedia, Helios, Gudjeon, Schmidt-nagel, etc.
        Athelas

  42. Enfin un article qui exprime la valeur de l’homéopathie. J’ai été moi-même choquée par les déclarations « lâches » de Boiron. A Colmar où nous sommes gravement touchés, mon médecin de ville soigne ses patients à l’homéopathie depuis le début de l’épidémie (et quel début chez nous…)
    Aucun des patients qu’il a vus à son cabinet n’a eu à ce jour à se rendre à l’hôpital.

  43. Bien d’accord pour dire a tous que l’homéopathie guérit vite et bien les patients atteints du Covid.
    Vous avez oublié de citer Antimonium tartaricum et Ammonium carbonicum souvent rencontrés dans les formes pneumopathiques d’emblée avec encombrement majeur par mucosités très fréquentes en debut d’atteinte.
    Effet immédiat quasi miraculeux.

    1. Auteur

      Bonjour Vous verrez qu’ammonium carbonicum fait l’objet d’un article specifique à ce sujet

  44. j’ai acheté antimonium tartaricum en prévention, je suis grande fan de l’homéo que j’utilise, et boiron exagère, je soigne la grippe avec l homéo, cela dure 2 jours au lieu de 7, si j’attrape je m »en remettrai encore à l’homéo

  45. Je ne connais pas les tenants et les aboutissants de l’affaire Boiron. Je me soigne à l’homéopathie depuis 30 ans et çà me convient. Sauf si l’antibiothérapie s’avère indispensable mais cela reste exceptionnel.
    Je vous suis pour défendre l’homéopathie

  46. prends soin depuis 40 années d un troupeau d une centaines de bovins grâce à l ‘ homéopathie et la médecine anthroposophique … avec succès…notre grande famille est toute acquise aussi bravo pour votre site on se trouve bien seuls dans notre démarche alors on piste les bonnes nouvelles !!! et on a pas peur !!!

  47. Dommage que l’article de Manish BAHTIA ne soit pas traduit en français.
    Cordialement

  48. Je me soigne avec l’homéopathie depuis plus de 30ans et on ne peux pas accuser l’homéopathie de placebo quand elle a guéri mon bébé de 6 mois et mes animaux…
    Mais je ne ferme pas pour autant la porte à l’allopathie !
    Sachons garder un esprit critique !

Laisser un commentaire