Eventualité deux

Dans Eventualité par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

Eventualité 2

Le patient se sent beaucoup mieux sur tous les plans, et il n’y a que peu ou pas d’aggravation.
Observation-02
Niveaux : spontanément les patients en haut du groupe A réagissent ainsi quelle que soit la dose administrée. De même ceux du groupe D ne feront pas de réaction d’aggravation mais ensuite leur état va s’aggraver très vite de nouveau.

Diagnostic : cas idéal, dose bien adaptée.

Comme nous ne recherchons surtout pas une réaction violente, voici idéalement c’est ce que vous devez observer dans tous les cas si la dose est bien ajustée. N’importe quelle pathologie fonctionnelle réagira ainsi, disons que l’aggravation est si faible qu’elle n’est probablement pas perçue par le malade. Dans les cas où la souffrance est déjà maximale, il n’y aura pas non plus d’aggravation.

Laisser un commentaire