A QUEL MÉDICAMENT APPARTIENT LA KEYNOTE CI-DESSOUS ?

Asarum
6
21%
China
3
11%
Hepar sulfur
1
4%
Lachesis
Aucun vote
0%
Lyssinum
1
4%
Mercurius
1
4%
Natrum muriaticum
1
4%
Nitric acidum
3
11%
Nux vomica
11
39%
Silicea
1
4%
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#45614
Plus facile :


“hypersensible; le moindre mot inoffensif l’offense, le moindre bruit l’effraie, anxieux et désemparé, ne peut supporter aucun remède même le plus adapté. “


à vous de jouer... ;)
par annick
-
#45643
Si on prend ces signes, on va retrouver Nux sans problème
Et comme Athelas a dit que c'est facile, ce doit être la bonne réponse

Cependant la musique de cette KN me semble être plus dans une ambiance : monde hostile, persécution
Il interprète un mot inoffensif,
il n'est pas hypersensible au bruit, ce n'est pas seulement qu'il sursaute ou que cela l'irrite, il y voit un danger
Donc je vais tenter China
par Jeannine
Diplômé PH
#45739
J'arrive trop tard pour le sondage.

Nux-v. Ci-après extrait MM d'Hering:
"Oversensitiveness to impressions upon the senses ; noise, smell, light and music, and the most trifling symptoms are unbearable ; every harmless word offends, every little noise frightens, anxious and beside themselves, cannot bear even the least suitable medicine."

Merci, Athelas, j'avais oublié que Nux-v ne supportait aucun remède, même le plus adapté.
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#45740
Salut

Oui, c'est bien Nux.
Je prepare un petit commentaire à mon retour de Calvi.
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#45752
Quelques mots donc sur la keynote donnée par Nash dans ses Regional Leaders .

"Over-sensitiveness, every harmless word offend, every little noise frightems, anxious and beside themselves; they cannot bear the least, even suitable medicine."


Nash l'écrit peut-être de tête (!) car Hering l'a formulée un peu différemment. La voici en intégralité :

Mind
"Oversensitiveness to impressions upon the senses; noise, smell, light and music, and the most trifling symptoms are unbearable; every harmless word offends, every little noise frightens, anxious and beside themselves, cannot bear even the least suitable medicine."


On retrouve plus loin à la section "Nerves" pratiquement le même texte, c'est dire son importance clinique :

"Oversensitiveness: to external impressions, odors, light, noise or music, a slight current of air; to trifling ailments; every harmless word offends, even suitable medicine aggravates."

Ici apparaît un nouveau facteur externe, encore un de plus, le courant d'air.

Ces symptômes clés proviennent directement des provings d'Hahnemann lui-même. Cependant de très nombreux remèdes provoquent expérimentalement une hypersensibilité [over-sensitive] et sont indiqués quand cet état est présent, d'autant plus chez les sujets de tempéraments colériques ou nerveux. Mais, s'il y a un lien évident entre une odeur, la lumière et un bruit (qui sont captés par les organes des sens), quel rapport entre eux et un courant d'air, une parole, ou encore un remède ? Aucun, ou plutôt un seul : Nux vomica, car Nux est sensible à chacun d'entre eux.
Cette hypersensibilité se manifeste en effet chez Nux vomica dans de nombreuses circonstances. Une recherche sur PCKent avec le mot clé hypersensible # nux-v permettra facilement de s'en rendre compte.
Seul Nit-ac parvient à ne pas se laisser trop distancer.
Par extrapolation Nux vomica n'est pas loin d'être le médicament qui a le plus d'aggravation dans toute la matière médicale [GE agg # nux-v], avec 140 rubriques dans le Répertoire ! Seul Sulfur le maitre anti-psorique parvient à le dépasser à ma connaissance.

Littéralement il s'agit d'un sujet "sur les nerfs", sur-impressionnable. Il ne supporte rien, et en plus même pas un petit peu de rien, si je puis dire. Le moindre bruit, le moindre petit mot, le moindre petit symptôme, la moindre dose de médicament l'agresse. Il faudrait compléter par le moindre courant d'air et le moindre toucher, et encore d'autres (toutes ces rubriques sont intéressantes à regarder). Toute chose qui paraîtrait insignifiante ou commune pour autrui.
Bref, alors qu'il désire, qu'il exige pour lui-même le maximum, il ne supporte pas d'être soumis au minimum.

Vous imaginez sa réaction, mélange d'anxiété et de fureur [besides themselves, que l'on peut traduire mot pour mot par "hors de lui"], car non seulement il souffre mais en plus il a peur de ce qui lui arrive et rien ne va comme il voudrait. "Désemparé" est une traduction suggérée par Amy, qui évoque étymologiquement le navire qui a subi des avaries, ou qui a perdu ses moyens, et qui ne peut plus/pas manoeuvrer.
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#45819
Je propose encore une keynote mind puis ensuite de passer à la section "head", mal connue selon moi, et qui permet quelques raccourcis pour penser à des remèdes.
?
par Seb
Diplômé PH
#45821
yessss
C'est toujours très intéressant !!!!
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#45841
Tenez, encore une rubrique que j'ai découverte (ajout Schmidt) témoin il me semble de l'hypersensibilité de Nux :
PSYCHISME / PLAIE ouverte, ne peut supporter la vue d'une (Voir Couteaux, Sangloter)
nux-v, staph
Comorbidité chez Vithoulkas

Peut-on encore le formuler de cette façon? […]

Un pneumologue témoigne du Covid

Mme Henrion Caude est très alertée p[…]

nouveau membre

Bonjour Sissi, bienvenu et bonne lecture :)

Le règne de Knock

Ce que Jules Romain n'avait pas vu c'est que le m&[…]