Règles du forum : Veuillez S.V.P. éditer vos répertorisations et indiquer le raisonnement qui vous conduit à choisir un médicament parmi ceux qui apparaissent.
par Terrasienna
Staff
#49648
Sans trop réfléchir, argentum niticum m'a tentée initialement, le raisonnement d'utopia était bien vu, mais je pense qu'ipeca est plus indiqué ici. Il manque quelques elements pour un argentum, qui n'est pas dans la rubrique suite d'indignation, ici incontournable.
Avatar de l’utilisateur
par cyril.sf
Diplômé PH
#49649
Bon, même moi je suis d'accord avec cette "suite de.." , c'est dire , vu ma faible participation par manque de confiance!
de toute façon , elle le dit :" c'est la chose qui m'a le plus bouleversé " et " je suis révolté "
et l'exposé de ses symptômes va dans le sens de qqun qui encaisse
donc pour moi, 2 rubriques :
affection près colère
diarrhée après colère et indignation
ce qui donne
Colo, Ip, et Staph
Colo n'est pas dans la rubrique générale de désir de plein air et Staph y est au 1er° Ip au 2ème°
je pense donc à Ipéca
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#49658
Et voilà la solution

Bravo Annick, première a avoir vu le remède. C'est bien IPECA !

J'avais répertorisé:

Ge: ALIMENTS / sucreries...
+ Rec: DIARRHÉE / indignation...

On notera pour commencer que chacun de ces deux symptômes sont des ysmptomes hautement important ( valeur 4 dans PCKENT) . Les prescripteurs chevronnés se reconnaissent au fait qu'ils font une répertorisation avec peu de symptômes mais de valeur maximale, la première rubrique parce qu'elle est une modalité générale, l'autre une modalité psychique. PcKent ajoute aussi Cham, Acon, et Ars depuis la rubrique colère, et Sulph depuis la rubrique contrariété.

A ce point il faut dire que si la rubrique Diarrhée suite d'indignation s'était avérée trop étroite et qu'aucun remède n'apparaisse en commun, il aurait fallu généraliser et prendre la rubrique du psychisme suite de colère avec indignation.

Maintenant un autre point va nous aider, c'est tout simplement les relations entre les remèdes. Il s'avère que Ip est bien suivi de n'importe lequel des autres candidats. C'est déjà une bonne raison de commencer par lui. Chez l'enfant, c'est souvent utile de commencer avec Ip un cas qui finira par réclamer Sulph.
Ici, la tendance à sortir les pieds du lit n'est pas très accentuée, mais il y a fort à parier que dans les mois qui viennent les cas va se développer vers Sulph.

Enfin, la patiente n'a rien de l'anxiété d'Ars, ni de la combativité de Cham ou Acon.

Restait donc Ip qui a fonctionné à merveille.

Concernant son ressenti
je suis bien d'accord pour dire que c'est complexe ce que la patiente a pu ressentir et que c'est toujours périlleux d'interpréter. Mais il faut un minimum. Ici, la rubrique déception n'est pas de mise car ce qu'elle ressent est plus fort qu'un simple désappointement ou désenchantement: elle a été révoltée, ce qui revient à l'indignation. A la rigueur on aurait pu prendre la rubrique suite de Chagrin, cette rubrique est très générale en rapport avec toutes peines, fortes tristesses, sans préjuger de la façon dont le malade réagit (ainsi on y trouve des remèdes aussi différents que Ph-ac, Aur, Ign ou Puls).

Ed

Sur le conseil de Clo, j'ai essayé de fai[…]

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]

Il n'y a aucun souci Jen , c'est une mépris[…]

Présentation

Bonjour Patrick Suis très content de t'accu[…]