Règles du forum : Veuillez S.V.P. éditer vos répertorisations et indiquer le raisonnement qui vous conduit à choisir un médicament parmi ceux qui apparaissent.
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#50302
Voici un cas de migraines, dûment étiquetées comme telles par les confrères neurologues consultés par notre patient.

Puisque le malade consulte pour cela, je commence à vous décrire les maux de tête, mais vous savez que ce n'est pas forcément, et beaucoup s'en faut, la symptomatologie locale qui donne la clé d'un cas. Trop souvent les débutants se noient dans un tas de signes locaux qu'ils sont pourtant fiers d'exhiber mais qui hélas ne servent à rien.

Depuis plus de dix ans Monsieur C souffre de sa tête. Cela a commencé sans facteur évident, sa mère est migraineuse, et il y a d'autres cas dans la famille. Il souffre tantôt d'une moitié du crâne, tantôt de l'autre. Il n'y a pas de périodicité connue. Il décrit une douleur pulsatile notamment dans les tempes.

Comme souvent dans ce genre de cas il a de la peine à en décrire plus, cependant il explique et montre avec son index que la douleur descend "jusqu'entre les sourcils". Le point de départ de cette irradiation "entre les sourcils" n'est pas clair, en tout cas cela ne vient pas des tempes. C'est comme si le mal de tête allait irradier dans cette région (pour exploiter ce signe il vous faudra utiliser le répertoire artistiquement).

Il a remarqué après avoir consommé de nombreux médicaments (le Sumatriptan lui fait quelque effet) que prendre un bain très chaud juste au moment où la crise survient a de bonnes chances de l'enrayer.

Cet homme de 45 ans travaille dans le vin, comme on s'en doute il est plutôt un bon vivant. Son foie n'est pas dans un état terrible comme il dit car il a plusieurs calculs biliaires et a déjà fait une ou deux crises de cholécystite. Par dessus tout il décrit spontanément une sainte horreur de tout ce qui est gras, les fromages, etc., qui l'aggravent.

En revanche, il adore tout ce qui est acide, les cornichons, etc. Sa digestion est perturbée, il a des ballonnements, cela descend mal. D'ailleurs il est très constipé. A ce point, il hésite un peu craignant visiblement de m'offenser s'il en dit plus. Après l'avoir encouragé, il explique qu'en fait ses migraines sont ostensiblement aggravées à chaque période de constipation. Ce fait est très net pour lui mais comme on lui a ri au nez à chaque fois qu'il en parle... S'il évite la période de constipation par l'usage de laxatifs, les migraines ne surviennent pas. Donc, au départ, je pensais que la constipation l'aggravait. En lui demandant plus de détails il apparaît qu'il se sert des laxatifs pour s'obliger à aller à la selle, ceci empêche les maux de tête de survenir. Quand il parvient à faire une selle la migraine ne se déclare pas.

Des fourmis dans les membres la nuit sont tout ce que je peux glaner de plus.

Pour ce qui est de l'examen clinique, j'abrège, tout est normal hormis une petite surcharge pondérale, des ongles aplatis, pleins de taches blanches.


A vous de jouer !
par 20.100pic
Etudiant
#50305
bonjour à tous
je suis parti de la rubrique céphalée > en faisant une selle et j'ai regardé deux meds : asaf et ptelea
En utilisant l'extraction de ptelea
céphalées tempes de droite à gauche et réciproquement
céphalées extension à la racine du nez
aversion et < beurre, fromage...
désir et > aliments acides
on le trouve aussi dans les dérangements gastriques(2) la constipation, et dans les picotements et fourmillements dans les membres
alors je ne connais pas Ptelea trifoliata mais il a des arguments: je n'ai même pas regardé les polychrestes
par didier
-
#50306
Je proposerais bien un nouveau pseudo pour Vincent, Lucky Luke :lol: . Je ne savais même pas par où prendre le cas. Je n'ai pas réussi à trouver céphalée > en faisant une selle . Ptelea me fait penser à un cas que j'avais lu la personne avait reçu pulsatilla en veux-tu en voilà, à la place. Bravo
par annick
Membre d'honneur
#50307
J'ai pris le cas par l'autre bout :
bon vivant, pbs hépatiques, ne tolère pas plusieurs aliments, ballonnement, constipation, surcharge pondérale...
évoque Nux d'autant que la chaleur lui fait du bien et la selle l'améliore

Les caractéristiques de la céphalée sont compatibles avec Nux :
céphalée avec constipation
douleur pulsatile tempe
céphalée extension à la racine du nez

Nux aime les cornichons mais pas l'acide
Peut-être les taches blanches sur les ongles et le désir d'acides sont en relation avec une strate Sepia ?
par Emile
-
#50308
Lachesis qui candidate sur le contexte de céphalée irradiant au nez et de douleurs hépatiques puis dont on vérifie qu'il répond bien aux autres symptômes.

GRILLE RÉPERTORIALE
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 4 GE : INTOXICATIONS / alcoolisées, de boissons
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 3 ES : DÉSIR / cornichons au vinaigre
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 3 TE : DOULEUR / EXTENSION / nez
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 3 TE : DOULEUR / Tempes / pulsative
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 3 AB : HÉPATIQUE, affection du foie
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 2 TE : DOULEUR / constipé, quand il est
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 2 TE : DOULEUR / Front / Nez, au dessus de la racine du
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 2 MB : FOURMILLEMENT
Lach,Nux-v,Hep,Ars,Puls,Sulph,Bell,Arg-n,Agar,Alum,Verat -> 2 TE : DOULEUR / chaleur / amél

Total des (symptômes couverts, occurrences des remèdes, degrés des remèdes pour les symptômes couverts)
Lach: 24, 9, 19, Nux-v: 18, 7, 14, Hep: 17, 6, 8, Ars: 16, 6, 10, Puls: 16, 6, 10, Sulph: 15, 5, 10, Bell: 14, 5, 11, Arg-n: 14, 5, 10, Agar: 14, 5, 8, Alum: 14, 5, 7, Verat: 14, 5, 5
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#50310
Je suis Émile, d'autant que Lach est au troisième degré quant aux intoxications chroniques par boissons alcoolisées.
par Gilles63
-
#50311
Juste en lisant le cas je trouve que "ça ne sort pas" ,constipation et sinon migraines ,et du coup comme Annick je pense à NUX V sans repert
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#50315
Edouard Broussalian a écrit :En regardant TE DOUleur contipation agg et douleur extension racine du nez LACHESIS arrive, le reste et les cornichons me va tres bien ainsi que la sensation pulsatile
mon vieux je t'inscris à une consultation mémoire. A ta décharge c'est que tu as guéri trop de patients. :D
par rpierre
-
#50316
Bonjour,

J'ai pensé à Nux-v dans un premier temps sur le profil général du patient (bon vivant, lithiases biliaires, foie, ballonnement...) mais je n'ai pas retrouvé tous les symptômes caractéristiques du cas :
Nux vomica est certes présent dans les rubriques :
- douleur tête quand il est constipé
- intoxication boissons alcoolisés
- aversion des aliments gras

Mais il est absent pour le désir d'acides, les fourmis dans les membres, douleur améliorée ou évitée après un bain chaud, l'extension de la douleur vers la racine du nez.

La repertorisation en prenant l'ensemble de ces rubriques me conduit vers PULS, BRY ou LACH.

Mais, en relisant plus précisément le cas, on comprend que la douleur est améliorée en allant à la selle, ce qui n'est pas tout à fait la même chose que l'aggravation quand il est constipé. Hormis Aloe, d'ailleurs aucun remède de la première rubrique se retrouve dans la seconde. Curieux, non ?

La rubrique " douleur tête amel après la selle" ne donne que des remèdes au premier degré. En reprenant tous ces remèdes (dont certains complètement inconnus pour moi) dans le Synoptic II de Vermeulen, on arrive de manière surprenante à Ptelea trifoliata qui réunit beaucoup de caractéristiques singulières du cas :
- aggravation par le gras +++ et le fromage++
- désir d'acides +++
- les douleurs pulsatiles (élancements) dans les tempes avec l'extension particulière vers la racine du nez ++
- les fourmis dans les membres
- le profil général avec des troubles hépatiques et gastriques souvent associés à de l'urticaire (fourmillements ?)
Farrington et Nash placent Ptelea entre Nux-Vomica et Bry pour les troubles hépatiques. Un grand remède du foie surtout si douleur hépatique aggravée couché sur le côté gauche dit Nash.

Bref, tout me semble être en cohérence pour donner Ptelea, remède inconnu que je n'ai jamais prescrit.

Par recoupement de plusieurs symptômes, il est à noter que la céphalée de Ptelea présente une caractéristique originale : elle cesse brutalement dans certaines circonstances : en allant à la selle, en mangeant des choses acides, après le petit déjeuner (une keynote d’après Hale), ou en prenant un bain chaud (cas présent mais je ne l'ai pas retrouvé dans les matières médicales).
par Christel
Etudiant
#50323
Rapidement je verrais bien Bryonia qui semble coller avec l'ensemble du tableau physique et tempérament.
Il a le tropisme sur le foie, les troubles digestifs, et la céphalée liée à la constipation.
De plus il est en général aml par le froid sauf pour la céphalée , il n'aime pas le gras mais adore l'acide.
par belette99
Etudiant
#50384
Bonsoir,
sujet bilieux, dyspeptique et bon vivant dont les céphalées sont provoquées par une "intoxication hépatique".
A première vue le sujet évoque Nux Vomica.
Les rubriques que j'ai retenues sont :
- tête /douleur/céphalée/ extension à la racine du nez
- Céphalées améliorées à l'émission des selles
- >> par les applications chaudes (je n'ai pas trouvé bain chaud … problème de répertorisation :? )
- désir d'acides

En gardant en ligne de mire l'aversion det l'<< par le gras et le fromage (qui pour moi fait plus partie de la maladie).

… et je n'ai gardé que 3 médicaments : BRY, PTEL, SEP (en NUX-V décompensé)
DD : J'ai éliminé NUX-V car il est >> à la chaleur mais ses Céphalées sont >> au froid et >>à la chaleur
LACH me plaisait bien pour le côté extension à la racine du nez, désir d'acide, son amélioration par la reprise des écoulements (si on peut considérer les selles comme un écoulement), et son <<< par le bain chaud (je me disais que l'inverse pouvait exister :) )
… mais en potassant les MM l'outsider PTEL ( que je ne connaissais pas) prend la tête!!

J'ai eu un p'tit Problème sur le diagnostic du miasme … le côté hépatique évoque la sycose, mais les ongles déformés me font penser à la syphilis … si quelqu'un pouvait répondre :D et d'autre part je ne sais pas à quel(s) miasme(s) correspond
PTEL
Volà les incertitudes d'une 1re année :oops: :lol:
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#50385
[Belladonna : N'etant pas là jusque la fin de la semaine , vous avez la reponse un epu en avance cette semaine ]

Bravo a 20.000pic qui a trouvé directement PTELEA

Deux remèdes s'offraient à la réflexion a priori: Bry ou Puls. Mais aucun ne semblait couvrir le cas, c'est pourquoi il fallait pousser l'analyse plus loin.

Trop souvent je constate que les écoles d'homéopathie se lancent tout de suite dans l'étude de remèdes invraisemblables alors que personne ne connaît les polychrestes. Je ne le redirai jamais assez: c'est une erreur. Il faut d'abord connaître les polychrestes sur le bout des doigts. Songeons un instant à tout ce que Hahnemann a fait avec seulement quelques remèdes. Puis, avec la pratique on rencontre des cas de tel remède mais il manque tel symptôme pour que ce soit indiqué, alors (à moins d'un cas fragmentaire) cela signifie que l'on est devant une "bête rare".

Dans un cas donné, selon la croix de Hering, nous pouvons avoir des Modalités, des Concomitants, une Sensation particulière, une Irradiation ou Localisation. Très souvent nous avons des modalités, ici notre malade parle de son bain chaud.
J'ai eu l'occasion de voir dans ma carrière un nombre de céphalées ou de migraines que je ne compte plus. De très nombreux malades ont besoin du calme, de l'obscurité, etc. beaucoup prennent des bains, le bain chaud est un bon moyen de se relaxer. Donc même si le signe est présent, je pense qu'il convient de le garder en réserve car si le candidat choisi le possède c'est un plus, sinon tant pis. A la limite je considèrerais presque que l'> par le bain chaud n'est pas un signe pathologique.

D'ailleurs nous serions bien en peine de trouver cette modalité du bain chaud... dans PcKent par exemple, il n'y a que deux rubriques . La rubrique Bain de la section Généralités existe avec des sous rubriques, notamment le Bain froid. Il y a < ou > par le bain froid, mais pas mention de bain chaud.
Il faut savoir que c'est un parti pris de Kent dans l'élaboration du Répertoire: on pourra remarquer qu'il existe les rubriques Chaleur < ou Froid < mais pas >. Il explique que dans son expérience, c'est superposable de dire > par le froid ou < par la chaleur (par exemple un sujet Iodum qui a toujours chaud est < par la chaleur et > par le froid).

Mais nous avons plus bizarre et exploitable !(il nous faut des symptômes connus dans la matière médicale, ne l'oublions pas): la modalité liée à la selle.( nous y reviendrons plus bas)

Pour continuer, dans une affaire de migraines nous avons rarement une sensation précise. Souvent la douleur est pulsative. Ce signe est tellement commun que Kent en a fait un chapitre indépendant de la douleur... c'est dire. Je crois vous avoir raconté ce cas où le malade disait qu'il avait l'impression qu'on lui lacérait le cerveau avec des griffes, ce qui ouvre tout de suite la discussion sur Ars.

Les irradiations de la douleur sont hautement significatives. C'est pourquoi vous aurez remarqué que PcKent valorise d'emblée à 3 points de tels signes. Là, nous avons une chose bizarre, la douleur va "entre les sourcils". dans le répertoire, cette région anatomique s'appelle "racine du nez" (on peut dire aussi glabelle, mais c'est devenu assez inusité).

J'ai donc demandé toutes les rubriques de la tête contenant une extension à la racine du nez puisque nous ignorons le point de départ précis, en me disant que si je trouvais une rubrique assez étoffée, je postulerais volontiers que le bon candidat y soit. Cela donne:

Te: DOULEUR... / EXTENSION / nez / racine du

Te: DOULEUR... / Côté / EXTENSION / nez

Te: DOULEUR... / Front / EXTENSION / nez... / racine du

Te: DOULEUR... / Front / Nez... / EXTENSION...

Te: DOULEUR... / Front / Yeux... / EXTENSION / nez / racine du

Te: DOULEUR... / Occiput / EXTENSION / nez... / racine du

Te: DOULEUR... / DÉCHIRANTE / Front / EXTENSION / nez... / racine du

Te: DOULEUR... / DÉCHIRANTE / Front / Côtés du front / EXTENSION / nez...

Te: DOULEUR... / ÉLANCEMENTS douloureux / Côtés / EXTENSION / nez...

Te: DOULEUR... / PINÇANTE / Front / EXTENSION...

Te: DOULEUR... / PIQUANTE lancinante / EXTENSION / racine du nez

De cette liste on peut éliminer sans grand risque toutes les rubriques liées à unes sensation particulière. Idem pour la douleur depuis l'occiput, le patient aurait tout de même montré l'arrière de la tête, souvent nous sommes devant un manque de précision qui confond les tempes, le côté et le front. Cela nous donne:

Te: DOULEUR... / EXTENSION / nez / racine du: Agar, bism, kali-c, kali-n, lach

Te: DOULEUR... / Côté / EXTENSION / nez : Phos

Te: DOULEUR... / Front / EXTENSION / nez... / racine du: Acon, aloe, bapt, cina, glon, kali-bi, kali-c, lach, nux-v, phos, ptel, puls

Te: DOULEUR... / Front / Yeux... / EXTENSION / nez / racine du: Lach

A part Agar, Bism, et Kali-n, la rubrique Douleur du front irradiant à la racine du nez comporte tous les autres remèdes possibles.

Parmi cette liste quels sont les remèdes qui ont horreur du gras ? là encore un signe particulier chez un homme !

C'est bien vite vu: Phos, Ptel et Puls.

Voilà comment comme on arrive à cerner en quelques minutes une liste de suspects probables.

Enfin C'est tout de même bizarre non que les selles influencent le mal de tête ? Combien de patients souffrant de céphalées disent ça ? Hé bien pour moi c'est le premier. Donc c'est important, bizarre, incontournable.

La constipation < le cas. Puis en interrogeant, il s'avère en fait que s'il parvient à faire une selle, hop il enraye la crise. La constipation, c'est finalement aussi l'absence de selle si je puis me permettre cette lapalissade


Si on raisonne ainsi, Ptelea devient évident.

Le résultat de Ptel est époustouflant. Tout l'état général du patient est >, enfin bref le remède a eu une action absolument indiscutable
par Anne
Diplômé PH
#50391
Belladonna a écrit : Bravo a 20.000pic qui a trouvé directement PTELEA
Et Bravo à Belette99 !


@Belette99 :
pour l'expression miasmatique en cours, je pencherai pour la sycose avec les problèmes de foie, mais je n'en suis pas très sûre...

J'aimerai également connaitre le miasme de Ptel. A la lecture des MM rien de flagrant mise à part les problèmes digestifs qui pourraient nous évoquer la sycose... C'est un végétal, il se situe entre bry et nux-v, ne serait-il tout simplement pas a-miasmatique ??
Présentation Jen34

Bonjour Jen, Bienvenue ici ! :)

Bonjour Jen et bienvenue sur le forum Je vous inv[…]

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01165233/do[…]

Le polycopié du Séminaire d'Argenteu[…]