Règles du forum : Veuillez S.V.P. éditer vos répertorisations et indiquer le raisonnement qui vous conduit à choisir un médicament parmi ceux qui apparaissent.
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#50655
Cas de Madame T. 43 ans

Elle consulte pour une constipation opiniâtre. C'est le terme qu'elle utilise et je me souviens d'avoir souri car cela m'a rappelé le bon mot de Hering qui trouvait que l'adjectif opiniâtre convient bien pour définir la constipation ainsi que l'entêtement de la vieille médecine.

Sur le point précis des selles: rien d'autre à noter malgré des questions poussées.

Sur un plan général, elle semble être frileuse. Très vite irritable. Elle adore le chocolat, et ne s'en prive pas, c'est irrépressible.

Elle a été très marquée par un passé difficile. Sa petite soeur a été battue a mort sous ses yeux par son beau père. J'en passe et des meilleures. Dans un tel contexte, il n'est pas difficile d'extrapoler, en amenant les questions avec un peu de tact, elle a aussi subi au moins des attouchements par le beau père en question. Peut être plus.

De plus, en orientant l'interrogatoire, il s'avère qu'elle a été mordue par un chien étant enfant: "je me suis fait ouvrir le ventre". Apparemment la plaie était de taille.
La marche semble lui faire le plus grand bien, elle éprouve l'envie de se balader.

A vous de jouer .................
par calendula
-
#50665
devant;abus sexuels dans l'enfance
suite de morsure de chien
désir de chocolat
on pense à Lyssin
il n'est cependant présent que dans une seule rubrique de constipation; exonération difficile, premier degré valorisé
en seconde proposition,Opium,suite de frayeur et de honte,tres constipé et amélioré à la marche.
par MarcR
Diplômé PH
#50678
Le dénominateur commun en terme d'étiologie semble être la peur, la frayeur.
Après, chaque épisode n'est qu'une variante dans l'horreur.

Il nous faut donc un remède de suite de frayeur qui provoque la constipation.
Je pense donc naturellement à opium.

Avec l'abus du père et le chien, on pourrait penser à lyss mais à part l'étiologie, il ne semble pas très indiqué par les symptômes.
Il nous manque des éléments sur la violence, l'eau, l'enfermement, l'étouffement pour aller vers des stram, lyss ou acon, donc je reste sur opium.
par 20.100pic
Etudiant
#50682
Idem : j'aurais commencé par OPIUM pour la constipation"opiniatre"(motif de consulte)mais suite de grande frayeur et de chirurgie abdominale après la morsure grave .MAIS mais mais... cette histoire de grande violence + inceste,la morsure par un chien, le grand désir de chocolat appelle LYSS surtout qu'il est valorisé dans la rubrique ABD constipation; exonération difficile
Je pense que la question par rapport à l'eau courante(KN) a été posée ...la réponse nous manque
les autres "suite d'inceste qui aime le chocolat et qui sont constipés" sont lyc et nat mur mais peu envisageables
par Jeannine
Diplômé PH
#50716
calendula a écrit :devant;abus sexuels dans l'enfance
suite de morsure de chien
désir de chocolat
on pense à Lyssin
il n'est cependant présent que dans une seule rubrique de constipation; exonération difficile, premier degré valorisé
en seconde proposition,Opium,suite de frayeur et de honte,tres constipé et amélioré à la marche.
Idem, au départ.

Lyss a plutôt des diarrhées et on n'a pas d'info sur la réaction à l'eau. Et je n'ai pas trouvé d'> à la marche que possède Op mais Op n'a pas le désir de chocolat.
Ils sont irritables tous les deux: Op au 2ème degré, Lyss au 1er.

Finalement, Nat-m car elle ne semble pas se livrer facilement et il couvre tous les symptômes cités.
Avatar de l’utilisateur
par cyril.sf
Diplômé PH
#50721
Bonjour à tous !
peur-être qu'il ne sagit que d'une question de temps ou alors le niveau de santé est bon car avec de telles horreurs dans son passé on s'attendrait à voir bcp plus de symptômes sur le plan émotionnel (ou plus de symptômes tout court) et là : juste irritabilité !(ou alors c'est l'incident du chien )
Donc, sur les seuls événements du passé (qui sont un fait marquant et qu'on ne peut pas omettre ) et sur le désir de chocolat (parce qu'il est très marqué) je pense à lyssin
Je ne sais pas si lyssin recouvre le cas dans toutes ses dimensions mais puisqu'il recouvre les caractéristiques...
par brigitteappel
-
#50761
Je choisis Opium:
Il est arrivé des trucs horribles à cette dame dans son enfance et elle en parle comme insensible,sans grands détails; ça me fait penser à Opium.
La constipation devenue chronique suite de frayeur ou de choc psychologique est aussi caractéristique d´Opium. On le aussi retrouve dans la surexcitation émotionnable (en 3).

La personne qui consulte semble être frileuse et aimer marcher, mais ces symptômes ne sont pas très nets!

DD :think: : C´est vrai, il manque le désir irrésistible de chocolat (pour l´instant?). On trouve dans cette rubrique comme candidats Carc (2), Lyss (2) et Nat Mur (1):
Carc peut avoir eu une enfance où il a été dominé, et beaucoup de constipation. Mais cette dame ne montre pas de grande sensibilité aux histoires horribles.
Il me semble que Lyssinum est bien plus excitée. extrovertie. De plus il est absent de la rubrique de constipation , d´inactivité*.
Nat Mur est constipé. Mais les histoires de cette patiente sont encore plus terribles que celles de l´enfance de Nat Mur (il me semble). Et puis Il manque l´herpès.
Alors je vais ignorer le symptôme du chocolat.*
Et je choisis Opium MK

* Là je ne suis pas sûre que la tactique soit la bonne. Devrait-on laisser de côté la constipation chronicisée et considérer le désir très marqué de chocolat? Merci de me répondre!
par didier
-
#50767
brigitteappel a écrit ::

Alors je vais ignorer le symptôme du chocolat.*
Et je choisis Opium MK

* Là je ne suis pas sûre que la tactique soit la bonne. Devrait-on laisser de côté la constipation chronicisée et considérer le désir très marqué de chocolat? Merci de me répondre!
Je lisais ce matin un article de G.Demangeat je pense que ce passage peut répondre à ta question. C'est ce que je me suis dit en tombant dessus.
Le premier acte de ce traitement est la recherche des symptômes du malade, leur classement, leur valorisation. Le tableau symptomatique clinique ainsi établi sera comparé au tableau pathogénésique des remèdes de la Matière Médicale.

La Matière Médicale n'est pas clinique. Il sera donc, à ce stade tout à fait illusoire de vouloir déterminer le remède par le nom de la maladie. L'homœopathie a guéri beaucoup de malades allergiques avant 1906. Comment l'aurait-elle pu s'il avait fallu prescrire sur un nom qui n'existait pas.

Cette affirmation de l'indifférence, au moment du choix du remède, et à ce moment seulement, montrée pour le diagnostic clinique choque beaucoup de médecins. Cependant, dans le cas d'une maladie aiguë, celui qui n'a que quelques rudiments d'homœopathie hahnemannienne ou qui a été instruit de l'homœopathie moderne sait qu'il ne doit utiliser qu'un seul remède à la fois. Or, ce remède comment le prescrit-il ? Sur un diagnostic clinique ? Non. Il découvrirait pour une même affection 10, 15, 30 remèdes parmi lesquels il devrait faire son choix. Impossibilité ! Ce choix il l'établit d'après les symptômes pathogénésiques, d'après les symptômes du malade les symptômes mentaux, les symptômes généraux et fonctionnels. Ce n'est qu'à la fin de cette recherche, s'il est nécessaire qu'il précise ce choix par le diagnostic de la maladie.
par didier
-
#50780
Si besoin
http://www.homeoint.org/books/dempubli/index.htm
Pierre Schmidt m'a dédicacé mon organon en ces termes :

"Connaître l'organon et l'appliquer sagement promet le succès. Sept 1952"

Trente ans se sont écoulés. Cette affirmation ne m'a jamais déçu.

Georges Demangeat
par belette99
Etudiant
#50787
Bon, je me lance … mais j'avoue que je patauge allègrement pour ce cas, et essayer de comprendre sans interpréter … dur, dur. :?

Ce qui me frappe chez cette patiente c'est que rien ne dépasse, elle retient tout … les mots, les selles et un contexte de violence +++
Il y a une absence de communication …POURQUOI??

Réserve ?, self-contrôle excessif ? absence de réaction, d'émotion ?
elle donne l'impression d'être détachée d'elle, elle énonce juste des faits.

Ce qu'il y'a de caractéristique :
- l'étiologie …SUITE DE VIOLENCE, de FRAYEUR +++, abus sexuel
- sa façon de communiquer ou plutôt son absence => difficile de trouver la rubrique !! INDIFFERENCE ?? (interprétation ?? :lol: )
- le DESIR de CHOCOLAT IRREPRESSIBLE (compulsif ???)
- ( morsure /chien => peur des chiens ?? ou toujours suite de violence ??)

puis
- le côté irritable
- frilosité
- >> par la marche

Il est vrai que LYSS saute aux yeux d'un prime abord pour l'étiologie, le chocolat," les chiens", la constipation y est mais il n'y a pas cette notion d'indifférence ( du moins non retrouvé )

Pour OP, l'ambiance du cas y est ainsi que la constipation et >>/la marche, mais" les chiens" et surtout le chocolat y sont absent

NAT-M a toutes les caractéristiques , il est plus sur la défensive, il" érige un mur autour de lui",il" répond aux questions brièvement, de manière abrupte … tendance à ne rien révéler (Borland … Synoptic) mais il est plus dans le chagrin, le repli sur-soi

dans SEP on retrouve, cette réserve, cette stase émotionnelle, les ATCD de violences sexuelles, le désir de chocolat, l'>> par la marche, la frilosité,le côté irritable, la constipation mais il manque cette" histoire de chien" et" l'ambiance horrible" qui enveloppe le cas

quant à CARC, il semble bien adapter au contexte. On y retrouve les suites de violence, d'abus sexuels, la peur des chiens (le contraire est plus fréquent ), le désir de chocolat (en désir compulsif), l'indifférence (mais plus dans le self-contrôle excessif), l'>> par la marche, la constipation ..

En fait ce cas fait évoquer plusieurs remèdes sans jamais tout à fait correspondre, de plus le contexte est franchement lourd … ce qui me fait pencher pour CARC.
par VeroniqueB
Etudiant
#50851
Mais avec la patiente en face, si on détecte l'incident du chien qui n'aboie pas...
la violence non exprimée verbalement mais marche+++ + constip....alors Lyss toujours en lice
Avatar de l’utilisateur
par Françoise
Diplômé PH
#50857
Bonjour, bonsoir à tous,

la constipation est le motif de consultation, mais le truc qui me choque c'est qu'elle a cette envie irrépressible de manger du chocolat, et qu'elle ne s'en prive pas. Dès lors, qu'elle soit constipée ne m'étonne pas. Par contre, qu'elle en mange à un tel point qu'elle se provoque une constipation opiniâtre (merci pour le mot de Hering) qui la conduit chez le doc, c'est qu'elle doit quand même en manger beaucoup !
ES : DESIR / chocolat : arg-n, calc, carc, lach, lepi, lyc, lyss, nat-m, phos, sep, sulph, tarent, thuya.
(je ne sais pas copier/coller les extractions du PcKent... excuses ! je n'arrive pas à mettre la couleur non plus)
3 médoc au 2ème degré : carc, lyss, sep.
Les histoire horribles de son passé, d'abus, et ensuite le fait qu'elle ait été mordue méchamment par un chien orientent vers Lyss.
Alors, bien sûr, on ne sait rien de son rapport à l'eau, mais je trouve que Lyss colle mieux que Sep, qui est aussi frileuse, améliorée par le mouvement et le grand air, irritable.
LYSS.

Bonjour Jen et bienvenue sur le forum Je vous inv[…]

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01165233/do[…]

Présentation Jen34

Bonjour à tous, Je m'appelle Jen, je suis […]

Le polycopié du Séminaire d'Argenteu[…]