Règles du forum : Veuillez S.V.P. éditer vos répertorisations et indiquer le raisonnement qui vous conduit à choisir un médicament parmi ceux qui apparaissent.
#53849
Nota : Nous encourageons les 1ere année et seconde année à travailler ce cas somme toute assez facile pour les Jedais plus expérimentés. ( je peux répondre en MP au 3ieme année qui veulent jouer)

J'ai choisi de me concentrer plus encore que d'habitude sur les signes exprimés par la patiente afin de vous faire ressortir l'essentiel : l'enchaînement des remèdes. J'ai omis ainsi les divers bilans biologiques et l'anamnèse qui ne présentent pas d'intérêt ici.

Madame G, âgée de 52 ans, accompagne l'une de ses parentes qui me voit régulièrement. A la fin de la visite elle me demande ce que je pourrais faire pour elle à cause de ses douleurs abdominales chroniques. L'entretien est assez fruste, voici mes notes d'Avril :

A été opérée il y a 18 ans pour une appendicite. Un mois après: occlusion sur bride, péritonite, on lui a fait l'ablation d'un mètre d'intestin.

Depuis, elle souffre sans arrêt. Aucune modalité, pas de localisation précise.

Depuis des années "elle prend sur elle". Nombreux soupirs, gorge nouée, etc. Impossible de lui en faire dire plus.

Très méticuleuse, elle fait tout avec beaucoup de soin et très vite.

Je prescris donc R1

En Juin, je la revois et note: N'a plus mal au ventre ou presque. Rumine énormément. Maintenant elle a mal dans les ATM; serre les dents. Je donne donc R2 , une cuiller à café, selon le protocole habituel.

En Août: amélioration du moral et des signes de la mâchoire, mais rien de plus, elle est toujours très renfermée, et rumine+++. Cette fois je parviens à avoir plus de détails, je vous livre mes notes telles quelles de sorte que vous pourrez deviner le cheminement de ma réflexion:

Mal de tête assez mal précisé

Douleur mâchoires comme si elle serrait toujours les dents

Très méticuleuse

partie 15 j

j'ai fait du ménage

Pense que les autres font beaucoup mieux qu'elle, etc.

Bouffées de chaleur depuis 2 mois

Etouffe dans la foule

Ongles striés

Langue blanche

A été très perturbée décès d'amies proches

Vérifie que les portes sont fermées

Beaucoup souffert d'être fille unique

Elle est née en siège, on a demandé à son père s'il fallait sauver le bébé ou la mère

Ecchymoses facilement

Sursaute facilement

Petite, elle recherchait le sel dans les aliments

Compassion

pris du recul, on m'a fait tellement de mal

A 14 ans était très grosse, on s'est beaucoup moqué

je me suis refermée sur moi même

Elle ressasse tout cela

Très sensible à la musique

Aime ruminer tranquille

il faut surtout rien me dire

Je prescris R3 . La transformation est cette fois radicale. Je ne la reconnais pas en la revoyant en octobre :

N'est plus du tout renfermée

gaie, sourire

extravertie

très animée

Sensible aux malheurs des autres de plus en plus

Soif

Sursaute facilement

Vertige

en se levant, etc.

Ecchymoses +++

Poisson ++

Enfin, R4 achèvera le travail. Juste deux ou trois cuillers lui feront un effet majeur. Depuis , elle va très bien et ne présente plus de signe désagréable.

A vous de jouer, (pour ne pas vous égarer je vous préviens qu'il est possible que deux remèdes soient les mêmes).
par gil
-
#53851
Bonjour

R1

Douleur abdominale
Tatillon
meticuleuse, propreté,
tout trés vite(Agitation)
Gorge nouée (angoisse pour sa santé )
Ne veut pas beaucoup parler

Pour Moi R1 serai Arsenicum

R2

Encore douleur abdominale
rumine
douleur ATM
serre les dents
Mais toujours assez refermée

Je pense R2 opium

R3

refermé sur soit
ressasse tout
sensible a la musique
blessé facilement
compassion
sursaute facilement
recherche du sel jeune(cela pourrai être une autre strate mais je garde)

R3 serai Natrum Muriaticum

R4
extravertie
animée
compassion
soif
vertige en se levant
ecchymoses
desir poisson

tout indique Phos pour R4


Merci pour ce cas
Bonne soirée
Gilles
#53861
soupirs, gorge nouée, dents serrées, fait tout bien et vite, douleurs abdominales R1 = Ign sycose
R2 = tjrs Ign dynamisation +élevée
peur d'être rejetée,renfermée, compassion, suite mauvaises nouvelles, rumination, tjrs sycose :R3 nat mur ( suit Ign)
R4= Phos ( extravertie, vertige en se levant, tendance hémorragique, soif...) tuberculose
donc idem belette
si c'est juste il était temps de virer la sycose sur la tub
Bonne journée
#53903
Bonsoir,
Je pense en première intention à Nat.M.
Mais je n'obtiens pas la totalité des symptômes.
Elle est née en siège, ce qui laisse supposer l'utilisation des forceps, donc traumatisme crânien.
Elle souffre de maux de ventre depuis de longues années : " c'est marche ou crève " ne se plaint pas...
Nat. M est souvent confondu avec Arnica, et Arnica couvre tous les symptômes :
-N'a vu manifestement aucun médecin depuis toutes ces années
-Soupirs, cache sa souffrance (miasme sycotique)
-Se fait du soucis, chocs, affection après traumatisme, naissance, et opération parties molles(3) miasme luétique
-douleurs abdominales
-Ecchymoses
-Vertige
-mal de tête
R1 = Arnica

Pour R2, je vois Rhus tox
-Douleur des ATM, comme si elle serrait les dents en permanence ( bruxisme)
-Soucis ruminés dûs à son état physique, agitation interne, probablement après minuit
- Ressasser soucis nuit, minuit
-Encore un peu mal au ventre

Pour R3, finalement Natrum muriaticum
-En dit un peu plus cette fois-ci, car plus en confiance
-Rumine énormément
-Peur de la foule
-Méticuleuse
-Sensible à la musique
-Recherche le sel dans les aliments
-Compassion
-Grande soif
-Peu confiance en soi
-Langue blanche
-Ongles striés ( présence du miasme sycotique Thuya,grosse à 14 ans )
tous les symptômes sont couverts

R4 : Le même remède répété NATRUM MURIATICUM en dynamisations progressives









-
#53934
Voilà les réponses
R1 IGNATIA
l'indication d'Ignatia est assez incontournable : En plus des signes classiques: soupirs, gorge nouée, il y a le fameux point douloureux que l'on peut retenir pour compléter la cohérence, sachant toutefois qu'elle ne souffre pas spécialement de la fosse inguinale. C'est Hodiamont qui le décrit bien dans son ouvrage Homéopathie et Physiologie.

R2 Encore IGNATIA
en raison des signes spastiques. Je vous recommande de ne jamais quitter un remède tant que vous n'avez pas de très bonnes raison de le faire, c'est à dire par exemple survenue de signes complètement nouveaux et qui sont présents avec intensité, ce qui n'est pas le cas ici.

R3 NATRUM MUR
La peur des voleurs, le chagrin, affection suite d'humiliation (quand elle était à l'école) , aggr à la consol. , pensées tourmentantes, et on peut aussi rajouter la sensibilité à la musique, le désir de sel, ..

R4 Phos

Pour le dernier remède, l'état mental a complètement changé: elle est devenue souriante, extravertie, ce ne peut donc plus vraiment être Nat-m . Au contraire, la sensibilité, pour les autres, c'est à dire la compassion n'a jamais cessé d'exister, c'est un point commun à tous les remèdes prescrits. Mais elle a une tendance à faire des ecchymoses, rien que cela doit faire penser à Puls ou Phos. Si l'on ajoute le vertige, le poisson, etc. il ne reste que Phosphorus.

Au total, il faut comprendre l'évolution des miasmes tout au long de la vie de notre malade. D'un naturel doux et sensible qui était certainement celui de ses premières années (Phos), l'absence d'affection de la part de son père et les autres chagrins ont fini par marquer durablement la FV de sorte qu'une nouvelle couche se crée sur la précédente.
En somme, nous avons le schéma Ign -> Nat-m -> Phos qui représente la façon dont chaque strate ancienne à été découverte par l'action du remède qui était adapté aux symptômes du moment.

Cette notion de strates doit être présente à votre esprit chaque fois que vous prescrivez en chronique. Il faut retenir l'intérêt du remède aigu, qui donne toujours une idée du remède chronique, et d'autre part avoir la notion de famille dans laquelle se situe le remède chronique.

Parfois lorsqu'un signe est très ancien comme la compassion ou le désir de sel dans d'autres cas, il faut ne pas hésiter à le négliger pour voir si un remède couvre mieux les symptômes actuels du malade.

Sur le conseil de Clo, j'ai essayé de fai[…]

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]

Il n'y a aucun souci Jen , c'est une mépris[…]

Présentation

Bonjour Patrick Suis très content de t'accu[…]