par Terrasienna
Staff
#59955
Evoque thuya au premier abord, voire silica. Je suis certaine qu'on doit donner souvent thuya avec des résultats partiels sur des cas de sabadilla. Aspect fragile, et raffiné en même temps. Une grande application dans le travail, leur application et conscience professionnelle ont quelque chose d'anormal, pas loin de l'obsession. Désir de miel, ce peut être un point d'entrée du remède, pas toujours retrouvé. Les ongles aussi, qui peuvent être très striés. Les rhinites chroniques peuvent s'exprimer très peu dans les atteintes plus profondes, au profit d'une agitation chronique, voire d'un peu d'agressivité. Bref, si vous n'avez pas un autre symptôme physique assez net, autant chercher une aiguille dans une botte de foin chez l'enfant.
par Terrasienna
Staff
#59956
Au passage, petit partage sur la posologie, car cela fait 2 fois que cette situation se présente à moi en aigu sur des hauts niveaux de santé. En AIGU, sur un remède bien choisi, 4 secousses, une goutte d'une bouteille de M F dans un verre, une goutte de verre, amélioration sans aggravation, de courte durée (genre une nuit). Le lendemain je passe à la goutte directe, et là catastrophe, aggravation rapide sans amélioration derrière. Ni la friction ni le camphre n'améliorent, la friction aggrave. Reprise d'une goutte diluée comme la première fois, amélioration directe sans aggravation....Ce sont des cas où il faut être sûr(e) de soi! :shock:
didier aimais cela
par didier
-
#59959
Ce texte est parfait, il tombe vraiment bien. Je vais l'utiliser pour faire comprendre que la quantité a belle et bien une importance. Je pense que je n'aurais pas gain de cause mais tant pis, j'aurais essayé.
par Terrasienna
Staff
#59964
Oui, si ce genre d'exemple était entendu, toute l'argumentation du placebo se casserait la figure...
Dans ce type de cas, l'aigu est en fait une exacerbation de l'état chronique. Il y a des chances que plusieurs couches soient intriquées. En l'occurrence, pour le 2ème cas, j'ai donné mercurius sur une stomatite sévère avec abcès mal placé. Lors de l'interrogatoire apparaissaient également des signes de hyosciamus, que j'ai ignorés, car ne s'ajustant pas à la problématique en cours. Il semble bien que les signes de hyosciamus s'accentuent au fur et à mesure que le mercurius agit efficacement, l'abcès est en cours de fistulisation vers la peau et s'évacue, les douleurs s'estompent, y compris au niveau de la bouche mais la demoiselle réclame régulièrement d'aller aux urgences car son état qui s'aggravait depuis plusieurs mois ne guérit pas assez vite à son goût.
par OLAF
-
#59980
ça me soulage un peu que tu te rappelais pas M F , Emile !
Y en a des choses à apprendre :| .... et retenir :(
.... mais j'aime ça , quel bonheur de faire tout ces liens holistiques et voir des gens rétablir leur santé

J'en profite ici pour remercier les plus anciens d'entre vous pour tout le boulot de synthèse écrit et mis en ligne sur le forum ou ailleurs , c'est une mine d'or ...BIG UP à vous!

Olaf ;)
par Emile
-
#59982
OLAF a écrit : 29 juil. 2019, 12:16 ça me soulage un peu que tu te rappelais pas M F , Emile !

Olaf ;)
Je me dois de rajouter une précision importante pour garder encore un peu de crédibilité aux yeux d'OLAF :) : Le procédé Fincke est celui de la dilution à flux continu qui seul permet d'atteindre les hauteurs de dynamisation stratosphériques.

Merci pour vos retours! Quand bien même il […]

Mammite traînante

non ,il faut attendre il y a juste risque quelle f[…]

enfant 15 ans choree

Merci Terrassienne

Hôpitaux indiens accueillant les étudiants

Merci Isaure, je pense que c'est une très b[…]