Page 1 sur 1

Pense-bête Cantharis

Publié : 31 juil. 2019, 14:30
par Terrasienna
L'avis de ceux qui vivent ce médicament de l'intérieur est le bienvenu.

On le confond avec lyssinum+++ Rage, besoin d'injurier, de casser, de frapper, peur de l'eau, parfois désir de chocolat, ils sont clairvoyants. Ils sont très dynamiques, avec une force syphilitique, et un côté jovial pour ceux que j'ai vus. (belladonna suit souvent)
La peur des miroirs peut se traduire par l'obsession pour une ou plusieurs taches sur la peau par exemple. C'est une manière subtile d'exprimer le même sentiment.
On peut retrouver l'infection urinaire par le passé.
La question de l'indication dans l'insuffisance rénale peut se poser dans les cas défectifs.

Re: Cantharis

Publié : 01 août 2019, 19:40
par Edouard Broussalian
Sujets très axés sur le sexe
Bon médicament aussi de prostatite.

Re: Cantharis

Publié : 03 août 2019, 18:59
par Terrasienna
De ce que j'ai vu, autant certains peuvent parler de sexe de façon très crue, y compris les femmes, autant certains préféreraient se couper la langue plutôt que d'avouer qu'ils ont des obsessions à ce sujet, ou bien le vaginisme sera un des motifs de consultation.

Re: Cantharis

Publié : 04 août 2019, 13:04
par didier
Bonjour,
D'accord avec tout ce qui précède.
Pour avoir vécu un état que je qualifierais "cantharis" depuis des années. Je ne peux que inciter les étudiants de l'école à relire la matière médicale de Kent, et celle d'Adolphe Lippe. Il y a certaines descriptions magistrales.

J'ai consulté un médecin homéopathe uniciste qui ne devait pas le connaître au-delà de la sphère urinaire, confondu avec Bufo et stramonium et pourtant il est dans l'homéopathie depuis 1985. Cela doit sûrement une confusion fréquente. Pour moi il y avait non seulement le Désir "Irrésistible+++" d'une relation sexuelle mais aussi une grande violence. Un changement d'état interne extrêmement rapide et des idées bizarres qui s'emparent de vous, en une fraction de seconde. KENT le décrit formidablement bien.
Personnellement mon expérience me fait penser qu'on pourrait l'ajouter au moins ici

Ça fonctionnait par crises et c'était très proche d'un délire.
PSYCHISME /
RAGE, furieux (Voir Colère-Violente, Délire, Folie, Manie) /
alternant avec /
conscience, pleine
acon, stram

Ce message n'a d'autre but que de d'attirer l'attention pour qu'il soit mieux connu et que vos étudiants puissent y penser devant un "faux stramonium". Stramonium n'a absolument rien fait à part empirer les choses tandis que l'effet de cantharis a été pratiquement immédiat, j'ai même dû redescendre à 9 CH pétages de plomb incessants sous cantharis LM1.
Je faisais l'erreur de reprendre pensant que j'en avais besoin alors que j'étais en pleine phase d'aggravation similaire.

Pas franchement de symptômes urinaires sûrement parce que le niveau de santé est bas mais par contre la totale sur le plan psychique.
C'était inratable une fois qu'on le connaît. The winner is Pascal Dumas. C'est le seul à avoir compris quelque chose à ma situation. C'est de l'histoire ancienne maintenant. Merci Edouard être intransigeant et de former des gens au top

Lu plus haut, Lyssinum est effectivement très proche, il pointe le bout de son nez.

Re: Cantharis

Publié : 04 août 2019, 13:44
par didier
Terrasienna a écrit : 31 juil. 2019, 14:30 L'avis de ceux qui vivent ce médicament de l'intérieur est le bienvenu.

La peur des miroirs peut se traduire par l'obsession pour une ou plusieurs taches sur la peau par exemple. C'est une manière subtile d'exprimer le même sentiment.
Je reprends une idée de Guy Loutan c'est mon seul emprunt parce que je le valide complètement. Habituellement ce n'est pas ma tasse de thé. :lol:

Cantharis aurait un problème avec "la constance". Tant qu'il est dans l'illusion que les choses sont constantes tout va bien. Le miroir pourrait renvoyer à la peur que ça ne dure pas... le temps qui passe. La décrépitude comme source de souffrance c'est ce que je dirais avec mes mots ! :lol:
La chair qui se décrépit, se décolle et s’ulcère est la preuve la plus tangible de notre finitude. Cas : ne réalise pas qu’elle est enceinte, ne se voit pas accoucher ! Refusant cet aspect temporel de son être, c’est là qu’il souffre violemment du contact avec la réalité.

Re: Cantharis

Publié : 04 août 2019, 18:29
par Emile
didier a écrit : 04 août 2019, 13:04 C'était inratable une fois qu'on le connaît. The winner is Pascal Dumas. C'est le seul à avoir compris quelque chose à ma situation. C'est de l'histoire ancienne maintenant. Merci Edouard être intransigeant et de former des gens au top.
C'est en quelle année que ton Cantharis a été trouvé ?

Re: Cantharis

Publié : 04 août 2019, 20:25
par didier
Bonjour Émile,

J'ai eu ma première consultation en juillet 2016, et c'était bon dès la première fois. Il m'a fallu un temps fou pour comprendre comment gérer ce remède il fallait y aller à la goutte. J'ai mis beaucoup de temps à réaliser que je ne supportais pas la LM1.
Foutu pour foutu je suis allé à la pharmacie un soir de grande nervosité j'ai demandé la dynamisation la plus basse qu'ils aient. C'était du 9 CH et même pris
à sec vu l'urgence résultat incroyable, je m'aperçois aussi que je respire 10 fois mieux quelques jours seulement après avoir commencé le 9CH.

P. S :J'ai une BPCO sous Symbicort depuis 2001 le sevrage même progressif n'a jamais fonctionné. Il me le faut systématiquement matin et soir même pour être assis à ne rien faire. Le premier homéo m'avait dit, je l'ai déjà fait, vous verrez ça marche très bien. Au bout de 4 jours j'étais en insuffisance respi comme un poisson qui aurait sauté de son bocal.

Il m'a fallu énormément de temps pour comprendre comment prendre cantharis j'étais "opérationnel" qu'à partir du mois de janvier 2017. En avril 2017, je pouvais me passer de Symbicort pendant 3 ou 4 mois.
Le plus spectaculaire c'est le changement rapide qu'il pouvait induire sur tous les plans.
Un jour le premier homeo m'a demandé qu'est-ce qu'il y a à guérir d'après vous ? La réponse fut claire,
Guérir ce put... de désir incontrôlable de sexe, j'avais même l'illusion que j'allais en mourir. Je précise que sous cantharis je me comportais tout à fait normalement puisque il fallait à peine plus de 10 minutes pour que je revienne dans un état parfaitement normal me demandant même ce qui avait pu provoquer cette colère quelques minutes plus tôt. Exit, la frustration les idées obsédantes.
Brailler vociférer cantharis, bell
Agitation nervosité qui se termine en crise de rage: canth.
En ce qui concerne le miroir ce n'était pas le fait de me voir mais simplement la brillance, même entrer dans une boutique pour acheter des chocolats, entourée de miroirs, il fallait que j'y reste le moins longtemps possible. Malaise indéfinissable je crois bien que ça a commencé lorsque j'avais 15 ans le simple reflet d'une vitrine m'agacais et j'en ai 50 voilà pourquoi je partage quelques éléments de l'état cantharis. Je croyais que c'était lié à ma personnalité, il n'en n'était rien.

Re: Cantharis

Publié : 04 août 2019, 21:09
par Edouard Broussalian
Magnifique, et grand merci d'avoir partagé avec nous.
Les fiches de Terrasienna vont devenir un classique

Re: Cantharis

Publié : 04 août 2019, 23:08
par didier
Merci à vous.

Re: Cantharis

Publié : 06 août 2019, 12:39
par Emile
didier a écrit : 04 août 2019, 23:08Merci à vous.
Et félicitations à Pascal Dumas dont je découvre les pages WEB sur cette homéopathie uniciste qu'on a bien tort de n'essayer qu'en dernier recours :
http://www.homeopathiepascaldumas.com/a ... meopathes/

Re: Cantharis

Publié : 06 août 2019, 21:20
par Kathmandou
Quel poison/remède étonnant !
Utilisé comme aphrodisiaque à double tranchant par les deux sexes depuis l'antiquité, la "mouche espagnole" (un coléoptère en fait :Lytta vesicatoria) a fait bien des victimes ; quand elle ne vous tue pas, elle vous fait pisser des lames de rasoir !
On se souviendra de l'affaire du Marquis de Sade embastillé pour avoir intoxiqué des prostituées de Marseille avec des pastilles à la cantharide et de la mort du Président Félix Faure en plein ébats adultères pimentés par deux bonbons du Vert-Galant.

Re: Cantharis

Publié : 07 août 2019, 21:03
par Terrasienna
Il n'a pas fait que ça le Marquis de Sade, c'était un pédophile notoire, qui a été globalement protégé à une période où les têtes ne valaient pas cher parce qu'il entraînait du beau monde dans ses orgies.

Plus intéressant, cantharis est un ingrédient traditionnel du Ras el hanout, fameuse épice à couscous.