Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#3902
Voici mes notes lorsque je pars sur le terrain :-)

CAMPHORA
Froideur glacée de la peau. Défaillance avec pression au creux de l'estomac. Vertige. Douleurs coliques au niveau de l'estomac. Nausées. Vomissements avec transpiration froide, surtout du visage. Douleur brûlante de l'oesophage et de l'estomac. Crampes, particulièrement des mollets. La lèvre supérieure est relevée, ce qui expose les dents du haut. Yeux enfoncés et regard fixe.
STRAMONIUM
Cas au début. Vomissemenst de mucosités et de bile. Pas encore de diarrhée déclarée.

VERATRUM ALBUM
Vertige. Évacuations violentes et profuses par en haut et par en bas de fluides comme de l'eau de riz. Vomissements de substances MOUSSEUSES. Grande anxiété. Oppression et constriction spasmodique de la poitrine. Soif extrême pour de l'eau froide en grande quantité. Vomissements après avoir bu avec grande lassitude ou diarrhée qui accompagne. Apparence déformée, froideur, pâleur ou bleuissement de la face et des lèvres. Yeux enfoncés et regard fixe. Cernes bleus sous les yeux. Pupilles contractées. Crampes dans les mollets, doigts et orteils. Voix enrouée et faible avec froideur de la bouche et de la langue. Langue sèche ou recouverte d'un enduit jaune. Transpiration froide du front pendant les évacuations. Sécrétions urinaires supprimées.

CUPRUM
Évacuations moins abondantes. Les crampes et les spasmes dans l'estomac et la poitrine sont plus douloureux avec une extrême sensibilité au toucher. La face et les lèvres sont bleues et froides. La voix est enrouée. Respiration laborieuse. Sécrétions urinaires supprimées.

CUPRUM ARS
Froideur glacée généralisée avec crampes et hoquet opiniâtre. Transpiration froide et moite. Soif intense pour de l’eau froide. Crampes violentes, violente colique, crampes du mollet, des doigts et des orteils ; seulement soulagées en soratnt du lit et en étant debout. Grande agitation, vomissements et diarhée si fréquents qu’on dirait que le malade se vide. Langue très chargée, blanche. Crampes de l’estomac, avec ténesme de la vessie et du rectum.

ARSENICUM ALBUM
Perte des forces soudaine. Douleurs brûlantes de l'estomac et des intestins. Agitation. Angoisse dans la poitrine. Grande soif pour de l'eau froide, en buvant un tout petit peu a la fois et vomissement dès qu'il boit. Yeux enfoncés et cernés de bleu. Face et lèvres bleues et froides.

JATROPHA CURCAS
Selles liquides importantes qui sortent a la manière d'un torrent avec vomissements excessifs d'une substance liquide qui ressemble à du blanc d'oeuf. Borborygmes dans les intestins, comme le son d'une bouteille qui se vide. Crampes dans les mollets, qui les rends tout plat.

SECALE CORNUTUM
Crampes dans la poitrine, mains et orteils. Peau bleue, froide et fripée. Aversion pour la chaleur et a être couvert.

PHOSPHORUS
Si la soif est excessive, que les vomissements interviennent seulement quand les boissons se sont réchauffées dans l'estomacet qu'à nouveau la soif redevient intense. Les selles sont comme de l'eau de riz et contiennent de petits grains comme du suif. La langue est enduite de blanc.

SULFUR
Probablement le remède le plus important dans cette maladie, tant comme prophylactique que remède curateur. La diarrhée débute entre minuit et le matin, avec ou sans douleurs, avec ou sans vomissements. Désir infructueux d'aller à la selle. Diarrhée et vomissements en même temps. Engourdissements des membres. Crampes dans les plantes des pieds et mollets. Coloration bleuâtre sous les yeux.

CROTON TIGLIUM
Si les selles sont causées par la boisson. Chaque fois qu'il boit, il a une diarrhée. Selles abondantes, aqueuses, en jet soudains avec gargouillements. Besoin constant d’aller à la selle suivi d’une évacuation soudaine.

COLCHICUM
Si le moindre mouvement cause un vomissement et si la nausée est accompagnée par une intense salivation. Grande prostration, froideur interne, tendance au collapsus. Vomissements de mucus, de bile ou alimentaires. Douleur de l’estomac et du foie, avec plein de flatulences ou distension abdominale marquée ; gargouillements. Ne peut étendre les jambes. Sensation de froid intense dans le ventre ou l’estomac. Besoin inefficace d’aller à la selle. Selles douloureuses, muqueuses, peu abondantes. Particules blanchâtres.

CARBO VEGETABILIS
Froideur de l'haleine et de la langue. Épuisement. Aphonie. Collapsus sans diarrhée ni vomissements ou spasmes. Transpiration froide de la face.

CHINA
Va souvent rétablir le patient qui souffre d'épuisement après une perte de liquides vitaux. Flatulence, hoquet. Coliques très flatulentes, améliorées en pliant le corps en deux ; tympanisme. Selles mousseuses, avec des aliments indigérés. Peu très sensibe au toucher, mais supporte une pression forte. Selles mousseuses, jaunâtres, indolores.

RHUS TOXICODENDRON
Quand il y a eu une réaction mais que le bout de la langue devient rouge, indiquant l'évolution vers la typhoïde.

AETHUSA CYNAPIUM
Choléra infantile. Vomissements caillebottés. Selles avec des aliments partiellement digérés ; peu après manger oula nuit. Diarrhée vert, liquide ; avec beaucoup de ténesme avant et aprsè la selle.
Aspect cadavérique. Déshydatation, somnolence, prostration. Face pâle et creusée. Nez pincé. Yeux enfoncé dans les orbites.

AGARICUS MUSCARIUS
Diarrhée avec énormément de gaz fétides et des douleurs du foie et de la rate. Choléra des enfanst avec atteinte hépatique, selles bilieuses, vertes comme de l’herbe.

AGARICUS PHALLOIDES
Plus ou moins délirant, agitation, essaye de se mettre debout. Nausée puis vomissement et diarhée. Vomissements de mucus et de bile très fréquents. Vomissements sanglants, sang dans les selles. Selles bilieuses. Abdomen tendu, crampes incessantes de l’estomac. Face hippocratique. Langue froide. Enrouement. Crampes des jambes, des mollets et des pieds. Sueurs froides.

OPIUM
Un côté du corps chaud et l’autre froid. Somnolence, grande agitation. Court tout le temps aux toilettes. Selles noires, fétides, involontaires. Cholera infantile : stupeur, ronflements, convulsions, pupilles contractées, spasmes toniques ; pupilles peu réactives ou contractées, le cas avance rapidement vers une issue fatale avec une atteinte qui semble méningée ; peu ou pas de vomissements ou de diarrhée ; vitalité très faible ; les médicaments bien choisis ne fonctionnent pas. Froideur glacée de la peau. Pas de pouls, pas de réaction. Suites de frayeur ou de colère.

ANTIMONIUM TARTARICUM
Cholera infantile. Somnolence, faiblesse et sueurs. L’enfant ne supporte pas d’être touché. Visage couvert de sueurs froides. Langue blanche ave les bords rouges. Soif fréquente d’eau froide par petites quantités. Envie de pommes, fruits et d’aliments acides. Vomissements dans toutes les positions sauf en étant allongé sur le côté droit.

LAUROCERASUS
Spasmes du visage ; contractions spasmodiques de l’œsophage et de la gorge ; trismus. Sensation de froid du front, comme si un vent soufflait dessus. Pupilles dilatées, aréactives ; asphyxie, pouls imperceptible ; coma qui ressemble à un sommeil profond. Les boissons font un glouglou sonore dans l’œsophage et l’intestin. Soif violente avec sécheresse de la bouche. Froideur et borborygmes de tout l’abdomen ; douleurs spasmodiques avec douleurs de la région cardiaque ; sensation d’une boule lourde dans l’estomac. Crises de suffocation dans la région du cœur. Choléra infantile : extrémités glacées avec sensation de froideur de tout le corps, respiration faible et lente.

HYDROCYANIC ACIDUM
Ressemble énormément à LAUROCERAUS, mais évolution rapide vers l’asphyxie, froideur de marbre de tout le corps ; absence de pouls, cessation soudaine des vomissemets et des diarrhées ; hoquet ; parlaysie de l’œsophage. En buvant les liquides font un glouglou bruyant. Trismus, tétanie. Langue froide. Pupilles dilatées, protrusion des yeux, visage cyanosé, bouffi déformé, d’aspect vieillot.


GRATIOLA

Choléra pleinement déclaré. Crampes de l’estomac et qui irradient partout depuis là. Douleur de l’épigastre qui irradie à l’abdomen, au dos et aux reins. Evacuations de couleur verte par les deux bouts. Vomissements particulièrement sévères avec mal de tête. Douleur rectale brûlante. Signes méningés, yeux fermés, pupilles dilatées, grincement des dents. Soif intense avec brûlure.

IRIS VERSICOLOR
Douleurs coliques, dans la région ombilicale, avant chaque accès de vomissements. Violents douleurs abdominales avec beaucoup de borborygmes. Douleurbrulante de la bouche à l’anus. Selles eau de riz, avec froideur et crampes. Diarrhée prémonitoire durant deux ou trois jours, puis aggravation brutale de la diarrhée avec vomissements et crampes de partout. Choléra infantile avec céphalées, vomissements et selles acides abondantes. Selle sputrides, plusou moins bilieuses.

Oui , bien sûr , mais dans la video , D […]

https://www.dogteur.com/conseil-veterinaire/mon-ch[…]

Punaise, il a fumer quoi ce Gars ? Un prési[…]

Bonjour Catherine, je ne pense pas que tant de ha[…]