par cyril41
Diplômé PH
#53248
allez si je fais le plus feignant possible : calendula blessure des parties molles (proche arnica)

au bout de quelques heures si pas de résultat j'arrête la sieste et je réfléchis.... :D
par Terrasienna
Staff
#53249
Calendula est une très bonne réponse, mais ce n'est pas celle que j'attendais ;)
vous allez être déçus!

PS ça n'a pas de sens de définir le miasme en aigu, par définition la sycose, la tuberculose et la syphilis ne peuvent exister que dans des états de santé dégradés, donc avec déjà une maladie chronique, ne serait ce qu'a minima. Un aigu peut atteindre la psore, uniquement, ou la dégrader pour arriver à un autre miasme. Les seules exceptions concernent les aigus qui peuvent se chroniciser, comme la tuberculose, la blenno ou la syphilis, ou tout autre aigu qui laisse des séquelles. En revanche, le paludisme n'appartient à aucun miasme en particulier, les accès périodiques vont éventuellement révéler le miasme sous jacent. Vous pouvez éventuellement tenter de définir un miasme dans les exacerbations de maladie chronique
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#53251
pas si facile que ça...

peut-être un de la rubrique suivante:

prostration suite de traumatisme: acet-ac, camph, hyper, sul-ac, verat

ou

symptômes mentaux suite de traumatisme: cic, glon, hyper, mag-c, nat-s

peut-être nat-s pour qui c'est une keynote mais j'avoue que c'est un peu maigre...
par 20.100pic
Etudiant
#53252
après avoir hésité entre ARN et HYPER , j'aurais donné le second car la lèvre est très inérvée.Mais il y a peut être une idée de vexation et donc sur une coupure j'envisagerais aussi STAPH
par Emile
-
#53255
mariline a écrit :je pense à Opium
Tout à fait, c'est ce que j'étais en train de regarder suite à la remarque de Katherine.
Avec peut-être plus un refus de manger qu'un appétit absent. Un désir de sucette plus succédané d'une envie de mordre ses doigts que de simplement les porter à la bouche. Un état suite de traumatismes.

Op,Verat,Ph-ac,Caust,Ign,Ip -> 4 ES : SOIF / absente
Op,Verat,Ph-ac,Caust,Ign,Ip -> 3 PSY : MANGER, refuse de
Op,Verat,Ph-ac,Caust,Ign,Ip -> 3 MB : MALADRESSE / Mbres / trébuche en marchant
Op,Verat,Ph-ac,Caust,Ign,Ip -> 3 ES : APPÉTIT / ABSENT
Op,Verat,Ph-ac,Caust,Ign,Ip -> 3 PSY : MORDRE / doigts, les
Op,Verat,Ph-ac,Caust,Ign,Ip -> 2 GE : CHOC suite de traumatismes, état de

Total des (symptômes couverts, occurrences des remèdes, degrés des remèdes pour les symptômes couverts)

Op: 18, 6, 9, Verat: 15, 5, 9, Ph-ac: 13, 4, 10, Caust: 13, 4, 7, Ign: 13, 4, 7, Ip: 12, 4, 9
par Terrasienna
Staff
#53256
Merci Katherine!!

Effectivement, il s'agissait d'opium qui a très bien fonctionné, car elle s'est tout de suite remise à manger et à boire.
2 rubriques suffisaient:

refuse de manger
Soif absente

je n'ai pas pris "appétit absent" car on approchait les 24 h sans manger (ce que je ne vous ai pas précisé, c'était peut être la difficulté). J'utilise davantage cette rubrique sur le plan chronique, éventuellement en cas de fièvre. En l'occurrence, l'attitude de prendre sa sucette tout en ne mangeant pas me semblait suffisamment étrange pour percevoir cela comme une forme de provocation ou d'agressivité.

La rubrique "refuse de boire" n'existant pas, je me suis rabattue sur "soif absente".
Il me restait 12 médicaments
Phosphoric acid, puls, verat, ars, bell, ign, opium, sep, caust, cocc, kali-p, plat

pulsatilla avait été déjà donné, partiel... exclu d'office

en utilisant la statistique de fréquence (c'est ce que vous utilisez lorsque vous recherchez en priorité les 3 degrés), on élimine sans réfléchir platina, kali-p, sep, caust, cocc. qui auraient nécessité beaucoup plus de symptômes et de soin dans l'analyse du cas pour être prescrits. (ou alors il aurait fallu que je vous donne d'autres symptômes de ma connaissance, plus anciens)

Phosphoric acid est "semi aigu" je dirais. En aigu, on l'évoquerait en priorité sur des pertes liquidiennes, ou dans des suites de chagrin, ou chez un étudiant ayant énormément travaillé intellectuellement par exemple.

Ignatia, belladonna, arsenicum, veratrum pouvaient convenir au cas. Mais sur quels symptômes les départager? N'y avait il pas un risque à prescrire sur 3 fois rien? Pour tout vous dire, j'ai hésité d'abord entre ignatia et veratrum, et je m'étais gardé sous la main ignatia si opium échouait. Mais c'était en connaissant le contexte familial.
Belladonna est un des premiers remèdes de choc également, mais le contexte sera plus celui d'une brûlure, d'une exposition à un froid intense, une histoire de cheveux mouillés, une frayeur hors norme, ou un coup de soleil. Ce n'était pas le cas ici.

Les 3 premiers remèdes à évoquer en cas de choc, chute, coup, accident de voiture sont
opium, aconit, arnica, et ça arrive souvent dans cet ordre, ou dans l'ordre inverse.

Lorsqu'il y a des chutes répétées chez un enfant (ou un adulte ou une personne âgée +++, celles qui ont peur de retomber en particulier) sans notion de maladresse, je vais donner en priorité un de ces médicaments (peut être avec ruta, rhus tox ou rhododendron) et comme par "hasard", on constate une diminution de la fréquence des chutes.
opium avait en particulier le côté paradoxal de sucer sa sucette alors qu'elle était sensée avoir mal à cet endroit. Le côté "je me mets dans ma bulle". Le reste, on peut penser qu'elle a eu peur, en revanche, méfiez vous de toutes vos autres interprétations. Opium n'est pas forcément apathique, en outre un enfant bouge en général, il ne reste pas à sucer sa sucette toute la journée, même après un choc. Pour aconit, j'aurais préféré avoir de l'agitation, de l'anxieté, ou de la loquacité. Mais la réponse n'était pas fausse.

L'analogie pour moi avec le pulsatilla était le fait d'avoir besoin de plein air, mais c'était tiré par les cheveux.
En revanche, j'espère que vous comprendrez mieux ainsi le sens des rubriques "enfants" "vieillards" qui correspondent à une réalité statistique de choix de médicaments. C'est très important. Mieux vaut savoir utiliser des passe partout qui font du bien, que foncer sur des médicaments très spécifiques où vous avez plus de risques de nuire si vous n'êtes pas encore sûrs de vous (je parle aux débutants). Plus tard, vous intègrerez la règle qu'il ne faut pas avoir de présupposé dans le choix du médicament. Mais c'est dans un deuxième temps seulement...et c'est dommage de se priver de ce genre de passe partout, même une fois très avancés, car vous risquez de passer ainsi à côté de médicaments simples camouflés sous un aconit, opium, arnica, etc...
par globule
-
#53258
Entièrement d’accord avec vous tous :)

Mais je suis surprise Terrasienna que tu n ouvres pas le cas par le symptôme caractéristique, personnel , frappant de la fillette qui malgré la blessure à la lèvre va sucer sa lolette

mis à part la suite de choc affection suite de frayeur et l absence de soif

Il y a la rubrique/ que je mentionnai lors d un échange MP / et cette rubrique est intéressante à mentionner et à connaître car

là nous n’avons que très peu de candidats et le cas vite résolu en faisant un DD

À savoir la rubrique

Ge douleur, / absente lors de manifestations habituellement douloureuses

dans laquelle figure 5 remèdes donc 2 remèdes au 3 ieme degré et un au 2 ieme degré

Ant-c., ant-t, hell opstram

les 3 médicaments sortant étant Op, Hell et Stram

Merci pour ce joli cas!
par Choco05
Etudiant
#53266
Merci beaucoup pour le cas et les explications très claires !
Je n'ose pas encore trop répondre mais je suis ces cas & réflexions avec intérêt.

Petite question de "méthodo débutant" : j'ai le répertoire papier Kent/ED chez moi, mais ne l'avais pas sous la main ces derniers jours. Et ne dispose pas de la version PC Kent.
Est-ce correct d'utiliser la version "Melanie" online ou est-ce qu'elle est considérée obsolète ? y'a t'il d'autres répertoires online ?
par VeroniqueB
Etudiant
#53267
Mélanie online c est très bien.
Je n'en connais pas d'autre en français :)

Pour les voyages, pour le ""minimum vital"" (poids, volume etc.... et pour le sac à main de ces dames....pour la journée dans le metro...), je vous livre mon ""truc"".
Mon minimum c'est ""Materia medica with repertory"" The pocket Manual Ninth edition - Publisher : Boericke & Tafel, Inc. (Santa Rosa, CA). Je ne me déplace pas sans lui. Bien sûr mon Kent me manque.
Ed a bien dit que la traduction francaise n'est pas bonne. Donc cela vaut seulement pour les anglophones.
C'est très rare que je n’emmène pas mon Kent :-)

L'idéal c'est le Repertoire de Kent par Ed !
C'est très bien de commencer sans PC....j ai lu mon Kent tous les soirs. Et c'est seulement ainsi qu'on connait les rubriques qui ""existent"". Par exemple, on voit qu il y a position du sommeil, une jambe droite, l'autre pliée : un seul rx :-) Qui vous dira qu'il dort ainsi si vous ne lui posez pas la question. A la réponse jambes droites ou jambes pliées, maintenant vous saurez être inquisitif.....Question : les deux jambes ?

Qui connait le Rx ? :D
par apus
-
#53268
C'est une keynote de Stannum, mais dans mon vieux Kent il ne figure qu'au 1er degré et accompagné de lac-can au même degré. D'autre part, cette position n'est pas claire puisqu'on peut avoir une jambe allongée et l'autre pliée, les 2 contre le matelas pour bien appuyer sur un flan douloureux par exemple, ce qui met en concurrence d'autres remèdes, ou bien un genoux en l'air, et c' est bien différent...Je connais bien cette rubrique pour dormir souvent dans la 1ère position décrite :?

Bien entendu pour une vision plus médicale,[…]

Procédés de dilution

En fait je découvre que la méthode[…]

Est-ce l'enjeu du XXIÈME siècle? U[…]

Merci beaucoup pour toutes ces réponses.