par Terrasienna
Staff
#56981
Hello les amis

un cas de routine, pour exercer rapidement vos méninges.
Il s'agit d'une femme de 54 ans, présentant une uvéo papillite diagnostiquée il y a 8 ans.
Deux ans auparavant, son oeil était devenu rouge brutalement, puis tout était rentré dans l'ordre après l'administration de collyres.
En révisant un examen, elle a senti brutalement une gêne dans l'oeil gauche, ce qui la dérangeait dans l'acuité visuelle de près. Avec le diagnostic, commence la galère. Elle a consulté pas moins de 5 ophtalmos différents....
Le premier avait préféré attendre et surveiller, mais cela lui semblait inconcevable, donc elle est allé voir quelqu'un d'autre. Qui lui a prescrit de la cortisone, bien sûr, car il existait un oedeme du nerf optique. Toutes les analyses de médecine interne semblent être revenues normales.
Elle travaille beaucoup, et le stress du travail semble son principal problème. Elle se plaint du manque d'organisation, et de devoir effectuer une partie du travail des autres.
Son traitement a consisté en cortisone, methotrexate, elle a même eu une injection de kenacort sous conjonctivale. Une cataracte en a résulté, comme on pouvait s'y attendre... elle s'est donc fait opérer de la cataracte, et a perdu de l'acuité visuelle.
A eu de l'avastin, puis de l'imurel. Hepatite sous imurel...
Actuellement elle est à 17,5 mg de cortisone
Elle sent que ce traitement est insuffisant.

Voilà pour son histoire médicale pure, et vous avez déjà des indices...
Je remarque que son dossier est particulièrement bien tenu et organisé. Elle me confirme qu'elle est très organisée pour tout ce qui a trait à la santé et au domaine financier.
Un ou deux aphtes dans la bouche, parfois.

Elle enchaîne sur la peur d'avoir un diabète ce qui est légitime avec tout ce qu'elle a pris comme cortisone.
Sent de la secheresse dans la bouche. Soif normale, boit à température ambiante.
Besoin d'être seule me confie t elle, en même temps cela n'arrive jamais car elle a sa famille, qui ne lui pèse pas.
Aime beaucoup les fruits, mais se fait des reproches lorsqu'elle en mange à cause du diabète potentiel.

Les mains sont froides (on est en été), les ongles légèrement striés, et la langue marque l'empreinte des dents.

Là dessus, vous devriez déjà avoir une idée nette.

Un indice supplémentaire si vous bloquez:
la nuit se réveille pour vérifier que tout soit cadenassé.
A pu faire des diarrhées plus jeune, à cause de la pastèque.


Bilan des courses, un mois et demi plus tard, l'ophtalmo est très étonnée de l'amélioration spectaculaire et lui demande ce qu'elle a fait. Elle lui parle d'homéo, l'ophtalmo lui avoue que c'est le deuxième cas d'uvéite qu'elle voit amélioré par l'homéo et qu'elle commence à y croire malgré les "mauvaises" rumeurs... ;)
par Emile
-
#56990
Arsenicum semble bien ressortir de ce tableau.

Ars,Nat-m,Verat,Ph-ac,Sul-ac,Puls,Nit-ac,Mur-ac,Merc-c,Mag-c,Lyc,Chin,Carb-v,Bor,Sulph—»B : APHTES
Ars,Nat-m,Verat,Ph-ac,Sul-ac,Puls,Nit-ac,Mur-ac,Merc-c,Mag-c,Lyc,Chin,Carb-v,Bor,Sulph—»B : SALIVE / peu abondante
Ars,Nat-m,Verat,Ph-ac,Sul-ac,Puls,Nit-ac,Mur-ac,Merc-c,Mag-c,Lyc,Chin,Carb-v,Bor,Sulph—»ES : DÉSIR / fruits
Ars,Nat-m,Verat,Ph-ac,Sul-ac,Puls,Nit-ac,Mur-ac,Merc-c,Mag-c,Lyc,Chin,Carb-v,Bor,Sulph—»PSY : ANXIÉTÉ / hypocondriaque
Ars,Nat-m,Verat,Ph-ac,Sul-ac,Puls,Nit-ac,Mur-ac,Merc-c,Mag-c,Lyc,Chin,Carb-v,Bor,Sulph—»PSY : ANXIÉTÉ / lit / pousse hors du
Ars,Nat-m,Verat,Ph-ac,Sul-ac,Puls,Nit-ac,Mur-ac,Merc-c,Mag-c,Lyc,Chin,Carb-v,Bor,Sulph—»PSY : REPROCHES / soi-même, à
Ars,Nat-m,Verat,Ph-ac,Sul-ac,Puls,Nit-ac,Mur-ac,Merc-c,Mag-c,Lyc,Chin,Carb-v,Bor,Sulph—»REC : DIARRHÉE / aliments / fruits, après
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Avatar de l’utilisateur
par Françoise
Diplômé PH
#56994
oui, oui, Ars, bien sûr, mais l'installation du symptôme est brutale. La rechute, après suppression, à nouveau brutale : je trouve cette modalité très nette. Ign et Verat aussi arrivent dans ma répertorisation (je ne sais vraiment pas bien répertoriser).
C'est une dame qui n'a pas les 2 pieds dans le même sabot (ni dans son boulot, ni dans sa recherche du médecin qui va la soulager/guérir), qui a une pathologie grave qui arrive brutalement, une anxiété énorme pour des tas de choses, j'ouvrirais bien avec ACONIT. J'aurais aimé lui demander ce qui a bien pu lui arriver dans sa vie avant son uvéite...
par Anne
Diplômé PH
#56999
je vois bien Ars pour l'ensemble du cas : tatillon, anxiété pour sa santé, l'empreinte des dents, la froideur, les aphtes, atcd de diarrhée
mais comme Françoise, j'aurai préféré débuter par acon : pour le coté brutal ( devenu rouge brutalement,elle a senti brutalement une gêne ), le coté gauche, l'inflammation, rougeur
par Terrasienna
Staff
#57048
Hello à tous, effectivement, c'était bien arsenicum album. C'était presque trop facile!
La personne a bénéficié d'une dose de XM F, un globule dans une demi bouteille, une goutte diluée dans un verre, une goutte du verre, 2 prises en 1 mois et demi. Je vous détaille la réponse ce soir.
par Terrasienna
Staff
#57054
Le cas est surtout intéressant pour les débutants, car il donne une bonne image d'arsenicum album.

Personnellement, je ne donne jamais aconit avant arsenic, je ne les trouve pas très compatibles, même si Hering aime faire précéder arsenic d'aconit. Disons qu'ils se ressemblent tellement, que si j'ai des signes d'arsenic, je vais directement au fond des choses. Par ailleurs, la patiente habite à plus de 4 h en voiture de mon lieu d'exercice, donc il fallait être efficace.
Cette patiente a utilisé à deux reprises le mot brutalement, ce qui s'est retrouvé sous forme condensé dans mes notes, vous induisant involontairement et légèrement en erreur.
La lésion n'était pas très intéressante, l'uvéite est fréquente par ici, et le diagnostic a été posé avec très peu de détails malgré les 5 ophtalmos et la batterie d'examens complémentaires...

Il était quand même intéressant de noter que cette patiente a vu pas moins de 5 ophtalmos (payés de sa poche) et qu'elle ne s'est posé à aucun moment la question de la pertinence de tout ce qu'on lui faisait faire. Lorsqu'elle a soulevé la question du diabète et qu'elle évitait de manger des fruits à cause de tout cela, malgré la pertinence de la remarque, j'ai considéré qu'il existait une anxieté majeure pour sa santé. 1ère KN.

Le dossier apporté par le patient, c'est le truc classique qui fait triper les médecins hospitaliers. Ils apprécient et complimentent ce genre de patients, surtout s'ils ont un fond arsenic eux mêmes. Aussi, un dossier parfaitement tenu appelle l'arsenic, pour la notion de méticulosité et du "pôle d'intérêt" du patient. Attention, le point ne compte que si le dossier en question est parfaitement nickel quelles que soient les conditions environnementales (il restera parfait même au fin fond de la brousse). Consciencieux pour des broutilles, 2èKN.

A l'examen clinique, la langue marque l'empreinte des dents, 3eme KN. Les ongles striés confirment encore l'arsenic. La patiente ne se plaint pas du frilosité, mais le niveau de santé est assez élevé, donc les mains froides me suffisent.
A ce niveau, le cas est quasi plié, sauf rareté de prescription.

L'essentiel de la pathologie est contenue sur le plan physique, du fait du bon état psychique, nous ne sommes pas tenus d'avoir tous les signes mentaux d'arsenic pour le prescrire. J'ai surtout recherché l'absence de contre-indication. Elle se dit seule, mais se retrouve en pratique toujours entourée. Ne vous faites pas avoir, j'ai déjà prescrit natrum chez une personne ars car elle me jurait adorer la solitude alors qu'en pratique ça n'arrivait jamais. Ars est également dans la rubrique "aversion pour la compagnie, redoute cependant de rester seul"

La peur des voleurs est une KN d'ars. La 4ème.
Il me fallait une pathologie physique antérieure à cette uvéite, car je ne comprends pas forcément pourquoi elle est apparue compte tenu des antécédents( bon en même temps, les arsenic sont capables de se démolir la santé tellement ils ont besoin de consulter des médecins pour se rassurer). Je n'ai retrouvé que ces diarrhées.
Le désir de fruits est au 1er degré dans arsenic, et perso j'assimile la pastèque au melon, du fait du type du fruit, bien aqueux.
Ge melon agg: ars, Fl-ac, Zing

On peut ajouter l'hépatite, tout ce que vous voulez...C'était facile, non? ;)
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#57056
Les cas presque trop beaux pour être vrais font parfois douter aussi ...
J'avais relevé également en deuxième lecture qu'elle se plaint de manquer d'organisation à son travail, alors que son dossier est particulièrement bien tenu et organisé. On imagine sans peine le degré de maniaquerie. :-o
par Emile
-
#57057
8 ans effacés en deux prises : ce n'était tout de même pas facile à prévoir ! C'est là, sans doute, le potentiel de guérison des hauts niveaux de santé.
par Terrasienna
Staff
#57059
Oui, exactement! Les hauts niveaux de santé guérissent beaucoup plus vite, en grillant les doses à vitesse éclair, et prennent beaucoup moins en fréquence et en quantité!
Avatar de l’utilisateur
par Françoise
Diplômé PH
#57061
Merci, Terrasienna, de me comparer à Hering... tu vas me faire rougir !
par annick
Membre d'honneur
#57064
Edouard Broussalian a écrit : 12 sept. 2018, 07:35 Merci si vous pouvez poter la solution sur FB aussi!
C’est Terrasienna que tu vouvoies et à qui tu parles par internet :D

Très joli cas, merci Terrasienna

Edouard, dans la vidéo sur FB, les débutants ont du être paralysés par le fait que tu as répété que c’était enfantin, alors que je ne pense pas que cela le soit pour celui qui ne maitrise pas bien la MM de Ars.
par didier
-
#57066
C'est tout à fait ce qui m'est arrivé.
:lol:
C'est le premier auquel j'ai pensé mais je n'ai pas osé...
par Gilles63
-
#57073
Athelas a écrit : 11 sept. 2018, 21:01 Les cas presque trop beaux pour être vrais font parfois douter aussi ...
J'avais relevé également en deuxième lecture qu'elle se plaint de manquer d'organisation à son travail, alors que son dossier est particulièrement bien tenu et organisé. On imagine sans peine le degré de maniaquerie. :-o
c'est cette phrase qui m'a fait tilt pour ce cas et permis de trouver ARS

Bien entendu pour une vision plus médicale,[…]

Procédés de dilution

En fait je découvre que la méthode[…]

Est-ce l'enjeu du XXIÈME siècle? U[…]

Merci beaucoup pour toutes ces réponses.