#57124
Vous avez tous perçu le miasme syphilitique du cas. Une femme de moins de 30 ans qui fait une hémiplégie gauche suite à un avc, la cyanose du bébé à la naissance, avec tout ce contexte relationnel tendu et dysfonctionnel posent tout de suite l'ambiance. Très vite, je suis partie sur un venin. La relation fusionnelle mère/fils était complètement anormale, aussi dur que soit le père. C'en était étouffant...

Cette mère qui venait pour son fils ne parlait que d'elle, la loquacité était très présente. Elle évoquait lachesis dès la première minute, mais...
Pendant ce temps, j'observais ce fils dont l'intensité du regard m'hypnotisait. Lachesis est également dans la rubrique "élocution lente" du répertoire. Cette femme ne supporte pas les cols serrés la chaleur l'aggrave, besoin d'ouvrir les fenêtres. Sans subtilité, on donnerait lachesis. J'attendais la peur des serpents. Et là, patatras, elle me sort la peur des "orages".
Je sais bien qu'il faut toujours ce méfier des "pokémons" dans le répertoire. C'est à dire qu'un remède sort nettement, mais qu'il doit surtout vous attirer l'oeil sur tous les autres remèdes de la famille. Par exemple, si un kali sort nettement, il ne faut pas hésiter à explorer tous les autres kalis au cas où à l'interrogatoire le premier ne colle pas suffisamment. En l'occurrence, j'avais l'esprit prêt à attraper tous les venins (éventuellement fl-ac) qui viendraient. Bothrops faisait partie de mes favoris à cause du trouble de l'élocution. Mais Elaps a un crabs: peur de la pluie.... et voilà, le cas était plié. La subtilité résidait dans cette peur des "orages", en fait il s'agit de pluies abondantes, les orages n'existent pas ici.

Ce venin ressemble énormément à phosphorus et arsenicum. Il est souvent bien habillé et très agréable. Il peut dégager, suivant le milieu social, quelque chose de raffiné et intense à la fois.
La mère était aggravée par les oranges, malgré son désir de fruits, et on lui a demandé d'arrêter le lait... allez jeter un coup d'oeil aux désirs alimentaires d'elaps. Le fils faisait des bleus, ce qui est particulièrement inhabituel pour un homme jeune, même nécessitant un venin de serpent. Il ressent de la constriction, ne dort pas la nuit... pour repasser ses leçons. Il a des palpitations et est aggravé par le soleil. Passe son temps libre en prières...et apprécie énormément les glaces.
Que dire de plus?
Après 2 prises d'elaps, en 1 mois, le fils parle parfaitement normalement. Ses angoisses ont disparu à 100 % selon lui, mais subsiste la peur de l'échec. La mère se sent mieux également, mais elle prétend que son fils ne va pas mieux car il s'énerve à son encontre... On a essayé de lui expliquer la notion d'adolescence et d'inciter à la "dé/fusion". Seul le fils a vraiment compris... :D
#57125
Merci beaucoup Terrassiena pour ces explications détaillées.

Mais dans le répertoire, nous trouvons:
PSYCHISME/ÉLOCUTION, langage/lent
aeth, ant-c, arg-n, ars, atro, bell, carb-an, chin-s, cocc, hell, kali-br, lach, merc, morph, nat-c, nux-m,op, petr, ph-ac, phos, phys, plb, rhus-t, sec, sep, syph,thuj
Lach 3 et pas d'Elaps.
Aphasie ? Bien général non ?

Dans l'énoncé, vous précisez qu'elle a peur de l'orage.
Dans le repertoire, Elaps a peur même d'une légère pluie...
PSYCHISME/PEUR pluie - Elaps seul.
Alors que Lach, lui, a peur uniquement de l'orage...
PSYCHISME/PEUR orage, de l'
bry, calc, gels, hep, lach, lyc, merc, nat-c, nat-m, nit-ac, phos, rhod, sep, sulph

De même, dans le répertoire nous trouvons dans la rubrique "Yeux/fixité du regard" Lach, mais non Elaps...
Y'a t'il une autre rubrique ?

Enfin, dans ce même répertoire, Elaps ne prie pas du tout, il n'est même pas religieux...
PSYCHISME/PRIÈRES, fait des arn, ars, aur, bell, cere-b, euph, hyos, nat-s, op, plat,puls, stram, sul-ac, verat
Alors que Lach, lui, est un très grand fervent....
PSYCHISME/RELIGION, ferveur religieuse
Lach 3 et toujours pas d'Elaps...

Merci beaucoup...
#57127
C'est la faiblesse du répertoire,

C'est tout simplement dû au fait que les rubriques du répertoire sont toujours incomplètes, surtout pour les petits remèdes. Il faut se raccrocher aux branches autrement.


Je n'invente rien, il suffit de lire ce texte.
Les venins de serpents : une tentative de synthèse.
#57128
Oui, incomplet, certes, nous ne sommes que des hommes...Mais ici le repertoire nous induit aussi en erreur.
La KN qui a fait "basculer le cas" ne se trouve justement pas chez Elaps dans le repertoire...
Je rapporte ici, a nouveau, ma remarque precedente sur l'orage:
"Dans l'énoncé, vous précisez qu'elle a peur de l'orage.
Dans le repertoire, Elaps a peur même d'une légère pluie...(ce n'est pas a priori le cas chez cette dame)
PSYCHISME/PEUR pluie - Elaps seul.
Alors que Lach, lui, a peur uniquement que de l'orage...(comme cette dame, non ?...)
PSYCHISME/PEUR orage, de l'
bry, calc, gels, hep, lach, lyc, merc, nat-c, nat-m, nit-ac, phos, rhod, sep, sulph"

Personnellement, cette peur de l'orage, est donc une des modalites qui a renforce Lach et repousse Elaps...
Mais voici que c'est justement elle qui a fait basculer tout le cas vers Elaps...
Terrasienna, comment donc decouvrir cette fameuse "subtilite" a partir du repertoire ?...
Merci d'avance.
#57130
Tu es trop dans la précision, en relisant le texte qui explique la solution, ça va tout seul.

Se détacher du répertoire n'est pas facile surtout quand on débute et qu'on perçoit encore un cas comme une addition de symptômes.
Je ne connais rien à l'homéopathie mais j'ai lu tellement de cas cliniques que j'ai fini par saisir des choses qui sont bien au-delà de l'utilisation du répertoire.

"L'ambiance" par exemple ne peut pas être rendue dans un répertoire :disappointed:

L'expérience non plus...
#57131
didier a écrit : 20 sept. 2018, 08:25 C'est la faiblesse du répertoire,
C'est tout simplement dû au fait que les rubriques du répertoire sont toujours incomplètes, surtout pour les petits remèdes. Il faut se raccrocher aux branches autrement.
La proximité d' Elaps avec Arsenicum que Terrasienna nous a rappelée, est un bon guide. Arsenicum est un des deux antidotes d' Elaps et le principal remède auquel le comparer.
#57134
j'ai bien précisé qu'il n'y avait pas d'orage là où cette dame habite. Se fier aux mots des patients est à la fois très important et dangereux. C'est l'intention et l'idée qui se cache derrière qui comptent. L'homéopathe est là comme interprète à la fois du patient et du répertoire. Elle a dit orage pour la pluie. Point. Tout faisait penser effectivement à lachesis, mais la plus grande peur de lachesis en général ce sont les serpents. Là elle a exprimé spontanément et de manière très effrayée "l'orage" tandis qu'il a fallu que je creuse pour les serpents. Lachesis aurait été beaucoup plus critique, notamment de la part de ce jeune homme qui se faisait rabrouer de tous les côtés. Il ne faisait pas détruit, blasé ou alcoolique, il gardait cette gentillesse et ce besoin de contact. La sensibilité spontanée exprimée aux oranges, glaces et lait ont emporté ma conviction.
Vraiment l'objet de ce cas était de vous amener à réfléchir à partir d'une ambiance et de vous aider du répertoire, pas de foncer tête baissée. C'est plutôt un cas pour les "avancés" effectivement.
#57136
PS la peur d'une petite pluie paraît irrationnelle aux yeux du commun des mortels. Ce sera donc beaucoup plus difficile à exprimer que la peur d'une pluie torrentielle ou d'un déluge. Il en va de même pour toutes les peurs.
#57150
Terrasienna, je comprends ta prescription mais avec un bemol: tu peux stp expliquer pourquoi tu as decide de ne pas prendre en compte 'suite de frayeur' chez ce patient qui a ses troubles d'elocution depuis l'incident AVC de sa mere. Il est donc encore dans cet etat? je proposais Opium juste pour aller dans ce sens puisqu'il couvrait certaines rubriques du cas. Aurais tu reconsidere cette causalite seulement si ton Elaps n'avait pas marche pour le jeune homme? n'est on pas plutot enclin a traiter des chocs emotionnels qui ont laisse des sequelles en premier quand on ouvre un cas? comment decider d'ignorer. Merci
#57154
Bonne question Flo. Opium ne m'a pas effleuré une seconde l'esprit dans ce cas, alors que je le prescris assez couramment. La maman m'a précisé que le jeune homme avait eu une imagerie pour ces troubles de l'élocution, on pensait qu'il avait un problème neurologique. Mais Lachesis est un remède de choc, au 3eme degré comme opium. Donc je n'ai pas cherché plus loin, et avec raison. C'est vraiment l'ambiance qui perso me permet de trancher. Dans opium tu as le sentiment que la personne n'est pas tout à fait avec toi, il y a au moins un fond de distraction. Rien de tout cela ici où les présents l'étaient intensément.
Quant à "suite de frayeur", je prends plutôt "choc" pour ce patient là. Tu interprètes déjà en prenant suite de frayeur, et on n'a aucun autre argument pour étayer cette possibilité.

Les venins sont vraiment une classe à part au sein de la matière médicale. Si vous pensez à lachesis, vérifiez toujours que tout colle. Ils ont les mêmes caractéristiques globalement, et il n'est pas du tout aisé de les départager en utilisant seulement le répertoire. L'article sur la tentative de synthese sur les venins vous aidera beaucoup, et en général c'est à partir de cette classe là qu'on commence à acquérir de la subtilité dans le répertoire. Bref, un débutant qui aurait trouvé lachesis sur ce cas a raison et sa prescription aurait probablement donné des résultats.

Sur le conseil de Clo, j'ai essayé de fai[…]

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]

Il n'y a aucun souci Jen , c'est une mépris[…]

Présentation

Bonjour Patrick Suis très content de t'accu[…]