#60431
Un cas qui va certainement vous énerver... j'ai encore peu de recul, mais la transformation est tellement manifeste...

Cette dame de 42 ans est dépressive. Elle vient avec son amie qui a insisté pour qu'elle consulte. Je note qu'elle a la voix cassée lorsqu'elle nous explique ses malheurs. Elle ne finit pas ses phrases.
Elle se plaint d'avoir peur, de dépression, insiste sur le fait qu'elle pense qu'un malheur va survenir, aujourd'hui ou demain. Cette peur de l'avenir l'envahit. Elle reinsistera plus tard sur le fait que même lorsqu'elle a un moment de plaisir, qu'elle rit, cette peur revient tout de suite et interrompt le moment agréable.

Elle se dit dégoûtée de tout, soupire( un peu), peur de tout.
Tout cela s'est aggravé après le mariage et son accouchement. elle a tardé pour avoir son garçon, fils unique. Elle avait eu des traitements médicaments pendant 6 ans avant de finalement tomber enceinte "naturellement".
L'estomac fait mal, elle a des remontées d'air.
Des brûlures au niveau de la tête, ce qui l'empêche de faire son travail domestique. (brulure de la tête signifie pour moi conversion, les souffrances du quotidien sont exprimées par une somatisation quelconque)

Elle explique que son mari est dans la gendarmerie et qu'ils doivent déménager souvent. Elle s'ennuie, ne connaît personne, n'a plus le désir de faire quoi que ce soit.
Elle se dit détachée de son mari à cause de la pression qu'elle vit: si je meurs, que va til se passer?
Peur pour son mari, si elle entend une ambulance. Lorsqu'il est en déplacement, l'appelle toutes les 15 minutes pour vérifier que tout va bien.
Elle "mange" littéralement son fils de 14 ans, peur qu'il soit toxico, de mauvaises fréquentations, d'un accident...
Pire qu'un policier dit sa copine!

Elle est diabetique de type 2 equilibrée sous regime seul.
des palpitations comme si le coeur tremblait.
a soif, ce qui n'était pas le cas avant.
a chaud
besoin d'air net

se plaint de n'avoir pas bcp d'amis

en observant cette femme, je me dis que c'est un médicament que je n'ai jamais prescrit, car il y a un mélange de dureté et volonté avec une grande douceur apparente.
Elle contrôle tout à la maison. veut savoir ce que son mari fait au travail.

Elle se dit très jalouse.
pour continuer avec quelques symptômes qui ne vous aideront peut être pas bcp.
Le lait seul lui fait mal donc elle le prend avec du café
Elle n'accepte pas le non
les amis de son fils l'appellent "la militaire"

Sincèrement, ça m'étonnerait que vous trouviez, mais ça vaut le coup d'essayer.
Elle a pris X en 50 M, friction. Au bout de 15j, c'est son mari qui l'appelle car elle ne l'appelle plus du tout lorsqu'il se déplace. Il en est tout perturbé, le pauvre. Lorsqu'il s'en plaint, elle lui répond qu'elle prend du bon temps avec sa copine! La dépression a disparu. Les brûlures d'estomac aussi.
#60436
Je note avec intérêt l'absence d'un quelconque élément extérieur ou antécédent dans sa vie suggérant éventuellement un lien avec sa dépression. Et pourtant tu as dû l'interroger. Par contre on a une peur profonde qui s'extériorise impunément.
#60438
on va dire que ce sont les déménagements successifs et l'usure face à la nécessité de se recréer des amis à chaque fois qui ont créé la dépression. Elle se retrouvait au bled donc rien à faire de surcroît, surtout lorsque l'ambiance locale ne pousse pas à la lecture...Ne te fais pas avoir par la peur en général. J'ai essayé de vous donner les 2 points importants. Elle avait un aspect un peu pulsatilla. C'est plus difficile que tabacum.
par Emile
-
#60439
Je ferais mon choix dans cette liste :roll: sur l'idée de Homesickness
  • Clematis erecta
  • Centaurea tagana
  • Carlsbad
  • Drosera rotundifolia
  • Eupatorium purpureum
  • Hippomanes
  • Pulsatilla nuttalliana
  • Saccharum lactis
  • Senecio aureus
par jpp26
-
#60441
Je suis en vacances et n'ai aucun document d'homeo avec moi et donc pas de répertoire. Mais ce petit signe "tremblement du coeur" ( qu'Édouard nous a notifié dans Moschus) n'est il pas un peu particulier? Si c'est le cas peut être faudrait il tenter une repertorisation à partir de lui...
Ceci pour alimenter la discussion...Car hormis cette réflexion je n'ai rien à proposer mais attends avec intérêt la suite des débats. ;)
#60443
jpp26 a écrit : 23 sept. 2019, 11:51 Je suis en vacances et n'ai aucun document d'homeo avec moi et donc pas de répertoire. Mais ce petit signe "tremblement du coeur" ( qu'Édouard nous a notifié dans Moschus) n'est il pas un peu particulier? Si c'est le cas peut être faudrait il tenter une repertorisation à partir de lui...
Ceci pour alimenter la discussion...Car hormis cette réflexion je n'ai rien à proposer mais attends avec intérêt la suite des débats. ;)
Je me lance
Effectivement, j'ai trouvé cette rubrique qui m'a interpellé, car elle est courte et tous les remèdes sont au second degré :
Palpitations cardiaques avec tremblotement : ars, cals, cocc, mang, plb.
Ensuite, il y a cette contradiction entre la douceur et la rigidité, l'intolérance à la contradiction. On a alors le choix entre cocc et ars, qui lui n'a pas spécialement chaud.
J'irais bien vers Cocculus.
#60444
Oubliez le tremblement du coeur également, c'est hystérique, c'est pour cela que je n'ai pas pris. Il n'y a pas de vraie anxieté pour autrui en fait, mais la peur que quelque chose n'arrive et le besoin de contrôle.
C'est intéressant de voir que Marc Brunson a du le prescrire avec succès, car il note que l'instabilité, les voyages aggravent le remède.
Je commence à avoir peur de me faire lyncher lorsque je vous donnerai le nom du remède.
par Yohann
-
#60445
Dans la famille des serpents, je pencherais peut-être vers le plus social d’entre eux, Crot-h.

En partant des rubriques :
Psy: pensées de mort
Psy: répondre de façon décousue

On trouve alors dans la MD que ce remède comprend:

Troubles suite aux déménagements
Troubles suite aux décompositions de groupes, séparations
Attachement fervent, exagéré aux membres de son groupe afin de contrôler sa cohésion
Compassion/douceur & autorité
Dérangements d’estomac à mourir & anxiété
Soudaineté
par Emile
-
#60447
Ce peut être le Cocculus proposé par Jean Umber. La patiente a bien une relation de veille constante à l'égard de son mari et de son fils qui finalement l'épuise et d'autre part Cocculus est donné pour avoir des troubles suite de voyages ainsi, à ce que lis, la peur d'un danger imminent.

Causation • Anger. Fright. Noise. Loss of sleep. Seasickness. Travelling. Overstrain, mental or physical. Sun. Tea. Anxiety. Night-watching. Grief.
#60448
Capsicum m'est venu à l'esprit... La dame est antillaise ? :D :oops: :oops: :oops:

Sur le conseil de Clo, j'ai essayé de fai[…]

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]

Il n'y a aucun souci Jen , c'est une mépris[…]

Présentation

Bonjour Patrick Suis très content de t'accu[…]