Règles du forum : Forum testé en mode modération.
Le compteur de réponses reste (faussement) bloqué à zéro car les réponses deviennent invisibles ! Pas d'inquiétude !
Elles s'afficheront au moment de la correction finale.
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#61998
Bonjour à tous,
pour oublier un petit peu le coronavirus, je vous propose ce cas flash, qui fera appel à vos connaissances de matière médicale. Je pense que le Répertoire devrait seulement servir à vérifier certaines rubriques si vous ne pensez pas au remède spontanément, c'est ce que j'ai fait pour ma part.
Pour rappel vos réponses n'apparaitront que lorsque je publierai la correction.
Pour stimuler votre curiosité le remède à trouver a été celui correspondant au génie épidémique d'une célèbre grippe. Ce que j'ignorais, avant de l'apprendre lors de plus amples recherches, après coup.

Le malade, eh bien c'est moi. C'est plus simple à narrer quand c'est soi.

Qu'est ce qu'il m'est arrivé ? Punaise, j'ai eu mal au bas du dos pendant quelques jours, c'était bien visible et mes collègues se moquaient gentiment de moi. Je ne saurais dire dans quelles circonstances cela a commencé il y a une dizaine de jours, aucune idée, aucun souvenir particulier.

La douleur est apparue un matin. Peut-être au réveil étais-je déjà un peu raide ou coincé mais je ne m'en souviens pas spécialement. Chaque jour suivant, c'était pareil, j'étais raide le matin au réveil, et la douleur s'installait progressivement dans la matinée. J'avais besoin de m'étirer à plat dos, de faire le dos rond. L'après-midi j'étais un peu mieux mais la douleur semblait revenir en milieu d'après-midi. J'ai été massé, manipulé (difficilement car je suis un peu arnica-like), étiré, rien n'y faisait.

C'était un mal de dos très particulier, je n'ai jamais rien eu de la sorte auparavant. En fait il y avait deux douleurs, une douleur au bas du dos, sourde, avec un peu comme une sensation de lourdeur associée, ou une fatigue. Celle pour laquelle je ressentais le besoin de m'étirer.
Et une deuxième douleur, très bien localisée, tout en bas du dos, près du sacrum, et un peu sur le côté à droite en direction des fesses, mais pas véritablement dans la fesse, qui se manifestait surtout si je devais me pencher en avant, fléchir la colonne. A ce moment ça bloquait énormément, voire c'était limite déchirant. C'était comme si quelque chose mécaniquement n'était pas en place, ou s'était tordu. Rien à faire pour y arriver, même en y allant doucement.

Si je marchais un certain temps , la douleur avait tendance à diffuser sur le côté, en direction de la hanche et des muscles de cette région. Enfin je dois rajouter que parfois j'avais besoin de l'aide de mes bras pour soulever mes fesses du siège où j'étais resté assis un moment. Je devais poser mes mains sur la chaise et pousser pour décoller, lentement, très lentement, avec l'impression inquiétante de l'arrivée possible d'une douleur fulgurante si je ne faisais pas attention.

Voilà, vous avez tous les éléments. Même si j'ai tâché d'être complet, allez à l'essentiel. C'est plus rapide. Ce que je me suis enfin décidé à faire un soir sans radio ni télé.
Avatar de l’utilisateur
par Mulder
-
#61999
Bonjour bonsoir Athelas.

Merci pour le cas.
Je me lance mais j'ai encore beaucoup à apprendre.

C'est la difficulté à se relever qui me fait penser à X.
La douleur du bas du dos (lombaire - sacrum), qui irradie dans la hanche et les muscles fessiers, agg en se penchant + douleur le matin au réveil (après être resté longtemps en posant allongé donc), tout semble être là pour proposer :

- BERBERIS VULGARIS

Pourras tu nous donner la posologie et la dynamisation lors du résultat svp ?
Disparition des douleurs après combien de temps ?
Au plaisir :-)
par Jrom
Etudiant
#62002
Bonjour,
De but en blanc, sans répertoire, je dirais Vario
par robil
Etudiant
#62003
Hello,
j'essaie :
Sulph
DOS : DOULEUR / Lombaire, de la région / penchant / agg en se
GE: réveil/ agg au
GE: levant/ Agg en se

C'est tout.
Merci pour le cas !
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#62005
Une espèce de paralysie sacrée ? Agg au mouvement de la partie atteinte ? Remède de la grippe espagnole ?
Gelsemium.
par Anne
Diplômé PH
#62006
Tu ne nous aides pas beaucoup :-o

Je penserais à Berberis avec cette douleur qui "diffuse"
Je ne pense pas que ce soit un remède de grippe, mais les symptômes que l'on retrouve dans le Hering le confirmerait..

" - Douleur de meurtrissure, avec raideur du creux des reins; le patient se lève d'un siège avec difficulté
- | Douleur profondément située comme une piqûre sensible dans l'ilion d'un côté ou de l'autre, à environ 3 ou 4 cm du rachis, s'étendant de obliquement vers l'intérieur et vers le bas en direction du sacrum.
-| Quand elle se penche, la partie inférieure de son dos semble raide, et c'est avec difficulté qu'elle se relève; sensation déchirante en position assise, < en position debout; > l'après-midi.
- Sensation de pression et de tension, ou de pression dans le sacrum; profonde, interne quand elle est intense, avec la sensation que les os vont de disloquer; < en position assise ou allongée.
- Sensation d'avoir été battu, d'impotence et de raideur du dos.
- Mal de dos, < en position assise ou allongé, surtout le matin au réveil. "
par kamira
-
#62007
douleur sacrum < en se relevant de la position assise

douleur sacrum irradiation hanche

douleur < en se penchant en avant

douleurs fulgurantes sur fond douloureux

peut-être sulfur
par 20.100pic
Etudiant
#62009
Hello Xavier
Tout ce que tu décris et ce dans tous les détails ,c'est ce que je vis régulièrement depuis mes 30 ans (j'en ai 60...)Cette douleur sourde en bas à droite à la jonction lombo- sacrée avec ce besoin de s'étirer allongé sans être vraiment soulagé; cette autre douleur fulgurante qui te coupe le souffle , qui te plie comme un petit vieux avec cette galère pour se relever de la position assise: douleur dont tu peux précisément localiser l'origine du bout du doigt... Tu peux imaginer que j'ai trituré ça dans tous les sens pour trouver LE remède. Les bry, nux, rhus ...je te fais pas la liste et rien ne m"a soulagé. Alors là j'attend ta réponse.. . Ta petite allusion à une grippe célèbre : si c'est l'espagnole il me semble que le remède était gels mais là je ne vois pas ce qu'il pourrait couvrir à par la sensation de lourdeur et de fatigue
j' espère que tout va bien pour toi. On devrait se revoir à Metz
par FloFed
Etudiant
#62011
Aesculus?
Douleur, lombo-sacrée, penchant, en se [2/1], sacrée, marchant, agg en [3], penchant, en se [3]. Raideur, mouvement, agg au, début du, agg au [2].
sensation de plenitude/lourdeur
douleur lombaire au reveil
par yasumina
-
#62014
Athelas a écrit : 23 mars 2020, 22:51 le remède à trouver a été celui correspondant au génie épidémique d'une célèbre grippe.

hihi! merci athelas pour ce message!
de mémoire d'un article sur la grippe espagnole aux E.U que je ne retrouve plus, j'hésiterais entre gelsemium et bryonia en néophyte à tête percée
mais en regardant un peu,
le côté d'installation "sourde", < le matin, en se levant de la position allongée, en se penchant et au toucher (arnica-like); impossible de rester debout droit (d'où le besoin de s'étirer // faire le dos rond?) et amélioré par la pression (allongé par terre, encore arnica like), cette douleur lancinante me feraient pencher vers bryonia mais
j'aime bien l'amélioration toute simple de gelsemium en se penchant en avant, la lourdeur générale et la sensation de perte du contrôle des mouvements des M.I acc impression que les membres pèsent des tonnes avec diff pour les soulever alors je pencherais pour gelsemium.

le tout étant que tu ailles bien maintenant,
y.
par MarcR
Diplômé PH
#62019
Salut Xavier.

Je tente alumina:

DOS : DOULEUR / Sacrée, de la région / étirant / amél en s' : (1)alum.

Il n'est pas mal dans la raideur.
Avatar de l’utilisateur
par Françoise
Diplômé PH
#62035
Coucou Xavier,

et bien, ça fait plus d'une demi-heure que je tourne et je retourne ton "cas".
Je n'y vois pas l'essentiel, comme tu dis.
Je propose Carbo-veg :
- une répertorisation (un peu anarchique, privilégiant s'étirer amél, aggr matin, aggr au toucher, anxiété suite de douleurs)
- parce que c'est le cas qu'Ed nous a présenté sur Zoom l'autre jour, et qu'il correspond aussi à cette célèbre grippe... que je ne connais pas.
Très peu rationnel mon affaire (aucune notion de ballonnement). J'ai la sensation que c'est ça... Je ne peux pas te tester...
Je mesure là tout le chemin qui me reste à parcourir !
Merci de nous faire travailler ! A bientôt F.
par Yohann
-
#62075
Besoin des mains pour se relever très difficilement d'une position assise prolongée, alternance des symptômes entre eux (différentes douleurs du bas du dos dans la journée succédants à la raideur du matin au réveil quotidiennement), engourdissements du bas du dos, rayonnement des douleurs.
Berberis Vulgaris.
par pg83
-
#62104
rhus toxicodendron
( douleur sacro-iliaque probable =osteo)

Est-ce possible d'avoir leurs coordonnées p[…]

Oui vous n'avez pas lu mon MP . il est toujours n[…]

Bonsoir Fantine, Effectivement je n'ai pas donn&ea[…]

Nouvel arrivant du vaucluse

Bonjour à tous, J'ai 45 ans, je suis naturo[…]