Règles du forum : Forum testé en mode modération.
Le compteur de réponses reste (faussement) bloqué à zéro car les réponses deviennent invisibles ! Pas d'inquiétude !
Elles s'afficheront au moment de la correction finale.
par JLHOMEO
-
#67709
Bonjour,

J'ai recherché dans les rubriques :
- dos, éruptions, zona
- peau, éruptions, zona
- sommeil, insomnie après minuit
- frisson : soir

RHUS TOXICODENDRON est le seul médicament qui couvre tous les symptômes, et la latéralité gauche :
- dos, éruptions, zona : 1°
- peau, éruptions, zona : 3°
- sommeil, insomnies après minuit : 2°
- frisson, le soir : 3°

Commentaires
Coucou Jean Louis, ta répertorisation se concentre trop sur le zona (en tant que pathologie) et sa localisation (erronée de toute façon)
La rubrique du sommeil est la bonne !
par Pompongirl
-
#67710
Bonsoir,
J'ai retenu les symptômes suivants:
- Reins/douleur/en marchant
- Estomac/soif/grande quantité/souvent
- Frissons/soir
Bryonia ressort en premier mais je ne saurais le justifier.

Commentaires
Même remarque que celle faite à Jean Louis au sujet du rein.
Merci pour ta participation.
Avatar de l’utilisateur
par Noephys
-
#67711
Bonjour,

Merci Athelas pour cette proposition !

Si les symptômes retenus sont :
- ES - Soif , de grande quantité, souvent : symptôme qui semble appartenir à l'état aigu du moment, symptôme qui a le mérite d'être précis et rare pour la patiente : Bryonia (3), Nat-m (2)
- DOS - Douleur / lombaire / marchant / agg en...
- SOM - Insomnie / minuit, après
- DOS - Eruptions / Vésicules

Avec ces 4 symptômes, on tombe sur Bryonia (qui a plutôt une prédilection à droite alors qu'ici le zona est à gauche).
Si je retiens la sensation "DOULEUR BRULANTE" du lumbago plutôt que la modalité, et que la patiente a juste soif : deux remèdes sont intéressants : Kali-carb et Sepia, remèdes qui frissonnent tous les deux le soir et dont la valorisation sur les éruptions en vésicules sur le dos est plus forte (2 contre 1 pour Bryonia) ainsi que la latéralité plutôt gauche.

Est-ce que notre cas tourne autour des modalités de la soif ou de la sensation du lumbago ou encore faudrait-il s'intéresser au fait que la patiente n'a pas prêté attention au zona (quel symptôme pourrait correspondre ) ?

Bref, pour un cas "facile", je me pose pleins de questions ! ;)

Commentaires
Hello Noéphys
Je te fais les mêmes remarques qu'aux autres ci-dessus. Tu verras que plus on étudie un cas, plus on risque de se poser des questions, car on se perd dans des détails, des considérations, des interrogations, etc. Attention je ne dis pas qu'il ne faut pas étudier les cas ! Je dis qu'il faut essayer de faire simple.
par Kisso
-
#67712
ES : Soif grde quantité
GE : Mouvement agg
FR : Soir
SOM : Insomnie ap 12h
D : Eruption vésicules
J'ai du mal à ne choisir que 3 de ses symptomes et je partirai sur Bryonia.
Les 2 premiers symptomes me semblent essentiels, les autres au moins utiles pour confirmation.

Commentaires
Bonsoir Kisso, j'ai les mêmes remarques à te faire que pour les autres.
! Pour valider GE : MOUVEMENT agg, il faut un interrogatoire serré et souvent des observations répétées. C'est comment dire "le malade dans son ensemble" qui s'aggrave au mouvement. Pas seulement la douleur ressentie.
par elena.ilcheva
-
#67713
Je suis partie de l'idée que les signes typiques de la pathologie n’ont rien d’incommun et qu’il faut se concentrer sur les symptômes du patient qui sont sa réaction particulière à la maladie.
J'ai retenu donc les symptômes :
Estomac/soif/grandes quantités, par/souvent
Estomac/soif/frissons pendant
Dos/ éruptions/ chaleur/picotante
Deux remèdes sont candidats – Bryonia à cause de la soif en grandes quantités et souvent /encore plus impressionnante car la patiente n’a jamais soif/ et aussi l’aggravation par le mouvement /mais je n’ai pas eu l’impression qu’il s’agisse d’une aggravation telle que le moindre mouvement provoque une douleur et le patient doit donc rester immobile/
Apis – le type de douleurs brulantes, picotante, ardeur. Mais le plus déterminant c’est que la soif survient pendant les frissons.
Remède - Apis

Commentaires
Enfin, un peu d'originalité ! C'est bien d'avoir douté de Bryonia compte tenu des modalités incomplètes. Il manquait aussi l'amélioration à la pression.
En ce qui concerne la rubrique .../ chaleur / picotante, tu fais une interprétation. Il n'est pas fait mention de chaleur picotante. Le mot "ardeur", d'usage littéraire, désigne une chaleur vive, celle des charbons ardents par exemple. Ça brûle !
On a d'ailleurs dans le répertoire la rubrique GE : DOULEUR / BRULANTE /chardons ardents, comme des, avec ars. et carb-v. qui proviennent de Hahnemann.
par laure
-
#67714
DOS:DOULEUR/BRULANTE/LOMBAIRE/marchant/agg en
FR:FRILOSITE/soir
SOM: INSOMNIE/minuit, après

J'arrive sur bryonia, natrum mur et ran-b..... j'opte pour ranunculus bulbosus
Laure

Commentaires
Merci pour ta participation Laure. Tu n'aurais pas pris trop de risque en donnant ce remède qui a guéri de nombreux cas de zonas, notamment thoraciques, d'où son 3°. Remède néanmoins difficile à prescrire sans plus d'élément concernant l'éruption elle-même ou des modalités thermiques.
par Cornelia
-
#67715
bon je me lance...je propose bryonia
ES:SOIF/grande quantite , par/ souvent bry3
SOM:INSOMNIE/minuit,apres bry1
FR;soir bry3

Commentaires
Hello Cornelia, je suis ravi de te voir participer sur le forum.
Mais bon, du Bryonia, j'en ai eu ma dose. Qu'on me laisse en paix avec lui maintenant (enfin j'espère) !
Avatar de l’utilisateur
par Christian42
-
#67716
Symptomes

DOS / DOULEUR / BRULANTE / Lombaire, de la région
DOS / ÉRUPTIONS / ZONA
ESTOMAC / SOIF / grandes quantités, par / souvent

acon aesc alumn am-c ant-s arg-m ars-i arund asar aur bar-c bell berb bor bry cedr cham chel cist clem coloc cop cupr guare helon kali-c kali-p kalm kreos lac-c lac-d lach lachn lil-t mag-c mag-m med merc merc-c mur-ac murx nat-c nat-m nat-p nit-ac nux-v ph-ac phos pic-ac ran-b rhus-t sep sil stann sul-ac sulph ter thuj verat zinc ziz

Les deux remèdes en rouge qui répondent au trois critères sont Lach et Rhus-t

J'élimine Rhus-tox, qui est amélioré par le mouvement, et je conserve donc LACHESIS.

(Mais j'ai peur d'être ridicule :oops: :oops: :oops: )

Commentaires
Ah Christian, je savais que malgré tes occupations tu ne résisterais pas ! C'est super de t'essayer à l'exercice. Tu te fais avoir par la localisation, même si le dos était la bonne localisation, la septième vertèbre dorsale est au niveau de la pointe de l'omoplate, soit beaucoup plus haut que la région lombaire. Quant à Lachesis, il n'a pas le désir de boire par grandes quantités (les venins n'aiment pas l'eau), alors je ne comprends pas trop ton choix.
Avatar de l’utilisateur
par Christian42
-
#67717
J'ai été moi-même surpris de trouver Lachesis – ou plutôt que la répertorisation informatique me donne Lachesis, et comme je n'avais pas le temps, j'ai foncé et n'ai effectivement pas vérifié la soif avec Lachesis, car j'ai fait confiance à Mélanie. Pourquoi m'a-t-elle sorti Lachesis, alors que j'avais bien précisé SOIF en GRANDE QUANTITÉ SOUVENT ? J'ai sans doute mal posé la question. Et puis, j'étais très content, parce que j'avais éliminé Rhus t. de toute façon dès le départ, à cause de l'aggrav. par le mouvement.

En fait, le cœur de mon erreur c'est ma mauvaise connaissance de l'anatomie. En effet, j'ai vu la 7e lombaire plus bas. My mistake. En plus que l'homéo, il va falloir que je travaille l'anatomie. De fil en aiguille, je vais refaire médecine, quoi.... :lol: :lol: :lol: A mon âge, il faut le faire...

En tout cas, c'est super ce genre d'exercice. Ça m'a fait bosser comme un malade, et j'ai appris de masses de choses (parce que je n'ai pas fait que la répertorisation :lol: :lol: ). C'est diabolique, l'homéo !!!
Athelas aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par Yaga
-
#67718
Elzbieta & Yaga (résolution collective pour ce premier cas)

Transcription des données selon la méthode PH
Mars 1929
Femme 29 ans
Lumbago
douleurs brûlantes de reins
aggravées par la marche
ne peut presque pas descendre les escaliers

zona gauche D7, côtes, aisselles
grappe vésiculaire sur fond rouge
peu douloureux
sensation d’ardeur
frissons tous les soirs
boit peu en gal mais grande soif, de grandes quantités d’eau, très fréquemment
insomnie après minuit

Nous avons retenu les symptômes suivants :
SOMMEIL / INSOMNIE / minuit, après 1
DOS / ÉRUPTIONS / VÉSICULES 1
ESTOMAC / SOIF / grandes quantités, par / souvent 3
DOS / DOULEUR / BRULANTE / Rachis / creux des reins, au-dessus du 0
Nous retenons BRYONIA (5 points)
La soif nous a paru particulièrement intéressante par ses modalités particulières.
(Seul Natrum mur la fait apparaître avec 2 points de valorisation, ainsi que Lac can et Lil tig avec 1 point mais le reste ne colle pas.)
D'autres arguments en faveur de notre choix :
Bryonia dans Synoptic 1
Dos douleur dorsale lombaire debout ; il n’est pas précisé aggravé en marchant.
Mais dans le Noyau on trouve aggravé par le mouvement.
[Dans Noyau et Généralités : Peur de la pauvreté. Cela nous a paru intéressant car le cas date de mars 1929, et les prémices du Krach boursier date de début 1929, avec un ralentissement économique.]
Bryonia dans MM de Hering
Douleurs dans la région lombaire ; ce qui rend la marche difficile.
Frissons (…) surtout dans la soirée.
Développement lent de l’éruption dans les maladies éruptives.
Bryonia dans MM de Allen
En règle générale, les douleurs sont < par le mouvement.
Voilà, voilà...

Commentaires
"Dans Noyau et Généralités : Peur de la pauvreté. Cela nous a paru intéressant car le cas date de mars 1929, et les prémices du Krach boursier date de début 1929, avec un ralentissement économique."
Les filles vous êtes incroyables, fallait aller le chercher ! Mais il n'y a pas que Bryonia qui s'inquiète pour son argent. :-)
Super présentation !
Athelas aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par Ifer
-
#67719
Le symptôme qui a le plus de valeur ici me semble être la soif fréquente et en grande quantité, qui est d'autant plus interpellant que la dame n'a habituellement pas soif. Donc nouveau, très marqué et forcément associé au tableau aigu.

1) Estomac/ soif/ grande quantité, par/ souvent : bry, cop, lac-c, lil-t, nat-m

En deuxième rubrique, j'aurais bien envie de retenir la modalité "aggravé en marchant" de la douleur de dos.
2) Dos/ Douleur/ marchant/ agg en : on retrouve Bryonia au second degré et aucun des medicaments de la première rubrique. Bryonia est donc déjà fortement suspecté à ce stade de repertorisation.

En troisième rubrique et pour se rassurer que l'élément inratable de l'examen clinique soit couvert par le médicament :
Peau/ Eruption/ Zona : on retrouve Bryonia encore au second degré.

On retrouve Bryonia dans l'insomnie après minuit (absence de Sulfur dans cette rubrique, qui est présent dans toutes les autres sauf la première, ce qui pourrait faire hésiter) et la soif pendant le frisson. Si la dame a en plus une préférence pour l'eau froide, je pense que le cas est suffisament cerné.

Pour la posologie, bien que cela soit un aigu peut-être commencer avec prudence avec Bry 30CH, pour ne pas faire flamber l'éruption cutané par une aggravation initiale. Une goutte verre, puis augmenter la quantité et la dynamisation si nécessaire selon la réaction et l'évolution.

Commentaires
Salut Iter, tu dois choisir la hauteur de la dynamisation en fonction de l'homéopathicité de ton médicament, plus elle est élevée plus tu peux choisir une dynamisation haute, une 200, une 1m voire une 10m. C'est la quantité et/ou le mode d'administration (olfaction, posologie liquide) qui te permet surtout de limiter le risque d'une aggravation. Et il est bien clair que plus tu prescrits haut plus tu dois diminuer cette quantité. C'est la nature de la pathologie (pathologie avancée, pathologie avec risque de décompensation, etc.), le niveau de santé (corrélé avec l'homéopathicité d'ailleurs) et la sensibilité du patient qui peuvent être un frein à donner d'emblée une haute dynamisation. Cela dit c'est bien d'être prudent.
par Aurelie
Etudiant
#67720
En retenant :
- douleur dos agg marchant
- frissons soir
- soif par grande quantité et souvent

Ressort en 1er Bryonia, qui a des insomnies la nuit et est dans la rubrique peau/Zona au 1er degré, qui est agg par le mouvement et entraîne de vives douleurs.
J'ai réfléchi aussi pour ARS mais me paraît moins évident.

Commentaires
Tu as négligé "les ardeurs", le caractère brûlant, c'est pour ça.
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#67721
1. soif de grandes quantités fréquentes
2. agg au mouvement (marchant, escaliers)
3. frisson en soirée

Bryonia, qui a en outre des éruptions vésiculaires (2d et 12 rubriques dans PCK)

Commentaires
Argh ! Jean, j'espérais que tu me sauves la vie !
par Laurence Deruy
-
#67722
répert
ES soif/grande/souvent
DOS : douleur/lombaire/marchant/agg
P: éruption/ zona
DOS: éruption/vésicules


frisson/froid
insomnie

BRYONIA est présent en tête dans cette répert.
les autres candidats ( nat c, sepia, natr mur, rhus tox, mez) sont contre-indiqués par les modalités , principalement l 'aggravation par la marche présente dans le cas.
on aurait peut être davantage d 'expression d 'anxiété chez Mez, et c 'est un remède de zona très algique, ce dont n se plaint pas la patiente
le symptôme nouvellement apparu et de façon inhabituelle ( soif fréquente pour de grandes quantités )plaide aussi pour Bry
de même que l 'aggravation par la marche
d'ailleurs, son lumbago justifiant un appel plutôt qu 'une visite chez le médecin nous donne aussi un renseignement sur ses effets invalidants chez la patiente ( ça c 'est peut être un peu tiré par les cheveux....)
de toute façon, bryonia est un "king" du traitement du lumbago, surtout quand la modalité d 'aggravation par le mouvement est présente. Quand on ajoute à ça la soif +++ grande qté et fréquente... et qu 'en plus il couvre les éruptions, je commencerais de toute façon par bryonia dans ce cas.
il serait intéressant de connaître le contexte d 'apparition de ces symptômes ( émotion? contrariété? ... autre)

Commentaires
Hello Laurence, comme les autres tu as accordé trop d'importance à l'aggravation par le mouvement. Et peut être que c'était une raison pour faire venir le médecin, mais on n'en sait rien si c'était bien le cas.
Une seule modalité présente ne permet pas d'affirmer un médicament, car même si celui-ci la présente au plus haut degré, d'autres médicaments peuvent la posséder tout autant, et si c'est moins ils la possèdent quand même !
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#67723
Hello à tous
suite au nombre important de réponses, auxquelles je m'efforce de répondre, j'ai verrouillé le sujet.
Correction du cas sous peu.
Patricia aimais cela
PCKent "Mise à jour 2.3"

J' ai réinstallé PCKent sous Windows[…]

Silica marche souvent chez nous. Une solution non […]

Bonjour, Il y a de cela un an et demi, nos quatres[…]

Bonjour à Tous, Ils ne vous reste plus que […]