par VeroniqueB
Etudiant
#44127
Beaucoup de suspicions sur le virus Zika !
On se demande au Brésil si ça peut être une vaccination obligatoire des femmes enceintes....si ce sont les moustiques OGM qui ont été testes au Brésil...etc....
Voici une autre piste de questionnement :
http://www.theecologist.org/News/news_a ... phaly.html

Quand on voit qu' il sont entrain de preprarer un vaccin, connaissent-ils déjà la vrai cause de ces microcephalies ?
par Christel
Etudiant
#44147
En tout cas en Martinique il semble qu'il y ait une épidémie (encore que je pense que les gens et les médecins ne font bien pas la différence entre une grippe et le zika).
Dans ma position c'est assez désespérant car les gens se précipitent chez le médecin pour avoir des prescriptions d'antibiotiques !!! POUR UN VIRUS....!!! J'ai essayé d'expliquer à mes voisins que cela ne servait à rien et était plutôt néfaste ils ne veulent rien entendre.
Et quand je propose (toujours gratuitement) d'essayer en homéopathie ils déclinent en disant qu'ils sortent de chez le médecin et sont sous antibio... ils ont quoi comme formation ces médecins ?!!!
Bref, à part quelques personnes qui sont sensibles à l'homéopathie la masse est loin d'y accorder de l'attention.

Petite anecdote : j'ai soigné ma fille avant hier qui couvait une petite fièvre depuis la veille (38,5-39°) sans autre symptôme qu'un mal de tête et une fatigue... j'ai trouvé le médicament car en faisant sa sieste je me suis aperçue qu'elle bavait sur l'oreiller et que la salive était très épaisse voire gluante.
Sachant qu'elle a toujours eu le visage légèrement cyanosé et qu'elle adore les opéras, la musique religieuse...
je lui ai donné XXX en 200C et le lendemain matin elle était fraiche comme un gardon (à son grand désespoir puisqu'elle comptait sur sa maladie pour ne pas faire école avec son père).
Que lui ai-je donné ?
par annick
-
#44153
Merc ou Nat-m ?
bien qu'ils ne soient pas dans la rubrique salive épaisse
Christel a écrit : Petite anecdote : j'ai soigné ma fille avant hier qui couvait une petite fièvre depuis la veille (38,5-39°) sans autre symptôme qu'un mal de tête et une fatigue... j'ai trouvé le médicament car en faisant sa sieste je me suis aperçue qu'elle bavait sur l'oreiller et que la salive était très épaisse voire gluante.
Sachant qu'elle a toujours eu le visage légèrement cyanosé et qu'elle adore les opéras, la musique religieuse...
je lui ai donné XXX en 200C et le lendemain matin elle était fraiche comme un gardon (à son grand désespoir puisqu'elle comptait sur sa maladie pour ne pas faire école avec son père).
Que lui ai-je donné ?
par VeroniqueB
Etudiant
#44155
Bonjour Christel,
Tu n' as pas paniqué ! Je te reconnais bien :-)
As-tu donné Merc ?
Biz a tous les trois
par Christel
Etudiant
#44156
Et ben non... comme vous j'ai pensé à Mercurius mais en répertorisant je suis tombée sur Stramonium (qu'Edouard avait d'ailleurs donné à Gaïa en chronique).

Salivation/fièvre/pendant la : stram 2ème degré avec sulph et nit-ac
salive/visqueuse : stram 2ème degré
ça collait avec sa fièvre en plateau et les signes mentaux habituels, je n'avais rien d'autre alors j'ai tenté.
J'ai trouvé intéressant de relever cet aspect de stramonium que je ne connaissais pas.

@ véroniqueB : ça ne risquait effectivement pas de me paniquer car avec elle les fièvres sont généralement plus autour de 40,5 que de 39 (d'ailleurs c'est justement le fait que la fièvre ne soit pas très forte qui m'inquiète un peu : sa FV aurait-elle chutée ?) Bises :)
Avatar de l’utilisateur
par Françoise
Diplômé PH
#44158
Bonjour Christel,

et bien moi, j'aurais trouvé (à cause de la musique) Phos. Mais, pour sûr, si elle a déjà été améliorée avec Stram, ce médoc s'imposait avec la salive visqueuse.

Je vais te raconter quelque chose, qui me fait dire que l'Homéopathie est grande et généreuse : j'ai une amie (très bien améliorée par Lachesis, et plus récemment par Sepia) qui a des tas d'emm... (on vient de diagnostiquer un cancer digestif à sa soeur, avec une boule dans le poumon, il y a 3 semaines). Je la vois samedi dernier. Elle pleure de l'oeil gauche. Mais elle pleure tout le temps. C'est arrivé en quelques jours, 2 semaines auparavant. Le mouchoir toutes les 3 minutes pour ramasser les larmes gauches...
Sépia pleure des 2 yeux, je me dis que le gauche est dans les deux, et lui dis de reprendre Sepia. Elle prend, et... rien ne se passe dans les 12 heures, moment où elle m'alerte.
Ignatia pleure de l'oeil gauche. Je lui apporte un granule d'Ign 30CH dans les 12 heures qui suivent, et là, elle me dit : ça y est, mon oeil s'est arrêté de pleurer (effet, donc, de Sépia dans les 24 premières heures).
Bon, tant mieux. Je me dis que mon granule d'Ign est inutile... Je vis ma vie, elle la sienne.
Une semaine après (aujourd'hui) elle me raconte que trois jours après la prise de Sépia, son oeil se remet à pleurer. Elle prend son granule (dilué) d'Ign, comme rien ne se passe, 24h après, elle reprend une dose d'Ign : l'oeil s'arrête de pleurer.
Je serais évidemment restée sur Sep, mais elle ne m'a pas contactée quand son oeil s'est remis à couler...

A l'inverse de ton entourage, mon amie trouve que l'homéopathie est formidable (même si elle n'est pas appliquée hyper-organonesquement), et est devenue accro, et convainc petit à petit tout son entourage ! Je granule aussi petit à petit tout mon service... comme je peux. Un jeune homme très bio, anti-allopathie etc... de mon service était avec une chique, jeudi matin. Abcès dentaire ? non, extractions de dents abcédées. Il était malheureux et douloureux... Je lui donne Arnica, j'apprends après qu'il avait pris en pré-extraction une dose d'antibiotiques, dommage... ; le lendemain la chique est là, mais la douleur a disparu. Cependant, il a continué les antibiotiques.... donc je ne sais dire si c'est l'ARN, l'antibio ou les deux qui ont eu raison de la douleur... La vraie vie de l'homéopathe est difficile !

Continuer, ne pas se décourager. A bientôt, Christel, et bravo pour tes soins à Gaïa ! Amitiés, F.
par Christel
Etudiant
#44162
Oui vraiment difficile, j'ai bien dans mon entourage quelques personnes convaincue par l'homéopathie (heureusement)!
Mais par exemple j'ai soigné un jeune homme du chikungunya et il est désormais convaincu que j'ai des pouvoirs magiques :lol:
C'est vrai que pour stramonium, c'était un peu biaisé car ce que je n'ai pas dit c'est que Gaïa est une caricature de stram ! Donc quand je suis tombée dessus je n'ai pas hésité.
C'est géant le cas des larmes à gauche !
Amitiés à toi aussi Françoise.
Jackie H aimais cela
par VeroniqueB
Etudiant
#44209
Bravo Christel ! Tu es une pro des fievres !
Je t'enverrai les marins...qui pourraient avoir besoin de toi.
Bisous à Gaia.
par Jeannine
Diplômé PH
#44241
VeroniqueB a écrit :Pour revenir à Zika en français !
Voici un article qui résument quelques rumeurs :-)
http://www.mieux-vivre-autrement.com/ce ... -zika.html
Pour aller dans le même sens.

Ce texte ne provient pas d'une revue ou d'un site médical mais pour moi résume assez bien un exemple des situations paniques qu'on tente de créer et que les média véhiculent avec délectation sans réel esprit critique.

Un chercheur argentin, « membre de l'association des Médecins des peuples fumigés » (sic), a lancé ce pavé dans les flaques d’eau saumâtre.

Le méchant Ædes albopictus a trouvé un rival de taille. Il s’appelle Ædes ægypti. Et comme son nom ne l’indique pas, il sévit actuellement avec beaucoup d’entrain en Amérique latine, répandant la terreur dans les populations autochtones et chez les voyagistes qui voient fuir la manne touristique.

Nos médias n’aimant rien tant que provoquer des psychoses sanitaires, le Brésil panique : particulièrement infesté par cette bestiole vorace, le pays déjà en proie à une vilaine crise financière craint la déconfiture du siècle lors des prochains Jeux olympiques (en juillet 2016). D’accord, les pharmaciens et autres marchands de répulsif se frottent les mains et la peau des mollets, mais ça ne compensera pas le manque à gagner.

À la liste des horreurs véhiculées par ces bestioles vrombissantes (paludisme, dengue, fièvre jaune, chikungunya, etc.), il faut maintenant ajouter le virus Zika qui provoque des cas de microcéphalie : des enfants naissent avec un minuscule cerveau. Mais d’aucuns contestent cette version. Ils avancent l’idée que le responsable de ces malformations n’est peut-être pas Ædes ægypti et son virus Zika, mais la firme Monsanto et son larvicide le Pyriproxifène.

Un chercheur argentin, « membre de l’association des Médecins des peuples fumigés » (sic), a lancé ce pavé dans les flaques d’eau saumâtre. Partant du constat que toutes les zones infestées par Zika ne présentent pas de cas de microcéphalie, mais que tous les cas de microcéphalie apparaissent dans des zones infestées par Zika ET traitées au Pyriproxifène, il s’interroge. Car, avant Zika, ont sévi dans ces régions la dengue et le chikungunya, et les gouvernements locaux ont réagi par des aspersions massives de ce larvicide.

Si le Pyriproxifène est autorisé et utilisé depuis 1958 avec la bénédiction de l’OMS, on n’a que fort peu d’analyses sur sa toxicité. Mediapart est allé fouiner, et le fruit de ses investigations est plutôt inquiétant : très grande toxicité pour les poissons et les abeilles, de même que pour les souris et les rats. Et pour les humains ? Mystère. Seule certitude et recommandation de Monsanto : c’est un produit à utiliser avec beaucoup de précautions, car « depuis les doses considérées comme sans effets secondaires jusqu’aux doses létales, la marge est très faible ». Or, comme l’écrit Mediapart : « Le gouvernement brésilien se garde bien de reconnaître qu’il a ajouté du Pyriproxyfène dans les réservoirs d’eau potable des villes concernées par l’explosion des cas de microcéphalie. Et ce, indépendamment d’un épandage aérien massif pour lutter directement contre le développement des larves de moustiques ! »

Un coup dans le nez, plus un coup dans le verre…

Mais d’autres ont trouvé mieux pour nous débarrasser des dangers d’Ædes : l’éradication totale. Dans le collimateur, les trois grands méchants : Ædes albopictus, Ædes ægypti et, bien sûr, le roi du palu, Anopheles gambiae. Le « spécicide » (l’extinction d’une espèce) du moustique ! Un rêve qui traîne depuis quinze ans… Sauf que personne n’est en mesure d’évaluer les conséquences écologiques d’une telle opération. Et comme le rappelait Audrey Garric sur son blog (lemonde.fr) : « On se souvient du travail herculéen que l’Amérique latine a entrepris dans les années 1950 et 1960 pour éradiquer Ædes ægypti. […] y compris vaporiser du très toxique insecticide DDT – depuis interdit – à une échelle massive. Mais une fois les efforts relâchés, les moustiques sont revenus bourdonner sur le continent et ont également rejoint l’Asie et l’Afrique. »

Reste une autre solution : l’homme étant la créature la plus nocive sur cette planète, on pourrait aussi songer à l’éradiquer… Il est vrai que certains s’y emploient déjà.
Marie Delarue

Merci pour vos retours! Quand bien même il […]

Mammite traînante

non ,il faut attendre il y a juste risque quelle f[…]

enfant 15 ans choree

Merci Terrassienne

Hôpitaux indiens accueillant les étudiants

Merci Isaure, je pense que c'est une très b[…]