#65874
"1. Résumé de nos conclusions au 21/02/2021

Les données de mortalité globale (toutes causes confondues) pour l'année 2020 montrent que l'épidémie de covid n'a eu aucune sévérité particulière.
Il y a, au 20/02/2021, environ 3 300 lits de réanimation occupés (toutes causes confondues), pour environ 13 000 existants : on est très loin de la saturation.

Il n'existe aucune indication (ne parlons pas de preuve !) permettant de conclure à une quel-conque efficacité de l'une quelconque des décisions prises par le gouvernement depuis le dé-but : confinement, distanciation sociale, masques, couvre-feu, etc. Tout ceci est entièrement dépourvu de base rationnelle et d'efficacité sanitaire. Déjà en 1910 l'astronome Camille Flammarion avait prôné le confinement lors de la venue de la Comète de Halley.

C'est la première fois que l'on s'efforce de suivre une épidémie dans ses détails : combien de personnes atteintes à chaque instant, combien de positifs, combien de tests, etc. Si on l'avait fait pour les épidémies précédentes, on disposerait de références, ce qui n'est pas le cas. Les chiffres publiés chaque jour par une presse avide de sensations servent à effrayer le public.

Le gouvernement, depuis le début, a voulu donner à cette épidémie le caractère le plus anxiogène-gène possible, en publiant des chiffres sortis de leur contexte et en interdisant les traitements existants. Il s'agit là, non pas d'une erreur initiale comme on a pu le croire, mais d'une volonté délibérée dont on constate les effets aujourd'hui encore : décisions grotesques, incohérentes, destinées à asseoir l'autorité du gouvernement et à nuire à l'activité économique.

Les différentes institutions qui sont chargées de limiter les pouvoirs du gouvernement (Parle-ment, Conseil d'Etat, etc.) ont accepté les décisions prises, quand bien même elles étaient scientifiquement dépourvues de fondement. Cette attitude persiste encore aujourd'hui et, sauf révolte populaire, on ne voit pas comment, dans un futur proche, nous pourrions sortir de l'absurde "état d'urgence sanitaire" où nous sommes aujourd'hui légalement enfermés."

Suite du rapport : http://www.scmsa.eu/archives/SCM_Coronavirus.pdf
#65880
Les médias ont tout de même une très grande part de responsabilité. Depuis environ 2010 , ils ne font plus d'information mais du sensationnalisme. Pour preuve: ils nous martèlent que la Covid a déjà causé la mort de 500 000 américains ce qui correspondrait à la disparition d'une ville comme Sacramento.
Pourquoi ne pas dire que rapport à 328 millions d'Américains cette mortalité correspond à 0.15% !!!!!!
un arbre qui cache la foret

https://i.postimg.cc/Wpys0CnS/aur.png Difficile […]

Covid exemple standard

bien vu mais non, bry végétal, gars […]

bonjour ,l'homeo n'etant pas une histoire de quant[…]

COVID exemple standard

Superbe merci beaucoup