Page 1 sur 1

G

Publié : 15 oct. 2012, 09:42
par Edouard Broussalian
Quelques commentaires sur l'article paru ici:

http://www.lanouvellerepublique.fr/Tout ... haute-dose
Vendu à plus de 100.000 exemplaires, son « Guide de l'homéopathie » est l'une des réussites des Éditions Marabout. Tout comme « Se soigner par l'homéopathie », paru en format de poche. Biologiste diplômé de l'Institut Pasteur, médecin homéopathe et ex-professeur au Centre d'études et de documentation homéopathiques, le Dr Gérard Pacaud a, depuis quelques mois, quitté la Normandie pour s'établir à Niort. Samedi, il dédicacera ses ouvrages à l'Espace culturel Leclerc.Selon une enquête IPSOS, l'homéopathie ne cesse de gagner la confiance des Français. 56 % disent y avoir recours de manière non exclusive. Certains continuent pourtant à la déconsidérer…

Gérard Pacaud. « Et, hélas, ce sont souvent des confrères. J'ai moi-même été infectiologue et ne prescrivais alors pas autre chose que de l'allopathie. Il faut comprendre que l'homéopathie ne peut tout soigner, qu'elle est complémentaire. Et surtout qu'elle n'agit pas sur un facteur déterminé, mais sur un terrain en renforçant les défenses immunitaires du patient. L'homéopathie traite une personne pas une maladie. »
Un grand bravo à ce confrère d'avoir eu le courage de se "convertir", parce que pour devenir homéopathe, il faut vraiment changer de paradigme.
Sa vision du "renforcement des défenses immunitaires" est sans doute une simplification destinée aux journalistes. Cependant dire que l'homéopathie n'agit pas sur un facteur déterminé c'est faire l'impasse sur la notion de force vitale et c'est bien dommage.

Dire que l'homéopathie ne peut tout soigner, c'est bien normal, nous avons étudié avec le §3 les limitations et les blocages. Cependant dire que l'homéopathie est complémentaire, c'est ne pas comprendre qu'elle est la seule forme de médecine rationnelle et qu'elle est amenée à remplacer l'allopathie.

Il faut que l'allopathie devienne une médecine complémentaire avant qu'elle ne finisse de détruire l'humanité. (Je sais, je fais delenda est carthago en vieillissant, mais tout le monde doit comprendre le péril :!: )
44 % des Français se disent aussi mal informés sur l'homéopathie ? Une méconnaissance soigneusement entretenue ?

« La réticence évidente des autorités de médecine vis-à-vis de l'homéopathie s'explique entre autres par le fait que si l'on a des effets cliniques incontestables, on a aussi du mal à comprendre par quels mécanismes physico-chimiques ils agissent. Cela fait peur, alors, on préfère être dans le déni. C'est un peu l'histoire de Copernic et Galilée : " et pourtant, elle tourne… " »
Bien vu !
Cela explique le pourquoi de Planète Homéo, site indépendant, animé par des passionnés qui savent de quoi ils parlent :D
Votre Guide est sous-titré « pour auto médication familiale intelligente ». La prise de granules serait-elle donc anodine ?

« Si un patient absorbe des granules qui ne lui conviennent pas, au pire, ça ne lui fera rien.
Là notre confrère me fait peur et je me demande bien quelle homéopathie il a pu apprendre, j'aimerais bien le savoir? Cela sous entend qu'il n'a jamais vu d'aggravation à la suite d'une prescription correcte. Et si j'étais d’humeur chagrine je laisserais planer un doute sur le nombre de prescriptions correctes qu'il a pu voir dans sa vie?

Cette affirmation est complètement fausse et discrédite l'homéopathie. Si vous vous intoxiquez avec une dose répétée, et si votre susceptibilité est "accordée" à la substance vous allez développer des signes toxiques. C'est ainsi qu'on expérimente chez des sujets sains pour découvrir les propriétés des médicaments.
L'homéopathie n'est certainement pas une médecine douce.
L'auto prescription sans connaissance de l'homéopathie crée de nombreux effets toxiques. On voit régulièrement par exemple des bébé qui ont été gavés de Chamomilla et qui produisent tous les signes toxiques du remède.
L'homéopathie est un régulateur de ce qui ne fonctionne pas dans l'organisme, sous réserve que les granules soient adaptés au symptôme observé et au profil du patient. Ce qui marche pour l'un ne marche pas forcément pour l'autre. La prise de médicaments allopathiques, elle, en revanche, n'est jamais anodine car ils ont toujours des effets secondaires. Avec certains, on est même à la limite de la toxicité. »
Dommage que le Dr. P. n'ait pas été un peu plus explicite par exemple en parlant du principe d'individualisation, encore une simplification que je regrette.

Rien à ajouter à propos des commentaires sur l'allopathie.
L'homéopathie a le vent en poupe, mais les spécialistes se font rares. Devrait-on intégrer cette discipline à la formation initiale des généralistes ?

« Oui, je le pense. Cela se fait au Brésil. Il est vrai que c'est un pays plus pauvre. Le ministère de la Santé brésilien a pris conscience que pour que les gens se soignent sans peser sur son budget, il faut des médicaments peu chers. On ferait bien d'y réfléchir. Mais pour bien faire de l'homéopathie, il faut aussi du temps. Je n'ai jamais fait de consultation à moins de 45 minutes. Or, à 23 € la consultation, c'est difficile. Pourtant, dans plus de 50 % des cas, l'homéopathie pourrait être prescrite en première intention ! »
Excellent ! Ce dernier point soulève de nombreuses questions:

-Pourquoi les consultations en France ne sont pas rémunérées n fonction du temps passé avec le patient? Dans le fond vous ne payez pas le même prix 100 g de viande ou 1 kg chez votre boucher?

Et je ne parle pas de la qualité de la consultation, critère essentiel pour savoir si vous avez affaire à un véritable homéopathe.

J'aimerais savoir si notre confrère se reconnaît comme tel et s'il souscrit à la Déclaration des Principes ? http://planete-homeopathie.org/forum/declarat ... s-t19.html

-Quelle homéopathie serait enseignée?? Je suis encore sous le choc d'avoir assisté à un DIU (Diplôme Inter Universitaire) sous le patronage d'un médecin hospitalier qui n'avait strictement aucune notion d'homéopathie. Et les intervenants, le suivaient de près. Comment parler d'homéopathie quand on n'en a que des notions superficielles? Comment enseigner l'homéopathie si on ne l'a pas comprise ni réellement étudiée? Ces points essentiels doivent être abordés.

Petite pub Boiron pour finir (c'est la photo qui était sur le site Nouvelle République) :D
Image

Re: G

Publié : 16 oct. 2012, 09:36
par didier
Ce blog a pour but d'essayer de rendre l'homéopathie plus simple d'utilisation de la promouvoir et, un échange d'expériences ou d'articles.
http://homeotunisie.blogspot.fr/

Bonjour, le pire est ci-dessus, rendre l'homéopathie plus simple: bryonia mon corticoide pneumo etc. Simplification des traitements homéopathiques de l'arthrose.
C'est simple, tous les articles feront bondir, aucun article de fond sur la perception de la maladie en homéopathie. On reste forcément à ce niveau là dans le complémentaire. Le niveau de confiance du praticien doit être proche de zéro
Le bouquet final: médecin homéopathe (enseignante).
Comment aggraver le cas de l'homéopathie pourrait-être le sous-titre.

Parfois, j'ai osé un commentaire mais je suis dans l'incompréhension totale, je croyais qu'un homéopathe savait de quoi il parlait. :roll: Ils ont déjà du mal à être crédibles, à la télévision, c'est un désastre; je ne consulterais même pas pour un rhume.

Longue vie à planete-homéo

Re: G

Publié : 17 oct. 2012, 10:37
par Edouard Broussalian
didier a écrit :
Ce blog a pour but d'essayer de rendre l'homéopathie plus simple d'utilisation de la promouvoir et, un échange d'expériences ou d'articles.
http://homeotunisie.blogspot.fr/

Bonjour, le pire est ci-dessus, rendre l'homéopathie plus simple: bryonia mon corticoide pneumo etc. Simplification des traitements homéopathiques de l'arthrose.
C'est simple, tous les articles feront bondir, aucun article de fond sur la perception de la maladie en homéopathie. On reste forcément à ce niveau là dans le complémentaire. Le niveau de confiance du praticien doit être proche de zéro
Le bouquet final: médecin homéopathe (enseignante).
Comment aggraver le cas de l'homéopathie pourrait-être le sous-titre.

Parfois, j'ai osé un commentaire mais je suis dans l'incompréhension totale, je croyais qu'un homéopathe savait de quoi il parlait. :roll: Ils ont déjà du mal à être crédibles, à la télévision, c'est un désastre; je ne consulterais même pas pour un rhume.

Longue vie à planete-homéo
Ouille!!
Vous avez raison, mais je vote pour les circonstance atténuantes. Cette personne semble de bonne foi et elle n'a certainement pas eu accès à une vraie formation. Souvent je constate les ravages de l'enseignement financé par des grands laboratoires qui instillent ces genre de simplifications outrancières. Cela leur permet de former des "prescripteurs" et faire des ventes de granules. Les vrais responsables c'est eux.

Re: G

Publié : 18 oct. 2012, 20:54
par didier
Merci beaucoup, je ne n'avais pas vu cela sous cet angle.

Re: Gérard Pacaud, homéopathe à haute dose

Publié : 23 févr. 2017, 14:17
par didier
Je viens de trouver un article très critique envers la véritable homéopathie. Dégoûté

je ne comprends pas comment il est possible d'écrire des choses pareilles
https://www.google.fr/url?q=http://clin ... gUmHUoqHBQ

Re: Gérard Pacaud, homéopathe à haute dose

Publié : 23 févr. 2017, 17:39
par Edouard Broussalian
Bah c'est toujours le même principe. Ce Monsieur est sans doute une créature des labos. Comme de coutume: "explications" tordues, déformation des textes qu'on prétend citer, le tout amène à la synthèse splendide "homéopathie clinique"
Parait il nous sommes de billes puisque nous n'examinons pas nos malades et qu'en plus la notion d'examen n'apparaît nulle part chez Hahnemann ou Kent.
Un type très dangereux donc, capable de mentir ou de se mentir autant qu'il voudra, très capable de persuader les gens qui de bonne foi se feront rouler.
Une sorte de Sankaran dans le versant opposé si je puis dire. Je serai bien embêté de les voir dans un bateau, savoir lequel repêcher :)

Re: Gérard Pacaud, homéopathe à haute dose

Publié : 23 févr. 2017, 21:35
par didier
De façon à rétablir l'équilibre j'avais envie de vous dire ceci.
Cela pourrait s'appeler la guérison est en marche. Pour une fois je vais me faire un plaisir de vous citer.

J'écrivais à quelqu'un aujourd'hui
Finalement je crois que ce qui m'a sauvé c'est d'avoir aperçu ce texte il y a quelques années et je l'avais gardé précieusement. J'ai toujours retenu ça. J'ai mis du temps à comprendre ce qu'il voulait vraiment dire.
Dr Broussalian
Finalement, la simplicité la beauté de l'homéopathie tiennent dans le fait que lorsque nous diagnostiquons un médicament qui présente une homéopathicité suffisante avec ces signes les plus profonds du patient, nous obtenons une guérison spectaculaire. Plusieurs de mes étudiants psychiatres sont venus un jour ou l'autre me trouver assez dépités pour me déclarer que là où des années de thérapies se montrent souvent insuffisantes pour faire avancer un cas, la simple prise du médicament indiqué procure un résultat brillant"
.L'équipe qui ne serait pas complète sans l'étudiant brillant qui se reconnaîtra. Les échanges sur le forum ont fait que chacun à sa façon a participé sans le savoir à mon parcours jusqu'à ce qu'on trouve quelque chose qui fonctionne vaiment.
Maintenant je comprends parce que je vis un résultat brillant. Il y en a qui vont bientôt me dire qu'on s'est peut-être trompé de diagnostic :lol: :lol:
Le médecin homéopathe qui me suivait avait dit une seule chose vraie "ça devrait marcher beaucoup mieux que ça"

Re: Gérard Pacaud, homéopathe à haute dose

Publié : 24 févr. 2017, 13:14
par Edouard Broussalian
Merci, bien vu.

Re: Gérard Pacaud, homéopathe à haute dose

Publié : 21 nov. 2017, 21:00
par brigitteappel
Peut être que je vis sur una autre planète et que c´est pour ça que parfois je ne comprends pas...Edouard écrivait:
"Il faut que l'allopathie devienne une médecine complémentaire avant qu'elle ne finisse de détruire l'humanité. (Je sais, je fais delenda est carthago en vieillissant, mais tout le monde doit comprendre le péril ! )"
"Delenda est Carthago"? :( Maintenant je sais, ça veut dire qu´on a une idée fixe que l'on poursuit avec acharnement jusqu'à sa réalisation. Vous le saviez? On va tous faire delenda est Cartago pour que l´humanité ne soit pas détruite, ça vous dit :)? !

Re: Gérard Pacaud, homéopathe à haute dose

Publié : 22 nov. 2017, 15:33
par Edouard Broussalian
LOL bienvenue au club des Caton alors!!! Merci de me comprendre