#66078
Bonjour à tous,

Je découvre ce forum, qui est une mine d’or. Merci à tous pour vos contributions.

Je me permets de poster car mon chat, Mitsu, 10 ans, présente de forts troubles de l’appétit depuis une quinzaine de jours. J’ai déjà fait quatre aller-retour chez le véto, alors si je dois résumer :

Résumé général clinique :
Forte fièvre très soudaine de 36h, suivi de vomissements de bile sur les dernières heures. La fièvre fut supprimée grâce aux antibiotiques. Fluctuation d’appétit, mais toujours en anorexie légère ou totale. Hospitalisation de 2 jours pour réhydratation le 10/03 et sonde nasale du 13/03 au 18/03.

Examens vétérinaires :
• 08/03 : Hématologie OK, taux HCT un peu bas (27.9% contre fourchette normale 29.7 – 44.5).
Biochimie OK. Abdomen souple et normal sauf hypochondre droit (estomac) douloureux.
• 13/03 : Hématologie sauf : taux HCT en baisse : 25% (contre fourchette normale 29.7 – 44.5).
Monocytes très hauts (2.80x10^9/L contre fourchette normale 0.15 – 1.70).
Echographie : Image en faveur d’une typhlite et d’une possible cholangite/cholexcystite.

Traitement :
• Du 08/03 au 13/03 : Kesium 62.5mg 2x par jour (antibio) et Cerenia 8mg 1x par jour.
• Du 13/03 à aujourd’hui : Kesium 62.5mg et Metrobactin 62.5mg 2x par jour (antibios), Cerenia 8mg 1x par jour.

Injections :
• 08/03 : Prevomax (anti-émétique) et estocelan (antibio)
• 10/03 : Prevomax (anti-émétique) et rapidexon (corticoïdes)
• 13/03 : Dexamedium (corticoïdes)
• 19/03 : Dexamedium (corticoïdes)

De mon côté, voici mes observations :
Sur les quinze derniers jours, sn appétit était très fluctuant (parfois il va manger presque normalement sur une plage de 5-6h, et le lendemain va être en anorexie totale). Généralement, peu d'appétit le matin, et un peu mieux à partir de 15h jusqu'à 22h.
Aujourd’hui, les signes cliniques sont les suivants :
- Léthargie à nouveau grandissante, pas d’appétit ou de soif, anorexie. Il refuse tout ce qu’on lui présente : Friandises, surimi, dômes sheba, mousselines, croquettes, soupes purina,…
- Diarrhée, couleur des selles normales (chocolat) (je soupçonne la prise d’antibiotiques à l’origine de cette diarrhée ?).
- Pas de fièvre.
- Il ne semble pas déprimé ; quand il a assez de force (suite à quelques jours où il mange suffisamment), est à nouveau joueur et curieux.
- A noter cependant : lorsqu’il s’alimentait, il déchiquetait tout en tout petits bouts, et prenait des toutes petites bouchées. Ne mangeait que de toutes petites quantités, lentement.
- Couleur des gencives normales, et la vétérinaire n’a pas relevé d’ulcère.

J’avais déjà soigné Mitsu avec de l’homéopathie pour une cystite, et cela avait fonctionné à merveille et avait évité les rechutes suite aux antibiotiques. Avez-vous des conseils ?

Un grand merci par avance, bonne journée à tous !
Léa... & Mitsu
#66085
La soudaineté assez violente des symptômes ( fièvre ... ) peut déjà nous guider sur un remède ou deux . Mais comme vous vous en doutez , il est difficile ( voire dangereux ) de se risquer à prescrire à distance , sans voir le minou .
C'est pourquoi il faudrait que vous nous donniez d'avatange de détails .

- Est ce qu'il s'est passé quelque chose de particulier au moment , ou juste avant que votre animal tombe malade ? ( peur de quelque chose , gros coup de froid , baggare avec d'autres chats , déménagement , délaissé pendant quelques jours .. etc ...) - Ce serait trés important à repérer ! . .
-Comment décririez vous votre chat AVANT ce brusque accés de fièvre ? ( comportement avec vous , avec les autres chats , peureux ou téméraire , préférences alimentaires , climatiques , etc ..) - Et surtout ce qui à vos yeux , le caractérise !
Même des détails qui vous semblent sans importance peuvent confirmer un remède . ;)
#66089
Vous précisez quelque chose d'important ( " quand il s'alimentait , il déchiquetait tout en petits morceaux et mangeait lentement .. " ) - Est ce qu'il faut comprendre qu'il s'alimentait toujours de cette façon AVANT de tomber malade ?

Et si oui , aviez vous l'impression que votre chat avait peur de .. s'étouffer en mangeant des morceaux plus gros ????

A-til un collier et le supporte t-il ? . .
#66101
Bonjour Fantine,

Tout d'abord, merci pour votre réponse. Vous avez raison, il manque un peu d'historique.

A propos de Mitsu, c'est un chat qui vit à 95% du temps en appartement, sans accès à l'extérieur ni à d'autres chats. Du 20 au 25 février, soit environ deux semaines avant de tomber malade, Mitsu a passé quelques jours à la campagne, avec un accès à l'extérieur (limité à une laisse de 10m). Je l'emmène en weekend environ 10-12 fois par an à la campagne, c'est un endroit qu'il connait bien. Il était protégé par un collier et je n'ai pas remarqué de tiques (je le surveillais tous les soirs). Il a possiblement pu manger quelque chose qui aurait provoqué une infection (herbe, terre... etc.) Il passait la nuit à l'intérieur avec moi, je peux donc attester qu'il n'a pas croisé d'autre animal.

Il ne porte pas de collier (mis à part du 20 au 25 février, lorsqu'il avait accès à l'extérieur). Il ne s'est pas passé d'évènement particulier ; c'est un chat qui est d'ailleurs plutôt flexible (lorsqu'il est dans un nouvel environnement, il va se montrer curieux ; il est habitué aux transports et se montre toujours calme).

Avant ce dimanche 7 mars, l'appétit de Mitsu était normal, portions normales (40-60g de croquettes par jour en moyenne mangées). La manière dont il mangeait était également normale, avec des bouchées plutôt gourmandes. Maintenant, sur les quinze derniers jours, il a parfois mangé un tout petit peu. Quand c'était le cas, c'était par de toutes petites bouchées (il déchiquetait tout en petits morceaux et mangeait lentement). Je n'arrive pas trop à savoir s'il a peur de s'étouffer... Mais j'ai dû le gaver à plusieurs reprises, et souvent il se débrouillait pour recracher un maximum.

Vous avez cependant raison de souligner son comportement précédant la maladie : avant ce brusque accès de fièvre, il est resté deux jours collé au radiateur (qui est très chaud), et s'est montré de moins en moins joueur, de plus en plus abattu. Cependant, jusqu'au dimanche, son appétit était relativement normal, ainsi que ses selles. Ses choix d'endroit de sieste étaient également plus "protégés" (sous une étagère, sous la couette par ex.).

J'espère avoir pu apporter quelques éléments ! Un grand merci pour votre aide ! :)
#66114
D'autres que moi , j'espère , donneront leur avis .. En attendant , on peut légitimement soupçonner que tous ces antibiotiques administrés trés tôt , puis cette sonde gastrique , ont engendrés un gd nombre des symptômes dont souffre votre chat ( diarrhée aprés antibios et irritation , inflammation probable du pharynx et de l'oesophage )
L'idée de le " gaver " n'est à mon avis pas la meilleure .. Vous avez observé qu'aprés ces différentes interventions , votre animal , de lui même , déchiquetait sa nourriture en tous petits morceaux . C'est certainement plus facile à absorber si le passage est irrité ! . .
Du coup , nous avons trés peu d'idée de la façon dont ce chat aurait déployé sa maladie AVANT qu'on intervienne .
Nous savons juste que , sans raison retrouvée , il a fait brutalement une forte fièvre avec vomissements de bile .
Vos décrivez un minou plutôt cool , sympa et adaptable . Nous n'en savons guère plus et n'avons pas suffisament d'arguments en faveur de tel ou tel remède .
On peut en revanche être à peu prés certain que cet animal avait un bon niveau de santé ( ne fait pas une forte fièvre qui veut ..) , ce qui aurait pu permettre d'attendre avant d'intervenir trop vite . ( Nous aurions alors pu collecter bien plus de symptômes fiables et propre à lui seul ) - ;)
#66123
Bonjour Fantine,

Oui, je comprends.

J'ai pris un peu les devants, et je suis allée chercher Nux Vomica & Arsenicum Album pour ses problèmes d'appétit/de possibles douleurs gastriques et/ou nausées, et j'ai également pris Gelsemium Semper et Igniatia Amara car ces deux dernières semaines ont été entrecoupées de quatre visites véto, et surtout de mon incessante inquiétude pour lui. Je lui donne vers 16h, avant-hier.

Le soir, vers 19-20h, il se remet à manger un tout petit peu alors qu'il jeûnait depuis la veille. Le lendemain, changement drastique : Monsieur se remet à "bien" manger. Il fait son meilleur score des deux dernières semaines, environ 120g de pâté alors qu'on était aux alentours de 30 maxi avant ! Et cette nuit, il a même mangé un peu de ses croquettes. Je suis ébahie. Restons prudents, bien sûr, mais c'est très encourageant.

Voilà, je vous tiens bien sûr au courant des évolutions. :) Bonne journée !
#66131
Lea&Mitsu a écrit : 23 mars 2021, 12:32 Oui... Ce n'est pas bon ?
Ce n'est pas dramatique, mais ce n'est pas une chose à faire en Homéopathie Uniciste Hahnemanienne. Vous aurez du mal à savoir quel remède a réellement agi et à correctement analyser les réactions du patient. L'Homéopathie est heureusement souvent bienveillante puisque qu'il semble que le bon remède arrive à faire quelque chose de positif, malgré les inévitables interactions entre remèdes.
#66145
Oui, je comprends ce que vous voulez dire. Effectivement, du coup il m'est difficile de savoir s'il n'avait plus d'appétit à cause de possibles nausées/douleurs au ventre ou si c'était d'ordre psychologique... Mais justement, au niveau psychologique, il y a quelque chose qui m'inquiète : Son appétit est bien revenu, mais voilà qu'il a commencé une cystite avant-hier. Il a dû aller une bonne trentaine de fois à sa litière en cinq-six heures (trajets incessants) sans bien sûr pouvoir sortir une goutte, avec léchages frénétiques de l'urètre. Je suis allée retournée chercher de l'homéopathie (Cantharis 5 CH - Apis mellifica 5 CH - Mercurius corrosivus 4 CH - Belladonna 5 CH - Terebinthina 5 CH - Berberis vulgaris 5 CH - Solidago virga aurea 4 CH) (basé sur le modèle d'URICYSTYL) ; ça l'a "débloqué" mais il y avait du sang dans ses urines ; j'ai décidé donc de l'emmener une cinquième (!) fois chez le véto, histoire d'être sûre qu'il n'y avait pas de danger spécifique (c'est un mâle).

La véto pense que c'est une cystite liée au stress, causée par deux semaines d'aller-retour chez le véto, examens en tout genre, mon propre stress durant cette période, et surtout, administration deux fois par jour de médicaments assez sauvage (je suis maintenant obligée de lui administrer avec une seringue, en mélangeant les comprimés avec un petit mélange de pâté (pour cacher un peu le goût, car il hypersalive systématiquement dès qu'il a le goût des antibios dans la bouche... C'est la seule chose que j'ai trouvé pour qu'il les prenne, car il a la technique : il finit toujours par recracher les comprimés. C'est trop épuisant, pour lui et moi, je déteste le forcer. Quant au fait de les mélanger à sa nourriture, il la refuse alors systématiquement - même ses friandises les plus appréciées !). L'homéo, pas de soucis, c'est juste sucré et ça ne semble pas le déranger tant que ça. De toute manière, on finit toujours par une séances friandises/câlins/jeux... et il ne me boude pas trop après (quel gentil chat, quand même).

Elle m'a prescrit du Zylkène pour le stress (2x/jour 75mg pendant 10j) et Spasmoglucinol (2x/jour pdt 5j) pour calmer ses aller-retours à la litière. J'ai continué l'homéo en même temps (2x/jour). Il n'y a plus de sang dans ses urines, mais il se lèche toujours compulsivement, reste longtemps dans sa litière pour uriner (fréquemment, une douzaine de fois par jour peut être) quelques gouttes.
Ca fait maintenant depuis le 08/03 qu'il est sous antibios (uniquement 2x Kesium 62.5mg/jour), j'hésite à les arrêter ou du moins diminuer les occurrences à une seule fois par jour, car c'est bien sûr quelque chose de très stressant pour lui. Je vais appeler demain le cabinet pour savoir ce qu'ils en pensent...

Au niveau de l'homéo, que me recommandez-vous de faire ?
- Est-ce que je continue Nux Vomica/Arsenicum Album ? il a retrouvé un appétit normal et ne semble pas souffrir (pas de léthargie, d'abattement ; beaucoup de moments de jeux, de curiosité, de câlins... etc.).
- Pour Igniatia Amara & Gelsemium, peut être que c'est bien de les maintenir pour le coup, ça peut soutenir cette période difficile psychologiquement.
- Et quant au "cocktail cystite", c'est utile pour son appareil urinaire...

Je me posais la question : Les granules contiennent du fructose, serait-ce possible que ça ait déclenché la cystite ? (je suis désolée si c'est une question idiote, je ne m'y connais pas assez, d'où toutes mes questions ici).

Merci encore pour vos réponses éclairantes ! :)
#66149
Ecoutez Léa , vous n'avez visiblement pas du tout compris ce que vous a répondu Emile , ni comment agit l'homeopathie ..
Vous nous demandez conseil , mais parallèlement , vous décidez de votre propre chef , de bourrer Mitsu de remèdes homeopathiques sans avoir la moindre idée de leur action . Comme on vous l'a expliqué , cette école enseigne l'homeopathie UNICISTE ! ( un SEUL remède à la fois , et soigneusement choisi , en fonction de la totalité des symptômes - ici , ceux de MITSU ) - C'est la seule façon de faire si vous voulez lui donner une chance de guérir .
Le bourrer comme vous le faites , d'un mélange ahurissant de remèdes ne servira à rien , si ce n'est peut-être à aggraver sérieusement son état .
Prenez au moins le temps de lire quelques uns des cas cliniques exposés , et vous comprendrez mieux la complexité de la démarche .
Sinon , rassurez vous , ni le fructose ni le lactose contenu dans les granules ne sont à l'origine de cette cystite !!!!
#66152
Toutes mes excuses, je n'avais effectivement pas saisi que c'est la manière dont vous procédez tous ici. Je pensais que c'était la façon que me recommandait Emile, car c'est celle que Hahnemann propose. Mais je sais aussi qu'il existe de l'homéopathie qui s'appuie sur le pluralisme, et je ne pensais pas que c'était une mauvaise solution pour aider Mitsu, surtout quand je ne suis pas experte et que je n'ai pas votre nuancier pour connaître les remèdes exacts qu'il faudrait.

Je ne vous embêterai plus avec mon ignorance et ma maladroitesse - je voulais juste essayer de faire bien. Vous vous rendez bien compte qu'avec mon niveau, je tâtonne et je demande conseil. Je m'inspire de ce que je vois - notamment des solutions telles qu'Uricystyl dans les moments où je ne sais pas quoi faire... Ce n'était pas pour aller à contre-courant, ce n'était pas pour vous défier.

Mitsu va mieux. Désolée de vous avoir fait perdre votre temps, je vous souhaite néanmoins une belle journée.
Nouvel étudiant en herbe

Bienvenue à toi :) Dis nous comment tu pro[…]

Sans la répert... Je n'aurais pas trouvé

Un cas qui ouvrirait de longues discussions! Garde[…]

Je ne saurais répondre pour le Covid. Po[…]

Poux rouges, une plaie ! https://www.wanimo.com/ve[…]