par Joséphine
Diplômé PH
#15038
Je vous présente le cas du chat d'une amie, qui me fait vraiment pitié car il est paralysé d'un côté et qu'il a peur de tout et de tout le monde. J'ai une idée du médicament, mais j'hésite sur la manière de lui administrer (olfaction ? liquide ?) et sur la posologie (30 CH pour un chat ?).
Ci-dessous la description qu'en fait sa propriétaire :


Notre chat a 3 ans. Il est paralysé partout du côté gauche, ce qui le gêne beaucoup pour courir (disons qu'il trottine) et entrave sa marche. Il ne peux absolument pas sauter. Je l'ai vu une fois faire un bond de 50 cm pour attraper un oiseau mais c'était un miracle et il est retombé sur le dos, lourdement : depuis, il ne s'y risque plus.

Il a du mal à mastiquer les aliments solides.

Il a du mal à se mettre en marche lorsqu'il est un peu "rouillé" mais ça s'améliore quand il est actif ou lorsqu'il est poursuivi sauvagement par un escargot ou par un aboiement de chien (donc quand il a vraiment très peur). Même lorsqu'il marche bien, il n'a pas une démarche normale, il trottine avec les pattes vers l'intérieur.

On ne sait pas ce qui s'est passé à sa naissance car sa mère a mis bas dans une forêt et est soudain revenue chez son propriétaire avec sa bondissante progéniture. La vétérinaire pense qu'il aurait peut-être été mordu par une pie mais on n'en sait rien.

Il a du mal à ronronner ( il a commencé tard), son ronron est très doux et il ne sait presque pas miauler. Quand il le fait, c'est vraiment que ça ne va pas. Il sait très bien se faire comprendre, s'il a faim il couine.

Pour la faim, il a des périodes où il ressemble à un ado, on dirait qu'il va dévorer la maison tout entière ; d'autres où il mange peu. Il fait des chichis aussi : il aime bien sa pâtée mais le matin, il lui faut un produit laitier sinon il ne mange pas (il adore le fromage frais). Il essaie souvent de venir nous voir quand on cuisine ou qu'on mange, boude parce qu'il n'obtient rien et si on lui donne quelque chose, essaie de bouder un peu pour obtenir mieux.

Il adore les fromages frais, le riz au lait, le yaourt, la viande et le poisson. Je ne sais pas ce qu'il déteste (il a l'estomac d'un chat, les légumes et les fruits crus ne passent pas et les yaourts au soja non plus!). Une fois, nous avons trouvé un oiseau mort, il a joué avec mais n'y a pas touché.

Au point de vue caractère, c'est un peureux, qui a même peur de nous (ses propriétaires) si nous faisons de grands gestes. Il est rare qu'il ne se planque pas quelque part lorsqu'il sent la présence d'une personne étrangère à la maison, mais il s'adapte et si la personne reste quelque temps, il vit avec nous.

Il est en même temps très câlin et adore qu'on pose une main sur sa tête.

En-dehors de ses périodes de câlinites, il aime être seul en journée pour dormir (sous un lit, dans le bureau ou sous le romarin) et demande souvent à sortir. C'est un phénomène "de maturité", petit il était beaucoup plus accroché à nous. Il a également eu peur des fourmis et des escargots mais il s'est adapté à son environnement.

Avec ses congénères il se fait complètement dominer. Il tente de se défendre et feule, mais comme il ne peut pas faire grand'chose, les chats du voisinage viennent parfois manger sa gamelle.

C'est un gros dormeur et je pense que ses crises (qui ressemblent beaucoup à de l'épilepsie) n'y sont pas étrangères. Il en a fréquemment, plusieurs fois par jour. À la mort de notre chien, ses crises elles étaient très rapprochées mais cela s'est espacé. Nous avons remarqué une corrélation émotion/crise : il y est sujet au moment des repas, quand on le câline notamment, mais ça lui arrive aussi quand il est couché et qu'il dort. Il est toujours attentif au moindre bruit, on dirait qu'il ne se sent jamais complètement en sécurité (sauf sous le lit?). Pour dormir, c'est suivant les périodes : parfois il passe une soirée avec nous sous la table basse de la salle à manger (il y a là une sorte d'étagère basse qu'il peut atteindre sans difficulté ; d'autre fois, hormis le bureau ou le dessous des lits, il fonce piquer un roupillon sur la carpette de la salle de bains.

C'est resté un grand curieux et un grand joueur... Sauf qu'il se lasse extrêmement vite des jeux qu'on lui propose.

Depuis l'été dernier je le trouve très ralenti. L'amie qui le garde quand nous partons en week-end m'a dit "il coule sur le parquet". Il est devenu plus ralenti. Comme il a du mal à se laver, nous devons couper de plus en plus de poils qui se collent entre eux.

La vétérinaire m'a dit qu'elle était sûre qu'il n'avait pas mal car elle l'a examiné plusieurs fois.
par Joséphine
Diplômé PH
#15040
Suite à la description de mon amie, je lui ai posé quelques questions complémentaires. Voici ses réponses :

- Il fait d'énormes pipis aqueux mais je ne sais pas s'il est mieux après!
- Effectivement, il n'aime pas trop se déranger mais il n'a pas le choix quand on le dérange... Et puis c'est pas un violent !
- Effectivement il a du mal à faire obéir certains muscles, surtout ceux relatifs à la marche et après une période d'immobilité.
- La tremblotte? Non, il ne l'a pas.
- Il me semble effectivement sensible à la chaleur (il mange moins notamment). Pour le reste, on se sait pas vraiment parce qu'il est plutôt mou de nature. Tout ce que je peux préciser, c'est que le froid ne paraît pas le déranger, au contraire, il demande tout le temps à sortir quand il fait froid...
- Non, ses paupières ne tombent pas mais il fait plein de grimaces (il arrive fréquemment que son visage se crispe sous l'effet de... de quoi, d'ailleurs ? Douleur? Contraction musculaire?).
- Effectivement il prend peur dès que je veux le poser par-terre (et d'ailleurs il aimerait bien rester sur mes genoux tout le temps, je crois), il m'a abîmé plein de pulls à cause de ça, il s'accroche aux pulls avec ses grigriffes!

Précision supplémentaire : Il adore venir sur mes genoux et... quand je chante !
par Joséphine
Diplômé PH
#15063
Merci, Dynamis !
En effet, Gelsemium me paraît évident, surtout que nous venons de l'étudier en cours, d'où mes questions complémentaires à la propriétaire, qui confirment le cas.
Mais mon souci c'est que je ne sais comment le donner : olfaction ? liquide ? 30 CH ?
Depuis que je suis les cours de PH, je n'ose plus pratiquer (avant, je soignais et guérissais chiens et chats avec des doses sèches et des 9 CH, maintenant que je suis convaincue de la supériorité de la phase liquide je veux mieux faire et du coup je ne fais rien car j'ai peur de me gourer ! :x )
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#15089
Joséphine a écrit :Merci, Dynamis !
En effet, Gelsemium me paraît évident, surtout que nous venons de l'étudier en cours, d'où mes questions complémentaires à la propriétaire, qui confirment le cas.
Mais mon souci c'est que je ne sais comment le donner : olfaction ? liquide ? 30 CH ?
Depuis que je suis les cours de PH, je n'ose plus pratiquer (avant, je soignais et guérissais chiens et chats avec des doses sèches et des 9 CH, maintenant que je suis convaincue de la supériorité de la phase liquide je veux mieux faire et du coup je ne fais rien car j'ai peur de me gourer ! :x )

Etre conscient de ce qu'on fait et donc des risques est toujours une bonne chose...maintenant en faire une paralysie morbide à la GELSEMIUM ;) :lol: n'est pas non plus ultra benéfique: à un moment donné, comme on dit, faut bien sauter à l'eau: vu que tu sais desormais nager ça reste plus de la peur qu'autre chose.

Comme on dit il n'y a que ceux qui font rien qui ne risquent pas de se planter ;) (tu fera OBLIGATOIREMENT des erreurs un jour ou l'autre...: la perfection n'est pas de ce monde. Plus tôt tu commenceras, plus rapidement tu comprendra ce que ça veut dire que faire une erreur en homeopathie et donc essayer de les éviter ensuite. Et si vraiment tu flippes...fais comme moi commence par devenir un tortionnaire/cobayiste de plantes :oops: :D Ahhhhhhh quand on pense que sans lui on pourrait pas être là, le pauvre règne végétal a vraiment pas le respect qu'il mérite :cry: )

1 Plus un remède est clair dans un cas plus la dilution doit être haute
2 Plus le cas est ancien et dégradé moins taper haut est recommandé
3 Plus le cas est aigu plus on peut taper haut
Après il y a d'autre nuances mais bon....

Ici le problème, c'est quand même une paralysie donc la solution liquide plus que l'olfaction (en plus pour un chat ça doit être un coup à se faire griffer, non??) a ma faveur, puisque cela va bien au delà du simple fonctionnel, il y a quand même atteinte physique bien matérielle


C'est un cas clair et ancien:te prend pas la tête
il est fréquent que le dr B commence par une 30. Gaby utilise un globule dans 70 ml d'eau en gros,etc..

fais ton mix (moi je table sur 1gb/100ml eau en gros: j'aime les chiffre rond) tu melange, tu secoue, tu donne une CC dans la patée ou en seringue ou vaporisation dans la bouche et tu vois.... ;)

si ça semble mettre le boxon tu decrois la quantité
si ca bouge pas trop tu répète, etc......
par Joséphine
Diplômé PH
#15094
Héhé, j'étais sûre que tu allais me prendre pour une trouillarde à la Gelsemium :lol:
Je suis surtout (hélas) perfectionniste et je m'y perds un peu avec les nouveaux modes d'administration que j'apprends sur PH.

Je vais me lancer et faire donner Gels en 30 CH dans 100 ml. Tu fais 2 secousses de la bouteille avant d'en donner une CC ?

Merci Dynamis
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#15106
pour une 1ère prise, ça n'a pas trop d'importance surtout qu'en plus il va bien falloir un peu secouer ton flacon pour melanger alors....

Sinon curiosité c'est une hémiplegie congénitale, c'est l'histoire de la pie (il avait des trace de blessure ou quoi..??) ou ......etc....
par Joséphine
Diplômé PH
#15109
L'histoire de la pie n'est qu'une hypothèse émise par le vétérinaire je pense. Hémiplégie congénitale je ne crois pas non plus. Je vais me renseigner. Je l'ai vu une seule fois : il était allongé par terre, j'ai voulu le caresser, il avait peur et n'arrivait pas à se relever et ses pattes remuaient en vain dans le vide. Je pense que c'est le Gelsemium décrit par Edouard dans son cours : ses muscles n'obéissent pas à sa volonté.
Avatar de l’utilisateur
par jodamour
Etudiant
#15111
Joséphine a écrit :L'histoire de la pie n'est qu'une hypothèse émise par le vétérinaire je pense. Hémiplégie congénitale je ne crois pas non plus. Je vais me renseigner. Je l'ai vu une seule fois : il était allongé par terre, j'ai voulu le caresser, il avait peur et n'arrivait pas à se relever et ses pattes remuaient en vain dans le vide. Je pense que c'est le Gelsemium décrit par Edouard dans son cours : ses muscles n'obéissent pas à sa volonté.
Il me semble que pour les animaux il donne plus petit comme 9ch. Je dis bien il me semble... :D Je le mettrais dans l'eau et lui ferait prendre avec un compte-goutte.
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#15121
jodamour a écrit :
Joséphine a écrit :L'histoire de la pie n'est qu'une hypothèse émise par le vétérinaire je pense. Hémiplégie congénitale je ne crois pas non plus. Je vais me renseigner. Je l'ai vu une seule fois : il était allongé par terre, j'ai voulu le caresser, il avait peur et n'arrivait pas à se relever et ses pattes remuaient en vain dans le vide. Je pense que c'est le Gelsemium décrit par Edouard dans son cours : ses muscles n'obéissent pas à sa volonté.
Il me semble que pour les animaux il donne plus petit comme 9ch. Je dis bien il me semble... :D Je le mettrais dans l'eau et lui ferait prendre avec un compte-goutte.

Pas forcément, regarde le cas du chat de Jeanine dont essaye de s'occuper Gaby
par Jeannine
Diplômé PH
#15126
Dynamis a écrit : Pas forcément, regarde le cas du chat de Jeanine dont essaye de s'occuper Gaby
Je confirme bien sûr que, pour les 2 médicaments, Gaby a commencé à 30C mais attention, elle allait très progressivement dans la dynamisation (et en quantité bien sûr).
Tout d'abord,
  • - j'ai mis un globule dans un verre de 70-80ml, comme le dit Dynamis, sans secouer ni remuer
    - pour la 1ère prise,1 cac issue du verre, sans avoir remué ou donné de succussions avant la prise
    - pour les prises suivantes, on remue 1, 2 ou 3 fois (suivant besoin) la cuillère café dans le verre et on prend une cac, ou si la préparation est dans un flacon; 1, 2, 3 ou même 4 secousses, avant de prendre 1 cac
Il faut dire que Melusine a 16 ans, là on parle d'un jeune chat.

Je voudrais aussi dire que Gaby a fait plus qu'essayer de s'occuper de Meusine. Elle lui a permis de marcher normalement en 2 mois, 2 mois et demi (je suis bluffée de voir maintenant comme elle marche avec fluidité et est plus agile, à son niveau bien sûr compte tenu de son âge), de ne plus vomir, sauf quand elle a avalé trop de poils. Maintenant, elle s'occupe de son anorexie.
par Joséphine
Diplômé PH
#15890
Bon, ça y est : le chat a eu hier une càc de Gelsemium 30 (remué une fois dans un verre de 70 ml d'eau).
Je vous tiens au courant.
par Joséphine
Diplômé PH
#16278
Des nouvelles du chat :
il a pris Gels 30 CH, 1 globule dans un verre d'eau, remué une seule fois avec cuillère, puis 1 seuls càc dans sa nourriture.
Rien ne semble s'être passé depuis. J'hésite pour la suite. Que me conseillez-vous, Dynamis, Gaby et les autres jedaïs ?
Je me doute qu'il faut taper plus fort en remuant peut-être plus de fois la cuillère dans le verre d'eau ? mais j'hésite sur la fréquence : tous les jours une cuillère ou attendre comme je l'ai fait jusque-là que la càc fasse de l'effet ?
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#16286
1) le remède n'est pas le bon (je pensais aussi à STRAM....mais rien n'est sûr)

2) plus de répétition jusqu'à qu'on voit qq chose passer (commence par la CC/semaine histoire de pas trop brusquer au cas où cela soit le bon remède)

3) A tu finalement cherché et trouvé l'ORIGINE de ce cette hemiplegie ??

4) pourrais tu aussi creuser l'histoire des crises d'epilepsie ??:
tous le corps/certaine partie;
bave/ecume/pas du tout;
longtemps/courte;
position,
element declencheur
perte de conscience ou pas
contracation musculaire ou relachement
etc...
Rétinite pigmentaire

Bonsoir Zineb, Si tu fais une recherche sur ce for[…]

Toute réflexion faite, je me demande mainte[…]

Est ce que c'est ça la fameuse langue en ca[…]

Bonjour, Je suis à la recherche d'un m&eacu[…]