#19450
Bonjour,

Mes connaissances en homéopathie sont malheureusement vraiment limitées, mais cette médecine m'apparait désormais comme la seule à pouvoir véritablement guérir de la meilleure façon qui soit ma jument. C'est la raison pour laquelle je me permets de m'adresser à vous et de vous soumettre son cas..

Âgée de 19 ans (environ 60 ans âge humain ), ma jument a commencé à présenter des écoulements aux naseaux au mois de décembre. Prenant d'abord cela pour un simple rhume ( il n'y avait aucune fièvre), j'ai attendu pensant que cela guérirait "tout seul" jusqu'à ce que les écoulements deviennent très épais, jaunes et avec une odeur absolument horrible.

J'ai alors fait appel aux vétérinaires équins "classiques", qui ont prescrit différentes analyses de ces jetages, de sang etc ..

Ces analyses ont alors révélé la présence de quelques colonies d'entérocoque, et une contamination de bacillus cereus.

Une cure d'antibiotique ( Avemix 150 ) a alors été prescrite matin et soir pendant 12 jours. Légère amélioration à la fin, avec des jetages moins importants et une odeur moindre à la fin du traitement. Mais reprise environ 3, 4 jours après pour revenir quelques temps plus tard exactement comme avant le traitement ! ! !

Une prise de sang en suivant à révéler un seuil limite d'anémie, un parasitisme excessif, mais sans signe d'infection latente, pas de foyer inflammatoire majeur, pas de pathologie rénale, hépatique ou musculaire.

Une radiographie de la mâchoire supérieure a enfin été réalisée pour savoir si la cause ne pourrait pas se trouver dans une pathologie dentaire. Le compte rendu met en évidence un "niveau liquidien à l'intérieur du sinus maxillaire droit certainement du à la présence de pus en quantité abondante. A priori pas d'anomalie sur les racines des dents molaires ( ...).
Cheval référé à la clinique équine pour sinusoscopie et lavages des sinus avec flap osseux dans la paroi du sinus (...)".

N'ayant absolument aucune confiance dans cette intervention, je suis allée consulter un vétérinaire homéopathe uniciste ce jour.

Ci dessous la liste des symptômes de la jument :

- sinusite chronique depuis plus de 6 mois. Jetages très épais, jaunes et nauséabonds commençant par la narine gauche, passant à droite puis s'installant sur les 2 narines.

- jument rustique, jamais malade depuis plus de 17 ans

- fait du pica ( mange de la terre à certains endroits précis, mais n'aime pas les pierre à sel ou à minéraux qu'on peut lui proposer en complément alimentaire )

- muqueuses parfois anémiées, pâles

- transpire facilement et beaucoup à l'effort ( même au niveau des yeux et oreilles ce qui est rare chez les chevaux )

- chaleurs très marquées, change de caractère

- crottins très gros, plutôt mous et peu moulés. Ressemble plus à une bouse qu'à un crottin. Encore plus mous en cas d'excitation ou stress important.

- gros ventre, nombreuses flatulences ( plus que la moyenne des chevaux )

- présence de "cellulite" de chaque côté de la croupe ( je n'ai jamais vu ça sur d'autres chevaux )

- dermite estivale uniquement localisée à la tête. Se gratte contre les arbres les joues et le front. Très sec

- fourbure avec bascule de la 3e phalange sur les 2 antérieurs + abcès très douloureux à l'antérieur droit il y a qqs années

- urines souvent foncées

- excessivement gourmande, ne pense qu'à manger, assez goinfre

- physiquement, elle est osseuse, porteuse, en surpoids depuis des années dés que le printemps arrive. La nourriture lui profite énormément. En dehors de ce surpoids, elle serait plutôt bien proportionnée. Beau poil brillant

Côté caractère :

- Assez dominante avec les autres chevaux mais sans être méchante. Fait respecter sa hiérarchie en mordant légèrement

- Très grégaire, mais une fois au sein du troupeau, peut être indépendante et prendre ses distances

- Expressive, sait se faire comprendre par les humains. Peut même prendre une attitude "outrée" si un autre cheval lui fait mal sans qu'elle ait compris pourquoi.

- N'hésite pas à se rebeller et à se défendre contre un cheval plus dominant qu'elle qui lui ferait trop mal ou même un humain.

- Cache ses crottins en promenade le long de la lisière pour ne pas qu'on les voit et évite au maximum de marcher dans ses propres crottins ou ceux des autres chevaux. S'éloigne de l'abri pour faire ses besoins ( très rare chez les chevaux )

- Adore se promener en forêt, conduisant à de l'excitation surtout quand elle était jeune. Elle m'était du temps à "démarrer" mais ensuite impossible de l'arrêter, pleine d'énergie, voulait toujours aller plus vite et découvrir de nouveaux chemins.

Désolée d'avoir fait si long, c'était pour bien tout vous exposer ..

Suite à cela, la vétérinaire homéopathe uniciste lui a prescrit comme remède : une dose de SEPIA en 9 CH

Si pas de résultats au bout d'une semaine, redonner une dose de SEPIA en 12 CH

Je souhaitais avoir votre avis sur le remède avant de le lui donner .. car je ne retrouve pas forcément ma jument dans les symptômes caractéristiques de Sepia . . .

Et faut il donner deux doses entières à une semaine d'intervalle dans ces dilutions ?

Comptant sur votre aide pour éviter autant que possible l'opération normalement prévue ..

Je vous remercie vraiment beaucoup
#19458
Merci Gilles pour votre réponse.

Sur la forme, il serait plus indiqué alors de faire une dose liquide même pour une dilution en 9 CH seulement ? de mémoire ceci n'est pas plutôt réservé pour les dilutions beaucoup plus élevées ?

Quant au "fond", SEPIA vous parait cohérent alors comme remède vu le descriptif de la jument ?

merci encore
#19463
Coucou à tous

Le signe de plus de valeur est Desir de choses indigestes, le remède doit être là dedans.
Ensuite l'odeur affreuse de l'écoulement, je prendrais la rubrique Ozène.

Au vu du reste je recommanderais de regarder Alum, Aurum, Calcarea, Nitric acidum, Lachesis, Silica

Le côté finalement peu peureux me fait éliminer dans un premier temps Calcarea (sous réserves), Alumina, Silica.

Aurum me viendrait donc assez en tête, si le cas pouvait avoir une dominante syphilitique, car cette notion de "propreté", éviter de marcher dans ses déjection est à rapprocher de l'idée de se laver les mains chez les humains.

Sinon je viserais Nitric Acidum, il faudrait voir si on a des signes aux jonctions de la peau et des muqueuses?

Pour Lachesis, il faudrait plus d'éléments de type dominateur, possessif, méchanceté et contrôle du territoire.


PS: Merci Mado pour la clarté de votre exposé. Un vrai plaisir!
#19470
bonjour à tous

je me permet d'aller dans la direction d'Edouard au sujet d'aurum

animal boulimique(appétit dévorant) aimant les choses indigestes(en 2 ds le Kent)

caractère apparemment autoritaire voir querelleur en tout cas n'aimant pas se faire marcher sur les pieds

chaleurs très marquées

si la sinusite purulante était liée à 1 infection osseuse( aurum provoque des ostéites d'os plats surtout au niveau du crâne) celà collerait

le symptôme sur le retrait des crotins est très intéressant en tout cas
#19472
Sans volonté initiale de semer davantage la confusion...je pense à NATRUM MURIATICUM:

. ce besoin de chose indigestes (notament de la terre) bien sûr
. ce besoin de s'isoler pour faire ses besoin
. cette aversion pour la saleté (ses dejections...en général les chevaux marchent la dedans sans vraiment s'en préoccuper: c'est pas non plus des porcs mais quand même...) qui revient assez frequement dans le comportement perfectionniste de NAT-M.
il y a notament dans "Talks on Classical Homoeopathy " de Vithoulkas, un docteur intervenant pour citer le cas d'un de ses patients (avant qu'il le prenne en charge) qui s'etait fait un proving sur le long terme (plusieurs années...) de NAT-M en commencant par de la basse et en finissant par atteindre les hautes : "ils devait se laver les mains toutes les 5 minutes".
Herscu aussi cite ce symptôme chez les jeunes NAT-M


Talks on Classical Homoeopathy " de Vithoulkas
He went to a homoeopath in New York who gave him Nat-m. as a constitutional remedy.
He went higher and higher in potency until he was taking 1 or 2 potencies or something like that daily, or at least frequenty, for a very long time. He was going higher and higher in potency and grafting the proving on to his system. So when I saw him, what I did was to go back to the patterns of what he was like two years ago, before all this started. I should mention that during the proving it reached drastically into his mental plane. He became so fastidious, he could hardly do his work. He had to be cleaning his fingernails and his hands every five minutes. He isolated himself completely from people
.
#19484
Je remercie vraiment chacun d'entre vous d'avoir pris le temps de lire le cas de Kaline ( ma jument ) et d' avoir apporter toutes ces réponses.

Je vais essayer d'apporter à mon tour quelques précisions et éléments nouveaux que j'avais peut être oublié de mentionner ..
#19485
Amy a écrit :Ça m'a l'air très sycotique tout ça en effet, personne d'autre ne voit l'indication de calc-carb?

Oui en effet !!! lors de l'interrogatoire, la vétérinaire homéo a mentionné en premier calc-carb comme pouvant être son remède.

Puis elle s'est ravisée. N'a pas su me dire son choix définitif à la fin de l'entretien pour me rappeler quelques temps plus tard en m'annonçant de donner sepia ..

Je ne sais pas ce qui l'a fait changer d'avis.. ?!
#19486
Edouard Broussalian a écrit :Coucou à tous

Le signe de plus de valeur est Desir de choses indigestes, le remède doit être là dedans.
Ensuite l'odeur affreuse de l'écoulement, je prendrais la rubrique Ozène.

Au vu du reste je recommanderais de regarder Alum, Aurum, Calcarea, Nitric acidum, Lachesis, Silica

Le côté finalement peu peureux me fait éliminer dans un premier temps Calcarea (sous réserves), Alumina, Silica.

Aurum me viendrait donc assez en tête, si le cas pouvait avoir une dominante syphilitique, car cette notion de "propreté", éviter de marcher dans ses déjection est à rapprocher de l'idée de se laver les mains chez les humains.

Sinon je viserais Nitric Acidum, il faudrait voir si on a des signes aux jonctions de la peau et des muqueuses?

Pour Lachesis, il faudrait plus d'éléments de type dominateur, possessif, méchanceté et contrôle du territoire.


PS: Merci Mado pour la clarté de votre exposé. Un vrai plaisir!
Merci pour toutes ces pistes et indications mr Broussalian.

Pour le "côté syphilitique", je ne crois pas que ce soit un trait dominant chez elle. Juste pour revenir sur l'abcès auquel je faisais référence, elle n'en a eu qu'un seul dans sa vie, à une époque où elle je l'amenais sur des terrains escarpés et caillouteux. Elle n'a jamais été ferrée aux pieds, et l'abcès est très certainement consécutif aux cailloux..

Et hormis ses rondeurs, elle est vraiment harmonieuse et bien "faite", proportionnée. Avec une belle dentition toute alignée et une jolie tête ( assez imposante ).

Quant aux jonctions de la peau et des muqueuses, rien à signaler, tout va très bien.

Il y a deux choses que je n'ai toutefois pas marquées la dernière fois :

- elle monte sans problème dans le van , mais voyage par contre très mal ! elle n'a aucun équilibre quand la voiture et le van avancent ( on la voit carrément disparaitre et tomber dans le van quand il y a des ronds points ), et se met à transpirer de façon phénoménale. Trempée de sueur à l'arrivée.

- depuis quelques mois, je lui ai découvert des ganglions plutôt mobiles de chaque côté de l'auge ( correspond au haut du coup chez les humains )
#19487
20.100pic a écrit :bonjour à tous

je me permet d'aller dans la direction d'Edouard au sujet d'aurum

animal boulimique(appétit dévorant) aimant les choses indigestes(en 2 ds le Kent)

caractère apparemment autoritaire voir querelleur en tout cas n'aimant pas se faire marcher sur les pieds

chaleurs très marquées

si la sinusite purulante était liée à 1 infection osseuse( aurum provoque des ostéites d'os plats surtout au niveau du crâne) celà collerait

le symptôme sur le retrait des crotins est très intéressant en tout cas
A vrai dire d'après ce que j'en ai compris, la sinusite serait liée non à une infection osseuse mais à une bactérie ( entérocoque ? ).
Par contre ce qu'on m'a dit c'est que si le pus n'est pas résorbé, il pourra provoqué à terme une nécrose du sinus voir même une déformation du front en augmentant de volume si il n'est pas drainé ..
#19496
Edouard Broussalian a écrit :Coucou à tous

Le signe de plus de valeur est Desir de choses indigestes, le remède doit être là dedans.
Ensuite l'odeur affreuse de l'écoulement, je prendrais la rubrique Ozène.

Au vu du reste je recommanderais de regarder Alum, Aurum, Calcarea, Nitric acidum, Lachesis, Silica

Le côté finalement peu peureux me fait éliminer dans un premier temps Calcarea (sous réserves), Alumina, Silica.

Aurum me viendrait donc assez en tête, si le cas pouvait avoir une dominante syphilitique, car cette notion de "propreté", éviter de marcher dans ses déjection est à rapprocher de l'idée de se laver les mains chez les humains.

Sinon je viserais Nitric Acidum, il faudrait voir si on a des signes aux jonctions de la peau et des muqueuses?

Pour Lachesis, il faudrait plus d'éléments de type dominateur, possessif, méchanceté et contrôle du territoire.


PS: Merci Mado pour la clarté de votre exposé. Un vrai plaisir!


Je pense que l'on peut définitivement ( ? ) éliminer " nitricum acidum " qui est amélioré quand il circule en voiture ( cette jument est dans tous ses états lorsqu'elle circule en van )
#19498
mado a écrit :
20.100pic a écrit :bonjour à tous

je me permet d'aller dans la direction d'Edouard au sujet d'aurum

animal boulimique(appétit dévorant) aimant les choses indigestes(en 2 ds le Kent)

caractère apparemment autoritaire voir querelleur en tout cas n'aimant pas se faire marcher sur les pieds

chaleurs très marquées

si la sinusite purulante était liée à 1 infection osseuse( aurum provoque des ostéites d'os plats surtout au niveau du crâne) celà collerait

le symptôme sur le retrait des crotins est très intéressant en tout cas
A vrai dire d'après ce que j'en ai compris, la sinusite serait liée non à une infection osseuse mais à une bactérie ( entérocoque ? ).
Par contre ce qu'on m'a dit c'est que si le pus n'est pas résorbé, il pourra provoqué à terme une nécrose du sinus voir même une déformation du front en augmentant de volume si il n'est pas drainé ..
Non, c'est un stupidité allopathique de croire que c'est un germe qui est fautif, autrement comment expliquer q'une dose dynamisée trait un infection? Elle n'agit pas sur le germe, donc ce n'est pas le germe qui est réellement fautif;
La description du risque des lésion relance bien la nature syphilitique de la pathologie
#19499
Edouard Broussalian a écrit :
mado a écrit :
20.100pic a écrit :bonjour à tous

je me permet d'aller dans la direction d'Edouard au sujet d'aurum

animal boulimique(appétit dévorant) aimant les choses indigestes(en 2 ds le Kent)

caractère apparemment autoritaire voir querelleur en tout cas n'aimant pas se faire marcher sur les pieds

chaleurs très marquées

si la sinusite purulante était liée à 1 infection osseuse( aurum provoque des ostéites d'os plats surtout au niveau du crâne) celà collerait

le symptôme sur le retrait des crotins est très intéressant en tout cas
A vrai dire d'après ce que j'en ai compris, la sinusite serait liée non à une infection osseuse mais à une bactérie ( entérocoque ? ).
Par contre ce qu'on m'a dit c'est que si le pus n'est pas résorbé, il pourra provoqué à terme une nécrose du sinus voir même une déformation du front en augmentant de volume si il n'est pas drainé ..
Non, c'est un stupidité allopathique de croire que c'est un germe qui est fautif, autrement comment expliquer q'une dose dynamisée trait un infection? Elle n'agit pas sur le germe, donc ce n'est pas le germe qui est réellement fautif;
La description du risque des lésion relance bien la nature syphilitique de la pathologie
Ah d'accord, merci pour cette explication ! les vétérinaires allopathes me disaient d'ailleurs tantôt pour les uns que bacillus cereus en était la cause, tantôt pour les autres que c'était impossible mais causé par un entérocoque .. ils n'étaient pas d'accord entre eux sur le "germe" à incriminer et la lecture des analyses. Et moi perdue..
Au moins maintenant je suis plus fixée !
#19500
La fourbure résulte d'1 trouble circulatoire local de type congestif pouvant conduire à 1 nécrose de la sole et 1 basculement de la dernière phallange dans un milieu clot;le sabot;(il ya longtemps je faisais des saignées de plus de 5 litres... :oops: )

il me semble que Aurum présente de la congestion ciculatoire dans sa pathogénésie. Son utilisation dans le cas de kaline pourrait peut etre faire la faire revenir à 1 niveau "plus psorique". A noter que aesculus hippocastanum et aconit sont des médicaments de fourbure aigüe avec sulfur en toile de fond ( Kaline est sujette aux dermites estivales)
#19525
20.100pic a écrit :La fourbure résulte d'1 trouble circulatoire local de type congestif pouvant conduire à 1 nécrose de la sole et 1 basculement de la dernière phallange dans un milieu clot;le sabot;(il ya longtemps je faisais des saignées de plus de 5 litres... :oops: )

il me semble que Aurum présente de la congestion ciculatoire dans sa pathogénésie. Son utilisation dans le cas de kaline pourrait peut etre faire la faire revenir à 1 niveau "plus psorique". A noter que aesculus hippocastanum et aconit sont des médicaments de fourbure aigüe avec sulfur en toile de fond ( Kaline est sujette aux dermites estivales)
Merci à vous 20.100pic ; je ne connaissais pas les remèdes pour la fourbure aigüe, ce qui peut être vraiment très précieux !

Heureusement Kaline , au dire du maréchal ferrant, ne présente plus aucune trace de sang dans les sabots après parage. Mais garde toutefois une nette sensibilité de la sole quant elle a les pieds courts.

Ainsi, votre choix et celui de mr Broussalian porterait donc en priorité sur Aurum c'est bien ça ?

A ce moment là, en quelle dilution dois je lui donner svp ? je n'en ai pas la moindre idée .. merci encore !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 12
COVID

Comme vous connaissez tout de même l'hom&eac[…]

Maladie d'aujezsky

Pour le chien c'est assez spécifique et fra[…]

APRÈS LA SCARLATINE

Merci Emile et respect pour ce travail de passionn[…]

Doses à donner

Bonjour, Je ne sais pas si je peux faire un don d[…]