#47960
Bonjour à tous,
Cyane est une Femelle de race Maine coon de 9 ans
Elles est arrivée chez nous à l'âge de 3 mois avec un léger écoulement d'un œil, se cachait sous le lit dès qu'on arrivait puis sortait de sa cachette et ne mangeait qu'en notre présence .
Dès l'adoption et malgré la vaccination, le vétérinaire a diagnostiqué un coryza ( suite de vaccination ??) qui a été soigné par des comprimés de doxyval.
Elle a toujours eut une respiration "ronflante".
Niveau caractère, c'est un chat peureux qui vit en appartement qui part se cacher dès que quelqu'un qu'elle n'a pas l'habitude de voir nous rend visite. Elle se cache aussi dès qu'elle entend un bruit un peu fort ou inhabituel et "crache" sur les vétérinaires.Elle est très proche de moi et très protectrice.
Il y a 6 ans,Elle a eut une fracture d'une patte avant après être tombé du balcon en dormant sur la rambarde.
Je l'ai retrouvé en bas cachée dans un coin sur un muret.
Puis, quelques année plus tard, elle a subit une césarienne avec perte de ses chatons malformés ainsi qu'une ovario hystérectomie suite à une erreur vétérinaire.
Elle a des poussés d'eczéma sec qui forme une croûte sans poils au printemps et en été.
L'an dernier elle avait un léger oedème du menton puis une plaque d'eczéma sur le côté droit.Elle se grattait sans arrêt au niveau du cou jusqu'au sang et la partie supérieure de ses lèvre présentait un ulcère indolore jaunâtre. J'ai soigné ses blessures à l'argile, ai traité son environnement contre les puces au cas où elle faisait une DAPP, changé son alimentation pour des croquettes hypoallergeniques. En fin d'été plus de symptômes. L'hiver elle éternue parfois avec un jetage nasal jaune-vert assez épais.
Rebelote pour ses problèmes de peau cette année à la même période. Elle a commencé cette fois par avoir la patte qui saigne et coussinet gonflé puis eczéma, prurit avec grattage (surtout en fin de matinée et la nuit) jusqu'au sang aux mêmes endroits que l'an dernier , ulcère atone sur la lèvre supérieure et ganglions du cou gonflés tout ceci sans douleur .Elle me laisse soigner ses plaies sans bouger. Elle mange et boit normalement.
Pour les vétérinaires allopathes consultés, elle est atteinte du complexe granulome eosinophile qu'ils ne savent pas vraiment traiter.
Les traitements proposés consistent en des injections et des cachets de Cortisone ou de la cyclosporine (atopica ) à vie et peut être intervention chirurgicale si son coussinet gonfle trop...ce que je préfèrerais éviter.
Après pansement avec des compresses d'argile, elle n'a actuellement plus de plaie au cou et l'eczéma. Plus d'eczéma non plus. J'aimerais réussir à la guérir grâce à l'homéopathie mais je suis novice en la matière.
J'ai tenté silicea 30ch posologie liquide 2 secousses et son coussinet a gonflé encore plus Image mais ne lui fait pas mal,elle ne boîte pas et pas de changement pour son ulcère. Image Par contre elle est redevenu beaucoup plus câline, joueuse et recommence à se gratter le cou.
(on dirait qu'il y a aggravation au niveau du coussinet, amélioration au niveau de son caractère et retour d'anciens symptômes comme le grattage mais pour l'instant pas d'amélioration au niveau des symptômes physiques)Je ne sais pas si je lui ai donné le bon remède ou si je dois changer.
Si quelqu'un avait une idée ou pouvait me conseiller un vétérinaire homéopathe dans les bouches du Rhône ou le Vaucluse.
#47974
L'ulcère de la lèvre supérieure
La perte des poils due à 'éruption
la tendance à cracher
Tout cela m conduit à MERCURIUS pour une pathologie dont j'ignore le premier mot mais qui est bien d'allure syphilitique.

Je suggère donc un petit coup de 30 qq grains dans sa boisson.
#47986
Le CGE du chat est un casse tête en allopathie où on ne peut espérer aucune guérison . On tourne en rond à coups de corticos, antibios, immunomodulateurs, traitements antipuces etc...
Silicea est une bonne idée surtout si on retient l'étiologie post vaccinale , et si traitements corticos . Si vous avez noté une amélioration comportementale et 1 aggravation locale ça va plutôt dans le bon sens et il vaut mieux attendre et laisser agir le médicament. Le problème avec les chats c'est les lésions et automutilations impressionnantes que peuvent entrainer le grattage (griffes infectées) et le lechage( surface linguale agressive et infectée= d'où l'ulcère creusant de la lèvre sup). C'est ce qui inquiète et fait perdre patience les maitres...
Mercurius est tout aussi judicieux mais totalement incompatible avec silicea. Mercurius a tendance à baver et pue de la bouche( mais la plupart des chats puent de la bouche )
#47997
Le granulome éosinophile chez les félins est je crois une affection auto-immune. Le vétérinaire Don Hamilton propose Galphimia glauca dans les cas de localisation de cette affection sur les lèvres. Je n'ai pas trouvé de répertorisation de ce médicament qui est proposé par Boiron pour les cas d'allergie (rhinite allergique, rhume des foins), ce qui évoque le coryza initial de Cyane, peut-être supprimé avec du Doxyval. Il s'agit d'une plante qui n'a peut-être pas de sérieuses propriétés anti-miasmatiques.

Sinon Silicea a tout de même l'air d'agir dans le bon sens sur l'état général du chat. Il faudrait guetter un éventuel retour du coryza.
#48002
En l'absence d'amélioration après 2/3 prises de silicea, vous pouvez passer au mercurius. Les deux ne sont pas compatibles, car ils se ressemblent beaucoup, mais ne correspondent pas du tout aux mêmes terrains. Si vous craignez une éventuelle réaction de votre chat (en cas d'extrême sensibilité), exposez le quelques jours à des environnements chargés en huiles essentielles (ou solvants, au choix!!), vous antidoterez la dose à coup sûr.
#48009
Emile a écrit :Le granulome éosinophile chez les félins est je crois une affection auto-immune. Le vétérinaire Don Hamilton propose Galphimia glauca dans les cas de localisation de cette affection sur les lèvres. Je n'ai pas trouvé de répertorisation de ce médicament qui est proposé par Boiron pour les cas d'allergie (rhinite allergique, rhume des foins), ce qui évoque le coryza initial de Cyane, peut-être supprimé avec du Doxyval. Il s'agit d'une plante qui n'a peut-être pas de sérieuses propriétés anti-miasmatiques.

Sinon Silicea a tout de même l'air d'agir dans le bon sens sur l'état général du chat. Il faudrait guetter un éventuel retour du coryza.
Hors sujet :GALPH est indiqué pour les sujets predisposés à une allergie à l'ambroisie selon Isabelle Rossi il me semble
#48076
Le vétérinaire Don Hamilton évoque l' intérêt possible de Galphimia glauca pour le "feline eosinophilic granuloma of the lips" dans son ouvrage de 591 pages : HOMEOPATHIC CARE for CATS & DOGS - Small Doses for Small Animals - Revised Edition 2010. Le livre me paraît très complet et bien fait.

C'est dans le chapitre "SKIN EARS", section "Skin Infections and Eruptions", sous-section "Itching" que Galphimia glauca est introduit avec Histaminum, Ledum palustre, Mezerum, Rhus toxicodendron, Silicea, Urtica urens.

http://smalldosesforsmallanimals.com/Ho ... /Home.html
http://www.homeopathycenter.org/homeopa ... milton-dvm
#48119
Bonjour Lilou,

J'ai un chat, Tina 13 ans, qui semble avoir cette maladie. Je dis semble car il n'y a pas eu de biopsie pour le confirmer. Néanmoins en cherchant la signification de Granulome Eosinophile j'ai trouvé un article en anglais de Wikipedia qui donnait les 3 types de symptômes qu'on trouvait dans cette maladie. Tina en a 2. Voir
https://en.wikipedia.org/wiki/Eosinophilic_granuloma

Sur le net, j'ai aussi trouvé un vétérinaire ayant une certaine expérience de cette maladie et ayant trouvé que plusieurs chats avaient été guéris grâce aux venins de serpents. Voir http://www.sciencedirect.com/science/ar ... 1605001505

J'avais essayé Merc 30 C après avoir lu l'article Wikipedia et avant d'entendre parler de ce véto. Pas tellement de résultat mais je ne l'ai donné qu'une fois et j'ai pensé m'être trompée car Tina n'avait pas de salivation.
J'ai ensuite tenté Lach 30 C, 2 verres de dilution, qui a eu un impact très positif, dès la 1ère prise: meilleure énergie, lésions couleur saumon clair au lieu du rouge habituel, suintement des plaies très diminué. Mais patatras, tout s'est gâté après une répétition, trop proche sans doute, à J3-J4.

J'ai contacté le véto en question qui, après répertorisation, a prescrit Crot-c 30 C. Actuellement, j'alterne Lach et Crot-c, semblant trouver que Lach donne de meilleurs résultats.

Bien entendu, les prescriptions ont toutes été faites après répertorisation et non par rapport à la maladie. Il y a une histoire d'abandon pour Tina et de territoire (ce dernier n'est pas forcément très caractéristique pour un chat qui est un animal territorial mais Tina a souffert d'absence de territoire presque toute une vie à cause d'un autre chat): 2 caractéristiques importantes des venins de serpent.

Tina n'est pas encore guérie et ça prendra du temps, je crois.

Cela ne veut pas dire qu'un venin de serpent sera le remède de Cyane, mais si les autres remèdes essayés ne marchent pas, ça vaut peut-être le coup de répertoriser dans ce sens.

PS: L'EGC, d'après ce que j'ai lu, est, comme le signale Emile, une maladie auto-immune: ça confirme le côté syphilitique de la maladie, s'il fallait le faire.
#48120
Bonjour Emile,
Le vétérinaire Don Hamilton évoque l' intérêt possible de Galphimia glauca pour le "feline eosinophilic granuloma of the lips" dans son ouvrage de 591 pages : HOMEOPATHIC CARE for CATS & DOGS - Small Doses for Small Animals - Revised Edition 2010. Le livre me paraît très complet et bien fait.
Don Hamilton est un vétérinaire réputé aux US mais je trouve que son livre a une approche trop orientée maladie. Mais, ça peut aider à orienter les recherches.
Je suis d'accord que le livre est bien fait.

Je voudrais signaler un autre livre en vue de répertoriser pour les animaux: "New World Veterinary Repertory" de Richard H. Pitcain et Wendy Jensen. Les vétérinaires intervenant sur ce site le connaissent-ils?
#48127
Jeannine a écrit : Don Hamilton est un vétérinaire réputé aux US mais je trouve que son livre a une approche trop orientée maladie. Mais, ça peut aider à orienter les recherches.
Je suis d'accord que le livre est bien fait.

Je voudrais signaler un autre livre en vue de répertoriser pour les animaux: "New World Veterinary Repertory" de Richard H. Pitcain et Wendy Jensen. Les vétérinaires intervenant sur ce site le connaissent-ils?
Bonjour Jeannine,

Tu connais ce livre certainement depuis bien plus longtemps que moi qui l'ai reçu deux ou trois jours avant la publication du message sur le granulome du chat ! J'ai découvert que pepelesorties en avait fait l'éloge début 2013 sur le Forum.
Je viens de voir qu'il recommande bien la posologie de la dose liquide répétée avec une légère modification de la dynamisation à chaque étape (pages 91 - 95).

Il aborde, comme tu l'écris, les indications thérapeutiques d'abord via les grands systèmes de l'organisme et leur tableaux cliniques, puis par ce qu'il appelle les "conditions", ce qui est tout de même utile pour aider le lecteur non professionnel à établir son diagnostic. Mais il prend bien soin pour chaque remède évoqué de donner tout de suite l'essentiel de sa matière médicale. Matière médicale qui est aussi développée dans un chapitre dédié à la fin de l'ouvrage.

Les vaccinations sont très bien traitées. L'index lui est vraiment trop succinct mais la bibliographie est bien fournie.

Je suis seulement un peu déçu que l'auteur n'ait pas encore repris (pour l'instant ;) ;) ) ma technique révolutionnaire d'administration des remèdes dans des gueules qui ne veulent pas s'ouvrir facilement. Je veux parler du délicat coup de pinceau d'aquarelle trempé dans le verre de dilution sur le museau de l'animal ! Un vrai geste d'artiste à mi-chemin entre la goutte sur la langue et l'olfaction au rhum que je n'ai vu vraiment bien marcher que sur les chats des îles !! :lol:
#48128
Bonjour Emile,
Merci beaucoup pour tes précisions.
Tu connais ce livre certainement depuis bien plus longtemps que moi qui l'ai reçu deux ou trois jours avant la publication du message sur le granulome du chat ! J'ai découvert que pepelesorties en avait fait l'éloge début 2013 sur le Forum.
Je l'ai acheté il y a un certain temps et je le consulte en cas de besoin mais je ne le connais pas tant que ça. Pour l'instant, il ne m'a pas aidée beaucoup.
Je viens de voir qu'il recommande bien la posologie de la dose liquide répétée avec une légère modification de la dynamisation à chaque étape (pages 91 - 95).
Merci pour cette info. Tu vois, je ne l'avais pas vu ou ne m'en souvenais pas.
Il aborde, comme tu l'écris, les indications thérapeutiques d'abord via les grands systèmes de l'organisme et leur tableaux cliniques, puis par ce qu'il appelle les "conditions", ce qui est tout de même utile pour aider le lecteur non professionnel à établir son diagnosticMais il prend bien soin pour chaque remède évoqué de donner tout de suite l'essentiel de sa matière médicale. Matière médicale qui est aussi développée dans un chapitre dédié à la fin de l'ouvrage.
Tout à fait vrai.

Une personne anglophone, qui ne connait pas le détail de la démarche homéopathique mais est soignée et soigne ses chats par l'homéopathie, m'a dit avoir appris beaucoup en lisant ce livre.
Il indique aussi comment approcher l'animal avant de lui donner sa dose. Et ça c'est aussi très important.

Conclusion: j'ai été trop sévère. :)
#48650
Bonsoir, je viens vous donner des nouvelles de Cyane. Après quelques prises de mercurius son coussinet a bien cicatrisé et a diminué de volume.Image Elle s'est remise à éternuer quelques jours. Sa levre est moins rouge mais l'ulcère est toujours présent. Image

Sur le conseil de Clo, j'ai essayé de fai[…]

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]

Il n'y a aucun souci Jen , c'est une mépris[…]

Présentation

Bonjour Patrick Suis très content de t'accu[…]