par Pompongirl
-
#69836
Débutante, j'ai tenté de soigner à plusieurs reprises un poussin bien mal en point. Les résultats ont été inespérés.

Dans la nouvelle couvée un poussin boîtait. Pas vraiment d'amélioration avec Rhus Tox 9.
Rejeté par le reste du poulailler, il a ensuite été attaqué à leur façon, par arrachage des intestins.
Mis à l'écart il s'affaiblissait à vue d'oeil.
Après quelques jours, je lui ai donné Pyrogénium 9 pour juguler une éventuelle infection.
Il s'est remis progressivement, mais est resté très faible.
Belle amélioration avec Arsenicum album 9. Renouvelé quelques jours après avec succès.
Nous avons alors découvert qu'il avait des malformations structurelles sur l'avant et sur les pattes.

Plusieurs semaines plus tard, mon fils de 3 ans a gentiment voulu lui donner un bain, par temps froid...
Poussin en PLS au sens propre du terme, yeux fermés, trempé, tremblant. Et spasmes importants des deux pattes. Une bonne tête de poulet pré-crevé.
Sans y croire, mais n'ayant rien à perdre, je lui ai fait couler quelques gouttes de Nux Vomica 7 sur le bec.
3h plus tard, il gambadait dans l'enclos, et se jetait sur la nourriture. Depuis, il est en pleine forme et est accepté par le poulailler. Il boîte toujours mais difficile de faire autrement avec les pattes en X.

Je ne sais pas si une dose de sulfur ou autre pourrait être utile point de vue anti-miasmatique ?
Quoi qu'il en soit, ça donne confiance ! :)
Agnes ASTIER, Françoise aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par nico_juju
-
#69837
Bravo ! ;)

Ca m'aurait intéressé de connaître les symptômes pour lesquels tu a prescrit ces différents médicaments si tu t'en rappelle.

Pour sulfur, Athelas m'a dit a deux reprises : pas de miasme chronique chez les animaux !
C'est chez les humains uniquement
Ca commence à rentrer :lol:
par Emile
-
#69838
nico_juju a écrit : 26 sept. 2022, 22:25 Pour sulfur, Athelas m'a dit a deux reprises : pas de miasme chronique chez les animaux !
C'est chez les humains uniquement
Les bovins par exemple peuvent très bien être atteints par la tuberculose (Tuberculinum Bovinum).
Il existe des maladies sexuellement transmissibles chez les chiens
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#69839
nico_juju a écrit : 26 sept. 2022, 22:25 Bravo ! ;)

Ca m'aurait intéressé de connaître les symptômes pour lesquels tu a prescrit ces différents médicaments si tu t'en rappelle.

Pour sulfur, Athelas m'a dit a deux reprises : pas de miasme chronique chez les animaux !
C'est chez les humains uniquement
Ca commence à rentrer :lol:
Non ! Je t'ai dit que la psore, la sycose, la tuberculose et la syphilis ne s'appliquaient qu'aux êtres humains.
Jusqu'à preuve du contraire en apportant des preuves cliniques solides.
A priori, je ne vois pas la raison qui empêcheraient que des miasmes chroniques affectent également les animaux (tout comme nous). Mais les a-t-on correctement identifiés ?
VeroniqueB, Françoise aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par nico_juju
-
#69840
Effectivement je me suis mal exprimé je penses.. dans miasme chronique je voulais parler de la psore, syphilis, tub et sycose comme on les vois dans les cours.
Que les images que nous avons de ces miasmes ne sont pas applicables aux anninaux. C'est donc, a ce que j'ai compris (je me méfie :lol: ), pas possible de trouver une indication d'un tel miasme chez les animaux (car les symptômes ne seront peut être pas les mêmes)
par Emile
-
#69841
nico_juju a écrit : 27 sept. 2022, 07:45 Effectivement je me suis mal exprimé je penses.. dans miasme chronique je voulais parler de la psore, syphilis, tub et sycose comme on les vois dans les cours.
Que les images que nous avons de ces miasmes ne sont pas applicables aux anninaux. C'est donc, a ce que j'ai compris (je me méfie :lol: ), pas possible de trouver une indication d'un tel miasme chez les animaux (car les symptômes ne seront peut être pas les mêmes)
Reconnaitre l'existence d' un miasme n'est pas qu'une question de présence de symptômes, mais aussi celle de transmission à la descendance et de chronicité (pas de guérison naturelle).
par Pompongirl
-
#69842
nico_juju a écrit : 26 sept. 2022, 22:25 Bravo ! ;)

Ca m'aurait intéressé de connaître les symptômes pour lesquels tu a prescrit ces différents médicaments si tu t'en rappelle.

Pour sulfur, Athelas m'a dit a deux reprises : pas de miasme chronique chez les animaux !
C'est chez les humains uniquement
Ca commence à rentrer :lol:
Alors Rhus tox: je pensais qu'il s'était cassé une patte, il boitait et donc posait le pied par terre (vs ruta qui ne peut plus poser le pied)
Pyrogénium: je n'avais pas vraiment de symptômes d'infections ( je suis incapable de toucher les bestioles donc je regarde de pas trop près...), mais belle blessure et intestins qui sortaient. Grande faiblesse. J'en ai déduit que l'infection interne était plus que probable. Mais il y aurait sûrement eu mieux à faire.
Ars alb: sa plaie guérissait bien mais une grande faiblesse persistait, il ne bougeait que très peu. Je corrige, j'avais hésité avec arsenicum album, au final je lui avait donné Zincum, Ed en avait parlé dans les cas de maladie épuisante, pour remettre les malades sur pied. Je me suis posé la question de Puls aussi, de par son tempérament calme et doux.
Nux: je sortais du cours de MM, en voyant les spasmes des pattes et le poussin transi de froid je n'ai pas hésité avec un autre.
nico_juju, Anne, VeroniqueB et 1 autres aimais cela
par Anne
Diplômé PH
#69844
Athelas a écrit : 27 sept. 2022, 07:40
nico_juju a écrit : 26 sept. 2022, 22:25 Bravo ! ;)

Ca m'aurait intéressé de connaître les symptômes pour lesquels tu a prescrit ces différents médicaments si tu t'en rappelle.

Pour sulfur, Athelas m'a dit a deux reprises : pas de miasme chronique chez les animaux !
C'est chez les humains uniquement
Ca commence à rentrer :lol:
Non ! Je t'ai dit que la psore, la sycose, la tuberculose et la syphilis ne s'appliquaient qu'aux êtres humains.
Jusqu'à preuve du contraire en apportant des preuves cliniques solides.
A priori, je ne vois pas la raison qui empêcheraient que des miasmes chroniques affectent également les animaux (tout comme nous). Mais les a-t-on correctement identifiés ?
je pense qu'avec la sélection des races à outrance, on s'achemine chez certaines espèces vers un bon miasme syphilitique
et avec la poly- médicamentation/vaccination vers la sycose surtout en élevage
Je me pose la question pourquoi pas la psore chez les animaux - même sans preuves cliniques solides ;) - si on considère la psore comme le mécanisme de défense primaire capable d'encaisser des suppressions ultérieures.
pourquoi la notion s'appliquerait-elle qu'aux êtres humains ?
Malika jeune maman mais pas que

Bonsoir Malika, bienvenue !

COVID

Bonsoir Apus, J'aurais voulu vous répondre […]

Maladie d'aujezsky

je dirais aussi de faire une repert preventive ave[…]

c'est vrai que 2 suppressions d'ecoulements ,peuve[…]