#72368
Salut la compagnie, si vous avez du temps et souhaitez vous entraîner , voici un cas réel avec une anamnèse assez complète qui vous permettra de valoriser et hiérarchiser les symptômes.
Il n'y a pas de mauvaise réponse, le cas est tout frais et non résolu, assez embrouillé aussi par une polymédication (allo et homéo) tout azimut. Même si vous ne parvenez pas à un choix satisfaisant de médicament, ne vous privez pas de faire des remarques sur ce qui vous frappe dans l'anamnèse et des hypothèses sur l'étiologie ou l'évolution des troubles.
Border collie de 7 ans, mâle entier sous traitement hormonal Ypozane pour une prostatite
Motif de la consultation : 3 épisodes de convulsions à une semaine d’intervalle
Lundi dernier 4 mars 2024, je lui donne sa gamelle un peu tard.
Il mange puis régurgite quelques minutes plus tard. Mais semble s’étouffer, fait des bruits de gorge bizarre, puis tombe sur le flanc, yeux exorbités et regard absent, corps dur et crispé, il bave et a comme des convulsions. Comme je pense qu’il s’étouffe je mets ma main dans sa gueule mais n’y trouve rien de coincé. Peu a peu il semble reprendre sa respiration. Il mets plusieurs instants a se calmer puis se lève et aboie violemment contre mon mari (il ne fait jamais ça).

Le 6 mars visite chez le vétérinaire qui procède à une triple vaccination antirabique, piro, lyme
Le 11/03 même scénario. Il régurgite son repas, semble s’étouffer, tombe sur le flanc, bave, est tout raide, yeux exhorbités, a des convulsions. Ça dure environ une minute (qui semble une éternité).
Cette fois je regarde des videos de chiens épileptiques et j’ai vraiment l’impression que ce sont les mêmes symptômes.

Nux vomica 9ch à disposition dans sa gamelle d'eau.
17 marstroisième épisode : Il a vomi un peu de liquide et a uriné. Comme les fois précédentes il était très agité et désorienté après la crise. Ce qui diffère pour cette crise d'avec les 2 précédentes : les premières avaient eu lieu vers 20h les 2 fois quelques minutes après son repas. Là c’était tôt ce matin à 5h il avait mangé à 19h30. Comme nous dormions tous je n’ai pas vu son comportement avant la crise mais je suppose qu’il dormait.
Les premières fois nous étions avec lui dans l’appartement mais contexte plutôt calme ( a part les lumières allumées et la tv). Les journées s’étaient déroulées de la même manière sauf que la première fois il avait eu son repas plus tard que d’habitude.On a appris qu’un de ses frères fait aussi des crises d’épilepsie

Anamnèse
A 3 mois otite purulente OD traitée par A.B. A 1 ans, diarrhées pendant une semaine traitées par A.B. La même année 4 mois plus tard : raideur articulaire des postérieurs +conjonctivite bilatérale, traitées par allopathie.
mars 2021 piroplasmose
mars2022vaccination Lyme+piro
août 2022otite purulente OD ; sept2022otite OD pus liquide ; nov 2022otite OD conduit très enflammé avec début d'ulcération, plein de cérumen noir.
mars 2023vaccination lyme+piro
avril2023hématurie, diagnostic de prostatite. traitement hormonal antiandrogène, antibio+ anti-inflammatoires
mai 2023diarrhée puis hotspot à l'anus suintant et très irrité, le chien se lèche et se frotte continuellement, engorgement et inflammation des glandes anales, érythème et prurit patte et babine,plaies de léchage pied ant droit et pied postérieur gauche, perte de poils. traitement A.B+ corticoïdes.
juin2023de nouveau prurit et plaques érythémateuses sur les babines, testicules, pattes postérieures, papules. traitement A.B+corticoides.
janv2024rappel vaccin rage. février2024hématurie, reprise du traitement hormonal prostatite.
mars2024conjonctivite des deux yeux avec écoulement

Chien plutôt peureux (crise d’angoisses au Nouvel an avec les pétards),et il déteste aller chez le vétérinaire (dans la salle d’attente il se couche sur le dos et ne veut plus avancer)
C’est un chien plein d’énergie quand on est dehors il vit pour jouer, et ne s’arrêterait jamais si on ne lui disait pas stop, à la maison par contre il sait se poser et être calme. Il aboie très peu. Il a peur des bruits forts et soudains . Il a peur de la nuit : ces derniers temps la dernière balade pipi du soir se raccourcit de plus en plus. D’un coup il ne veut plus avancer et fait demi tour.
Malgré être nourri au cru et croquer des dos de poulet il a des dents moches, il a du tartre a la base, elles sont limées par les jeux de frisbee.
Il boit très peu en journée voire pas du tout. Il a tendance a boire toute sa gamelle en une seule fois le soir vers 23h.
A priori pas de changement dans son comportement depuis Ypozane à part qu’avant il n’était pas porté sur la nourriture, ça lui arrivait de ne pas finir sa ration ou de carrément la bouder (surtout en été quand il fait chaud). Depuis son premier traitement à l’Ypozane en avril il finit toujours sa gamelle, et a même tendance à venir me voir pour la réclamer. Quand il a terminé on dirait qu’il en voudrait encore. Il cherche vraiment plus les interactions avec les humains qu’avec ses congénères. Pour jouer mais pas pour les câlins. Il ne se laisse pas caresser par un inconnu, mais va esquiver le contact. Par contre il va sans problème lui apporter son jouet.
Avec nous : ni indépendant ni pot de colle. En balade il aime être libre mais ne s’éloignera jamais de plus de 20 mètres. (Même si il voit du gibier.)Il regarde sans arrêt si on est là. Ce qu’il aime c’est jouer avec nous. Un drogué du frisbee et de la balle. Il n’en a jamais assez, c’est à nous de mettre fin au jeu. (Il a les dents limées par le frisbee d’ailleurs). Il est plutôt obéissant et revient quand on le rappelle mais je n’irais pas jusqu’à dire qu’il est soucieux de nous plaire. A la maison il aime être dans son coin tranquille. Mais nous apporte ses doudous de temps en temps.
Avec les congénères : il ne s’entend pas avec les mâles non castrés mais ne cherche pas non plus la bagarre. Il aboie et a les poils de l’échine dressés. Les mâles castrés : il est juste curieux de les croiser et les sentir mais ne cherche pas à jouer. Les femelles : il est intéressé par leur arrière-train mais ne joue pas vraiment non plus. Son comportement avec les femelles avant le traitement : très attiré mais pas chaud lapin non plus. Il ne sait pas s’y prendre et il n’aime pas les chiens qui aboient. Si les femelles lui gueulent dessus il laisse tomber. Il ne se bat pas, il prend plutôt la fuite devant un chien agressif.
Sa saison favorite: l’hiver sans hésiter. Il adore la neige. Et ne supporte pas la chaleur. Quand il y a du soleil il cherche toujours les coins d’ombre même s’il ne fait pas chaud. Mon chien est un vrai aspirateur à tiques il les attire malgré tout ce que j’ai pu essayer de naturel .

A vous de jouer !
Stéphane, IngridM aimais cela
#72369
Merci Kathmandou pour ce quiz qui réactive le forum.

Deux rubriques liées à l'épilepsie ont retenu mon attention :
ES : VOMISSEMENTS / convulsions / avant
GE : CONVULSIONS / éruption / supprimée ou qui n'apparaît pas

Il en ressort cuprum.

En tenant compte des autres symptômes et caractéristiques je vois se dégager sulphur et pulsatilla, mais c'est approximatif.
_____

Je note que puls "suit bien" cupr et que sulph est compatible avec cupr.

Donc une proposition serait de commencer par cuprum d'autant plus que la situation me semble assez critique (en fait, je ne sais pas si les convulsions sont aussi graves que spectaculaires).

_____
La chienne de mon voisin a fait une crise d'épilepsie hier soir ! Elle a bu cet après-midi sans se faire prier pulsatilla dans un bol d'eau (à côté de sa gamelle d'eau habituelle, comme tu as plusieurs fois suggéré l'utilisation).
Kathmandou aimais cela
#72375
oui oreille droite, anti-biotiques.
Essayez de trouver son remède de fond en sélectionnant les symptômes clés. C'est pas évident, tout se discute mais il me semble qu'une image se dessine.
Je vous suggère d'aller vérifier vos hypothèses dans la MM pédiatrique de Lamothe qui est plus facilement transposable aux animaux qu'une autre.
Stéphane aimais cela
#72376
Bonjour Kathmandou,
Merci beaucoup pour ce cas, très intéressant!

Je partirais sur Pulsatilla. Il semble bien sthénique pour un Pulsatilla mais les Border Collie sont des chiens de troupeau qui ont besoin de mouvement.

On a beaucoup de signes caractéristiques de Pulsatilla :
- les inflammations avec écoulements: les otites qui ont démarré dès son plus jeune âge, la conjonctivite;
- l’amélioration en plein air
- la peur la nuit, symptôme récent
- l’absence de soif avec la soif tard le soir
- les états changeants
- la périodicité de certains symptômes
- l’aggravation par la chaleur
- la docilité et le côté affectueux
- l’aspect sociable mais peureux et prudent
- le manque d’attraction sexuelle.
Tout semble cadrer plutôt bien avec un tableau de Pulsatilla et vu que c’est un végétal et un très bon médicament pour ouvrir un cas chronique ça m’arrange.

Pulsatilla a aussi de nombreux symptômes liés aux troubles de l’appétit:
ES : APPÉTIT / ABSENT
ES : APPETIT / AUGMENTÉ
ES : APPÉTIT / DEVORANT, excessif, faim canine
Et est aussi un médicament de troubles urinaires, génitaux, de la prostate, de diarrhée.


Répertorisation
PSY : PEUR / nuit (2)
ES : SOIF / absente (3)
ES : SOIF / nuit (1)
GE : CHALEUR / agg (3)
PSY : SUSPICIEUX, méfiant (3)
UR : SEDIMENTS / sanglant (3)
Y : INFLAMMATION / Conjonctive (2)
Y : ECOULEMENT de mucus et de pus (3)
OR : INFLAMMATION / Otite moyenne (3)
OR : ECOULEMENT (3)
GE : CONVULSIONS (2)


La répertorisation fait suivre Puls par Sulf, Lyc et Phos ce qui semble aussi positif, on a une logique et des médicaments qui peuvent éventuellement servir comme seconde prescription.

Pulsatilla couvre donc à la fois les symptômes pathologiques comme la plupart des symptômes psy et des modalités. Je commencerais avec une 30CH, un verre de dilution, une cuillère dans sa gamelle d’eau.


D’après le peu d’expérience que j’ai avec mes chats, j’ai l’impression qu’il n’est pas nécessaire de chercher des médicaments rares avec les animaux. Il semble que leur Force Vitale réponde très bien aux grands médicaments. J’aimerais bien connaître ton expérience à ce sujet.

Merci encore!
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
#72377
Pas mal du tout Stéphane, ta proposition se défend tout à fait, ce n'est pas Pulsatilla que je choisirais mais il est bien possible qu'il fasse avancer le cas. Cependant tu te ferais engueuler par Ed et Xavier car tu retiens beaucoup trop de symptômes communs dans ta répert.
Pour répondre à ta question sur le choix des polychrestes, je n'ai pas l'expérience d'un véto mais c'est vrai que ce n'est pas toujours facile de modaliser les symptômes des animaux, donc on a tendance à rester sur des généralités ; cependant il y a aussi de belles réussites thérapeutiques avec les animaux sur les crabes qu'il faut systématiquement rechercher et qui peuvent mener à des petits remèdes auxquels on n'aurait pas songé.
Quels vous semblent être ici les symptômes frappants à retenir , ceux à valoriser et ceux à relativiser, compte tenu justement de la race ?
Stéphane aimais cela
#72378
Pas facile !!! :lol: :lol:

ton anamnèse est bien précise et relève magnifiquement une belle chute des niveaux de santé, vers des états de plus en plus profonds, à coup de suppression multiples et vaccinations nombreuses.

Dans ma région, beaucoup de border coolies accompagnent les troupeaux de moutons, mais ceux que j'ai pu observer ne semblent pas peureux de manière générale au contraire ils ont tendance à foncer un peu sur tout, les bruits ne les indisposent pas non plus. Le fait que ton chien joue beaucoup me semble lier à la race non ???
pas facile de savoir ce qui est caractéristique ou non chez un animal quand on connait peu les chiens...

Je relèverai donc ces peurs, peur du bruit
les convulsions/épilespsie dans un contexte de baisse du niveau de santé et multivaccination
Sil ?
#72379
On est d'accord les suppressions font partie de l'équation (donc il faudra passer par la case antipsorique), ainsi que les vaccinations,
ce qui mène logiquement à Silicea , mais est-ce que l'image du médicament correspond globalement à ce chien ?(qui n'est pas le mien, tu penses bien que je proscris tout traitement allopathique et vaccins, vade retro satanas !).
Je suis d'accord pour ne pas retenir le désir de jouer qui n'est pas un symptôme chez un border collie. La paresse et la lenteur seraient des symptômes de grande valeur qui individualiseraient fortement le cas si elles étaient présentes.
Tu as raison de souligner les peurs, ce sont des symptômes de grande valeur, et justement au niveau psy les peurs ne sont pas très caractéristiques de Silicea par rapport à d'autres médicaments. J'ai investigué auprès de la propriétaire pour savoir si la peur du véto pouvait correspondre à la peur des piqûres/aiguilles, visiblement non.
On a ici un chien très dynamique, infatigable et qui ne supporte pas la chaleur, qui adore même le froid : le contraire de silicea, fragile, fatigable, très frileux . Les chiens silicea seront plutôt fragiles voire souffreteux, doux et timides, soumis avec un grand besoin de sécurité et de protection qui les fera rechercher le contact physique avec leur propriétaire : désir d'être magnétisé au 3ème degré = désir de caresses. Or on a ici un chien qui ne recherche pas les caresses, le contact visuel avec ses maîtres lui suffit. Ce qui exclut, me semble-t-il PULS et SIL.
C'est en observant le comportement qu'on peut choisir les rubriques PSY, l'écueil étant d'interpréter. Moi je ne dirais pas qu'il est méfiant car il n'apporterait pas ses jouets aux inconnus. Il y a une attitude chez lui qui me frappe et pointe vers un médicament , que rien ne contrindique par ailleurs.
Il y a deux symptômes qui m'étonnent chez ce chien et que vous n'avez pas relevés : ce chien est nourri à la viande fraîche depuis qu'il est chiot et pourtant il a les dents d'un chien qui bouffe des croquettes : entartrées et usées comme celles d'un vieux chien. Qu'est ce que ça nous dit de son métabolisme ?
D'autre part ce n'est pas un gros mangeur, il boude parfois sa gamelle (hors traitement hormonal qui le sycotise), je peux vous assurer que c'est un symptôme à valoriser +++ car normalement, logiquement, les chiens ADORENT la viande ; les miens dévorent en quelques secondes leurs cous et dos de poulet et en redemandent.
Alors bien sûr si vous incluez cela dans la répert, vous risquez de retomber sur SIL, mais pas que...
Alors, alors ????
Anne aimais cela
#72380
Personnellement, je trouve que SULPH conviendrait bien à ce chien, surtout en début de traitement.

SULF colle très bien pour les symptômes suivants :
- prostatite, 2
-convulsions épileptiques, 3
- peur, 2
- vite rassasié, 3, particulièrement à la vue des aliments.

Je ne pense pas que SULPH sera son remède final, mais il colle très bien à suffisamment de symptômes pour alléger les souffrances de l'animal, et ,surtout, en début de traitement, il éclaircira bien le cas.
#72381
Bonsoir Christian, tu choisis des rubriques beaucoup trop générales, c'est à dire des symptômes communs, non modalisés, pas du tout caractéristiques ; tu ne ferai jamais ça pour un humain je suppose. D'ailleurs si on rentre tes rubriques dans le répertoire, on constate que sulfur n'apparaît qu'en 6ème position :) . Là où je te suis c'est quand tu dis que sulfur sera utile pour faire avancer le cas. La question est de déterminer à quel moment.
Même si l'on trouve toutes les nuances et facettes des médicaments chez les animaux comme chez les humains, le chien type sulfur est obèse et sédentaire, plutôt jovial et lunatique mais aussi querelleur, gourmand (gavé de glucides), buvant beaucoup, paresseux, à la peau malsaine et malodorante, toujours à se gratter bien sûr, le genre de sac à puces à se rouler voluptueusement dans la boue ou la merde mais ayant horreur du bain. C'est une caricature mais on en connaît des comme ça. :D
#72382
Une rubrique que j'ai utilisée était : ES : AVERSION / aliments / été, à cause de la chaleur d' avec comme remède unique ant-c.

Mais ce remède n'apparaissait pas dans la rubrique : ES : APPÉTIT / RASSASIÉ RAPIDEMENT
_____

Au vu des nouvelles indications de Kathmandou, j'ai cherché d'autres rubriques sur le fait que le chien boude sa gamelle. J'ai trouvé ES : AVERSION / aliments avec beaucoup de remèdes (commun en aigu ?) et ES : APPÉTIT / PLAISIR, sans où ant-c apparaît mais pas à fort degré (2, puis 1). Ce n'est pas bien satisfaisant, il y a une autre rubrique plus adéquate ?

Ce comportement alimentaire m'a d'abord aiguillé sur china, mais je l'ai éliminé à cause de sa non affectation à la chaleur.


Bizarre le fait de retrouver l'appétit avec un traitement hormonal, n'est ce pas un effet collatéral positif ?

_____

Au niveau Psy, il y a PSY : TOUCHÉ, aversion à être avec ant-c en degré 3

De même pour GE : SOLEIL / agg suite d'exposition au.
_____

Pour les dents usées je ne trouve pas de rubrique. Quel signe cela révèle-t-il du métabolisme ? Aucune idée. Peut-on faire un rapprochement avec MB : ONGLES fendus ? (ant-c au degré 3)
#72383
Armel, un simple coup d'oeil à la MM d'Ant-c te fera rebrousser chemin : c'est le prototype du goinfre qui s'empiffre à s'en rendre malade.
L'agro-homeo par Hering

En lisant l'article sur Morbillinum par Edouard Br[…]

Helix tosta

Chez moi ça continue à bien marcher […]

Merci pour l'info je me suis inscrite.

stock médicaments

Bonjour Michèle, La dynamisation est bien e[…]