par annick
Membre d'honneur
#56113
Femme de 65 ans qui a consulté au départ en 2015 pour de terribles impatiences diurnes existant depuis 15 ans.
Elle ressentait une tension, un énervement dans les jambes et les dos de pied, qui l’obligeait à bouger sans arrêt, sinon survenaient des secousses musculaires. Au début c’était en soirée, puis de plus en plus tôt dès la fin de matinée. Comme elle avait de multiples petites douleurs « de son âge » quand elle se mobilisait cela lui devenait difficile de bouger sans arrêt.
Elle était désespérée car entre s’agiter et avoir mal et « devenir folle » avec ses impatiences, elle ne voyait plus d’issue.

Les traitements allopathiques ne marchaient pas.
L’acupuncture a rapidement réduit ces impatiences à quelques crises rares en soirée.
Elle revient de temps en temps pour le suivi.


Elle est très souriante, avenante, mais ne se livre pas. Elle est assez autoritaire, sait ce qu’elle veut, de quoi elle veut parler ce jour, et clôt la conversation très vite.

Mais au fil du temps par petites bribes patiemment arrachées, j’en apprends plus sur cette femme qui s’était présenté dès le départ comme très anxieuse, dépressive.

Elle a très peur de la mort, peur de l’avenir, peur pour tout le monde. Elle me bassine avec son cholestérol légèrement élevé et qui l’inquiète beaucoup.
Non elle n’est pas superstitieuse, pas intéressée par la religion.
Mais la fois suivante quand j’insiste elle m’explique qu’elle a cru aux anges, y a renoncé après avoir lu la Bible, mais que finalement tout cela n’apporte rien et elle a abandonné la religion.
Elle a eu une addiction aux boutons et aux jeux, mais c’est fini.
Elle est extrêmement pudique.

Elle a eu une addiction pour le chocolat, qui lui donne des migraines, donc n’en achète plus.
Elle est ballonnée dès qu’elle mange, a des palpitations en position assise, a toujours quelque chose qui gêne dans la gorge, avec une envie d’expectorer, parfois des migraines avec aura visuelle. En mangeant elle fait quelques fausses routes. Elle se plaint d’un prurit du cuir chevelu à partir de 18h.
Elle a un traitement de fond pour une SEP, mis en route après la 3° poussée.

J’ai essayé plusieurs remèdes avant qu’elle ne me donne les clés pour le dernier en 30 puis en 200.
Elle a le visage beaucoup plus détendue, est beaucoup moins anxieuse …. et a oublié son cholestérol (Ah, mon cholestérol, je n’y pense plus, dit-elle).
par Emile
-
#56119
Il y a pléthore de pistes pour entrer dans ce cas. Lachesis a beaucoup d'arguments, ainsi que Calcarea, mais je pense que l'ouverture par un Nux-vomica, végétal couvrant bien les symptômes psychiques pour les raboter, peut très bien se défendre dans un premier temps.

Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»AB : MÉTÉORISME, distension / manger / après
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»G : CORPS étranger, sensation de / pain, miettes de, sensation de / râclant la gorge, amél en
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»GE : ALIMENTS / chocolat, agg
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»LAR : FAUSSE-ROUTE, alimentaire
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»PSY : ANTICIPATION, suite d'
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»PSY : ANXIÉTÉ / avenir, pour l'
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»PSY : ANXIÉTÉ / santé, au sujet de sa
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»PSY : PERSONALITÉ / ADDICTIVE
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»PSY : PEUR / mort, de la
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»PSY : PRESSÉ
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»PSY : RÉPONDRE / aversion pour
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»TE : PRURIT du cuir chevelu / soir
Nux-v,Lach,Sulph,Phos,Puls,Calc,Ph-ac,Nat-m,Ars,Lyc—»TH : PALPITATIONS cardiaques / assis / agg étant
par Emile
-
#56123
"Elle a eu une addiction aux boutons et aux jeux, mais c’est fini."

C'est passé comme l' intérêt religieux, mais je pense que c'est à noter. Il s'agit beaucoup plus d'une liste de thèmes qu'une répertorisation pour prescrire qui serait trop longue.
par Emile
-
#56125
Ah pardon :)
C'est dans PCKent : PSY : PERSONALITÉ / ADDICTIVE : 6
3 Sulph : 9511
3 Op : 2263
3 Nux-v : 6141
3 Lach : 5537
3 Coff : 1361
3 Cham : 3212
par annick
Membre d'honneur
#56128
Il y a quelque chose de"rigide" chez cette patiente, je ne sais comment le dire

A la ménopause elle a pris 15kg, ce qui l'a beaucoup inquiété
Elle s'est appliquée à les reperdre progressivement, jusqu'à devenir très maigre.

Pendant des mois elle s'est inquiétée d'être trop maigre. Est-ce que c'était un signe de maladie, est-ce qu'il n'allait pas faire un malaise, un AVC ?

En discutant je me suis aperçue qu’elle ne s'autorisait pas certains aliments de peur ...de grossir.
Elle a élargi un peu son alimentation et a repris du poids.
par Emile
-
#56130
Ah ça me revient (de loin !). Ce sont des ajouts que j'ai fait dans ma version de PCKent sur des indications de David Little pour les différents types de personnalités.:

PSY : PERSONALITÉ / ADDICTIVE : 6
PSY : PERSONALITÉ / ANTI-SOCIALE : 5
PSY : PERSONALITÉ / CYCLOTHYMIQUE : 7
PSY : PERSONALITÉ / DÉPENDANTE : 2
PSY : PERSONALITÉ / HYSTÉRIQUE : 121
PSY : PERSONALITÉ / LIMITE : 62
PSY : PERSONALITÉ / NARCISSIQUE : 55
PSY : PERSONALITÉ / OBSESSIVE-COMPULSIVE : 69
PSY : PERSONALITÉ / PARANOIAQUE : 6
PSY : PERSONALITÉ / PASSIVE-AGGRESSIVE : 58
PSY : PERSONALITÉ / ÉVITANTE : 4

En fait c'est ta question qui m'en fait me souvenir.
Personnalité addictive (couvre l'addiction aux substances mais aussi aux jeux)

La personnalité addictive est caractérisée par l'attachement aux substances modifiant l'humeur. Ces personnes ne sont pas capables de boire socialement ou de consommer des drogues récréatives relativement inoffensives. Elles sont sujettes à l'abus quotidien de substances qui mène à des dépendances mentales et physiques graves. Les raisons courantes de la dépendance sont la pression des groupes de pairs, la suppression des problèmes physiques et mentaux et la peur du sevrage. La personnalité addictive est très sensible aux souvenirs, à l'humeur et au cadre associés aux drogues et aux états altérés. Leur existence entière tourne autour de leurs dépendances au détriment de la vie professionnelle, personnelle et familiale et des relations intimes.

Certains toxicomanes échappent aux tendances d'évasion parce qu'ils ne peuvent pas faire face à la réalité, tandis que d'autres sont plus schizoïdes, repliés sur eux-mêmes et dépressifs par nature et ont des antécédents de blessures auto-infligées et de tentatives de suicide. La personnalité dépendante est souvent émotionnellement vulnérable et souffre de sentiments d'échec, d'anxiété anticipée, de deuil ouvert ou refoulé, de culpabilité, de confusion au sujet de l'identité personnelle et d'un sentiment unilatéral d'infériorité ou de supériorité. Ils peuvent être dépendants et saisir dans leurs relations personnelles et peuvent faire preuve d'une rage ouverte ou inconsciente et d'une sexualité immature. Les toxicomanes deviennent incroyablement sentimentaux au sujet de la culture de la drogue, de l'humeur et de l'environnement. La dépendance peut être liée à un comportement antisocial et à la sous-classe, mais pas exclusivement. De nombreuses personnes ayant un niveau d'éducation avancé et des positions sociales élevées sont encore victimes du syndrome de dépendance.

Les dépendances les plus courantes sont la cigarette, l'alcool, la marijuana, les psychédéliques, la cocaïne, le crack, l'opium, la morphine, l'héroïne, les médicaments d'ordonnance et les solvants volatils. Les rubriques de la personnalité addictive peuvent inclure : Abus de médicaments ; Abus de stupéfiants ; Maladies dues à l'anticipation ; Maladies dues au deuil ; Alcoolisme, dipsomanie ; Anxiété de conscience ; Confusion de l'esprit, identité, quant à son identité ; Généraux, médicaments, dépendance ; Insécurité ; Intoxication, après ; Esprit, vulnérable ; Morphinisme ; Sentimental, etc.

Les remèdes comme Anacardium, Cannabis Indica, Nux Vomica et Sulphur sont des exemples classiques du trouble de personnalité addictif. Nux Vomica est un modèle parfait de la personnalité addictive et aide à comprendre ce type de patient. Ils deviennent facilement dépendants de l'alcool, du tabac, des drogues, de la nourriture, des médicaments et des mauvaises habitudes en général. Les principales cibles psychosomatiques du patient Nux Vomica comprennent l'estomac, le foie et l'intestin, de sorte qu'ils deviennent dépendants de toutes sortes de cathartiques, d'antiacides et de soi-disant aides digestives. Ces personnes s'enlisent facilement dans certains "grooves" qu'elles ont du mal à s'en sortir et à vivre leur vie dans des schémas addictifs qu'elles ont du mal à briser. Ces personnes sont toujours à la recherche d'un moyen d'échapper au stress du travail et de la famille et le font souvent avec des substances intoxicantes. Toute suggestion ou tentative de forcer des changements est généralement associée à la résistance, à l'irritabilité et à la colère. Le patient est profondément affecté par les humeurs, les personnes et les lieux associés aux habitudes addictives. S'ils sortent pour manger, ils commencent par une boisson pour se détendre et en mangeant trop, ils ont besoin de fumer pour aider à préparer le repas. S'ils sont autour d'autres personnes ayant des schémas de dépendance similaires, ils ne peuvent pas résister à la participation aux activités de groupe, qui peuvent tourner autour de la consommation d'alcool, de tabac et de drogues accompagnées de diverses formes de jeu.
par Emile
-
#56132
annick a écrit : 11 juil. 2018, 10:39 Il y a quelque chose de"rigide" chez cette patiente, je ne sais comment le dire
Peut-être alors relèverait-elle d'une personnalité Obsessive-Compulsive.
PSY : PERSONNALITÉ / OBSESSIVE-COMPULSIVE : MND : PERSONALITY / OBSESSIVE-COMPULSIVE : anac., arg-n., ars., aur., bamb-a., berb., bery., bry., calc., calc-ar., calc-p., carc., caust., cere-b., cham., chel., choc., cina., coca., con., cupr., cur., dulc., ferr., ferr-ar., foll., germ., graph., hell., hydr., hyos., iod., kali-ar., kali-bi., kali-br., kali-c., kali-i., lac-c., lil-t., lyc., lyss., manc., med., merc., morg-g., nat-ar., nat-m., nat-s., nit-ac., nux-v., pall., pin-s., pip-m., plat., plb., psor., puls., rat., rhus-t., sep., sil., sulph., syph., thuj., thyr., tub., verat., xan., zinc.

Je crois que David Little incite à travailler ce thème des personnalités. Il en a fait le thème central de sa Materia Medica of Psyche and Soma.
par 20.100pic
Etudiant
#56134
bonjour Annick
Je suis parti de ce prurit du cuir chevelu à partir de 18h mais aucun des médicaments ne semble convenir(prurit cuir chevelu soir). Alors les peurs et cette forme de rigidité me fait penser bien sûr à Caust qui est un grand medicament de SEP. les impatiences font partie du tableau de la maladie mais on les retrouve dans caust . Ensuite, les peurs notamment pour les autres, les flatulences, l'aggravation par le chocolat, l'interet pour la religion, cette espece de paralysie pharingée( fausses routes) et puis le prurit du cuir chevelu même s'il n'apparait qu'à 18h
alors Caust?
par 20.100pic
Etudiant
#56135
Emile a écrit : 11 juil. 2018, 11:59
annick a écrit : 11 juil. 2018, 10:39 Il y a quelque chose de"rigide" chez cette patiente, je ne sais comment le dire
Peut-être alors relèverait-elle d'une personnalité Obsessive-Compulsive.
PSY : PERSONNALITÉ / OBSESSIVE-COMPULSIVE : MND : PERSONALITY / OBSESSIVE-COMPULSIVE : anac., arg-n., ars., aur., bamb-a., berb., bery., bry., calc., calc-ar., calc-p., carc., caust., cere-b., cham., chel., choc., cina., coca., con., cupr., cur., dulc., ferr., ferr-ar., foll., germ., graph., hell., hydr., hyos., iod., kali-ar., kali-bi., kali-br., kali-c., kali-i., lac-c., lil-t., lyc., lyss., manc., med., merc., morg-g., nat-ar., nat-m., nat-s., nit-ac., nux-v., pall., pin-s., pip-m., plat., plb., psor., puls., rat., rhus-t., sep., sil., sulph., syph., thuj., thyr., tub., verat., xan., zinc.

Je crois que David Little incite à travailler ce thème des personnalités. Il en a fait le thème central de sa Materia Medica of Psyche and Soma.
Bonjour Emile
je ne connais pas ces rubriques"personalités" ajoutées qui sont très intéressantes. A remarquer que caust fait partie de celle de compusivité
par Emile
-
#56136
20.100pic a écrit : 11 juil. 2018, 12:09 alors Caust?
Causticum couvre ces rubriques :
1 GE : ALIMENTS / chocolat, agg : 11
2 PSY : ANTICIPATION, suite d' : 42
2 PSY : ANXIÉTÉ / avenir, pour l' : 69
2 PSY : PEUR / mort, de la : 106
1 PSY : RÉPONDRE / aversion pour : 56
par Anne
Diplômé PH
#56140
Très joli cas et agréable à lire

Je verrai bien Mancinella
pour cette anxiété importante, l’hypocondrie, la peur de la mort,la depression
pudique
la sensation de constriction à la gorge
et l'aspect religieux que tu aurais cherché à confirmer

le coté autoritaire ne m'apparait pas évident pour Manc, mais Manc est total, et a un coté syphilitique , qui pourrait donc confirmer cet aspect
par didier
-
#56142
Bonjour Annick,
Merci de nous faire cogiter,

Juste pour participer j'aurais peut-être évoqué asa foetida je fais dans l'originalité :lol:
Rétinite pigmentaire

Bonsoir Zineb, Si tu fais une recherche sur ce for[…]

Toute réflexion faite, je me demande mainte[…]

Est ce que c'est ça la fameuse langue en ca[…]

Bonjour, Je suis à la recherche d'un m&eacu[…]