par annick
Membre d'honneur
#56297
Retour de Tunis il y a 5 jours avec une forte diarrhée. Elle consulte au 5° jour.

Elle pense qu'elle a du manger quelque chose à l'aéroport qui ne lui a pas réussi.
-La diarrhée dure depuis 5 jours.
-Elle est très abondante, malodorante, sort en giclées. Ni nausée, ni vomissement.
-Elle s'accompagne de grande fatigue, de vertige au lever, la position debout est très difficile.
-Le premier jour, frissons et courbatures.
-Douleur en barre abdominale, gargouillements ++, soulagé par la selle. Ce WE elle a du se retenir en raison d'un concert (pas d'incontinence donc), elle a été ensuite très mal.

Quelques jours avant elle a commencé à tousser, elle pense que c'est du à la clim. Une petite toux sèche permanente avec élancements dans la tête quand elle tousse. .

Cette diarrhée abondante en été avec atteinte de l'état général m'a évoqué le remède Z.
Au moment où je le préparais elle m’a parlé de la toux. J’ai vérifié : Z pouvait couvrir la toux.
Mais les élancements dans la tête en toussant et la parenté m’ont fait hésiter pour A.
Et je lui ai donné les deux remèdes (je n’aime pas trop, c’est toujours le bazar !)

Je lui ai demandé de commencer par Z, et de prendre A si échec.

Par sa mère j’apprends le lendemain qu’elle a fait un mix des deux. Grrrr
Appel avant-hier matin : elle a pris la veille 2 prises de Z en 200 en matinée. Cela a supprimé la diarrhée, les gargouillements et les douleurs.
Comme elle toussait toujours elle a décidé de prendre Z et A en alternance.
Ce matin plus de diarrhée, encore fatiguée mais moins KO. Elle tousse toujours.
Je lui demande de rester sur Z et de m’appeler le soir.

Le soir, plus de diarrhée, mais la toux est harcelante, fatigante, jour et nuit. Elle a un terrible mal de tête, se tient très fort les tempes quand elle tousse car « c'est atroce ».
Je lui fais prendre A en 200 qu’elle prend à 2 reprises hier soir.
Cela a vite calmé la céphalée. Mais la toux n'est pas vraiment améliorée.
Hier matin, toujours toux en parlant, en inspirant fort, cela donne un chatouillement qui la fait tousser. La toux est comme étouffée, difficile.
Pas de modalités thermiques (bon en ce moment il fait chaud dehors et il fait chaud dedans).

N’étant pas au cabinet pour monter la dynamisation, je lui demande de faire 10 secousses de A en 200. Cela a bien atténué la toux… pendant quelques heures. Mais quand la toux est revenue le soir, elle a eu beau secoué, plus d'efficacité de A 200.

Aujourd’hui sa mère est passée chercher une dynamisation supérieure.
Comme c'est le début du week-end, je suis passée direct au 10M. La toux s’est calmée.
par Gilles63
-
#56300
je comprends pas ,est ce la meme personne que la partie 1?
si oui ,pourquoi avoir passé à Z et A vu que RHUS-T est au deg2 pour la diarrhée d'été X ne faisait plus rien meme en montant?
et RHUS-T est present dans la douleur de tete pendant la toux
par annick
Membre d'honneur
#56301
Gilles63 a écrit : 21 juil. 2018, 09:08 je comprends pas ,est ce la meme personne que la partie 1?
si oui ,pourquoi avoir passé à Z et A vu que RHUS-T est au deg2 pour la diarrhée d'été X ne faisait plus rien meme en montant?
et RHUS-T est present dans la douleur de tete pendant la toux
C’est bien Gilles, tu anticipes les questions que j’allais poser :-D

Dans la mesure où Rhus aurait pu couvrir la toux, est-ce que ce tableau de diarrhée était compatible avec Rhus ?
J’ai l’impression d’avoir pris un chemin compliqué !

Dans PCKent je n’ai pas Rhus-t dans les diarrhées de l’été, mais
-dans diarrhées après avoir pris froid
-dans diarrhées après s’être mouillé

Ni dans les diarrhées très abondantes, nauséabondes, avec gargouillements ++

Donc cela ne m’a pas paru coller.
Avatar de l’utilisateur
par Charles-Aconit
Etudiant
#56314
Bonsoir Annick !

Pourquoi regarder plus que cela "diarrhée en été" ? Y a t-il une récurrence régulière ? (j'ai peut être mal lu ou mal compris l'ensemble du cas, si c'est bien cela merci de m'en excuser) Je veux dire : dans "diarrhée en été", l'été est-il une modalité ? Ou bien n'est-ce qu'un train (celui de l'été qui passe là parce qu'il doit passer, parce que "ça tombe comme ça") qui cache un autre train qui serait une véritable modalité ? Ou que ce train ne cache aucun autre train à ce moment-là, mais en quelque sorte on aurait envie de le rattacher à une modalité saisonnière. Comme si le fait qu'un train passe le plus hasardeusement possible à ce moment-là pourrait laisser imaginer qu'il est soit porteur d'un message, soit que dans l'avertissement "un train peut en cacher un autre"? ainsi la proposition "peut (en cacher un autre)" sauterait obligatoirement et deviendrait "un train en cache un autre" ?

Ai-je raison de penser que si l'été (ou ce qui va avec... < chaleur, < sécheresse, enfin... je ne sais pas : il y a de multiples effets à envisager à "été", non ?) est une vraie modalité, il y a des risques en proportions importantes que d'autres signes (même subtils) puissent être rattachés à cette modalité ?
par Gilles63
-
#56316
annick a écrit : 21 juil. 2018, 09:44
Gilles63 a écrit : 21 juil. 2018, 09:08 je comprends pas ,est ce la meme personne que la partie 1?
si oui ,pourquoi avoir passé à Z et A vu que RHUS-T est au deg2 pour la diarrhée d'été X ne faisait plus rien meme en montant?
et RHUS-T est present dans la douleur de tete pendant la toux
C’est bien Gilles, tu anticipes les questions que j’allais poser :-D

Dans la mesure où Rhus aurait pu couvrir la toux, est-ce que ce tableau de diarrhée était compatible avec Rhus ?
J’ai l’impression d’avoir pris un chemin compliqué !

Dans PCKent je n’ai pas Rhus-t dans les diarrhées de l’été, mais
-dans diarrhées après avoir pris froid
-dans diarrhées après s’être mouillé

Ni dans les diarrhées très abondantes, nauséabondes, avec gargouillements ++

Donc cela ne m’a pas paru coller.
Sur Radar ,"diarrhée d'été /4 rem plutôt petits" dirige vers " diarrhée /temps/chaud/60 rem
par annick
Membre d'honneur
#56479
Après Podo qui a nettoyé très vite la diarrhée,
après Bry qui a soulagé les maux de tête et atténué la toux,
elle a re-consulté car il persistait une forte toux en s’allongeant le soir. Cela ralentissait l’endormissement, puis la toux ne la réveillait plus.

J’ai donné Rhus M qui a bien atténué cette toux, sans la faire disparaître complètement.
par annick
Membre d'honneur
#56480
J’aimerais savoir si j’aurais du donner Rhus M d’emblée, alors qu’elle était sous ttt de fond avec Rhus 200.
Ou si ce sont des méandres possibles.


Rhus aurait pu couvrir la toux, qui était vraiment au second plan au début :
-peut-être suite de clim
(Mais qqs jours après son retour son frère, qui n’était pas dans la clim, a fait une toux semblable)
-toux harcelante, incessante, mais aucune modalité thermique

Mais ce tableau de diarrhée était-il compatible avec Rhus ?
par Terrasienna
Staff
#56481
oui, le tableau évolue en zig zag, donc il est fort possible que tu aies donné des simile. Et de toutes façons, mieux vaut redonner d'emblée le remède en cours sur un aigu, sauf si autre chose saute aux yeux, car c'est souvent suffisant pour enrayer l'épisode. L'idéal est d'éduquer les patients à le faire d'emblée, vous ne vous posez plus la question si le patient consulte après avoir repris son remède sans effet, et si ce n'est pas le bon, les symptômes de l'aigu seront plus clairs.
par annick
Membre d'honneur
#56484
Terrasienna a écrit : 01 août 2018, 10:22 de toutes façons, mieux vaut redonner d'emblée le remède en cours sur un aigu, sauf si autre chose saute aux yeux, car c'est souvent suffisant pour enrayer l'épisode. L'idéal est d'éduquer les patients à le faire d'emblée, vous ne vous posez plus la question si le patient consulte après avoir repris son remède sans effet, et si ce n'est pas le bon, les symptômes de l'aigu seront plus clairs.
Merci pour ta réponse
J’avais compris qu’en tout début d’aigu le remède de fond pouvait enrayer l’aigu
Dans ce cas ma patiente était au 5° jour d’évolution d’une diarrhée profuse et tenait à peine debout
Est-ce que Rhus aurait pu agir ?
par annick
Membre d'honneur
#56816
Je viens d’avoir la patiente au téléphone.
Après Rhus M 1 càc direct pour finir l’aigu, elle était passé à 1 càc du verre

Depuis 3 mois l'urticaire au froid a disparu alors qu'elle est au Magreb avec des chauds et froids permanents dans les lieux climatisés.
Sa névralgie "pudendale" a disparu aussi. Elle se trouve en grande forme.
Elle poursuit Rhus M 1 càc du verre de temps en temps.
Rétinite pigmentaire

Bonsoir Zineb, Si tu fais une recherche sur ce for[…]

Toute réflexion faite, je me demande mainte[…]

Est ce que c'est ça la fameuse langue en ca[…]

Bonjour, Je suis à la recherche d'un m&eacu[…]