par Yohann
-
#56415
Merci Christophe, mais en fin de compte, meme cet aspect charnu etc est lui aussi du au traumatisme...
Voila pourquoi la modalite "affection suite de frayeur" qui relie tout au traumatisme est a priori si primordiale.
Et voici que Calc ne relie aucun de ses maux a un traumatisme quelconque...
Est ce qu'il ne manque pas donc une modalite de premiere importance chez Y qui le relie a X et a tout le cas dans son ensemble, qui relie le tout au traumatisme comme il faudrait a priori le faire puisque c'est le point de depart de tous les maux ?
C'est ce que je recherche a saisir ici... ;)
par Yohann
-
#56416
"Est ce qu'il ne manque pas donc une modalite de premiere importance chez Y qui le relie a X ..."
C'est a dire que le coef 1 chez Calc qui relie le tout au traumatisme par rapport à 3 par ex chez Nat-m est bien faible...
Bien entendu, tout cela reste théorique et ne remet pas du tout en cause la brillante pratique enrichissante de Annick. Bien loin de là...
Merci Annick !
#56417
Yohann a écrit : 30 juil. 2018, 17:53 Et voici que Calc ne relie aucun de ses maux a un traumatisme quelconque...
Est ce qu'il ne manque pas donc une modalite de premiere importance chez Y qui le relie a X et a tout le cas dans son ensemble, qui relie le tout au traumatisme comme il faudrait a priori le faire puisque c'est le point de depart de tous les maux ?
C'est ce que je recherche a saisir ici... ;)
Je comprends tout à fait Yohann :)

Mon raisonnement a été le suivant :
J’ai vu dans ce cas 2 strates. Une strate au premier plan qui est greffée suite à un traumatisme : arnica avait été mon choix. Une fois le cas « nettoyé » de cette strate, le deuxième médicament n’avait pas obligation de couvrir cet aspect « suite de ». C’est pour cette raison que j’ai envisagé calcarea et ne me suis focalisé que sur les autres troubles personnels et plus anciens.

J’ai été guidé à vrai dire par le fait qu’Annick ait indiqué avoir utilisé 2 remèdes, donc cela a du m’orienter naturellement vers cette stratégie de prescription :roll:

Annick a dû voir aussi 2 strates dont une au premier plan, aiguë et plus récente avec les douleurs caractérisées par un début et une fin brutale. Il est vrai que du coup, la suite d’accident n’est pas prise en compte ici. Mais la deuxième prescription est liée aux résultats de la première et il n’était peut être plus nécessaire de prendre en compte cet aspect de traumatisme après coup.
par Yohann
-
#56418
Mais les derniers symptômes restent intresinquement liés au traumatisme malgré tout...Comment pourrait-on ignorer cela même en second temps..
par annick
Membre d'honneur
#56419
Rousseau Christophe a écrit : 30 juil. 2018, 18:43 Annick a dû voir aussi 2 strates dont une au premier plan, aiguë et plus récente avec les douleurs caractérisées par un début et une fin brutale. Il est vrai que du coup, la suite d’accident n’est pas prise en compte ici.
Mais si !

Bell est au 2°d et Calc est au 1°d dans ces 3 rubriques

PSY : FRAYEUR, affections suite de : acon., anac., apis., arg-n., arn., ars., art-v., aur., aur-m., bell., bry., calc., carb-s., carc., caust., cham., chen-a., coff., cupr., gels., glon., graph., hyos., hyper., ign., iod., lach., lyc., mag-c., merc., nat-c., nat-m., nit-ac., nux-v., op., ph-ac., phos., plat., puls., rhus-t., sabad., samb., sec., sep., sil., stram., verat., zinc.
PSY : COLÈRE / affections après colère, contrariété, etc : acon., agar., alum., am-c., ant-t., apis., arg-n., arn., ars., aur., aur-m., bell., bry., cadm., calc., calc-ar., calc-p., calc-s., caust., cham., chin., cimic., cist., cocc., coch., coff., coloc., croc., cupr., ferr., ferr-p., gels., hyos., ign., ip., kali-p., lach., lyc., mag-c., mag-m., manc., mez., nat-c., nat-m., nat-p., nat-s., nux-m., nux-v., op., petr., ph-ac., phos., plat., puls., ran-b., rhus-t., samb., sec., sel., sep., sil., stann., staph., stram., sulph., tarent., verat., zinc.
PSY : COLÈRE / affections après colère, contrariété, etc / frayeur, avec : acon., aur., bell., calc., cocc., cupr., gels., ign., nat-c., nux-v., op., petr., phos., plat., puls., samb., sep., stram., sulph., zinc.
par Yohann
-
#56420
Oui, donc la question était de savoir si par exemple Nat-m, reliant le tout au traumatisme - dont tous les maux découlent - beaucoup plus étroitement que Calc et que Bell, aurait à fortiori aussi bien fait ou mieux fait encore le travail que Calc en second temps.
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#56422
Salut Yohann, quand je lis tes posts j’ai l’impression de me voir il y a 5 ans :)

le défi pour des personnes un peu trop rationnels comme nous c’est d’accepter la démarche inductive et de pratiquer le bottom-up (et pas le top-down comme tu fais) afin de coller au plus près des symptômes actuels du patient. Ça veut aussi dire ne pas surévaluer les symptômes psychiques, les facteurs étiologiques, et les rubriques trop générales. Je ne compte plus le nombre de fois que je me le suis fait dire… avec le temps ça finit tranquillement par rentrer dans ma caboche de têtu ;-)

Pour plaider un nat-m, il te faut des arguments solides: où sont les modalités si caractéristiques de nat-m? le trauma affectif? le ressassement et le côté renfermé? les désirs alimentaires? Il en manque bcp pour ouvrir avec un remède de fond comme nat-m…
par Yohann
-
#56423
Merci Julien...
PSYCHISME / FRAYEUR, affections suite de 3
GENERALITES / FAIBLESSE, asthénie 3 
RECTUM / CONSTIPATION 3
SOMMEIL / RÊVES / effrayants 3
 PSYCHISME /   ABSORBÉ dans ses pensées ( la bulle) 2
Pour terminer les derniers symptômes ci dessus restants et non pour commencer le cas pourquoi ce ne serait pas plus fort que Calc ?...
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#56424
pcq c'est pas juste une addition de symptômes généraux et que la musique de nat-m n'y est pas, sais pas comment te le dire autrement...
par Anne
Diplômé PH
#56425
Yohann,
suite de frayeur : qu'est ce qu'on en sait ? tu interprètes. On n'en sait rien
On ne sait pas si elle a dit "j'ai eu la peur de ma vie". Elle a eu un accident, c'est un fait, la conséquence on la connait, mais peut etre a t elle été en colère, sans voix, indignée, a gardé son sang froid....etc

faiblesse : pour une dépression ce n'est pas un symptôme curieux et caractéristique. C'est banal dans une depression, cela n’individualise pas le sujet malade. De plus la rubrique comprend énormément de médoc

constipation : sans modalité, quel intérêt de confirmer nat-m ? si par exemple on avait eu des selles comme des crottes de moutons, on aurait confirmé nat-m
par Yohann
-
#56428
Bonjour Anne. Merci de votre réponse.
Concernant le choc que Annick à parlé pendant l'accident, Annick elle même a utilisé la modalité affections suite de frayeur que nous avons simplement repris et construit à partir d'elle. Conf ci dessus. Donc ce n'est pas interpréter à tord que de considérer particulièrement cette modalité. Bien au contraire.
D'autre part, encore une fois, ma question est claire et simple, pourquoi ne trouvons nous pas un remède qui relie tout au traumatisme de manière bcp plus étroit que Calc même en second temps ? Nat-m est un exemple, pas plus. S' il semble inapproprié, j'en conviens. Mais vous ne répondez toujours pas a ma question essentielle et on n'avance pas. ..
Je pense donc que je vais m'en tenir pour l'heure au bon conseil de Julien. Apprendre avec patience à reconnaître la musique avec l'exercice et les cours.
Merci beaucoup Anne... :)
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#56440
D'autre part, encore une fois, ma question est claire et simple, pourquoi ne trouvons nous pas un remède qui relie tout au traumatisme de manière bcp plus étroit que Calc même en second temps ?
parce qu'en déclarant que le traumatisme est la cause de tout (top-down), tu hypertrophies un symptôme ancien et tu ne vois pas la magnifique perche que le patient tend dans le présent (Bottom-up). Elle a été bien amélioré avec bell et tout les signes restants pointent vers calcarea, son complémentaire naturelle. Mais dans un sens tu n'as pas tord non plus. Tant que tu n'as pas donné le médicament, ça reste une hypothèse. Comme l'écrit si bien David Little, tout ce qu'on peut faire c'est faire une hypothèse, mettre en place une expérience, évaluer les résultats et s'ajuster.
par Anne
Diplômé PH
#56444
Concernant le choc que Annick à parlé pendant l'accident, Annick elle même a utilisé la modalité affections suite de frayeur que nous avons simplement repris et construit à partir d'elle. Conf ci dessus. Donc ce n'est pas interpréter à tord que de considérer particulièrement cette modalité. Bien au contraire.
De notre part c'est interprété ! Annick avait la patiente sous les yeux, en observant la patiente, ou en l'écoutant, peut -être a t elle relevé une suite de frayeur. Mais nous , avec les informations qu'elle nous a données initialement, nous ne pouvions pas nous baser sur cette étiologie qui ne nous même à rien.

EN complément de la réponse de Julien
Si on avait eu assez d’éléments qui couvraient l'ensemble, un médoc unique aurait peut -être été donné.
Mais, il est toujours préférable dans un cas qui s'est chronisé d'ouvrir le cas avec un VEGETAL.
Cela permet une meilleure action du médicament chronique , il limite les aggravations, il calme l'accès aigu ( ce que Bell a fait pour les douleurs )
Donc même si Calc ( ou Nat-m ou un autre) aurait été indiqué, on aurait cherché en première intention un médicament d'ouverture - végétal, en relation avec l'exacerbation aigue, et si possible avec l'étiologie ( aconit, bell, arn, ign, gels, etc)
par Yohann
-
#56448
Anne, la question était aussi et finalement surtout de savoir,après coup, pourquoi Annick, elle même, sachant la vérité, n'est pas parti, en second temps, dans le sens du traumatisme de manière beaucoup plus marquée avec un autre médicament et pas uniquement de notre côté...
L'argument de l'interprétation de notre côté est très clair, mais encore une fois, il n'est pas moins clair qu'il ne répond pas au fond du problème exposé ici. Je pense que Julien a donné une bonne direction. Votre complément intéressant est également à prendre en compte.

Merci beaucoup.
Châtaignier - maladie de l'encre

Alors j'ai fait le tour des châtaigniers qui[…]

Oui, il y a de quoi occuper un éventuel con[…]

Présentation

Bonjour, je m'appelle Patrick je fais de la Micro-[…]

Nouveau membre : Fori !

Bonjour, Je suis très intéress&eacut[…]