par annick
Membre d'honneur
#56593
Cet homme de 82 ans consulte fin 2016 pour un psoriasis qu'il traine depuis 20 ans.

Cela a commencé par une plaque tibiale inférieure gauche. Il a noté une aggravation à la retraite et lors de soucis avec son fils.
Actuellement l'ensemble des jambes est recouvert d'une épaisse carapace : la peau est très épaissie avec rougeurs et grosses squames.
Par ailleurs nombreuses plaques arrondies inflammatoires sur les cuisses, les coudes, l'abdomen et les lombes.
En soirée quand il est immobile le prurit est intense surtout dans le bas du dos.
Cela s'aggrave en hiver, c'est un peu mieux avec le soleil.

Il est obèse, rougeaud, très jovial, exubérant, même envahissant. Bon vivant, pas très anxieux, il peut se mettre en colère si on l'énerve. Il a toujours chaud.

ATC plutôt sycotiques :
-obésité
-HTA traitée
-diabète
-hypercholestérolémie
-prothèses du genou en 2013 et 2016
-décollement de rétine
-hernie inguinale D non opérée


Je démarre par X en 200.
Aggravation ++ des lésions des MI le lendemain et prurit ++

Puis Y en 12CH, 1càc du verre. Le prurit s’améliore bien.
Au fil des mois on monte en 30, 200, M, 10M 50M quand le prurit revient. Les lésions sont un peu moins épaisses.
Mais le prurit revient au bout d'un moment sous 50M.


Là j’entends Édouard dire que parfois on s'en sort mieux dans ces problèmes de peau chroniques avec des basses dynamisations fréquemment répétées.

Je lui donne du 9CH tous les 2 jours.
Le prurit cède vite.
Les lésions diminuent très progressivement.
Au bout de 5 mois de traitement de nombreuses plaques ont disparu sur le tronc et sur les cuisses. La peau des zones tibiales a perdu une bonne partie de son épaisseur.

Y est évident, mais je trouve intéressant de vous faire partager cette expérience.
Je me suis obstinée à monter en dynamisations alors que la 9 CH fait beaucoup mieux.
par Anne
Diplômé PH
#56622
Là j’entends Édouard dire que parfois on s'en sort mieux dans ces problèmes de peau chroniques avec des basses dynamisations fréquemment répétées.
j'étais passée complètement à coté de cette remarque intéressante.
Merci Annick de nous rafraichir les neurones

Y tout le monde devrait trouver, je laisse les jeunes jedais participer

X je serai partie sur Nux-v qui précède Y pour ouvrir avec un végétal.
Tu nous donnes beaucoup d’antécédents sycotiques, mais je ne vois pas quel végétal sycotique je pourrais proposer...
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#56626
Y est plutôt évident. Je vois 2 choix possibles pour X sachant qu'il a chaud: Bry ou Acon. Sur qqn de sanguin et chaud comme ça mon 1er choix porterait sur Aconit mais c'est dur de prescrire Acon sans anxiété… Tu évoques un peu la colère mais ça n'a pas l'air folichon non plus. Sans bcp de conviction Bryonia peut-être.
Mais quand les symptômes clefs de Y sont là comme c'est le cas ici, mieux vaut débuter avec lui, en y allant molo sur la posologie au début pour s'assurer que le cas ne flambe pas.
Pourquoi n'as-tu pas essayer les LM plutôt que de rester en centésimale?
par annick
Membre d'honneur
#56627
Julien a écrit : 10 août 2018, 15:21 Pourquoi n'as-tu pas essayer les LM plutôt que de rester en centésimale?
Tout bêtement parce que je n'avais pas encore de LM à ce moment-là :shock:

Ne vous fatiguez pas à chercher X, ma prescription était idiote :oops:
par VeroS
Diplômé PH
#56628
C'est intéressant de voir le traitement du cas.
Pas si évident que ça pour des débutants je trouve mais sans répertorier on a l'image du médicament : obésité, plaques ....

Merci Annick de nous faire partager cela ! ;)
par Emile
-
#56640
Peut-être Aurum sur
  • Obésité chez une personne agée.
  • Gaité irritable
  • Décollement de la rétine
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
par Emile
-
#56644
Quelques éléments de plus pour Aurum.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
par Anne
Diplômé PH
#56651
Pour Y : Sulph problème cutané chez un bon vivant jovial, rougeaud, qui a trop chaud

et pour X en végétal avant Sulph, pourquoi pas Sars plutôt que nux proposé ?
éruptions prurigineuses ( 2° dos) , squameuses
agg en hiver ( mais c'est un sx appartenant au psoriasis, non ?)
par Emile
-
#56653
Quelques éléments de plus pour Aurum montrant qu'il couvre aussi les modalités du Psoriasis.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
par MarcR
Diplômé PH
#56654
Hello Annick.

Ce quiz est un peu vache car si on ne te connait pas il est difficile de trouver X et Y.
Etant donné que tu suis les cours d'Ed depuis un bon moment, fin 2016 tu étais déjà bien avancée et tu n'aurais probablement pas commis l'imprudence de donner sulphur directement, au risque de provoquer une énorme aggravation.
En revanche quelqu'un d'autre l'aurait volontiers tenté : rougeaud, obèse, exubérant, toujours trop chaud, problème de peau, prurit, etc. Trop beau pour être vrai.
Tu as donc surement donné un végétal en ouverture.
Le monsieur est obèse, sédentaire, surmené sur un plan digestif. Je ne serais pas surpris que tu ais tenté un petit nux-v en X, puis tenté Sulphur en Y.

Merci pour ce quiz.
par Gilles63
-
#56667
pour X j'aurais donné LYC qui est au deg 3 ou 2 pour le psoriasis , agg en hiver ,assez sycotique , la sensation de chaleur , le relachement de tissus
LYC n'est pas amel par le soleil mais est agg par l'obscurité=>ça colle aussi
par annick
Membre d'honneur
#56671
Comme je vous l’ai écrit X était une prescription idiote, faite plutôt sur le côté rentre-dedans et la peur de faire flamber avec Sulfur.
J’ai donné Med, on est loin du végétal….un nosode pour éviter Sulfur….
Bon c’était en 2016, j’ai heureusement fait quelques progrès depuis…
 
Graphites me plaisait bien chez cet homme obèse avec ces énormes plaques très épaisses et squameuses. Mais je n’avais ni atteinte des ongles ou des cheveux, ni d’atteinte des plis, ni crevasses, ni suintements des lésions. Il n’était ni frileux, ni indécis, ni réservé.

J’ai aussi évoqué Calc en raison des ATC mais il a toujours chaud, pas de peur, pas de fatigue.

Aurum, je ne l’ai pas évoqué.

Si on répertorise, cela a peu d’intérêt car on a des symptômes courants .
Désolée Marc si le patient n’a pas la bonne volonté d’avoir quelques modalités caractéristiques !

Psoriasis, psoriasis par larges plaques, psoriasis invétéré, éruptions prurigineuses, prurit du dos le soir, hernie, sycose, aggravationen hiver, on a Sulfur, Lyc, Calc
Mais il ne ressemblait pas à un Lyc

 

Le début du psoriasis à la jambe ne m’a pas vraiment aidé
MB : ÉRUPTIONS / Mbres inf / Jambe / psoriasis : kali-ar., PHOS.
Car ni Kali-ar ni Phos ne collait.
 
Mais il y a aussi cette rubrique avec Sulfur :
MB : ÉRUPTIONS / Mbres inf / Jambe / desquamantes : agar., Carb-an., merc., Ped., sulph., thuj.

 
Voila le prurit n’était pas typique : pas de prurit la nuit, pas de prurit après la douche. Mais il était très présent.

Les plaques sont bien rouges, inflammatoires.

 
Sulfur allait bien chez cet homme sans complexe, content de lui.
Anne  le dit très bien : Sulph problème cutané chez un bon vivant jovial, rougeaud, qui a trop chaud
Et Marc aussi : rougeaud, obèse, exubérant, toujours trop chaud, problème de peau, prurit, etc. Trop beau pour être vrai.
 

Ce que je trouvais intéressant à partager c’est l’effet des petites dynamisations fréquemment répétées.
par Gilles63
-
#56672
annick a écrit : 08 août 2018, 18:31 Puis Y en 12CH, 1càc du verre. Le prurit s’améliore bien.
Au fil des mois on monte en 30, 200, M, 10M 50M quand le prurit revient. Les lésions sont un peu moins épaisses.
Mais le prurit revient au bout d'un moment sous 50M.


Là j’entends Édouard dire que parfois on s'en sort mieux dans ces problèmes de peau chroniques avec des basses dynamisations fréquemment répétées.

Je lui donne du 9CH tous les 2 jours.
Le prurit cède vite.
Les lésions diminuent très progressivement.
Au bout de 5 mois de traitement de nombreuses plaques ont disparu sur le tronc et sur les cuisses. La peau des zones tibiales a perdu une bonne partie de son épaisseur.
Bonjour et merci pour le cas Annick
Le patient a t'il du prendre SULPH 9 tous les 2 j pendant mois ?
et depuis est ce reglé sans rien d'autre ou a t'il fallu monter en dynamisation?
par Anne
Diplômé PH
#56673
"Là j’entends Édouard dire que parfois on s'en sort mieux dans ces problèmes de peau chroniques avec des basses dynamisations fréquemment répétées."
Edouard, si tu passes par ici, pourrais-tu nous expliquer cette histoire de basse dynamisation répétée pour les problèmes cutanés, est-ce valable de manière générale ? ou préférable dans l'usage d' antipsoriques ou d'homéopathicité peu élevée ?
Je n'ai pas souvenir que tu aies développé cette indication dans les cours, merci
Châtaignier - maladie de l'encre

Alors j'ai fait le tour des châtaigniers qui[…]

Oui, il y a de quoi occuper un éventuel con[…]

Présentation

Bonjour, je m'appelle Patrick je fais de la Micro-[…]

Nouveau membre : Fori !

Bonjour, Je suis très intéress&eacut[…]