Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#57335
C'est vraiment un crabe, et le répertoire donne XXX avec une super valorisation. Je vous laisse chercher la rubrique...
par Yohann
-
#57336
A moins de s'appuyer sur la modalite:
PSYCHISME / ÉGAREMENT, désorienté, comportement désordonné sans retenue, "déboussolé" / lumières fortes, odeurs, etc
Colch seul a coef 2...
En prenant en compte l'histoire des grandes chambres...Fermer sa porte ne suffit pas ?...
Ce serait deja plus interessant comme symptome...

"Il peut sentir des odeurs de cuisines malgre toutes les precautions...et ce symptome se retrouve toujours chez ce remede." (Kent)
par Yohann
-
#57337
“Il est si sensible aux odeurs qu’il sent des choses que les autres ne sentent pas. Il sent des odeurs qui lui donnent la nausée. «Les odeurs fortes le mettent tout à fait hors de lui.» Vous prononcez le mot de «soupe» ou de bouillon ou de quelque chose a manger et cela lui donne la nausee”...(Kent)
La modalite correspondante dans le repertoire:
Estomac/nausee/aliment/soupe/odeur et a la pensee (mais d’apres la MM pas seulement soupe)
Colch seul a coef 3.
Ou
Estomac/nausee/aliment/a la pensee des
Cocc et Colch a coef 3.
Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#57350
Aprés avoir hésité entre colch et Nux v , j'opterai donc pour NUX . . !
Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#57351
Zut , j'avais zappé le fait que Nux avait été tenté sans succés .

Ne resterait alors que " phos " ? :roll:
par Emile
-
#57358
Solution

Oui il s'agissait bien de Colchicum, prescrit ici en début de carrière par un Nash très prometteur. Le CRABE du remède : " L'odeur des aliments qui cuisent cause de la nausée jusqu'à l'évanouissement. " était incontournable et bravo à ceux qui l'ont trouvé.

Voila un commentaire de l'époque :
Tous les homœopathes ont passé, lors de leurs premières prescriptions, par les mêmes angoisses que Nash, et tous ont commencé par prescrire des basses atténuations et par n'avoir aucune confiance dans les hautes. Mais l'expérience est là pour démontrer l'efficacité de ces dernières. Je ne compte plus, pour ma part, les dermatoses qui, après avoir résisté à Sulfur 6, 12 ou 30, ont disparu rapidement avec Sulfur 200.

Remarquons encore que Nash, à ses débuts, n'hésite pas à consulter son Manuel au lit du malade. Un allopathe, et non des moindres, qui s'est mis à étudier l'homœopathie, m'écrivait ces jours-ci qu'il consultait Jousset (2 gros volumes) dans les mêmes circonstances. « C'est un peu gros, disait-il, mais cela m'a toujours permis de me tirer d'affaire, et les malades qui guérissent ne me l'ont jamais reproché. »

Nash tira aussi du cas précédent, trois conclusions que je ne dois pas oublier.
1. il ne faut point se laisser influencer par les préjugés ;
2. les symptômes subjectifs sont de la plus grande valeur ;
3. les 200e ont une action réelle et guérissent.
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#57360
Surtout en lisant Jousset. Si jamais tu ne l'as pas lu, tu sauras pas à quel point c'est de l'homéopathie allopathique
par Emile
-
#57361
S'agit-il de ce Pierre Jousset ?
En 1835, lors d'un Congrès à Paris une querelle oppose les médecins homéopathes « classiques » ou « puristes » aux médecins homéopathes « cliniques » ou « éclectiques ». Ces derniers, parmi lesquels on compte Jean Paul Tessier, médecin des hôpitaux de Paris et son élève Pierre Jousset, se regroupent autour de la société de médecine homéopathique de Paris : ils refusent les hautes dynamisations et sont près d'abandonner le principe de similitude que défendent à la société hahnemannienne de Paris des personnes comme Léon Simon, Jahr et Croverio.
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#57366
re, c'est encore moi
désolé je vais encore faire le pénible. De qui sont les commentaires que tu cites Emile ? Ils "sonnent" également très école française. La conclusion est un peu fadasse à mon goût, presque une lapalissade pour les lecteurs homéopathes. Sinon pour convaincre les débutants et susciter l'enthousiasme rien de mieux que de s'appuyer sur l'Organon !

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]

Il n'y a aucun souci Jen , c'est une mépris[…]

merci pour tout, Emile ! Que nous faut-il de plus.[…]

Présentation

Bonjour Patrick Suis très content de t'accu[…]