par Emile
-
#57614
CHORÉE RHUMATISMALE GRAVE

Barbara G…, âgée de 9 ans, me fut amenée, par sa mère et son oncle le 22 janvier 1913.

A sept ans elle eut une scarlatine légère : puis, aussitôt après, une attaque de rhumatisme articulaire aigu. Cette maladie fut suivie d'une chorée généralisée en sortant de l'hôpital. Le médecin de la famille traita l'enfant pendant quelque temps sans aucun résultat, puis on me l'amena.

La fillette entre dans mon cabinet soutenue par sa mère et son oncle, car elle ne pouvait se tenir debout. Les jambes avaient des mouvements tellement convulsifs qu'elle tombait par terre si elle n'était pas maintenue.

En la voyant, tout d'abord je la crus folle, car elle avait la bouche grande ouverte et la langue animée de mouvements rapides, ne se tenait pas un instant immobile. Les bras, tou­jours en mouvement, ressemblaient aux ailes d'un moulin à vent. La parole était inarticulée, de sorte qu'on ne comprenait rien de ce qu'elle disait. Tous les mouvements étaient plus accentués du côté droit ; et de plus, la jambe droite était partout plus petite que la jambe gauche de 1/2 centimètre, à peu près. Elle dormait beaucoup, mais ne faisait aucun mouvement pendant le sommeil. Elle transpirait aussi abondam­ment. Il y avait un souffle à la pointe du cœur. En somme, comme symptômes, il y en avait bien peu. Le principal, et celui qui sautait aux yeux, c'était les mouvements exagérés et involontaires.

Je consultais mon répertoire de Kent et la Matière Médicale condensée de Hering. J'y trouvais à peu près tous les symptômes présentés par la fillette, étant donné qu'elle ne pouvait rien nous dire de ce qu'elle ressentait.

Je lui donne donc trois prises de sucre de lait, contenant chacune 3 ou 1 globules du remède XXX, à prendre de 8 heures en 8 heures, entre les repas (trois doses pour être sûr que la malade en reçoive au moins une).

Elle revient le 26 février. Il y avait de l'amélioration. La bouche était fermée, l'enfant était plus gaie, elle suait beau­coup moins et elle marchait seule sans tomber. Aucun remède.

Le 29 mars, je trouve dans mes notes, que la petite joue du matin au soir, comme les autres enfants, dit sa mère. Elle cause avec moi fort gentiment, et, chose curieuse, ses deux jambes étaient à peu près égales.

Hier, je reçois une lettre de la mère en réponse à une carte postale que je lui avais envoyée, me disant que l'enfant n'avait plus aucun mouvement spasmodique, et qu'elle se portait comme tout le monde.

Quel est ce mystérieux XXX ?
par annick
Membre d'honneur
#57626
En prenant les mêmes rubriques que toi :
- chorée /rhumatismale ,chorée de Sydenheim
- transpiration abondante
J’avais choisi Rhus, remède de scarlatine

Mais Caust a la rubrique :
MB : COURTE / une Jambe plus que l'autre (inégalité) : bry., caust., cinnb., lycps., mez., nat-m., sulph., til.
par Anne
Diplômé PH
#57628
ce qui m'intrigue c'est que tout se passe bien pendant le sommeil :
Opium
- secousses, saccades, chorée, convulsion...
- impression du prescripteur : "je l'ai cru folle"
- bouche ouverte, langage incompréhensible
- dort beaucoup, transpire
par FloFed
Etudiant
#57630
Cuprum pourrait aussi convenir:
il est l'un des remedes dans la rubrique: chorea> pendant le sommeil (agar, cuprum, hell, ziz)

convulsions/chorea apres la scarlatine ou apres une suppression (d'eruption/ traitement des rhumatismes)
transpiration>

mouvement de la langue qui sort et rentre dans la bouche comme un serpent.
par annick
Membre d'honneur
#57634
Je ne connaissais pas cette pathologie
Tous les mouvements anormaux et symptômes décrits font partie de la maladie, sauf l’inégalité de longueur et peut-être les sueurs

La chorée de Sydenham, complication sévère mais curable du rhumatisme articulaire aigu, bien que rare de nos jours, sévit encore sporadiquement Elle atteint surtout les enfants

Les mouvements peuvent être unilatéraux

Les symptômes ne se manifestent pas pendant le sommeil.
Des valvulopathies sont possibles
Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#57635
Causticum pour moi aussi mais je n'ai pas retrouvé la cessation de la chorée pendant le sommeil ( faut il comprendre " amélioration allongé " ou amélioration la nuit " ? ... )
par Anne
Diplômé PH
#57640
Les symptômes ne se manifestent pas pendant le sommeil.
merci Annick !
alors caust avec lequel j'hésitais
par Yohann
-
#57642
Je ne saisis pas Anne, Caust aggrave sa chorée surtout la nuit:
G: chorée/sommeil/pendant la nuit, Caust est le seul remède au 3ème degré...
Par contre, nous trouvons le contraire chez Agar...
Chez lui, La chorée cesse complètement pendant le sommeil, c’est même une Keynote :
3/3 face à trois autres remèdes 1/3.
Pour ce qui est du principal symptôme relevé, « mouvements exagérés et involontaires », Agar se détache aussi du peloton:
MB: Mouv/involontaire pouvant concerner n’importe quelle partie du corps (Kent): Agar seul remède au 3ème degré.
Nous complétons le fond de décor avec:
Ge: convulsions, spasmes/suppression, suite de - concernant les symptômes de la scarlatine précédente : Absin, Agar, Caust et Mill.
Avec en plus Chorée de Sydenham (Master Farokh).
Avant de passer aux particularités de cette chorée avec 2 autres symptômes notoires:
MB: paralysie/bras, spasmes des: Agar seul.
Et B: Eloc/difficile/spasmes/langue, de la: Agar, arg-n, cupr, lyc, ruta, sec et stram.
Pour vérification, le reste semble, à priori, suivre:
Côté droit (Boen.),
Raccourcissement de membres (Boger),
Rhumatisme articulaire,
Transpiration abondante...
par Yohann
-
#57643
Yohann a écrit :Je ne saisis pas Anne, Caust aggrave sa chorée surtout la nuit:
G: chorée/sommeil/pendant la nuit, Caust est le seul remède au 3ème degré..
Rectification : Caust aggrave particulièrement sa chorée pendant le sommeil (sans rapport particulier avec la nuit):
Chorée/agg/sommeil, pendant le: degré le plus élevé chez Caust (Borland Douglas)...
par didier
-
#57644
Bonjour,
Cela ne va pas vous aider tellement mais ce n'est pas Causticum.
par didier
-
#57645
Bonjour,
Cela ne va pas vous aider tellement mais ce n'est pas Causticum.
Vous me direz c'est plus facile en ayant la réponse sous les yeux.
par 20.100pic
Etudiant
#57646
Les 2 symptômes à retenir sont la disparition de la chorée en dormant et l'inégalité de longueur des membres . Le premier me semble incontournable donc exit caust et zincum . reste Agar donc je suis Yohann

Bonjour a tous! Restez optimiste et forts interieu[…]

Covid-19 anosmie - agueusie

Bien sûr l'anosmie brutale qui est le prem[…]

La Chimie Organique pour les Nuls en deux volume[…]

Procédés de dilution

En fait je découvre que la méthode[…]