Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#59623
douleur uretère droit : trois remèdes principaux : Lyc, Nux et Sars
les deux plus connus pour les sédiments : Lyc et Sars
L'impatience irritable se retrouve aussi dans les deux remèdes, ainsi que le météorisme après manger
Comme Lyc ne fonctionne pas, essayer Sarsaparilla.
par Emile
-
#59624
Jean Umber a écrit : 13 juin 2019, 23:34 douleur uretère droit : trois remèdes principaux : Lyc, Nux et Sars
les deux plus connus pour les sédiments : Lyc et Sars
L'impatience irritable se retrouve aussi dans les deux remèdes, ainsi que le météorisme après manger
Comme Lyc ne fonctionne pas, essayer Sarsaparilla.
Voisin indique pour une douleur lombaire généralement droite :
LYCOPODIUM : Lithiasique maigre et hyperréflectif
Equisetum : Douleur rénale et sacro-iliaque droite avec irradiation vers la vessie, avec ténesme.
Sarsaparilla : Ténesme et faux besoins ; la miction n'est possible qu'en étant debout et est très douloureuse à la fin et après.
par annick
Membre d'honneur
#59625
Ce qui est curieux c’est la façon dont il montre la douleur, juste un point.
Mais cela ne me donne pas vraiment le remède…
En croisant l’irradiation, les coliques néphrétiques et la douleur en une zone limitée,

-Kali-bi
-Nat-m
-Sep
-Berb
-Thuja, qui a les sueurs des fesses
par Terrasienna
Staff
#59626
du coup je pense qu'il ne faut pas tenir compte de la transpiration des fesses, Ed l'a noté comme qq chose d'étrange, mais il ne devait pas y avoir d'intensité émotionnelle du patient par rapport à ça, sinon il s'en serait souvenu ;)
par Emile
-
#59627
Après avoir échappé à un danger, on dit bien : j'ai eu chaud aux fesses !

En anglais ça se dit Buttock ou Nates.
D'où l'expression française qui se comprend très très bien en anglais :
Sandra Bullock a de jolies nattes :)
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#59633
Emile tu serais pas pour le remboursement du cannabis ? :)
par Emile
-
#59634
Ah mais c'est indéniablement un vocabulaire que j'ai acquis via l'homéopathie ! Après on en vient naturellement à imaginer des formules mnémoniques pour relier tous ces mots et là ça m'était venu en visionnant le film Gravity où une Sandra Buttock en apesanteur était vraiment très belle. A mon âge il faut employer tous les moyens pour que la mémoire suive !! :)
par VeroS
Diplômé PH
#59635
Et dire que j'avais donné à ce patient ce même remède lors d'une précédente crise de colique néphrétique... sans succès... ;)
par VeroniqueB
Etudiant
#59636
Jean Umber a écrit : 13 juin 2019, 23:34 douleur uretère droit : trois remèdes principaux : Lyc, Nux et Sars
les deux plus connus pour les sédiments : Lyc et Sars
L'impatience irritable se retrouve aussi dans les deux remèdes, ainsi que le météorisme après manger
Comme Lyc ne fonctionne pas, essayer Sarsaparilla.
Dans le DD Nux/Sars, ce qui m'a fait décider pour Nux, c'est le temps : 4 h du matin (Cinnb)
Et puis Nux a la face jaune.
Avatar de l’utilisateur
par Arsen
-
#59637
Nouvelle tentative…. :Carb-v ?

AB : DOULEUR, mal au ventre, douleur sourde / EXTENSION / dos / creux des reins. carb-v (2)
Et les autres symptômes déjà cités
Bonne journée
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#59639
Il ne restait plus qu'un seul candidat....
heu…

Idéalement, ça prendrait un remède flatulent, qui couvre les atteintes hépathiques et rénales, et qui a l’aggravation horaire à 04h00. On ne parle pas bcp du type de douleur?? mais elles semblent assez typiques d’une colique néphrétique. Lycopodium semblait vraiment bien indiqué et pourtant il n’agit pas (= keynote de Sulphur). Le trio Nux-v - Lyc - Sulph émerge quand même assez bien. Pourquoi donc pas Nux-v qui couvre mieux les calculs/lithiases rénales et s’il échoue Sulphur? Si en plus le patient se roule par terre avec une douleur intolérable, ce serait un argument de plus pour donner Nux. Toutefois, faudrait quand même pas passer à côté d’un Chamomilla et vérifier les chaleurs et modalités thermiques (???)
par Emile
-
#59640
Chelidonium
Le Hering donne le symptôme "Spasmodic pain in right kidney and in liver ; agg. from 4 to 9 P. M" pour Chelidonium, ce qui parait bien correspondre aux zônes sensibles que semble indiquer le patient dans la vidéo et est compatible avec l'horaire d'installation des troubles. Chelidonium est donné comme complémentaire de Lycopodium. dans les matières médicales.
De plus Chelidonium possède deux périodes d’aggravation : l’une vers 4 h du matin, l’autre vers 16 h de l’après-midi. On a une double périodicité sur les 24 heures.
Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#59641
Cette histoire d'échec avec Lyc m'a turlupinée , parce qu'il semblait vraiment coller avec le cas . . .
Alors finalement , je proposerais bien " Kal Carb " qui lui est étroitement lié , y compris dans la sphère rénale et les problèmes de calculs ... ;)
Rétinite pigmentaire

Bonsoir Zineb, Si tu fais une recherche sur ce for[…]

Toute réflexion faite, je me demande mainte[…]

Est ce que c'est ça la fameuse langue en ca[…]

Bonjour, Je suis à la recherche d'un m&eacu[…]