#66153
Le 17 juin 1879. M. P., tailleur, alors qu'il se tenait devant sa table de coupe, fut soudainement saisi d'une douleur intense dans l'articulation du genou gauche, si violente qu'elle le fit gémir à haute voix. Avec beaucoup de difficultés, il a boitillé jusqu'à une voiture et a été conduit à son domicile.

Lorsque j'ai été appelé à le voir, j'ai observé les symptômes suivants : Genou très enflé, mais pas décoloré.
  • Sensibilité si grande que le moindre contact ou mouvement le faisait gémir.
  • Impossibilité de laisser pendre le membre, il doit le soutenir sur une chaise.
  • Douleur la plus violente au premier mouvement, mais chaque mouvement était accompagné de souffrance.
Alors que je réfléchissais au remède approprié, le patient s'est soudainement levé et, avec beaucoup d'efforts et de gémissements, a traversé la pièce en titubant.

Lorsqu'on lui demanda pourquoi il agissait ainsi, il répondit qu'il sentait qu'il devait bouger. Le mouvement ne le soulageait pas, mais il devait bouger.

Je me souvins immédiatement que, dans une conversation antérieure, le Dr Lippe m'avait informé que ce dernier était un symptôme de XXX, relatant un cas de lumbago qu'il avait guéri, où la même indication était proéminente. Ainsi décidé, je donnai à mon patient XXX 200K. Bien qu'il ait été incapable de monter les escaliers au moment où je l'ai vu - 7 heures du soir -, à minuit, il a pu ramper jusqu'au lit.

Le lendemain matin, il s'est levé et habillé sans grande difficulté, et pendant la journée, il a fait une courte promenade.

Le jour d'après il est retourné au travail.
#66165
Bonjour,

Je dirais EUP-PER (sans le connaître mais maintenant un peu)

Dans le Synoptic:
- côté gauche
- Grande agitation, doit bouger sans cesse pour obtenir un soulagement, bien que le mouvement ne l’améliore pas.
"Bry. est le médicament le plus proche, avec des sueurs abondantes, mais les douleurs immobilisent le patient, alors que Eup-per. a des sueurs peu abondantes et les douleurs obligent le patient à bouger" (Lippe).
- PSYCHISME : Gémir, frisson, pendant [2], douleur, de [2].

Dans le répertoire de Kent:
- la douleur apparaît soudainement (1)

"The gouty swellings are all of an inflammatory character. Very commonly these are closely related to hydrarthrosis, and here Eupatorium. is to be compared with Ars." (LECTURES ON HOMOEOPATHIC MATERIA MEDICA by JAMES TYLER KENT)

(ma réponse n'est peut-être pas la bonne mais merci PCKent pour la facilité de lecture de différents ouvrages DANS LE MÊME TEMPS)
Agnes ASTIER aimais cela
#66169
Merci Emile, très joli cas.
Les anciens maitres avaient une connaissance parfaite de la matière médicale. Sans répertorisation (et probablement sans répertoire la plupart du temps) ils décrochaient le similimum grâce notamment au symptôme "frappant, rare, singulier, rare et particulier". (Organon §153)
Ils pouvaient facilement confirmer le médicament en utilisant simplement le système des keynotes.
Par exemple Douleur au premier mouvement (GE : MOUVEMENT / début, du) fait évoquer en priorité Puls., Rhus., Caps.

Quel est donc ce symptôme "rare et particulier" ? L'auteur se souvient d'un cas de Lippe où le "même" symptôme, mais cette fois rapporté à une autre région anatomique, le dos, avait permis d'identifier le remède.
J'avoue que je ne le connaissais pas mais avec l'avantage des répertoires modernes (ouf !) on le retrouve facilement :

DOS : DOULEUR / mouvement / doit bouger / soulagement, mais sans : lach, ox-ac, puls

En hiérarchisant les symptômes restants, Puls. est alors rapidement confirmé, devant Calc et Lyc :

MEMBRES / PENDRE les membres, en laissant / agg
GE : DOULEUR / apparaît soudainement
MEMBRES / DOULEUR / CONTUSE, comme une meurtrissure, sensibilité à la pression / Mbres inf / Genou
MEMBRES / TUMÉFACTION / Mbres inf / Genou

Après je suis aussi persuadé que les tailleurs américains de cette époque étaient doux, sensibles et surtout, accommodants ... :)
#66180
Dioscorea villosa
Je suis tombée dessus justement aujourd'hui en feuilletant la MM homéopathique de rhumatologie de Roberts , en cherchant un médicament pour ma mère qui présente une douleur du genou gauche...
"Douleur aiguë dans le genou gauche tandis que le droit est raide, les deux sont faibles ; craint de marcher mais il est obligé de le faire"
La formulation m'a frappée, moi aussi.
Voilà une belle Synchronicité au moment où je lis Philippe Guillemant :lol:
#66186
Pour la soudaineté, la violence, l'inflammation du genou, agg toucher et au mouvement, j'aurais peut-être commencé à regarder BELL mais la latéralité et la décoloration du genou ne semble pas l'indiquer.

Par contre, je ne trouve pas de rubrique : besoin de bouger.
Comment interpréter ce sx au niveau du répertoire ? Agitation ?
#66192
En partant du symptôme PCK/ dos :mouvement/ doit bouger /sans soulagement on retrouve PULS keynote ,LACH 2°degré et OX-AC
Niveau lombaire on a que PULS 2°degré et OX-AC
OX-AC n'est pas retrouvé dans la soudaineté de symptômes ni LACH
PULS a une latéralité droite mais comme on le retrouve dans la rubrique général en 2°degré dans MB/Douleur/Genou et bien je propose PULSATILLA ?
#66211
Le trait le plus frappant et singulier dans ce cas , est que malgré le fait que : " la sensibilité est si grande que le moindre mouvement le fait gémir " , cet homme éprouve un besoin irresistible de se déplacer !!! :shock:
Dans la MM de Herbert , on retrouve ce curieux symptôme chez PULSATILLA (" lumbago compelling him to move , yet moving brings no relief " ) -
Ici , il s'agit du genou , mais l'auteur du cas dit bien que ce même remède avait guéri un lumbago qui présentait ce même besoin de se déplacer ( sans soulagement ) malgré la douleur .
Agnes ASTIER aimais cela
#66230
CORRECTION
C'était bien un cas relevant de Pulsatilla qu'avait ainsi présenté WALTER M. James M.D. de Philadelphia dans le troisième volume de la Revue d'Adolph Lippe : The Organon.

Merci à Fantine d'avoir retrouvé le cas évoqué de lumbago dans la MM de Herbert et bravo à tous ceux que ce cas a fait travailler !

PCKent donne les 3 rubriques suivantes :

DOS : DOULEUR / mouvement / doit bouger / soulagement, mais sans: Puls, Lach, Ox-ac
DOS : DOULEUR / mouvement / doit bouger / constamment dans son lit: Rhus-t, Puls, Phos
DOS : DOULEUR / Lombaire, de la région / mouvement / obligé de bouger, sans soulagement: Puls, Ox-ac
VeroniqueB, Agnes ASTIER aimais cela

Bonjour, Merci beaucoup de vos réponses. […]

Gilles, je suis d'accord avec toi....Mais c'est, m[…]

COVID exemple standard

Vive l'Homéopathie, Vive les Barbus !! :)

un arbre qui cache la foret

Après réflexion, Lycopodium est trop[…]