#66262
Je choisis ce titre évidemment provocateur, volontairement, vous percevez mon état d'esprit, je sais que je ne suis pas le seul...

07 Avril 2021 - 19 : 48
Homme 77 ans, HTA : Troubles du rythme controlé par ars et acon en chronique !
arythmie ventriculaire grave, cautérisée électriquement par cardio
l'histoire rapido, acon en chronique a controlé le trouble avant l'opération
le cardio devait provoquer électriquement une crise "cardiaque ventriculaire" pour voir la zone à brûler electriquement... Acon marchait tellement bien qu'il a brûlé en aveugle !
bref... C'est mon papa....
Bien anxieux terrain ars de temps en temps et acon le plus souvent, il se fait donc vacciner c'est son choix
Suite vaccin covid pfizer
tâches noires
oeil droit avec floue, nuage tâches flottantes
diag magnifique myodesopsie, pronostic : ? intraitable d'après l'ophtalmo ! (j'en ai marre, comment vous dire que j'en ai marre de toutes ces certitudes)
mains chaudes
saignement de nez
vertiges
désir boisson froide (en chronique je ne pose même pas la question, je note)
voix enrouée en chronique sans modalité horaire
phos 200CH (on essaie....pour voir !!!!)
d'après vous nous sommes le 9 avril, j'ai le retour ce soir... Qu'a fait phos ?
#66263
09 Avril 2021 - 21 : 22
"Ma vue est redevenue normale
cataracte disparue et les mouches en bonne voie d'extinction.
Merci Jesus (en seulement 3 jours)"
Mon père présente deux nouveaux symptômes, il me prend pour Jésus et ne sait pas compter les jours !!!! Ou alors ça lui fait mal au cul d'avouer que ça ne fait que deux jours de traitement !!!! En gros 2 ou 3 prises s'il a fait comme prévu....
VeroniqueB, Eva2, Kathmandou et 2 autres aimais cela
#66271
Bravo Cyril!
Quelques commentaires.
il se fait donc vacciner c'est son choix
J'ai trop vu comment le phénomène se propage suite à la pression intrafamiliale ou sociétale. L'idée est de se débarrasser à tout prix la peur, exactement comme un chien s'ébroue. Ici je tiens à dire que je ne respecte pas les opinions. Je suis même en rage de constater que les opinions, c'est à dire les simples préjugés conduisent tant de gens à l'abattoir.
Il est normal de respecter les goûts et les couleurs (qui par définition finalement reflètent la construction interne chronique du cas).
Il est normal de respecter l'avis éclairé d'une personne qui a fourni un effort de réflexion en accumulant éventuellement des données contradictoires qu'il a fini par trier avant d'arriver à sa conclusion. C'est d'ailleurs seulement avec des gens qui ont cette démarche que peut naître un débat fructueux, caractérisée par la recherche de la vérité.
Pour tous les autres, je refuse de tolérer des opinions, mieux je ne les supporte plus. C'est trop facile de dire "il faut respecter les opinions" alors qu'on mélange tout.
Si l'opinion d'un crétin est qu'il faut faire des saignées, dois-je la respecter? Si l'opinion d'un médecin qui n'a jamais varié de la médecine classique en 40 ans est qu'il faut faire des vaccins, dois-je la respecter? Le fait d'être bien adapté à un système stérile et délétère ne me semble pas un signe de bonne santé mentale.
On en vient à la définition de Hahnemann d'un "raisonnement sain", vraiment fondamentale par les temps qui courent.
Kathmandou, Agate, fatiha agadir et 4 autres aimais cela
#66275
D'accord avec ton raisonnement que je partage, je provoque tu cours. Je te connais mon ED ! J'y ai pensé au moment où j'ai écrit cette phrase.
C'est pas faute de dissuasions, d'explications, d'engueulades et de résultats incontestables qui prouve que l'homéopathie est la meilleure des solutions pour lui. Tu n'imagines pas ma colère quand j'ai appris qu'il n'avait pas décommandé l'intervention cardiaque, risquée, alors qu'il était guéri. Qu'il n'avait pas décommandé une intervention chez le dermato quelques temps avant pour lui enlever un kyste dorsale énorme, qui avait explosé avec fièvre (enfin) à J1 sous staph. Suite à l'ablation du fragment de morceaux de kyste qui n'était pas parti, le lendemain abcès dentaire !!! Le remède staph poussait encore, il ne fallait pas intervenir. A chaque fois on s'énerve, je ne vois plus mes parents qui ont peur des petits enfants, j'avais pas envie de m'engueuler, c'est trop. Je propose, il dispose, j'aide comme je peux, à ce niveau ça s'appelle rattraper les pots cassés. Je revendique que c'est la meilleure solution pour préserver ma structure familiale, quand ces personnes vivent seules, avec les infos de propagande à longueur de temps. Faut savoir s'adapter, avancer de ce côté là, avoir des objectifs atteignables. Même quand on se voyait, je n'arrivais pas à avoir sa confiance, à le faire quitter son raisonnement allopathique. Il était véto. Dès le moindre symptôme il n'est plus raisonnable, c'est forcément grave, expérience et raisonnement allopathique compliqué à l'appui. Les vieux réflexes sont là. Résultat il fait des conneries. Pour le vaccin c'était perdu d'avance. Mon seul regret personnel est de ne pas avoir la confiance pleine et entière de mes parent quand on est soit même persuadé que c'est la meilleure des solutions, mais pas grave, je m'en suis accommodé. Je te rejoins sur le fait que c'est une forme de folie ordinaire. Même devant des résultats que l'allopathie n'aura jamais et aussi rapidement, certains ne comprenne toujours pas, ils n'arrivent pas, comme s'ils ne voyait pas. Le système est bien foutu. Rattraper les conneries en mode furtif, sans reconnaissance, fait aussi partie de mes objectifs, même si c'est pas le plus plaisant. D'ailleurs avant que mes parents fassent le vaccin, je me souviens les avoir alerté sur les chiffres bidouillés d'Israël dont la population a servie de cobayes à grande échelle. Je mène la révolution à mon échelle, dans l'action locale, en guérissant les covid gratuitement ! Par militantisme. Chaque cas guéris en parle, encore trois cas à faire cet après-midi. La contre partie sera un témoignage j'espère pour balancer aux yeux de tous. Certains, anesthésiés ne comprendront pas la portée de ces témoignages mais d'autres si. Je trouve que ça bouge autour de moi, l'indignation monte et elle est d'autant plus palpable quand tu guéris rapidement et qu'on t'ordonne de penser à la télé que c'est faux ! Je reste optimiste, surtout avec la nouvelle génération massacrée économiquement, des choses vont bouger, et je vais continuer de poster à l'occase d'autres cas et surtout j'espère des vidéos. Je partage ton exaspération et ton indignation devant ce massacre ED mais moins ton intransigeance pourtant justifiée, que je comprends, chacun sa façon de combattre. Je pousse le raisonnement au maximum de ce que peut encaisser chaque personne, au comptoir, à l'épicerie, sur le trottoir, j'essaie de m'arrêter avant le décrochage qui signe le non retour, l'arrêt de l'écoute. On se bat à la fois contre un système ultra puissant meurtrier, refusant les soins qui guérissent rapidement pour pas un rond les malades ainsi pour essayer de sortir les gens de leur folie ordinaire qui ne peuvent plus voir la folie de ce système.
Anne, Kathmandou, VeroniqueB et 10 autres aimais cela
#66284
Merci à vous Cyril pour votre témoignage et votre action militante contre le COVID et à vous Docteur Broussalian pour votre réaction. Vous êtes de vrais médecins tels qu'on aimerait en avoir pour prendre soin de soi.J 'y trouve un grand réconfort dans ces temps où l'on n'a plus confiance en la médecine.
June
#66290
Merci June ! Je dois beaucoup à l'enseignement d'Edouard, avec le recul j'ai l'impression que c'est simple, surtout pour les cas de Covid, tous guéris, rapidement, 110 environ depuis le début pour moi. Chacun fait ce qu'il peut. Quand le cas n'est pas clair mieux vaut s'abstenir de prescrire et laisser décanter... Surtout quand on récupère des gens arrosés d'allopathie. Je vous publie un cas pour illustrer de suite...
#66296
"Ma vue est redevenue normale
cataracte disparue ... "
La cataracte peut disparaître ??
Mais pourquoi charcute-t-on autant de personnes tous les jours ? En réalité je connais déjà cette réponse-là...
Mais je n'avais que le soupçon que la cataracte n'est qu'une manifestation d'autres désordres intérieurs. Sans confirmation qu'un retour en arrière est possible, là aussi.
#66299
cataracte ou pas, je ne suis pas ophtalmo, le symptôme objectif était ce voile devant les yeux (qui fait penser à une cataracte mécanique ou un trouble du nerf optique plus interne, nerveux, j'en sais rien) plus les tâches noires diffuses... Et effectivement c'est parti. En fait la maladie s'appelle phosphorus, c'est très simple...
Françoise, nico_juju, VeroniqueB et 1 autres aimais cela
#66302
bonjour.
Pour l'instant dans mon entourage :le frère d'une patiente est décédé 48 heure après la deuxième injection du vaccin d'une hémorragie cérébrale et une amie d'une patiente 24 h après a fait un accident vasculaire cérébral!!!!!!!
Les docteurs ne font aucune relation de cause à effet
Ou va le monde!!!
bernard
didier aimais cela
#66305
Salut Bernard, je suis sincèrement navré
J'ai un cas aussi de DC imputable au Pfizer, Je ne détaille pas trop ici. Pharmacovigilance nulle, officiellement vieillesse. Sa fille se bat pour faire remonter par les associations.
Cette personne n'était jamais malade, pas de médicament... Paralysie faciale puis quelques temps après meurt étouffé dans une sorte de pneumonie si j'ai bien compris. Bizarre avec un vaccin censé protéger les poumons. Et bizarre qu'il n'y ait pas de déclaration pour faire remonter l'info. Remplir un dossier de pharmacovigilance ça prend du temps, ça ne rapporte rien.
#67175
Pas mal de myalgies aussi ! ... c’est déjà moins embêtant ! Bref ... mais que faire quel discours avoir puisque désormais pour les hospitaliers récalcitrants n’acceptant pas le vaccin ce sera la privation du salaire et pour les libéraux des fermetures administratives... quel pays désormais !
#67176
PaulOst a écrit : 28 juil. 2021, 03:03 Pas mal de myalgies aussi ! ... c’est déjà moins embêtant ! Bref ... mais que faire quel discours avoir puisque désormais pour les hospitaliers récalcitrants n’acceptant pas le vaccin ce sera la privation du salaire et pour les libéraux des fermetures administratives... quel pays désormais !
Une façon de répondre à la perversion de ce système de santé où nous n'avons quasiment plus aucun droit de regard et de décision sur l'emploi de nos cotisations sociales et de droit de choisir qui nous soigne et comment, est de gagner en autonomie personnelle ou de groupe pour s'occuper de sa santé. De ce point de vue, s'investir dans la maitrise de l'Homéopathie pour soi et les siens au sens large, me parait être un acte de résistance particulièrement intéressant qui éloigne la peur qui nous rend si manipulables.
nico_juju, June, Jean Umber et 7 autres aimais cela

Super totalement d'accord sur toute la ligne. il f[…]

Je n'en suis pas encore là, je viens juste […]

Présentation Christian42

Merci beaucoup, JL. Mais dis-moi, entre les jurist[…]

Elle va avoit 95 ans le mois prochain ... Effecti[…]