#55139
Bonjour,
J'ai 40 ans. J'ai toujours été de nature anxieuse, avec parfois des crises d'angoisses, spasmophilie de l'hypotension depuis 20 ans, qui était orthostatique aussi. Donc, j'étais en traitement pendant des années sur de hydro ergotamine' puis heptamyl, mais comme ça n'est plus commercialisé, mon nouveau médecin m'a prescrit du gruton. Cela m'angoisse ce nouveau traitement. J'ai des troubles visuels génants par moment, j'ai fait il y a quelques années des contrôles Orl, ophtalmologiste, et mon ancien médecin prenait ma tension et faisait parfois des test pour voir les variations de ma tension car d'après lui et l'ophtalmo les troubles visuels de type corps flottants sont liés à ma tension.
Bref, pour en revenir au sujet qui me pousse à vous écrire, cela fait plus de 2 ans que je vois une chiropracticienne qui est spécialisée en homeopathie et qui bosse aussi sur sur l'organisation neurologique neuro bioénerget
ique.
Elle m'a prescrit des traitements homéopathiques qui ont été forts efficaces.
Mais voilà il y a 5 mois, je n'allais de nouveau pas bien, ça me faisait quelques mois que j'avais changé de boulot, et ce fut difficile car je me retrouvais toute seule et je n'avais pas été formee, sentiment de solitude, de ne pas y arriver, plus de collègue pour être soutenue , besoin de réconfort, émotivité à fleur de peau, je pleurais souvent, et puis le souvenir de ma grand mère décédée un an avant et je revivais chaque moment difficile de l'année d'avant. Et puis les insomnies qui revenaient en force.
Donc, elle m'a dit de prendre du pulsatilla Lm1 , 2 globules à mettre dans 250 ml d'eau minérale. Je devais secouer 2 fois, prendre une cuillère à café et la mettre dans une verre d'eau de 10 cl, puis de commencer par prendre une goutte, puis si 2 jours plus tard pas mieux 2 goutrès, puis 3, etc jusqu'a ce quque je sente que je suis arrivée au bon dosage. Car elle m'a dit attention au surdosage.
Donc je m'étais arrêtée à 3.
Mais voilà, que lors d'un séjour en famille, tête en l'air j'avais pris une cuillère à soupe. Les effets secondaires se sont fait sentir, mais je n'avais pas fait le lien' mais tout ce que pourquoi je "luttais" était accrus.
J'ai frictionné mais je ne savais comment faire exactement mais ça c'est calmé.
Comme des semaines après ça allait mieux, j'ai arrêté. Je croyais que c'était que lié à ce moment là pour traiter le côté "être réconfortée".
Mais voilà, après alors que j'avais été bien armée contre les affections hivernales, j'ai été malade, gorge, rhume, antibiotique.
N'étant pas bien, je suis retournée la voir, et elle m'a dit que je devais reprendre et que si l'eau de ma bouteille était encore claire' je pouvais la finir au fur et à mesure puis prendre du lm2, puis lm 3, j'ai un stock pour très longtemps.
J'ai commencé par vérifier l'eau était claire' alors j'ai transvasé dans un verre puis remis dans la bouteille. Je me demande si j'ai pas créé une dynamisation négative...
J'ai commencé par 2 gouttes car mon verre d'eau était rempli à 3/4. Je n'ai pas été trop bien, 2 jours après je prends 2 gouttes et là pire, spasmophilie, peur, jambes en coton, comme une conjonctivite.
Donc la chiropracticienne m'a dit de frictionner avec le liquide pour enlever les effets puis de prendre une goutte et si encore trop fort de diluer dans un second verre et de faire goutte à goutte.
A cause de mes problèmes de corps flottants' je voulais prendre corpus vitreum D8, mais elle m'à dit de ne rien prende d'autre.
Donc mes questions : c'est quoi la différence entre lm et ch, car en pharmacie on ne reçoit que des 9 Ch, ...30 ch, 200 pas de lm.
Les frictions c'est avec le produit de la bouteille ou la dilution dans le verre ?
Est ce que je peux prendre du cocculine car je dois prendre prochainement l'avion et en général je prenais aussi de l'ignatia amara 9 Ch et gelsemium 9 Ch pour la peur de l'avion, en préventif et puis pendant ?
La praticienne n'étant pas joignable actuellement c'est pourquoi je m'adresse à vous. Désolée pour la longueur de mon post, mais comme je crois avoir compris qu'il faut voir dans l'ensemble
Merci d'avance pour vos conseils.
#55174
Bonjour,
Oui je suis depuis plus de 2 ans une psychologue qui m'à été conseillée par ma chiropracticienne Nos séances s'espacent à présent. Grâce à elles 2, j'ai pu avancer et me défaire de bien des choses qui m'étouffaient. C'est comme si j'étais coatchée et je suis arrivée à faire des choses que je n'aurai jamais pu penser possible : accepter et soutenir une personne très chère jusqu'a son décès, ne pas sombrer, persévérer et réussir des concours, trouver un autre emploi, être confiante en mes capacités . ..Mais je reste quand même moi avec parfois des périodes de baisse de régime , et c'est pourquoi je suis sous pulsatilla. J'ai décrit un peu l'historique de mon vécu pour me présenter.
Mon post peut peut être trompeur et ne pas reflèter le but de celui ci qui est de savoir la différence entre les posologies Lm 1, Lm2 etc... par rapport au CH,
Savoir comment faire les frictions : avec l'eau et les 2 globules de pulsitatilla, ou avec la dilution dans le verre après y avoir mis une cuillère ?
Savoir si je peux prendre d'autres produits homéopathiques comme la cocculine pour le mal de transport, ou l'ignatia amara 9 Ch et le Gelsemium 9 Ch. Ainsi que le corpus vitreum D8 pour mes problèmes de corps flottants.
L'homeopathie a pour moi été très utile, je n'aurai jamais par contre pensé qu'il pouvait y avoir de tels effets en cas de surdosage. Du moins avec ceux que je prenais en pharmacie on m'a toujours dit pas d'effets secondaires. Donc, je me dis que c'est parce que la dilution ou le procédé doivent être différents de ce qu'ai là.
Je voudrais donc comprendre et ne pas faire d'erreur en faisant des mélanges puisque je suis convaincue par l'homeopathie qui doit selon les cas être complété par d'autres actions.
Voilà, j'espère que j'ai été plus claire dans tout ça.
Merci d'avance à ceux qui sauront m'éclairer ou me donner des liens pour savoir comment cela fonctionne.
#55226
ce n'est pas une bonne idée de prendre de la cocculine, corps vitré alors que le pulsatilla est en train de vous aider il semble... vous risquez de ruiner tous les efforts entrepris jusqu'ici. Il faut savoir aussi qu'il est fréquent de faire des infections à repetition pour sortir d'une maladie chronique quelle qu'elle soit (fragilité psychique ici) et que c'est plutôt bon signe! faites confiance à votre praticienne, elle a l'air de pas mal s'en tirer.

Bonjour a tous! Restez optimiste et forts interieu[…]

Covid-19 anosmie - agueusie

Bien sûr l'anosmie brutale qui est le prem[…]

La Chimie Organique pour les Nuls en deux volume[…]

Procédés de dilution

En fait je découvre que la méthode[…]