par Beauclair
-
#60028
Bonjour,
Je m'appelle Olivier, j'ai 50 ans et j'habite le lieu dit 'Le Beauclair' en Normandie, berceau de la ferme familiale.
Après des études d'ingénieur en aéronautique et dix ans de pilotage de Boeing, je suis revenu sur nos terres il y a douze ans, avec ma femme, et nos quatre enfants. Nous produisons des céréales, des pommes de terre de plant, des betteraves sucrières et du lin textile. Un troupeau de vaches limousines élit également domicile au Beauclair.
Depuis six ans, nous pratiquons l'agriculture de conservation des sols, suite à des problèmes d'érosion, et nous tentons la régénération biologique de nos champs depuis deux ans, avec notre groupe d'agroécologie 'Sol en Caux'.
Au printemps, nous avons testé l'homéopathie, méthode Kaviraj sur quelques champs de pommes de terre, avec une bonne réussite, aussi nous voulons approfondir la démarche, en théorie et pratique...
Si d'autres paysans sont sur le forum, nous aimerions échanger, et peut-être monter une formation sur le sujet cet hiver dans notre beau pays...
Agnes ASTIER, Gilles63 aimais cela
par Terrasienna
Staff
#60041
Bienvenue
nous ici travaillons essentiellement dans des bureaux. Nous ne pouvons que vous encourager dans cette démarche, car vous possédez les connaissances nécessaires préalables pour maîtriser l'agro homeopathie mieux que nous. En outre, nous manquons de cerveaux/bras supplémentaires. :)
par Emile
-
#60051
Je comprends de ce que j'ai découvert sur Internet que c'est une problématique d'excès d'eau en 2012 qui vous a conduit à chercher à améliorer vos pratiques.

Est-ce que c'est toujours ce trop de pluie qui est d'actualité en cette année charnière de 2019 avec la découverte des nouvelles canicules extrêmes ?

A côté de l'homéopathie qui est très prometteuse en agriculture, avez-vous pensé aussi au potentiel que représente les Protéidies de Joël Sterheimer ( action de séquences sonores spécifiques pour activer/inhiber la synthèse de protéines données au niveau des gènes des plantes).
https://www.genodics.com/la-genodique-comment-ca-marche

Les témoignages de l'action de ces protéidies sont assez édifiants.
Agnes ASTIER aimais cela
par Beauclair
-
#60052
Merci pour votre soutien. Peut-être que les résultats positifs que l'on obtiendra pourront servir à développer l'usage de l'homéopathie en médecine. On peut difficilement appeler placebo des traitements efficaces sur végétaux et animaux.
M'accepter sur le forum me permet d'être informé des initiatives qui se mettront sur pied dans ces techniques..

Les protéodies semblent prometteuses, mais l'équipement d'une parcelle de 15 ha est difficile, d'autant qu'en plus du matériel de diffusion, il faut disposer des musiques adaptées. Heureusement, il nous reste les oiseaux. Quand sur mes parcelles, je les entends chanter, je me dis que tout n'est pas perdu.

Cette année, nous avons réalisé une campagne d'analyse de sève sur nos cultures, et grâce à ça, nous nous sommes rendus compte que la composition chimique du sol n'a rien à voir avec celle de la plante qui pousse dessus. Et que ça ne sert à rien de gaver une plante d'un engrais foliaire pour lui faire absorber tel élément qui lui manque. En revanche quelques granules sur dix hectares ont l'air de lever les blocages.. Campagne d'essai à poursuivre l'an prochain en combinant les deux techniques..
par Emile
-
#60056
Beauclair a écrit : 08 août 2019, 13:00 Heureusement, il nous reste les oiseaux. Quand sur mes parcelles, je les entends chanter, je me dis que tout n'est pas perdu.
C'est vrai que dans l'approche Prodéodie, il parait que l'on trouve ainsi des motifs de séquence de protéines de floraison dans des chants d’oiseaux : ils chantent donc aussi pour les fleurs !

https://www.jocelinmorisson.fr/2017/01/ ... ur-fleurs/
Beauclair aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#60057
Il en a déjà été parlé ici, mais je l'ai vérifié : l'arrosage de mes pieds de tomates avec du Thuj 30 lors de l'épisode de pluie froide de mai a bien évité le mildiou qui a sévi dans la moitié nord de la France.
Heureusement, les plantes obéissent, elles, et ne répètent pas...
par FloFed
Etudiant
#60070
Jean, pourquoi le choix de Thuja plutot que, par exemple, Dulcamara pour tes pieds de tomates affectes par la pluie froide?? est ce l'apparence du mildiou redoute qui t'a guide?
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#60079
Effectivement, on pourrait choisir entre Dulc et Thuj qui sont tous deux sycotiques. Mais si je cherche des colorations noires de la peau (c'est par exemple le fond noir des tomates atteintes par le mildiou), on trouve seulement Thuj qui présente une valorisation relative.
Terrasienna, FloFed, Gilles63 aimais cela
par Gilles63
-
#60099
Bonjour Olivier et tous
je suis aussi agriculteur ,je fais quelques essais en homeo sur mes cultures ,mais je pourrais faire bien plus
je suis partant pour un groupe en homeo sur plantes ,mais je te conseille de faire via le net ,sur FB ,car on est eparpillé sur toute la France et plus ,donc presque impossible d'assister à une formation sur le terrain
mariline aimais cela
Nouvelle !

Bonjour à vous, Merci à tous pour vo[…]

Bonsoir à la communauté ! Je viens […]

La pilule de l'obéissance

Les gamins ont besoin de se défouler. Nous […]

Aide pour suivi de dose...

oui, il y a un truc avec la posologie. Pourquoi ne[…]