Défendre l'homéopathie véritable : une lutte permanente.
Avatar de l’utilisateur
par ByeBye01
Banni
#18388
Il y a surtout la vérité de chacun, c'est bien cela que vous avez beaucoup de mal à admettre
par Gyromède
-
#18390
Frédérick a écrit :Il y a surtout la vérité de chacun, c'est bien cela que vous avez beaucoup de mal à admettre
C'est bien ce que je dis : vous vous satisfaisez d'avoir des opinions. La vérité est un peu plus exigeante quant à son accès.

Vous connaissez l'adage : "Tout le monde peut avoir une opinion sur n'importe quoi"
Avatar de l’utilisateur
par ByeBye01
Banni
#18391
N'ayant pas encore tout à fait accès à la substantifique moelle de la doctrine de l'Organon comme à tous ses précieux enseignements qui en découlent, je me satisfais, pour l'heure, des bienfaits d'une homéopathie pluraliste (version light) qui nous donne d'excellents résultats à l'officine comme à la maison pour notre usage à titre personnel.
par Francis D
-
#18393
Si le pluralisme te convient, reste pluraliste. Mais ne vient pas nous poser ici des problèmes de pluraliste du genre "Thuya au dessus de 15 CH, c'est vraiment dangereux?"

Dans l'Organon, on donne un remède, un seul à la fois quand il est bien indiqué par les symptômes les plus significatifs du malade. On ne le répète pas s'il guérit le malade. On le répète si nécessaire (amélioration temporaire), éventuellement en montant la dilution, quand son effet s'épuise. Et si les signes changent, on donne un autre médicament, selon les nouveaux signes. Donné comme ça, Thuya améliore le patient, et ne tue personne.

Maintenant, si on le donne selon les règles de prescription enseignées lors de mon DIU d'homéopathie, ça change tout:
"Ce malade a une bronchite chronique, cette pathologie relève clairement du mode réactionnel sycotique. Mais il aussi des éruptions d'eczéma, de temps à autre, avec guérison complète entre deux crises, et les crises sont espacées, ce qui relève du mode réactionnel psorique. Ce malade relève donc à la fois des modes réactionnels psorique et sycotique. Donc, en plus des médicaments donnés en granules tous les jours de la semaine (par ex. Antimonium tartaricum et Senega en 7 CH), on donnera, en alternance un dimanche sur deux Sulfur 30 CH une dose, et Thuya occ. 30 CH, une dose, pour traiter à la fois la psore et la sycose".

C'est ça que j'appelle de l'homéopathie light, mais je crois que je ne devrais même pas utiliser le mot homéopathie.

Quant à donner comme ça à perte de vue Thuya sans autre signe d'appel que "le mode réactionnel"(*), c'est vrai que ce n'est peut être pas spécialement bénéfique pour le malade. Mais ça, c'est un problème pour les pluralistes (et leurs patients, et c'est plus gênant).

(*) On ne dit plus miasme, ça fait sale.
par HERBADILLA
-
#18394
C'est bien sûr, tout à fait ton droit d'être et de rester pluraliste. Je l'ai été, moi aussi, surtout parce qu'à l'époque, je pensais que c'était ainsi qu'on devait pratiquer. J'ai fait un autre choix, certainement beaucoup plus difficile, beaucoup plus exigeant, mais aussi beaucoup plus intéressant en tant que résultat.
C'est mon choix, et pour l'assumer, cela nécessite beaucoup de travail personnel. Mais c'est mon choix et c'est le choix de ce site et de son webmaster. Tu peux aussi respecter notre choix.
Jean-Claude
Avatar de l’utilisateur
par ByeBye01
Banni
#18397
C'est mon choix, et pour l'assumer, cela nécessite beaucoup de travail personnel. Mais c'est mon choix et c'est le choix de ce site et de son webmaster. Tu peux aussi respecter notre choix. Jean-Claude

Tout à fait d'accord pour le respect du choix de chacun
#18398
:lol: :lol:
Gyromède a pris notre bon Frederik en "flag" sur ce coup là. Je recommande à ce dernier de faire montre de plus d'humilité et de ne pas s'enfoncer plus profondément...

Je voudrais quant à moi rebondir sur la nouvelle "maxime" de Frederik qui me semble assez bien refléter ce que j’appelle la propagande des labos, enfin maintenant qu'il n'y en a plus qu'un, de Boiron à notre encontre.
"Aucune école n'a le droit de se réserver la jalouse exclusivité de la pensée hahnemanienne" Frédérick
Le plan général du Labo en effet consiste à axer sur plusieurs points leur idéologie pour justifier leur dénaturation de l'homéopathie, dénaturation elle-même nécessaire à l'obtention du chiffre d'affaire suffisant pour être côté en bourse. Les points habituels sont les suivants:

-Hahnemann a écrit à une époque reculée où on ne connaissait pas l'électricité
DONC
-Ses découvertes sont améliorées par la science moderne
DONC
-Sous couvert d’éclectisme, on justifie ainsi toutes les déviations et les présentant comme des améliorations. Du même coup le labo s'offre une virginité en se rapprochant de la bonne médecine elle même gardienne de la science.

Partant de ce sophisme, les rares qui ont essayé d'étudier et comprendre Hahnemann d'abord avant de suivre une sélection arbitraire de ses découvertes sont donc présentées comme:
-Sectaires
-Rétrogrades
-Illuminées
Bref, des êtres inquisitoriaux en opposition directe avec le supposé progrès scientifique et la tolérance. Juste une manière de s'arroger la science comme le fait l'EBM.

La tournure insidieuse qui déclare que nous garderions jalousement la pensée hahnemanienne illustre bien le propos. Émanant de la part de quelqu'un qui discute d'un sujet qu'il ne connait que superficiellement et refuse d’apprendre, ceci a au moins a le mérite de nous éclairer sur ce qu'il pense de nous.

Au final, car nous sommes médecins et pas philosophes, ce qui est intéressant ici c'est la notion de babillage. Ce symptôme qui transparaît des discours de Frederick nous oriente ainsi vers:
babillante : babbling : (2)hyos., (1)lyc.3, (1)plb.
Espérons que cela puisse l'aider !
par Terrasienna
Staff
#18400
Si c'est ça être illuminé et sectaire, je suis très très heureuse de l'être! Penser que nous avons chacun notre vérité me semble tout simplement prétentieux; Hahnemann lui même s'est servi d'expériences de Bonninghausen, de Mélanie et de beaucoup d'autres probablement pour parvenir à son Organon. Le pluralisme est surtout répandu en France, le complexisme en Allemagne, mais la majorité des pays étrangers pratiquant l'homéo se moquent gentiment de nous et de notre pluralisme. Tout dépend du point de vue! Mais pour en être conscient lire l'Anglais est indispensable afin d'élargir ses sources.
par Gyromède
-
#18401
Gyromède a écrit : C'est bien ce que je dis : vous vous satisfaisez d'avoir des opinions. La vérité est un peu plus exigeante quant à son accès.
Tant qu'à donner des leçons, autant qu'elles soient sans faute d'orthographe ! ;) :) :D
C'est bien ce que je dis : vous vous satisfaites d'avoir des opinions. La vérité est un peu plus exigeante quant à son accès.
Présent
je me satisfais
tu te satisfais
il se satisfait
nous nous satisfaisons
vous vous satisfaites
ils se satisfont
Avatar de l’utilisateur
par ByeBye01
Banni
#18407
"Aucune école n'a le droit de se réserver la jalouse exclusivité de la pensée hahnemanienne"

Rendons à César.. la maxime (un peu rentre-dedans, ici) n'est pas de moi, mais du Dr Denis DEMARQUE, un des grands fondateurs du CEDH. Néanmoins, je dois le confesser, elle reflète assez bien mon état d'esprit (dans le même ordre d'idée, on peut être pareillement chrétien (religion du Christ) et ne pas se reconnaitre, mot pour mot, dans la lecture et l'interprétation des évangiles véhiculées par la religion catholique)

Humilité. Pas de soucis, s'agissant de l'Art de soigner et d'apporter à autrui une guérison prompte, douce et durable, en ce domaine, j'ai bien conscience de mes grandes lacunes (je m'attaque, en ce moment, car il n'est jamais trop tard, à la lecture de la 6ème Edit, disponible en ligne sur ce site, merci encore PH !) d'où mon questionnement permanent justement.. Et mes questions sur Thuya par exemple (çà c'est pour la pratique professionnelle et la compréhension des prescriptions au quotidien)
#18413
Frédérick a écrit :"Aucune école n'a le droit de se réserver la jalouse exclusivité de la pensée hahnemanienne"

Rendons à César.. la maxime (un peu rentre-dedans, ici) n'est pas de moi, mais du Dr Denis DEMARQUE, un des grands fondateurs du CEDH. Néanmoins, je dois le confesser, elle reflète assez bien mon état d'esprit (dans le même ordre d'idée, on peut être pareillement chrétien (religion du Christ) et ne pas se reconnaitre, mot pour mot, dans la lecture et l'interprétation des évangiles véhiculées par la religion catholique)

Humilité. Pas de soucis, s'agissant de l'Art de soigner et d'apporter à autrui une guérison prompte, douce et durable, en ce domaine, j'ai bien conscience de mes grandes lacunes (je m'attaque, en ce moment, car il n'est jamais trop tard, à la lecture de la 6ème Edit, disponible en ligne sur ce site, merci encore PH !) d'où mon questionnement permanent justement.. Et mes questions sur Thuya par exemple (çà c'est pour la pratique professionnelle et la compréhension des prescriptions au quotidien)
C'est très bien Frederick, je ne peux que vous encourager dans cette voie. N'oubliez jamais qu'on ne parle pas de la surface de Pluton mais bel et bien de souffrances humaines qui se perpétuent de façon révoltante. Lisez les Niveaux de santé pour bien comprendre la différence entre réprimer un symptôme, par quelque moyen que ce soit: allopathique, phytothérapique, pluralistique; et le guérir par suite d'une augmentation du niveau de santé.

On sera heureux de lire vos réactions / questions à cette lecture car il n'est pas question de faire autrement que de critiquer l'enseignement de Hahnemann.
Avatar de l’utilisateur
par ByeBye01
Banni
#18419
On sera heureux de lire vos réactions / questions à cette lecture car il n'est pas question de faire autrement que de critiquer l'enseignement de Hahnemann.

??? Non, pas vraiment, la critique permanente est délétère, je crois aux échanges constructifs, laissons Pluton et les rancunes..
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#18425
Frédérick a écrit :On sera heureux de lire vos réactions / questions à cette lecture car il n'est pas question de faire autrement que de critiquer l'enseignement de Hahnemann.

??? Non, pas vraiment, la critique permanente est délétère, je crois aux échanges constructifs, laissons Pluton et les rancunes..

Il doit y avoir méprise sur la signification du terme "critique" qui ne veut rien dire d'autre, à la base, que "émettre un jugement".....
Ce qui n'a rien de pejoratif....bien au contraire tant que c'est un jugement censé...mais c'est là en général que les choses se corsent... :D
Avatar de l’utilisateur
par ByeBye01
Banni
#18426
Vu le contexte un peu tendu de la discussion, cher Dynamis, je m'interroge..
#18427
Tout ce que je veux dire c'est que l'on doit avoir une approche qui ne consiste pas à gober tout cru ce que Hahnemann écrit. Nous l'étudions en cherchant à le critiquer. A ce jour, je ne suis pas arrivé à le prendre en défaut. C'est me semble-t-il l'approche cartésienne;

Merci pour vos retours! Quand bien même il […]

Mammite traînante

non ,il faut attendre il y a juste risque quelle f[…]

enfant 15 ans choree

Merci Terrassienne

Hôpitaux indiens accueillant les étudiants

Merci Isaure, je pense que c'est une très b[…]