Défendre l'homéopathie véritable : une lutte permanente.
par Gilles63
-
#50355
Bonjour à tous
.
J'ai un membre familial qui m'inquiète au sujet de sa santé ,suite à la prise de 3 rem homeo pendant un mois tous les jours (elle a preferer ecouter un granulopathe plutôt que mes conseils )
Depuis 3 mois elle souffrait de maux de ventre et d'alternance diarrhee-plutot constipé et mangait de moins en moins et maigrissait .
elle voit le granulopâthe(reputé selon les patients qui remplissent la salle d'attente=>beaucoup de petits granules=grande confiance :D ) qui prescrit 3 rem en meme temps à prendre chaque jour
Au bout de 15 j il y a du sang rouge vif sur les selles ,de plus en plus de douleur et aucun appetit ,tous les jours
au bout de 30 j arret de la tritherapie homeopathique et toujours des selles avec sang
au bout de 45 j un docteur specialisé diag une RCH (rectocolite) ou peut etre maladie de Crohn et donne un traitement chimique qui doit mettre 6 semaines pour agir (ouah la rapidité ) à base de cortisone et autre
=>un peu moins de douleur et un appetit retrouvé mais developpement d'un etat semi fiévreux au bout d 75eme j
Au 90j ,direction les urgences ,operation d'un gros abces anal +pose d'un sonde pour devier le colon afin qu'il guerisse
.
Sur les 3 rem je pense à un un qui peut avoir provoqué ces hémorragies et l'abcès et j'aimerais que vous me disiez quel rem vous voyez provoquer de telles agg suite à un excès de prises
Ensuite j'arriverais peut etre à la convaincre d'antidoter le rem avec une friction (par contre elle ne voudra pas essayer un rem homeo pouvant la guerir car le specialiste lui a dit que l'on ne guerit pas de cette maladie )
.
Et le cas pourra permettre à ceux qui lisent occasionnellement ce forum de voir un nouveau cas de risque d'abus de rem homeo
#50357
Hello
Pas la moindre idée. Que veux tu que je te dise? Tu prends 3 produits, probablement individuellement pas indiqués, tu les mélanges et tu vois une pathologie s'aggraver. Il n'y a rien à tirer de cela sinon que le patient est stupide
par Emile
-
#50360
Que le patient soit victime de sa stupidité ou plutôt de son réflexe d'obéissance à une autorité que le consensus présente comme compétente est certain. De plus les conseils venus de la famille mettent souvent un temps fou à faire leur chemin.

J'ai eu un cas très proche dans ma famille justement pour un même cas de rectocolite hémorragique qui se traduisait par quelques poussées par an traitées par anti-inflammatoires (pas encore de cortisone).

Quelque temps après avoir commencé à suivre les cours de Planète-Homéo, je dis à ce parent que l'homéopathie pourrait lui faire du bien : pas de réaction ! J'insiste, je lui dis d'aller voir un homéopathe uniciste (je lui parle des doses LM, de la dose liquide, je le sermonne) : réaction du style "cause toujours tu n'es pas compétent" .

Finalement au bout de plusieurs mois et après de nouvelles poussées, il va voir une jeune homéopathe uniciste qui lui prescrit Lycopodium en dose sèche (IV Organon) qui lui fait du bien tout de suite !! Il me raconte qu' il a fait dans la foulée un rêve où il s'entendait très bien avec les personnes avec qui il est en conflit à son travail. Conflit pour lequel il a suivi un temps un traitement au Prozac avec psychothérapie d'accompagnement avant, coïncidence, que la rectocolite ne commence à se manifester !! Depuis il me dit ne plus avoir eu de poussée.

Lycopodium a été donné sous la forme de doses entières espacées de plusieurs mois (200 K, 1000K). Je lui explique les limites de cette approche dépassée par le VIème Organon. Je lui envoie par la poste des grains de lycopodium LM 1, 2, je lui explique l'accélération du processus de guérison que cela permet : il ne les prend pas !! Il fait confiance à son nouveau médecin homéopathe.

J'insiste lourdement et finalement il parle des doses LM à ce médecin qui lui dit qu'elle connaît mais ne les pratique pas et (merci à elle) l'oriente vers une de ses collègues qui en a la pratique. La rectocolite comme je l'ai dit ne s'est plus manifestée. Par contre je trouve que son côté sycotique est de plus en plus manifeste : il est encore plus secret, cache les choses (je ne sais pas quels remèdes cette dernière homéopathe lui a prescrits). Donc je ne sais pas si son miasme est correctement traité, mais de temps en temps il me pose des questions sur les doses LM et sur ce monsieur Broussalian !!! .

Il faut reconnaître c'est souvent la croix et la bannière pour faire passer un message ...
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#50365
D'accord avec toi Emille. Et c'est pire encore avec les membres de sa famille. Parfois, on leur dit d'attendre avant de répéter, et ils n'en font qu'à leur tête, avec des aggravations en veux-tu en voilà.
Nul n'est prophète en son pays.
par Terrasienna
Staff
#50376
Simplement une petite remarque pour Gilles. Il n'y aura pas d'antidotage avec la friction, dans ce cas, il faut faire respirer du camphre, et essayer de trouver un remède approprié (au pire, un antipsorique le plus indiqué s'il n'y a pas la possibilité de faire une consult correcte)
par Gilles63
-
#50379
Pour quelle raison ,la friction n'antidotera pas dans ce cas ?
Delai trop long depuis les prises repetées ?
La friction ne marche que lorsque la 1ere prise provoque une agg ?
pathogenesie eventuelle declenchée ?
.
Par contre si le rem a un rem repertorié comme antidote ,peut il agir ? si cet antidote correspond au patient ?
.................................................................................si il ne correspond aux sympt du patient ?
par Terrasienna
Staff
#50400
La friction ne fonctionne que dans le cas d'une aggravation SIMILAIRE(et encore pas systematiquement. Je rappelle qu'initialement la friction est un mode de prise du médicament. Si on n'est pas sur le bon remede, ça ne sert à rien, hormis ajouter du chaos sur la force vitale.
Le remede repertorié comme antidote peut agir s'il correspond au patient bien sûr... le meilleur antidote est toujours le similimum.
par Gilles63
-
#50406
Merci pour ta reponse sur les frictions ,ce sera plus clair pour moi
Le plus souvent j'antidote avec le même remede en dynamisation plus basse et le resultat est la plupart du temps une reussite ,notament avec PULS sur des mise bas ,et c'est très rapide pour agir
par Terrasienna
Staff
#50433
pulsatilla peut "aider" dans quasiment un cas sur deux, aussi il n'y a pas grand risque à faire une friction de puls. Des qu'on s 'eloigne des passe partout, ça devient perilleux!
par Gilles63
-
#50436
Merci Béné ,c'est bon à savoir
.
Le cocktail qu'est a pris pendant un mois était composé de PHOS + LACH + SANG et je soupçonne surtout PHOS
J'ai reussi à la convaincre de tenter un antidotage le 21/2 ,je l'ai fait avec NUX V qui semblait le mieux correspondre
Entre le 18 et le 21 l'abcès s'était fortement agg malgré les antibios et elle a été repassé au bloc le 21
Visite de contrôle de l'abcès sous anesthesie le 24 =>bonne amel ,bien moins de pus=>changement d'antibio ?(je n'ai pu savoir) ou effet de l'antidotage
par Terrasienna
Staff
#50449
bon, probablement qu'il fallait regarder sil, hep, merc en priorité ou même sulfur puisque c'est le seul que je vois pour peu que la prescription ait été un peu réfléchie. Quand on pense que l'ecole francaise a peur de sulfur... ça fait rêver.On ne peut pas antidoter plusieurs medicaments, eventuellement avec du camphre...
Nouvelle !

Bonjour à vous, Merci à tous pour vo[…]

Bonsoir à la communauté ! Je viens […]

La pilule de l'obéissance

Les gamins ont besoin de se défouler. Nous […]

Aide pour suivi de dose...

oui, il y a un truc avec la posologie. Pourquoi ne[…]