par MarcR
Diplômé PH
#28652
Il parait que nous sommes en démocratie et je vois qu'on est à deux doigts d'inoculer de force cette saloperie à nos filles !

Normalement, nous sommes censés subir les décisions prises par nos "élus" pour notre bien.
Edouard, toi et tes amis ne pourriez-vous pas faire une lettre questionnaire adressée aux différentes listes pour les élections européennes leur demandant de se positionner et/ou de s'engager par exemple sur la liberté vaccinale ?

C'est vrai quoi, pour nous servir des jeux olympiques, des coupes du monde de ce que vous voudrez et nous montrer des braves peuples en lutte contre leur oppresseurs, ils sont là, pas de problème.
Et pendant ce temps là, ils font leurs petites magouilles avec des grands partenaires qui font certainement de généreux dons (plus ou moins transparents) pour financer les campagnes électorales des partis de gouvernement.

Etant donné que dans d'autres pays d'Europe, pas plus ravagés que la France par de grandes épidémies, les vaccins ne sont pas obligatoires, pourquoi ne pas poser officiellement à ces experts du "bien public" une vraie question et voir ce qu'ils répondent ?

Franchement, j'aimerais bien savoir pour qui voter, parce que pour l'instant je ne trouve pas que ces gens aient notre bien pour seule et unique préoccupation.

Marc.
#28661
C'est une illusion de croire que les médecins ont du pouvoir en terme de santé publique (et de santé tout court probablement). ce ne sont pas eux qui ont l'argent. On va voir ce que donne l'interpellation du Dr De Chazournes, allopathe intelligent et militant à ce sujet. Ce serait étonnant qu'il ait un écho. Alors que des homéopathes, unicistes et pas vraiment connus pour leur position provaccin fassent une lettre, à part les faire hurler de rire, je ne vois pas d'autre effet possible sur nos chers élus et autres directeurs de santé publique...

Kozer (Fin) :

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]

Il n'y a aucun souci Jen , c'est une mépris[…]

Présentation

Bonjour Patrick Suis très content de t'accu[…]