#36701
Une prédisposition génétique aux convulsions après vaccination ROR

Le quotidien du pharmacien - 27/10/2014


Des chercheurs danois ont découvert des prédispositions génétiques pouvant expliquer pourquoi certains enfants développent des convulsions fébriles après avoir reçu le vaccin combiné ROR (rougeole, oreillons et rubéole). Dans une étude publiée dimanche par la revue britannique « Nature Genetics », les chercheurs ont montré qu’environ un enfant sur 1 000 présentait des convulsions fébriles à la suite d’un vaccin combiné ROR.

Mais pour Bjarke Feenstra, le principal auteur de l’étude pour qui ces résultats devraient à terme conduire à des vaccins encore plus sûrs, « il n’est pas question de remettre en cause l’efficacité du vaccin ROR qui évite le décès d’un million d’enfants à travers le monde chaque année ».

En étudiant le profil génétique de 1 300 enfants danois ayant développé un épisode convulsif après le vaccin ROR et en les comparant à 5 800 enfants n’en ayant pas fait et à 2 000 ayant présenté des convulsions non liées au vaccin, les chercheurs ont identifié plusieurs mutations génétiques favorisant les convulsions.

Deux d’entre elles portent sur des gènes qui jouent un rôle important dans la manière dont le système immunitaire réagit aux attaques virales. Quatre autres portent sur des gènes gouvernant les canaux ioniques impliqués dans le fonctionnement des neurones. Selon l’étude, les enfants présentant les quatre dernières mutations avaient près de quatre fois plus de risques d’avoir des convulsions fébriles que les enfants non porteurs. Les chercheurs relèvent toutefois que les six mutations découvertes jusqu’à présent ne représentent qu’une petite partie des causes génétiques susceptibles de favoriser les convulsions.

Ils notent également que les mutations n’ont été étudiées que chez des enfants danois et qu’ils ne savent pas si les mêmes risques existent ailleurs.

Des variants génétiques expliquent les convulsions fébriles suite au vaccin ROR

Le quotidien du médecin - 27/10/2014 - Dr Irène Drogou


Les convulsions fébriles dans les suites d’un vaccin ROR sont-elles un effet secondaire de la vaccination ou le vaccin ROR est-il seulement l’un des stimuli potentiels parmi d’autres chez des enfants prédisposés ? Les deux mécanismes entreraient en jeu, d’après une étude danoise publiée dans « Nature Genetics ».

Les généticiens du Statens Serum Institut de Copenhague ont tenté de répondre à la question en analysant le génome de 1 300 enfants danois ayant présenté un épisode convulsif fébrile après le vaccin. En comparant leur profil génétique à 5 800 enfants n’en ayant pas fait après le vaccin et à 2 000 autres ayant eu des convulsions fébriles non liées au vaccin, l’équipe dirigée par Bjarke Feenstra a identifié 6 variants génétiques.

Deux loci spécifiques, quatre plus communs

Les résultats montrent que deux loci sont associés à des épisodes convulsifs fébriles comme événement secondaire spécifique au vaccin, puisque les gènes concernés modulent la réaction du système immunitaire aux agressions virales. Les quatre autres sont en rapport avec des anomalies des canaux ioniques neuronaux et correspondent à des convulsions fébriles « banales ». Le risque convulsif fébrile est multiplié par quatre chez les enfants porteurs par rapport aux non porteurs.

Les chercheurs soulignent que les six mutations découvertes dans une population exclusivement danoise ne représentent qu’une petite partie des causes génétiques susceptibles de favoriser les convulsions. « Les résultats d’études comme la nôtre devraient conduire à terme à des vaccins encore plus sûrs », a estimé Bjarke Feenstra. Le vaccin ROR triple le risque de convulsions fébriles dans la 2e semaine après la vaccination, entraînant 3 à 16 cas supplémentaires pour 10 000 enfants vaccinés. Le rapport bénéfice/risque reste largement positif en évitant « le décès d’un million d’enfants à travers le monde chaque année ».

Nature Genetics, publié en ligne le 26 octobre 2014

Bonsoir Belladonna et merci pour votre répo[…]

Présentation Jen34

Bonsoir Nico_Juju, Merci beaucoup ! :)

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01165233/do[…]

Le polycopié du Séminaire d'Argenteu[…]