#56611
(Ce n'est pas récent mais cela n'a pas été diffusé sur le forum, me semble-t-il)

Une information ignorée des principaux médias français !

Avez-vous entendu parler d'un rapport officiel d'une commission d'enquête parlementaire d'un État de l'Union européenne qui a duré 18 ans ?
18 années d'études, de recherches et d'interrogatoires d'experts publiés dans un rapport officiel d'un État de l'Union européenne le 7 février 2018 ?

Il s'agit de l'incroyable rapport de la commission d'enquête parlementaire italienne.
Cette commission s'est créée afin de vérifier si la cause des cancers inexpliqués dont étaient victimes de nombreux militaires italiens n'était pas à rechercher dans les munitions à l'uranium appauvri utilisées sur les champs de bataille.

Personne, à l'époque de la création de cette commission, n'avait soupçonné le moindre lien entre les vaccins et ces cancers inexpliqués comme peuvent l'être le cancer du poumon avec la tabagie des fumeurs ou le cancer du foie avec l'alcoolisme des buveurs.

Il n'y avait donc pas, pour les membres de cette commission, le moindre a priori négatif au sujet des vaccins subis par les militaires, contrairement aux munitions à l'uranium appauvri avec lesquelles ils avaient peut-être été en contact.

Ce rapport parlementaire contient une « bombe médiatique » ignorée des « grands » médias français en partie financés avec nos impôts !


Tout comme avec notre plainte pénale signée par plus de 2000 plaignants, les principaux médias français se font muets avec ce rapport. Pourtant, il contient une véritable « bombe » qui met à mal les dires scandaleusement mensongers des partisans de la vaccination obligatoire à tout prix qui nous affirment haut et fort que les vaccins sont sans danger !

La bombe médiatique ignorée des principaux médias français : après avoir indiqué page 154, que la commission n'a pu trouver « une seule étude démontrant la sûreté des vaccins combinés », page 156 elle affirme avoir « identifié un risque significatif de développer des cancers et des maladies auto-immunes après l'administration de vaccins combinés et multi-doses, tel que recommandé dans le calendrier de prévention militaire ».

Cela fait froid dans le dos : pages 156 et 157 du rapport, il est rappelé « que les vaccins pour les militaires sont identiques aux vaccins pour les enfants ».

Résumons :
1. Une très officielle commission d'enquête parlementaire étudie pendant 18 ans les causes de cancers inexpliqués qui frappent des militaires ;
2. Elle démontre qu'il y a un lien entre les vaccins inoculés à ces militaires et ces cancers, ainsi qu'avec les maladies auto-immunes ;
3. Les vaccins en question sont les mêmes que ceux qui sont inoculés à des nourrissons de 8 semaines ;
4. En France, alors qu'aucun grand média ne parle de ce rapport officiel, des ministres, des députés et leurs experts décorés de la Légion d'honneur (tout en étant en lien économique avec les laboratoires pharmaceutiques vendeurs de vaccins), continuent à clamer haut et fort que « les vaccins sont sans danger, que c'est scientifiquement prouvé, que le rapport « bénéfice – risque » et en faveur des vaccins ! »
(Pour en savoir plus sur ce rapport, cliquez ici sur la page d'Alternative Santé).
https://www.solutions-emailing.com/i/?i ... x78Q_3d_3d
#56612
Et l'Italie vient de repousser son application de l'obligation vaccinale de 10 vaccins, suite au changement de gouvernement
#56613
Belladonna a écrit : 09 août 2018, 22:38 Et l'Italie vient de repousser son application de l'obligation vaccinale de 10 vaccins, suite au changement de gouvernement
Malheureusement les certificats (de vaccination) restent exigibles pour la fréquentation scolaire car le texte n'est pas encore passé à la chambre basse (vote favorable à ce stade mais à la chambre haute)
Espérons que les pressions sur la chambre basse ne seront pas trop fortes...
Nouvelle !

Bonjour à vous, Merci à tous pour vo[…]

Bonsoir à la communauté ! Je viens […]

La pilule de l'obéissance

Les gamins ont besoin de se défouler. Nous […]

Aide pour suivi de dose...

oui, il y a un truc avec la posologie. Pourquoi ne[…]