par annick
-
#57098
Pour suivre cette série passionnante de vidéos US sur les vaccins, il faut faire vite, car les liens ne sont valables que pendant qqs heures

Pourquoi ne pouvons-nous pas réaliser d'études scientifiques sérieuses, vaccin par vaccin, entre des groupes d'enfants vaccinés et des groupes d'enfants non vaccinés ? Nous devrions en avoir 30 par vaccin, nous en avons 0 »

Cette question, qui met en évidence les lacunes scientifiques de la vaccination, est l'une des nombreuses questions qui sont posées par des experts dans une série de vidéos qui s'intitulent « La vérité sur les vaccins ».

Ces très intéressantes vidéos (en anglais, mais avec possibles sous-titres en français) concernent la remise en cause de la vaccination aux USA.

La première est visible sur YouTube en cliquant sur « LA VERITE SUR LES VACCINS »

L'intérêt de cette vidéo, tient non seulement aux révélations qui nous sont faites, mais également à la diversité des experts qui interviennent en soulignant tous les mensonges, les contre-vérités et les absurdités qui nous sont imposées par les États, les institutions de santé et l'industrie pharmaceutique au sujet de la vaccination.

comment accéder aux sous-titres en français de la vidéo « La vérité sur les vaccins ».
Procédure à suivre :
1. Aller en bas à gauche de l'écran YouTube et cliquez sur « Paramètres » (la petite roue crantée)
2. Cliquez sur « Sous-titres)
3. Cliquez sur « traduire automatiquement »
4. Choisir la langue (le français pour les francophones)
par annick
-
#57101
Extrait de la lettre de Libre consentement éclairé du 15 septembre :

L'intérêt de cette vidéo, tient non seulement aux révélations qui nous sont faites, mais également à la diversité des experts qui interviennent en soulignant tous les mensonges, les contre-vérités et les absurdités qui nous sont imposées par les États, les institutions de santé et l'industrie pharmaceutique au sujet de la vaccination.

Selon un expert, il n'y a rien de plus éloigné de la vérité que d'affirmer que « Les vaccins sont sûrs, sans danger et qu'ils sont efficaces. »

« Quelqu'un essaye de nous cacher quelque chose », nous dit d'ailleurs, avec humour, un intervenant à ce sujet.


Soulignons la participation de Robert F. Kennedy Jr, qui, après bien d'autres interventions, se plaît à citer Malcolm X : « Le plus grand pouvoir de la presse, c'est le pouvoir d'ignorer ».

Nous confirmons la chose, puisqu'aucun média n'a fait le moindre écho de notre plainte pénale signée par plus de 2000 plaignants, mais scandaleusement classée sans suite par le procureur de la République de Paris.


Le docteur Wakefield apparaît également à plusieurs reprises et il conclut sur un inquiétant : « Si vous remettez en cause le pouvoir en place, la santé publique, l'industrie pharmaceutique en menaçant leur rentabilité comme nous l'avons fait en remettant en question la sécurité du ROR, il n'y a pas de prix que vous ne payerez pas. Les gens parlent de théorie du complot, c'est juste du pragmatisme sans pitié : « Nous allons vous détruire afin de protéger nos résultats ».


Robert F. Kennedy Jr semble lui répondre en faisant le parallèle avec les trains de la mort nazis, car une fois que l'on connaissait leur existence, chaque individu était face à un dilemme, soit il rentrait chez lui en faisant comme s'il ne savait rien afin de ne pas perdre sa position sociale, soit il luttait au risque de tout perdre.

Pour lui, le refus de fermer les yeux s'est imposé naturellement, et cela ne l'a jamais quitté.

Pour nous également.


Les révélations de cette vidéo :

Une question posée une médecin mériterait d'être étudiée en France. Cette question est la suivante : « Les enfants sont-ils en meilleure santé depuis l'extension de la vaccination infantile à de multiples vaccins ? »

La réponse qu'elle y apporte est inquiétante : « Si l'on fait un bilan en termes de santé publique, c'est le contraire ! On assiste à des épidémies de maladies chroniques et d'invalidité depuis cette extension :

- 1 enfant sur 6 est handicapé

- 1 sur 9 souffre d'asthme ;

- 1 sur 50 d'autisme (un pédiatre parlera lui de 1 sur 43) ;

- 1 sur 400 de diabète de type 1 ;

- Des millions d'enfants souffrent dorénavant de troubles inflammatoires des intestins ;

- De nombreux cas d'épilepsies, de polyarthrite rhumatoïde ;

Toutes ces explosions de pathologies chroniques coïncident avec l'augmentation du nombre de vaccins fait à la population.

Maintenant, 30 % des jeunes adultes souffrent de troubles mentaux. »


On y apprend également que :

- 400 études récentes, référencées, publiées dans des revues avec comité de lecture démontrent qu'il y a des problèmes de sécurité et d'efficacité avec les vaccins ;

- Le consensus médical avec les vaccins, rappelle la science du tabac : des médecins disaient que c'était bon pour la santé et ils faisaient de la pub pour Lucky Strike ou Camels. L'industrie du tabac fournissait des tonnes d'études « scientifiques » qui affirmaient que le tabac n'avait rien à voir avec le cancer, pourtant : ILS SAVAIENT QU'IL Y AVAIT UN LIEN, comme tout le monde sait maintenant que le tabac est un tueur…


- Selon de CDC (Centers for Disease Control and Prevention), « L'exposition mixte à des produits chimiques, y compris des produits pharmaceutiques, sont des facteurs (physiologiques) de stress qui peuvent produire des effets nocifs inattendus sur la santé qui sont additives, synergiques, antagonistes et qui peuvent potentialiser la réponse attendue à l'exposition des composants pris individuellement (rappelons que l'on peut trouver jusqu'à 232 substances chimiques ou organiques dans les vaccins inoculés à des enfant de 8 semaines) ;

- Dans l'affaire Brueswitz contre Wyet (Wyet a fusionné avec Pfizer en 2009), la Cour suprême des USA a indiqué dans sa décision du 22 février 2011, et après avoir étudié tous les documents qui lui avaient soumis par les parties, que : « Les vaccins sont inévitablement dangereux ».

Cette indication de la Cour Suprême des USA, contredit totalement les scandaleux propos de madame Buzyn, ministre de la Santé qui affirme sans cesse « Nous avons la certitude que les vaccins sont inoffensifs ». Sera-t-elle un jour jugée pour tout ce que cela implique ?


Autisme et vaccination :

Un pédiatre raconte comment pendant ses études et le début de sa vie professionnelle, il n'a jamais rencontré un enfant qui était en pleine forme avant une vaccination et qui se transformait en autiste après, alors que depuis quelques années, il en rencontre régulièrement…

Un passage également émouvant est celui dans lequel un procureur, dont un enfant est devenu autiste juste après la vaccination ROR, s'étonne des arguments de l'industrie pharmaceutique vendeuse de vaccins (la citation est faite de mémoire) : « Ils nous disent, « il s'agit de coïncidences et non pas de causalité » et donc il n'y aurait à voir ! Dans mon métier, lorsqu'il y a une coïncidence entre un crime et la présence de quelqu'un sur le lieu du crime, c'est justement là que nous enquêtons sérieusement. Eux, non, c'est « circulez, il n'y a rien à voir » ».

Merci pour vos retours! Quand bien même il […]

Mammite traînante

non ,il faut attendre il y a juste risque quelle f[…]

enfant 15 ans choree

Merci Terrassienne

Hôpitaux indiens accueillant les étudiants

Merci Isaure, je pense que c'est une très b[…]