Traitement du monde végétal par l'homéopathie
par CATHERINE
-
#29776
Le fondateur de Kokopelli (défendeur des semences anciennes et bio), Dominique Guillé, vient d’écrire un article intitulé "la bio piratée",
https://kokopelli-semences.fr/quoi_de_neuf/bio_pirate->

dans lequel il trace qui sont les vrais propriétaires des marques d’aliments bio, comme Lima, Danival, Boneterre, Bjorg, Provamel, Pronatura ... qu’on trouve dans nos coops bio.

Eh Oh surprise ! ce sont des fonds d’investissement américains, luxembourgeois etc et des multinationales comme Monsanto et autres du même acabit.

Mais qu’est-ce qu’on va bien pouvoir continuer à manger ???

CATHERINE
par Christel
Etudiant
#29785
A l'heure actuelle, je ne vois qu'une alternative : cultiver soi même son jardin, avoir 2 ou 3 poules et retourner à une alimentation du terroir... ce n'est évidemment pas possible pour tout le monde. :cry: ça me rends toujours très triste de voir à quel point l'humanité est larvée.
par VeroS
#29789
C'est terrible. On a l'impression qu'en allant en magasin bio on fait des sacrifices financiers pour que les petits producteurs vivent mieux et pour notre santé et il n'en est rien ! Déprimant ! Je m'en vais manger un bon poulet aux hormones alors ! ;-)
par Lyco
-
#29801
Christel a écrit :A l'heure actuelle, je ne vois qu'une alternative : cultiver soi même son jardin, avoir 2 ou 3 poules et retourner à une alimentation du terroir... ce n'est évidemment pas possible pour tout le monde. :cry: ça me rends toujours très triste de voir à quel point l'humanité est larvée.
Pas possible pour tout le monde, c'est mon cas.
Suite à une chute dans une volée de 17 marches d'escalier sur mon lieu de travail, je me suis payé une hernie discale en L4-L5 et donc subit une cure d'hernie discale. Les nerfs : crural, obturateur et sciatique me faisaient souffrir énormément.
Depuis, je suis handicapé et ne sait plus cultiver mon jardin comme auparavant, depuis 2004.
Il est même nécessaire de payer un homme pour entretenir notre petite propriété, haies, arbres, et croyez-moi, nous n'avons pas gagné l'Euromillion ! ça me désole tellement, que de plus, "on" nous falsifie tout (ou presque).
Le "Bio" est non seulement plus cher, mais parfois pas beaucoup plus bio que les saletés que l'on achète, même chez un petit maraîcher.
par Florence
-
#29880
Isabelle Rossi aborde un certain aspect des non-dits de la bio dans l'émission grand public de Planète Homéo, sans aller jusqu'à cette dernière nouvelle accablante de dépossession des uns par les "mêmes".
Les mêmes.

Encore et toujours ?
Sur les mécanismes de mise en place de cette effroyable machinerie économico-oligarchique, les gourvernements démocratiques ou non, sont hélas les complices, masqués ou non. Et quand cela tourne mal, l'"on" peut encore compter sur eux.
C'est du moins ce que révèlent les dernières émissions de Ruth Stégassy à "Terre à terre", avec ce dernier samedi (disponible en réécoute) le cas d'un tremblement de terre, celui de L'Aguila. La remarque du clonage - comme idéal social sous-jacent ?, soulevée par la journaliste est heurtante, et possiblement fondée.
De quoi s'interroger sur les catastrophes en chaîne qui peuvent s'abattre du fait du changement climatique, et les sauvegardes mises en place.

Ici, un article très fouillé, par un ancien invité de Ruth Stégassy (Xavier Noulhianne), avec notre brave poulet bio en affiche.
Pas à dire : super-appétissant ? Et lui aussi super-démocratique !
http://pensee-radicale-en-construction. ... ianne.html


Et une vidéo, UNE ! :P
Comment cultiver avec la nature ? A forciori, sans y briser l'énergie ?
Dans un pari proche de celui de l'homéopathie, et sans absoudre une certaine violence : Philip FORRER a une technique gourmande en efforts pour commencer, un entretien de l'ordre du passe-temps et du recyclage ensuite.
C'est très chevelu par chez lui.
Serions-nous en Gaule ?
Attention au retour des Brittons et des autres !
(pour un retour des forêts, des bocages, au moins - comment ne pas aimer les villes italiennes !).

https://www.youtube.com/watch?v=0jk0h1laL-0

C'est grâce à l'association "Forêt nourricière" que j'ai découvert notre homme.
La vision que propose Masanobu Fukuoka devrait être encore plus reposante - physiquement et même mentalement, mais elle reste à expérimenter.
Kenavo.
Nouvelle !

Bonjour à vous, Merci à tous pour vo[…]

Bonsoir à la communauté ! Je viens […]

La pilule de l'obéissance

Les gamins ont besoin de se défouler. Nous […]

Aide pour suivi de dose...

oui, il y a un truc avec la posologie. Pourquoi ne[…]