par katherine09
-
#10837
Groupe de santé
Entre Aet B
constitution phosphorique
Tempérament nerveux

1). Miasme. Tuberculinique
Anxiété , se vexe facilement , très têtu , aime le changement ,hyperactif
Plein d'idées ( il est architecte , construit des maisons )
Maigre , mange bien
Très sensible a toute forme de froid
Fatigable
Pb récurrents ORL ET DENTAIRES

2). Remède du moment
Le terrain, suppuration, la transpiration des pieds , froids des extrémités agg au froid conduisaient a SILICEA 30CH
Suppuration chronique (sinusites), aspect fragile et maigre , phanères évocatrices
timidité , manque de confiance en soi , et pourtant il est brillant , tetu


Le diagnostique différentiel pouvait se poser avec
LYCOPODIUM. C'est un petit chef autoritaire chez lui
Frileux mais besoin d'air , agg a la chaleur
Souvent ballone

CALCAREA SULF combinaison de CALCAREA et SULFUR
Ressemble a SILICEA par sa fragilité , timidité , manque de confiance en soi
Et ses pb de suppuration
supporte mal la chaleur ++++et le froid +++
(Pose un dgt diff avec HEPAR SULFUR qui est amel au chaud )

CALCAREA CARBONICA.
Pb ORL et DENTAIRES lies a une baisse de l'immunité
Très frileux , agg au froid
Transpiration abondante de la tête
Ganglions
agg a l'effort

MERCURIUS SOL. pour la forme
Sensible au chaud et au froid
Agg la nuit
Salivation et transpiration abondante
Ganglions durs
Langue garde l'empreinte des dents



3. ) SUIVIT. disparition des douleurs du coude
Ses sinus se vide , le nez se débouche
Il se sent bien........MAIS APPARITION D'UNE GINGIVITE très douloureuse
Agg la nuit couche, amel pression ( bof )
Soif eau

Que pensez vous que j'ai fait et conseille. :roll:
par globule
-
#10843
katherine09 a écrit : 3. ) SUIVIT. disparition des douleurs du coude
Ses sinus se vident , le nez se débouche
Il se sent bien........MAIS APPARITION D'UNE GINGIVITE très douloureuse
Agg la nuit couche, amel pression ( bof )
Soif eau

Que pensez vous que j'ai fait et conseille. :roll:
Nette amélioration des douleurs du coude et de la sinusite en prime il se sent bien
super!
les lois de Hering sont respectées, évolution favorable
de dedans en dehors: Ses sinus se vident , le nez se débouche
de haut en bas: les sinus vont mieux, les gencives s'enflamment: apparition d'une gingivite douloureuse
nouveau symptôme? de toute façon ce symptôme qui appartient au remède

Attendre et patienter 24h le remède est en train d'agir. Bien boire et rincer la bouche à l'eau
si trop de douleurs et pas d'amélioration: répéter la dose Sil 30ch liquide

si Sil a été pris en liquide éventuellement répéter moins dilué après dynamisation de la bouteille 1càc ou 1 goutte à la place d'une goutte ou 1càc diluée de la bouteille puis dans le verre?!
Avatar de l’utilisateur
par GIL2VENCE
Etudiant
#10854
inflammation de la gencive (SILICA 3èm Degré)
je ne touche à rien,
état général mieux - disparition des douleurs du coude- la muqueuse sinus se libère - ROYAL !
il me semble que la 30 n'est pas assez forte, il faut l'aider avec une goutte (5èm verre) en 200K.
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#10879
GIL2VENCE a écrit :il me semble qu' Edouard à bien insisté sur le caractère "Amiasmatique"de Rhus tox..
Terrasienna a écrit : pour le petit grain de sel, il me semblait que rhus tox était luetique...

je citerais seulement J.H.ALLEN: "matière médicale homéopathique dermatologique" (mais j'imagine que l'on peut trouver ailleurs de telles assertions.)

"En pratique, si vous étudiez l'historique des effets secondaires de la gonorrhée sur l'organisme, vous constaterez rapidement qu'ils expriment beaucoup l'identité symptomatique de Rhus Toxicodendron.
Rhus Toxicodendron est l'anti-sycotique vrai."




De plus quand on pense rhumatisme, goutte, herpès, vésicules, éruptions circulaires, diarrhées, aggravation par le froid et l'humidité on pense obligatoirement SYCOSE et force est de constater que comme le dit ALLEN cela colle très bien à RHUS-T

Principalement PSORO-SYCOTIQUE et possiblement syphilitique mais c'est surtout le RHUS VENENATA qui est davantage syphilitique.

Les remèdes amiasmatiques, je ne savais pas que c'était censé exister…:
Après tout les miasmes sont une "invention" humaine pour essayer de définir différents type de réaction(Hypo/Hyper/Dys) transmis par le biais du patrimoine génétique et avant lui par la contamination Vecteur/individu des "maladies" contenant ces "miasmes" ou l'inverse….: (tout comme les niveaux de santé en sont une pour essayer d'établir une échelle de valeur rationnalisant ce qu'est la santé)
Donc les remèdes sont ce que l'expérimentateur/patient leur voit faire ou pas.
RHUS-T a beaucoup de symptôme de Sycose, donc c'est un anti-sycotique mais il a aussi des symptôme syphilitique, ils sont simplement en moins grand nombre et donc ressortent moins souvent/facilement….donc moins marquant qu'un MERC ou un FL-AC ou autres anti-syphilitiques qui bouffent les os, provoquent des caries, etc….
Avatar de l’utilisateur
par GIL2VENCE
Etudiant
#10884
Dynamis a écrit :
GIL2VENCE a écrit :il me semble qu' Edouard à bien insisté sur le caractère "Amiasmatique"de Rhus tox..

"En pratique, vous constaterez rapidement qu'ils expriment beaucoup l'identité symptomatique de Rhus Toxicodendron."
n'est ce pas ce qui à été écrit ?
GIL2VENCE a écrit :il me semble qu' Edouard à bien insisté sur le caractère "Amiasmatique"de Rhus tox...
il a précisé par la suite que Rhus Tox, dans son expression aiguë ressemblerait plus à MEDO..
MEDO c'est bien la sycose ?
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#10894
GIL2VENCE a écrit :
Dynamis a écrit :
GIL2VENCE a écrit :il me semble qu' Edouard à bien insisté sur le caractère "Amiasmatique"de Rhus tox..

"En pratique, vous constaterez rapidement qu'ils expriment beaucoup l'identité symptomatique de Rhus Toxicodendron."
n'est ce pas ce qui à été écrit ?
GIL2VENCE a écrit :il me semble qu' Edouard à bien insisté sur le caractère "Amiasmatique"de Rhus tox...
il a précisé par la suite que Rhus Tox, dans son expression aiguë ressemblerait plus à MEDO..
MEDO c'est bien la sycose ?

Euh....... je ne comprends pas ce que tu essaies de dire...
"Amiasmatique": ça veut bien dire "qui n'a pas de miasme" ? donc c'est pour ça que je disais "non", RHUS-T est bien "miasmatique" comme n'importe quel remède, et est trés "sycotique" (donc le rapport avec MED ok) mais principalement les "effets" de la sycose, ce n'est, par exemple, pas forcement un bon remède pour une "contamination" sycotisante comme une gonorrhée ou une vaccination....
Avatar de l’utilisateur
par GIL2VENCE
Etudiant
#10915
Dynamis a écrit : Euh....... je ne comprends pas ce que tu essaies de dire...
"Amiasmatique": ça veut bien dire "qui n'a pas de miasme" ? donc c'est pour ça que je disais "non", RHUS-T est bien "miasmatique" comme n'importe quel remède, et est trés "sycotique" (donc le rapport avec MED ok) mais principalement les "effets" de la sycose, ce n'est, par exemple, pas forcement un bon remède pour une "contamination" sycotisante comme une gonorrhée ou une vaccination....
tout dépend de quelle façon on comprend le mot "miasme",
pour ma part le Miasme est la véritable maladie chronique centripète. cette Maladie Chronique vient se greffer sur la Force Vitale "dynamis" et n'a aucune tendance à guérir seule.
c'est elle qui va, au fil du temps "étrangler" le Dynamis et faire que le patient devient malade...c'est la pathologie chronique..
lorsque l'on veut traiter le chronique, l'idée est d'éliminer le miasme avec un Homéomiasmatique (encore appelé antimiasmatique), beaucoup de remèdes sont homéomiasmatiques.. dans leur action il ont la capacité à atteindre et détruire le miasme qui étouffe la Force Vitale. le fait de donner un homéomiasmatique insuffle de l'énergie vitale supplémentaire à l'organisme qui pourra alors mieux se défendre contre le miasme.
RHUS TOX, d'après ce que j'ai appris aux cours (je ne le savais pas avant), n'a pas la capacité à atteindre le miasme, il a bien évidement des aspects sycotiques par sa pathogénésie, mais Edouard à bien expliqué qu'il ressemblait à MEDO dans son expression aiguë. en chronique il n'aura pas l'effet d'un THUYA par exemple sur une stratégie "antimiasmatique.
c'est juste pour aider. :)
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#10918
Dynamis a écrit :
Euh....... je ne comprends pas ce que tu essaies de dire...
"Amiasmatique": ça veut bien dire "qui n'a pas de miasme" ? donc c'est pour ça que je disais "non", RHUS-T est bien "miasmatique" comme n'importe quel remède, et est trés "sycotique" (donc le rapport avec MED ok) mais principalement les "effets" de la sycose, ce n'est, par exemple, pas forcement un bon remède pour une "contamination" sycotisante comme une gonorrhée ou une vaccination....
Non, Rhus-t présente superficiellement les symptômes articulaires de la sycose. Il n'est pas anti sycotique, ne pouvant en aucun cas traiter le miasme sous jacent;
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#10956
Ah d'accord! Merci pour l'explication: je comprends mieux ce que vous entendiez par "amiasmatique".

Ceci dit en ce qui me concerne, je trouve que cela complique les choses: je préfère le considérer comme "Sycotique" (ce qui est le cas) mais pas suffisament "puissant/profond" pour affecter l'économie entière de l'individu en cas d'atteinte "profondément sycotique": cela sera plus un intercurrent ou un aigu dans un tel cas.
par katherine09
-
#10957
La gingivite. : Agg ou action centrifuge de SILICEA qui aurait fait ressortir l'infection des gencives

Question : Son dentiste lui a t- il fait un nettoyage de la plaque dentaire ?
Réponse : non , mais rendez vous était pris :lol:
CAT : ne rien faire , et ce d'autant qu'il se sent bien
le remède continue a agir ds le bon sens

Après le nettoyage de la plaque dentaire
Disparition des douleurs
Bilan radio et sanguin se sont normalises en quinze jours

Je l'ai revu un an après , il est venu me dire qu'il allait bien !
Mais il est embête par un petit mal de tête quand il ne travaille pas......
Nettement moins timide , souriant , n'est plus angoisse , se fait confiance dans ses projets , voyage , toujours très susceptible
N'a plus ni tendinites , ni sinusites qui lui pourrissaient la vie

A eu un episode grippal avec forte température ( il est passé en groupe À )
traite au téléphone avec PULSATILLA 9 CH
A trop chaud, Se découvre , Veut les fenêtres ouvertes+++
Transpire pd la fièvre ++++
Absence de soif+++
Nez coule blanc non irritant amel au frais ++++

une petite migraine qui apparaît quand il est ne travaille pas
Amel a l'air frais
Un peu grognon le matin au réveil ( dixit son epouse )
RAS par ailleurs
Je lui ai prescrit TUBERCULINUM 15 CH

A ce jour , Xavier va très bien
Trois ans de recul. :lol:
#11047
Dynamis a écrit :Ah d'accord! Merci pour l'explication: je comprends mieux ce que vous entendiez par "amiasmatique".

Ceci dit en ce qui me concerne, je trouve que cela complique les choses: je préfère le considérer comme "Sycotique" (ce qui est le cas) mais pas suffisament "puissant/profond" pour affecter l'économie entière de l'individu en cas d'atteinte "profondément sycotique": cela sera plus un intercurrent ou un aigu dans un tel cas.
Nonon, c'est pas une lubie. Ce sont des termes précis utilisés par Hahnemann dans l'Organon et les maladies chroniques. Il ne sera pas possible de traiter la manifestation d'une exacerbation aiguë du miasme avec un médicament miasmatique. Des situations pseudo aiguës pourront ressembler à Rhus mais Thuja ou Medo emporteront le cas.

Que penser de ce livre pour une introduction rais[…]

Procédés de dilution

En fait je découvre que la méthode[…]

Est-ce l'enjeu du XXIÈME siècle? U[…]

Merci beaucoup pour toutes ces réponses.