par katherine09
-
#25669
ledum DECOMPENSE est agite , misanthrope , desire etre etc...
en etat d'equilibre il est gentil , mais plutot solitaire et a peu de besoin
remede important ds les suites de beuverie :lol:
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#25674
katherine09 a écrit :ledum DECOMPENSE est agite , misanthrope , desire etre etc...
en etat d'equilibre il est gentil , mais plutot solitaire et a peu de besoin
Alors qu'est-ce qu'un BRYONIA en équilibre...??
par michel60
-
#25687
katherine09 a écrit :ledum DECOMPENSE est agite , misanthrope , desire etre etc...
en etat d'equilibre il est gentil , mais plutot solitaire et a peu de besoin
remede important ds les suites de beuverie :lol:
Donc en état d'equilibre nous sommes tous calmes et gentils quel que soit notre remède quand nous sommes décompensés? ;)

C'est pour moi la grande difficulté que j'ai quand on prend des traits de caractère comme si c'était des symptômes. J'avoue ne pas comprendre mais cela est certainement dû à mon manque de formation,
Merci de m'indiquer une bonne lecture pour y remédier
par katherine09
-
#25690
je vais prendre deux exemples
1) jeune fille douce , timide reservee en etat d'equilibre plutot Pulsatilla
elle tombe malade , et la, tu es devant une furie qui ne supporte rien ni personne , intolerante a tout
desespere de guerir

MAIS CE PEUT ETRE L'INVERSE
2° jeune fille ou jeune homme violent colerique , autoritaire ........en etat normale d'equilibre
il tombe malade , ET TU ES DEVANT UN AGNEAU
par michel60
-
#25805
katherine09 a écrit :je vais prendre deux exemples
1) jeune fille douce , timide reservee en etat d'equilibre plutot Pulsatilla
elle tombe malade , et la, tu es devant une furie qui ne supporte rien ni personne , intolerante a tout
desespere de guerir

MAIS CE PEUT ETRE L'INVERSE
2° jeune fille ou jeune homme violent colerique , autoritaire ........en etat normale d'equilibre
il tombe malade , ET TU ES DEVANT UN AGNEAU
D'accord mais où sont décrits les états d'équilibre? Ou bien s'agit il simplement d'information obtenu auprès du patient ou de la famille?
Cela me pose problème aussi sur les symptômes psy qui correspondent aussi à l'état d'équilibre: on ne les prend pas en compte?
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#25809
michel60 a écrit :
katherine09 a écrit :je vais prendre deux exemples
1) jeune fille douce , timide reservee en etat d'equilibre plutot Pulsatilla
elle tombe malade , et la, tu es devant une furie qui ne supporte rien ni personne , intolerante a tout
desespere de guerir

MAIS CE PEUT ETRE L'INVERSE
2° jeune fille ou jeune homme violent colerique , autoritaire ........en etat normale d'equilibre
il tombe malade , ET TU ES DEVANT UN AGNEAU
D'accord mais où sont décrits les états d'équilibre? Ou bien s'agit il simplement d'information obtenu auprès du patient ou de la famille?
Cela me pose problème aussi sur les symptômes psy qui correspondent aussi à l'état d'équilibre: on ne les prend pas en compte?
Je commence de plus en plus à apprécier tes remarques Michel60. :)
Ce sont de vraies remarques...qui n'ont pas pour seul but de caresser l'interlocuteur dans le sens du poil...

Et qui sait...peut-être que toi tu auras droit à des réponses... ;)
peut-être même des vraies réponses... :D
par michel60
-
#25816
Dynamis a écrit :
michel60 a écrit :
katherine09 a écrit :je vais prendre deux exemples
1) jeune fille douce , timide reservee en etat d'equilibre plutot Pulsatilla
elle tombe malade , et la, tu es devant une furie qui ne supporte rien ni personne , intolerante a tout
desespere de guerir

MAIS CE PEUT ETRE L'INVERSE
2° jeune fille ou jeune homme violent colerique , autoritaire ........en etat normale d'equilibre
il tombe malade , ET TU ES DEVANT UN AGNEAU
D'accord mais où sont décrits les états d'équilibre? Ou bien s'agit il simplement d'information obtenu auprès du patient ou de la famille?
Cela me pose problème aussi sur les symptômes psy qui correspondent aussi à l'état d'équilibre: on ne les prend pas en compte?
Je commence de plus en plus à apprécier tes remarques Michel60. :)
Ce sont de vraies remarques...qui n'ont pas pour seul but de caresser l'interlocuteur dans le sens du poil...


Et qui sait...peut-être que toi tu auras droit à des réponses... ;)
peut-être même des vraies réponses... :D
Dynamis arrete de faire de la psychologie à 2 balles sur mes intentions de caresser dans le sens du poil ou à contresens et du fait que l'on donne des vraies (ou fauses donc) réponses peut être...
Tu vaux mieux que cela et tu n'est jamais aussi apprécié que quand tu poses des questions pertinentes ou amènes des précisions, des références pour enrichir un débat sans ce genre de commentaires ;) .

Sans rancune :)
Avatar de l’utilisateur
par cyril.sf
Diplômé PH
#25848
Je suis d'accord avec dynamis et michel60 sur ces questions d'équilibre / déséquilibre, compensé / décompensé.
C'est une difficulté que jéprouve souvent et je pense qu'il faudrait une explication plus large.
D'avance merci à ceux qui pourront nous éclairer.
Cyril.sf
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#25849
michel60 a écrit : Dynamis arrete de faire de la psychologie à 2 balles sur mes intentions de caresser dans le sens du poil ou à contresens et du fait que l'on donne des vraies (ou fauses donc) réponses peut être...
Aucune tentative de ma part de faire de la psycho ici...réfléchir dans le vide = trop fatiguant pour moi...je laisse ça à ceux que ça interesse de se debattre inutilement dans des méandres n'amenant rien au schmilblick. :)

C'était juste un fait: il y a sur ce site plus souvent de "réponses" qui caressent qu'ayant un vrai but interrogatif...voire informatif
Ici tu ne t'es pas contenté de dire, comme cela arrive assez souvent, un truc du genre:

"Oh oui merci !! merci infiniment ! que votre explication est magnifique et éclaire ma journée d'une nouvelle compréhension telle une aurore naissante !!"
(et ce bien sûr même si la réponse ne voulait strictement rien dire... et que je mets ma main au feu que la personne n'avait en fait rien compris car il n'y avait rien à comprendre)

Que d'amour!!...que de bonheur!!...que de bonté!!...que de...de...presque autant que dans "danse avec les stars" et autre débilités televisuelles ABSOLUMENT pas SCRIPTES ;) nononon...pas scriptés du tout...du tout... ;)
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#25851
En fait je vais me permettre de dire que je pense qu'en ce qui concerne LEDUM on a mélangé ici un etat pathologique et un non pathologique.

Ce qui n'a normalement pas de sens puisque les archétypes homéopathiques font état des processus pathologiques (= décompensé= déséquilibre)...pas des états non-pathologiques (=compensé= équilibre)

Ce serait comme me dire que BRYONIA peut être sympa, amical etc...(of course qu'il peut...notamment dans un cas d'accident, trés temporaire et/ou localisé, qui ne met pas en cause nécessairement l'entière économie d'un malade) mélangé aux signes locaux pathologique habituels de BRY
n'importe qui peut être autre chose qu'un archétype puisque les GENS en sont pas des REMEDES et que les REMEDES ne sont pas des GENS


Quand on fait un archétype d'un remède on ne mélange pas pathologique et non-pathologique...sinon plus rien n'a de sens...


C'est un peu comme ce que je disais sur GELSEMIUM et sa pathogenesie tiré des "new remedies" de HALE dans le dernier quizz que j'ai posté à propos du HOQUET
Ils melangent des symptômes enantiopathiques cliniques (utilisation contraire du remède) avec des symptômes "possiblement" homeopathique clinique (utilisation semblable du remède) le tout melangé sous couverture "symptômes cliniques" :roll:
par vbouan
#25862
cyril.sf a écrit :Je suis d'accord avec dynamis et michel60 sur ces questions d'équilibre / déséquilibre, compensé / décompensé.
C'est une difficulté que jéprouve souvent et je pense qu'il faudrait une explication plus large.
D'avance merci à ceux qui pourront nous éclairer.
Cyril.sf
Eh bien mettons-y nous et essayons ensemble...il ne faut pas attendre d'avoir les reponses toutes mâchées.

Equilibre/déséquilibre
Dans Prisma, Vermeulen dit ceci de Carb Veg
Carbo Veg en état de santé a une haute énergie. Il est materiqslistic, extravagant, aime la bonne vie, travailleur. Il peut avoir une face rouge avec des petites veines visible. En aigu, Carbo Veg montre une profonde apathie, il est pale, froid et tres faible......

D'après moi, il me semble qu'on voit l'etat déséquilibré dans la MM.
Mais souvent il est ajouté l'etat en équilibre, notamment pour les médicaments souvent utilisés et l'observation sur les patients sur lesquels il fut un remède. C'est le cas de Puls, de Cham.
Je dirai qu'on trouve cet état dans les symptomes généraux, tandis que dans les symptomes particuliers on trouve les symptomes du patient malade.

Composé/Décomposé
Décomposé : on le trouve plus facilement chez l'enfant qui est souvent plus naturel.
Composé ; c'est la face que l'on donne et chez l'adulte, elle est faconnée par l'éducation souvent, etc....c'est pourquoi on cherche le sommeil, les rêves et les cauchemards, la reaction à la colère comment elle s'exprime = tout état ou le contrôle échappe.
composé = controllé
Décomposé = hors contrôle

A vous de corriger et compléter !
par michel60
-
#25866
Dynamis a écrit :En fait je vais me permettre de dire que je pense qu'en ce qui concerne LEDUM on a mélangé ici un etat pathologique et un non pathologique.

Ce qui n'a normalement pas de sens puisque les archétypes homéopathiques font état des processus pathologiques (= décompensé= déséquilibre)...pas des états non-pathologiques (=compensé= équilibre)

Ce serait comme me dire que BRYONIA peut être sympa, amical etc...(of course qu'il peut...notamment dans un cas d'accident, trés temporaire et/ou localisé, qui ne met pas en cause nécessairement l'entière économie d'un malade) mélangé aux signes locaux pathologique habituels de BRY
n'importe qui peut être autre chose qu'un archétype puisque les GENS en sont pas des REMEDES et que les REMEDES ne sont pas des GENS


Quand on fait un archétype d'un remède on ne mélange pas pathologique et non-pathologique...sinon plus rien n'a de sens...


C'est un peu comme ce que je disais sur GELSEMIUM et sa pathogenesie tiré des "new remedies" de HALE dans le dernier quizz que j'ai posté à propos du HOQUET
Ils melangent des symptômes enantiopathiques cliniques (utilisation contraire du remède) avec des symptômes "possiblement" homeopathique clinique (utilisation semblable du remède) le tout melangé sous couverture "symptômes cliniques" :roll:
Je souscrit totalement sur le melange pathologique non pathologique
J'avais écarté Ledum qui est le contraire d'un calme car basiquement j'ai cherché les symptômes = les pathogénésies et les symptômes "cliniques" non présents dans les pathogénésies mais guéris par les remèdes.Pour Lédum je ne voie aucun argument en faveur du coté sympa et calme, de plus quoi en faire dans une énumération de symptômes ....puisque ce n'en est pas un.
En lisant les Synoptic je suis assez souvent désemparé devant des descriptions plus de personnalités que de symptômes ( bien que les premiers comprennet en partie les seconds) ma question étant : comment la comunauté homeopathique arrive à un consensus sur ce qui est observé chez les patient en terme de caractère ( les pulsatilla sont doux affectueux....) tous? a t on besoin de ce trait de caractère pour prescrire le remède? De plus il y a un danger dans la personalisation des remèdes: par exemples Sepia serait un remède pour des femmes dépressives habilées en noir: caricatural dixit Edouard (synopticI) c'est aussi une femme active, irritable proche de nux v.( Pour la petite histoire, j'ai eu dans ma vie 2 lumbago hyper algiques, l'un a été gueri par Lyc le second par Sep :lol: )
Bref j'en perd mon latin et je tourne en rond mais si les jedais pouvaient nous donner les sources étayant le coté NON DECOMPENSE des remèdes ce serait constructif, je dis bien étayant et non pas décrivant.
par michel60
-
#25867
En allant voir du coté des packages j'ai trouvé ce résumé du package 1 M1T7 CAUSALITE Troisième Partie 3 – 01/10/12

Cette troisième partie de l’étude des causalités traite en détail de la constitution de l’individu, de son tempérament et de son caractère. Ce cours nous aide non seulement à mieux définir ces 3 constituants essentiels de l’individu mais aussi à comprendre en quoi ils sont importants dans la recherche du remède.
La constitution est la façon dont on est construit physiquement, héritée de notre lignage. Elle dépend de facteurs héréditaires et environnementaux.
Le tempérament est la façon dont l’individu est construit sur le plan mental et émotionnel
La personnalité est issue de l’interaction des expériences de la vie avec le tempérament.

Voici une piste .....payante
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#25871
vbouan a écrit : Equilibre/déséquilibre
Dans Prisma, Vermeulen dit ceci de Carb Veg
Carbo Veg en état de santé a une haute énergie. Il est materiqslistic, extravagant, aime la bonne vie, travailleur. Il peut avoir une face rouge avec des petites veines visible. En aigu, Carbo Veg montre une profonde apathie, il est pale, froid et tres faible......

pas vraiment
Ce que dit Vermeulen c que tant que le mec va bien no souci (très utile comme lapalissade), ca respire pas l'ARCHETYPE CARB-V tel qu'on le décrit dans les mat med
pourquoi ? = parce que les mat med font état de processus pathologiques
or ici on parle d'un mec qui va "presque" bien ("remède constitutionnel", dixit vermeulen, dont bien entendu je n'aime pas trop la définition) par opposition à un état aigu CARB-V où le gars donne l'impression qu'il peut claquer d'un instant à l'autre de par la profonde faiblesse qui se dégage de lui.



NEANMOINS si l'on parle de "remède constitutionnel" (je n'aime décidément pas le terme…) tu verras QUAND MEME des SYMPTOMES typique de CARB-V(éructation, ballonnement, pets….etc pour SCHEMATISER…) donc faut pas non plus dire que l'ETAT chronique CARB-V ne ressemble pas a du CARB-V comme on PEUT se le représenter, surtout si l'on se base UNIQUEMENT sur des caractéristiques fréquemment rencontré dans des état aigus.



Bien sûr j'ai pris l'exemple de CARB-V parce que tu l'as pris pour exemple…mais je ne vois absolument pas pourquoi cela devrait différer pour n'importe quel autre remède

Ex: quand on me dit que "être doux, gentillet,etc…" n'est pas pathologique en soi mais définit un état PULS néanmoins = c pas faux mais néanmoins cela peut devenir PATHOLOGIQUE et donc là c'est possiblement utilisable…
Quand t'as qqn qui passe son temps à aplanir, faire des concessions, se mouler sur la pensée d'autrui par besoin d'affection, etc…alors qu'on est en train de lui en mettre plein la tronche (métaphore…)…on va quand même pas oser me dire que c pas PATHOLOGIQUE…



pour ce qui est de l'histoire du compensé/decompensé, ou composé/decomposé (erreurs ??)
si vous n'avez pas voulu parler de "état en équilibre" (compensé) et "état en déséquilibre" (décompensé)

mais que vous vouliez plutôt dire décompensé/équilibre/compensé

Alors c'est là que nos routes se séparent…parce que moi les trucs à la MASI et ses égolyse et autre égotrophie…et ben je laisse ça à qui veut…



Au final il n'y a qu'une seule vérité= LA LOI DES SEMBLABLES

Et si jamais on commence à nager dans un gloubi boula sans nom…et bien le plus intelligent à faire c de TOUT ZAPPER et de revenir à cette loi qui est la SEULE CONSTANTE

C'est la seule chose qui m'a permi de ne pas me noyer et décrocher pendant ma première année de tentative d'apprentissage de l'homeo uniciste tellement c'est un vaste foutoir ou tout le monde dit tout et son contraire…
Avatar de l’utilisateur
par cyril.sf
Diplômé PH
#25877
Dynamis a écrit :

Au final il n'y a qu'une seule vérité= LA LOI DES SEMBLABLES

Et si jamais on commence à nager dans un gloubi boula sans nom…et bien le plus intelligent à faire c de TOUT ZAPPER et de revenir à cette loi qui est la SEULE CONSTANTE

C'est la seule chose qui m'a permi de ne pas me noyer et décrocher pendant ma première année de tentative d'apprentissage de l'homeo uniciste tellement c'est un vaste foutoir ou tout le monde dit tout et son contraire…
Et vlan!
Bon sans rire, j'avoue parfois avoir l'impression d'être sur la quai de la gare et de voir le train se barrer sans moi!
Pour en revenir au cas clinique de katherine09 l'état mental du patient appartient il en tant que symptôme à la matière med de LEDUM ou n'est il pas un symptôme tout court car état habituel du patient en dehors de la pathologie?
Autrement dit, si l'état mental du patient avait été différent, quelle aurait été la prescription? La même en disant que le symptôme mental du patient est "LEDUM" décompensé!
Amicalement, cyril.sf
Châtaignier - maladie de l'encre

Alors j'ai fait le tour des châtaigniers qui[…]

Oui, il y a de quoi occuper un éventuel con[…]

Présentation

Bonjour, je m'appelle Patrick je fais de la Micro-[…]

Nouveau membre : Fori !

Bonjour, Je suis très intéress&eacut[…]