par katherine09
-
#27290
tout d,abord mes meilleurs voeux a tous , et une bonne annee de perfectionnement en homeopathie :D
PETIT CAS FACILE pour debuter l'annee:
Jeune femme de 32 ans , grande et mince , élégante , souriante ,
Ses mains sont glacées , et il ne fait pas particulièrement froid
Mariée , trois enfants
Consulte pour une douleur de la face antérieure de la cuisse droite
Évoluant depuis ..... Deux ans
Inutile d'ajouter qu'elle a été hyperexplorè et hypermedicamente '...

Douleur apparue peu a peu , sans raison mise en évidence
Agg a la marche , couche dessus
Amel a la chaleur locale
Douleur piquante et brûlante a la fois
Avec des épisodes "d'elancements transfixiants "
( Douleur aiguë d'elancements, tranversant la cuisse , et s'étendant jusqu'à la malléole)
Elle est frileuse , recherche la chaleur
Agg au froid , a l'humidité, aux courants d'air ,a la neige
Transpire abondante la nuit ; pendant la journee transpire peu
Besoin de bcp de sommeil , et a du mal a se réveiller
Mais aime sortir : désir d'air frais? Désir de bouger,d'exercices?
l'interrogatoire fera ressortir un désir de se balader , de sortir de chez elle
Ne supporte pas un week end a la maison , il lui faut aller se promener , même en voiture .....
Adore rencontrer des gens , visiter des nouveaux lieux , se cultiver
Les règles et grossesses normales
A l'examen , je note une exostose costale
Et une froideur des extrémités
XXX1000 K
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#27306
D'abord je la vois Tuberculeuse

la transpiration abondante la Nuit + agg temps froid humide et son profil tub m'aurait amener plus sur Sil
mais je n'ai pas de froideur des extrémités même si Sil est très frileux
par contre pour les exostoses costales je n'ai que mer-c et Merc couvre la froideur des ext et tout le reste précité + douleur à la cuisse
donc même si Merc n'est pas un très grand anti tub je choisi Merc
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#27307
J'élimine rapidement Puls, recherche la chaleur.

Je retiens :

TRANSPIRATION / ABONDANTE (Voir Colliquative) / nuit
SOMMEIL / BESOIN de beaucoup de sommeil
SOMMEIL / RÉVEIL / difficile
MEMBRES / DOULEUR / ÉLANCEMENTS douloureux (voir Piquante) / Mbres inf / Cuisse / EXTENSION /bas, vers le

Grande, mince
besoin de changements +++
exostose costale qui indique problème périoste, de croissance ?, secondaire à trauma ?
aggravation par temps froid ++ : neige++
en perte d'énergie (grossesses et enfants ?)

Calcarea phosphorica
par Anne
#27308
Le cas me fait évoquer le miasme tuberculinique.
L'aggravtion par les courants d'air, les mains froides, la transpiration la nuit, et la douleur à type d'élancement m'évoquent :
Ars, Kali-c et calc-p

Je pense que Calc-p concerne plus les douleurs osseuses
La douleur de Kali-c est piquante, brulante et plutôt changeante.
Douleur brulante pour Ars qui aime le chaud, et les applications chaudes sur les zones douloureuses. Dans ce cas la douleur est présente au même endroit pendant 2 ans..donc fixe !

J'opte donc pour Arsenic
par Gyromède
-
#27310
Bonjour à tous,

la patiente présente beaucoup de signes tuberculiniques tant au niveau psychique que physique.

Ce miasme ainsi que la douleur /membres inférieurs/Cuisse/droite et la froideur des mains font penser à Agaricus en première intention.
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#27326
katherine09 a écrit : Avec des épisodes "d'elancements transfixiants "
les "guillemets" ça veut dire que c les mots de la patiente ?
par globule
-
#27347
Bonjour Katherine,
à la lecture du cas que tu nous décris facile.. j'ai retenu

la douleur de la hanche chaleur améliore staph, rhus-t
douleur piquante, lancinante l'extension vers le bas
l'aggravation par la neige, les courants d'air,

l'agitation: toujours active sorties, voyages., besoin de bouger
l'aggravation au mouvement tu ne nous pas si c'est au début du mouvement ..
tout me fait penser à rhus-t
qui a aussi les extrémités froides, la transpiration pendant le sommeil..
elle ne peut se coucher sur le côté douloureux ..et la sciatique aggr couchée sur le côté droit: rhus-t ;)
merci de nous faire bûcher! ;) bises Michèle
par Patrick
-
#27350
Kali-c et Calc-p sont deux grands médicaments tuberculeux.
Calc-p est très proche de Tub et cette patiente de par sa typologie et son psychisme se rapproche d'un phosphore.
Ses douleurs sont de type syphilitique.
Kali-c possède cette :
- Douleur de la cuisse droite et
- Douleur de la cuisse avec extension vers le bas
La douleur de la cuisse aggr. en marchant appartient aux deux remèdes (Kali-c et Calc-p).
Généralité exostose : Calc-p avec tous les grands remèdes syphilitiques

Je pense que le diag. diff. se joue sur les généralités qui sont plus en adéquation avec Calc-p.
par Ovicar
#27356
Salut Patrick,

Pour le diagnostic différentiel il faudrait aussi tenir compte des rubriques suivantes :

Psy: chez lui / désire rentrer on y trouve calc phos
Psy: anxiété/maison/à la on y trouve Kalium carbonicum

La clé du cas doit s'y trouver.
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#27370
C'est pas forcément un cas que je trouve si flagrant que ça personnellement.


après avoir envisager un temps un possible VERATRUM pour les faits:

. les mains/extremités excessivement froide/glacé
. elle nous sorte une définition de douleur dont je n'ai personnellement jamais entendu l'utilisation par une personne n'ayant jamais entendu parler de répertoire homéopathique: elle doit donc avoir un coté un peu intello… (j'ai un de ces mal de tête transfixiant aujourd'hui, c'est tout bonnement inéffable…n'est-il pas ? :D )
. élegante/souriante (faudrait voir en vrai à quoi ça ressemble)
mais le genre de douleur qu'elle ressent à cette cuisse ne plaide pas spécialement en faveur de VERAT


je vais donc me ranger auprès de ceux ayant opté pour CALC-P qui semble pas mal couvrir à la fois cette douleur
Sharp pain in tendons on inside of thighs, more when walking (Hering "guiding symptoms")

et une partie clairement émergente de l'individu

. besoin de changement quand bien même le besoin de voir des gens ne me semble pas spécialement en accord avec le le CALC-P pur et dur
. cette aggravation par le froid humide sous toute ses formes (neige,etc…) et courants d'air froid
. cette difficulté à se réveiller le matin
par katherine09
-
#27380
cette jeune femme est informaticienne , mais elle est litteraire de formation ,et elle s'exprime avec les mots les plus justes pour decrire sa douleur
transfixiant : douleur aigue qui traverse un corps , la cuisse en l'occurence
je lui avait fait specifie ce qu'elle entendait par transfixiant . dl qui traverse la cuisse et c'est aigue

personnellement , j'ai eu de coliques hepatiques , et je peux affirmer que la meilleur maniere de decrire la douleur etait; douleur transfixiante , je n'ai pas trouve d'adjectif decrivant au mieux cette douleur
par katherine09
-
#27389
Calc Phos bien sur , sur terrain tuberculinique
Désir de changements , de voyage , de connaissance
L'exostose costale
Le reste était concordant
De plus , en consultant le Hering
" élancements traversant la cuisse et s'étendant jusqu'à la malléole "
Le diagnostic de terrain tuberculinique étant pose , calc phos s'imposait

C'est dire l'importance de poser un dgt de miasme d'entrée , cela évite de s'égarer vers d'autres remèdes n'appartenant pas a ce miasme

Ainsi on aurait pu discuter :
MERCURIUS SOL miasme syphilitique
Transpire la nuit
Exostose
Agg au froid , courant d'air
Mais qui n'a pas ce désir de changement , cette instabilité
L'ambiance de la consultation est différente

Image
Châtaignier - maladie de l'encre

Alors j'ai fait le tour des châtaigniers qui[…]

Oui, il y a de quoi occuper un éventuel con[…]

Présentation

Bonjour, je m'appelle Patrick je fais de la Micro-[…]

Nouveau membre : Fori !

Bonjour, Je suis très intéress&eacut[…]