par didier
-
#51176
J'étais bien loin de la solution merci en tout cas de ces explications "lumineuses". :D
par Anne
Diplômé PH
#51177
MERCI Katherine, pour ce quizz et pour ces DD très didactiques
Le DD entre Bry et Cham était loin pour ma part d'être évident. C'est maintenant limpide.

Joyeuses Pâques également :D
par VeroniqueB
Etudiant
#51178
Merci Katherine !
J'avoue n'avoir rien tenté, j'ai effacé ma réponse pour Arnica avant de l'envoyer...pas convaincue 100%.

Je suis partie de la rubrique inflammation vasculaire, parce que je me disais qu il fallait que le remede le couvre...
Je n'ai même pas regardé cham., je n'ai pas vu l'irritabilité aux personnes.
Ni Cham., ni Arn., dans la rubrique desir de boissons chaudes, mais Bry (3)
GE - Endolorissement : Arn (3), Bry (2), Cham (2)

Comme toujours les DD sont vraiment en or :)
Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#51183
.... Zut , je n'aurais jamais louché du côté de chamomilla pour ce cas ...

Juste une question néanmoins : puisque ce remède ne couvre pas la déshydratation ( et la maigreur ) présente chez la patiente - ( il a fallu compléter le remède homeo par du plasma de quinton ) - , est ce que celà veut dire qu'un remède est LE bon , même s'il ne couvre pas la totalité des symptômes ? :roll:
par didier
-
#51184
Je révise par la même occasion

Comprendre et pratiquer l’homéopathie uniciste
ou la méthode expliquée aux pluralistes
par le Dr Louis Mathieu

Extrait
Ils pensent également que le remède doit couvrir absolument tous les symptômes du patient ce qui pour eux n’arrivent qu’exceptionnellement.


" [pour la sélection du remède homéopathique] il faut presque exclusivement s'attacher aux symptômes frappants, singuliers, extraordinaires et caractéristiques... §153

voilà donc tous - mais uniquement ceux-là - les symptômes à conserver pour la prescription. La totalité des symptômes caractérisant le malade (et le remède) n'est donc pas la totalité des symptômes du malade, c'est la totalité des symptômes caractéristiques (et uniquement ceux-là). Et ils sont en général bien peu nombreux…Il va sans dire que les symptômes pathologiques communs disparaîtront, et que les autres symptômes (qui n'en sont pas) resteront inchangés.

Pour moi il n'y a qu'une seule règle : prendre tous les symptômes caractéristiques (valorisés) rejeter les autres. Il y a tellement peu de symptômes caractéristiques dans un cas que la hiérarchisation est vite faite !
Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#51190
Oui évidement !

J'ai du mal m'exprimer du coup .. Je voulais parler de l' ENSEMBLE des symptômes FRAPPANTS . ( et cette maigreur et déshydratation , à mon sens , en faisaient partie . )
par didier
-
#51191
Pour les non médecins, c'est un "piege" car cela peut faire partie de la maladie de horton comme expliqué dans la correction.
#51197
Rien à dire :) J'avais juste un peu ramé à comprendre le côté "trop chaud".
Souvenons nous aussi de Cham et Nux qui sont les deux premiers à envisager quand un patient d'entrée de jeu est capable de vous houspiller.
par annick
Membre d'honneur
#51204
Merci Katherine pour ce magnifique cas qui illustre les exceptionnelles possibilités d’une homéopathie bien conduite.
Je rêve d’avoir ta maitrise pour oser traiter une maladie de Horton !

Tes cas et leurs corrections sont tous passionnants.
Et tout le monde les apprécie.
Tu sais, Xavier, ce n’est pas parce que l’on ne répond pas, que l’on ne s’y intéresse pas. Cela peut être parce que l’on n’a rien d’intelligent à en dire…..
Ce cas atteint tout de même les 500 vues en 10 jours.

Merci Katherine, on en redemande :)
Châtaignier - maladie de l'encre

Je prendrais plutôt la rubrique "pieds […]

Dans mon village, on vit un confinement assez virt[…]

Présentation

Bonjour, je m'appelle Patrick je fais de la Micro-[…]

Nouveau membre : Fori !

Bonjour, Je suis très intéress&eacut[…]